Inox 316T vs 316L

Bonjour,

J'ai demonte mes "petites" cadenes sur mon Sirocco, et celles ci sont realisees en inox de section rectengulaire 30*5 mm.

Je suppose aue cela devrait etre de l'inox marine "316L"

Je suis alle chez weber a Paris, et ils ne coupent pas le 316l en plaques de 5mm... trop epais.
J'ai par contre trouve un profil rectengulaire 30x5, en 316T.

Une contre indication?

Merci.

L'équipage
24 mai 2008
24 mai 2008
0

A priori je dirais oui
En générat le 316 Ti contient du molybdène qui l'aide à résister à la corrosion au chlore.

Par contre le carbone est plus élevé, donc ton matériau sera moins ductile. Attention aux soudures et aux traitements thermiques.

Le "marine" ce ne serait pas un 316?

Jette un œil sur mainoc.free.fr[...]NOX.htm

25 mai 2008
0

Merci pour l'info
Pas de soudure ni de chauffe a faire. juste 4 trous.
Donc ca devrait le faire?

Merci

25 mai 2008
0

Et le 304
Je me posais justement la question sur l'inox 304 qui est courant chez moi .
D'apres le tableau , ce n'est pas marine .
Qu'est ce cela donne en pratique le 304 en milieu marin ????

25 mai 2008
0

oh
le molybdene ce trouve dans tous les inox.le t de ton 316 signifie seulement qu il contient du titane.quand au 304 pas de probleme tant qu il est en zone non immergee et soude avec du metal d apport en 309,sur de la tole acier

25 mai 2008
0

Hummm ....
troubadour, tu es sûr de ce que tu avances :heu:

25 mai 2008
0

attention
sur tous debats techniques certains se permettent de ramener leur fraise sans connaitre le sujet donc mefiance.souvent ils aiment en mettre plein la vue en utilisant un vocabulaire technique etainsi laisser suppose qu il maitrise le sujet,ce qu il n en est rien.salut

26 mai 2008
0

pas le 304.
Le 304 ne permet pas la résistance au chlore que permet le 316.

Le 304 va rouiller. C'est souvent le cas avec des rondelles ou certaine visserie. Et rien n'y fait.

Décapage à l'acide fluorhydrique avec nitrique et passivation au nitrique, la rouille revient.

25 mai 2008
0

L ou Ti ?
j'ai lu un jour (mais ça reste à confirmer) que le suffixe "L" désigne la qualité alimentaire de la variété 316.

Si c'est exact, il n'y a donc pas de soucis pour en faire des cadènes.

25 mai 2008
0

oui
le titane tu le retrouves dans le 316Ti et le 321 pour la construction de chaudiere.la metalurgie est est un sujet extremement complexe et ou il est difficile de tous connaitre meme lorsque l on est de la partie.il existe tellement d alliage pour telle ou telle application .maintenant il faut relativiser quant a l application qui nous concerne 5mm d epaisseur soude avec du 316 ou du 309 ca ne lachera pas si la soudure est bien faite.je reste ouvert tant que le dialogue est sincere:qu on ne vienne pas me parler de ductibilite ou de traitement thermique pour une cadene.

26 mai 2008
0

L pour Low carbone.
En principe meilleur pour la soudure.

25 mai 2008
0

A voir
ici, les différences entre les deux (le 316L est spécialement résistant aux agressions chimique et usage alimentaire et le 316Ti est meilleur à 800° que le 316L !):

www.tubexact.com[...]me.html

www.azom.com[...]ils.asp

etc ...

25 mai 2008
0

exact
oui,800 degre grace au titane. rien d autre a ajouter.pour repondre au sujet de la cadene boulonnee c est dommage de ne pas la soude ,question d homogeneite ,de traitement ...

25 mai 2008
0

J'avais bien vu le titane,
ainsi que la resistance amelioree en milieu chimique aggressif a haute temperature.

La cadene soudee? Sur du CP stratifie, ca va pas le faire!

Merci en tout cas pour toutes ces precisions. J'ai effectivement pu lire des articles concernant le soudage de la chose, mais dans mon utilisation, je pense que ca na va pas poser de pb.

J'ai 1m de profile 30x5... Bon, j'pars percer, arrondir, passiver et polir.

Merci.

25 mai 2008
0

304 pour safran ???
un rond plein de 35 mm en 304 utilisé sur une meche de safran ; est-ce vraiment craignos ????

26 mai 2008
0

Si c'est fait c'est fait.
Petite surveillance annuelle.

25 mai 2008
0

troubadour
charmant trouvère, tu m'inquiètes .
Je croyais naïvement qu'on pouvait croire tout ce qui se dit sur Hisse et Oh .
Si c'est pas vrai, en qui faire confiance ?

Pour rester dans le sujet, comment fait on pour souder une cadène en inox sur une coque en polyester ou en bois ?

25 mai 2008
0

Soudure inox/bois :
1°) Façonner la pièce inox selon besoin, prévoir un pitouillot de soudure d'une dizaine de centimètre.

2°) sélectionner un vigoureux platane, adulte.

3°) Fixer la pièce inox contre le tronc du platane laureat.

4°) attendre
4bis) attendre
4ter) attendre
.
.
.
.

5°) quand le pitouillot est entièrement intégré dans le tronc couper l'arbre et tailler le bateau dedans.

Facile, non?
:-)

27 mai 2008
0

Oups ! Exact...
Enfer et stagnation ! J'ai omis.
Remords et contrition.
:-(

27 mai 2008
0

inox/bois
PYM, le point 5° est à passer en 6° puis insérer :
5°) faites sécher le bois et l'inox

Faute de quoi c'est encore du n'importe quoi, ce qui est répréhensible sur HéO ;-) ;-) ;-)

With respect.
Yves.

27 mai 2008
0

moqueries ???
j'ai un peu l'impression que vous vous moquez ???
Je trouve que c'est déjà sympa que quelqu'un nous fasse profiter de ses connaissances technniques . Si vous meme n'en avez pas , contentez vous de lire ...
Ecrire n'est pas si facile car ce qui est clair dans sa tete ne l'est pas toujours lorsque l'on écrit . Si j'étais un vieux prof , je vous mettrais au piquet, cela vous ferais du bien de méditer sans ricaner .

27 mai 2008
0

moqurie ?
ollie, ce cher anonyme a été un peu discourtois envers une personne précise dans son second message en parlant de "ramener sa fraises" (c'est la saison des fraises en ce moment, c'est vrai) ;-)

ça vaut bien quelques moqueries gentilles :heu:

27 mai 2008
0

pour ollie
Le 304 (l ou pas l) est un inox peu dosé en chrome. Sa tenue à la corrosion est faible. Si on l'utilise dans une piscine traitée à l'eau de javel, il rouille même s'il n'est pas en contact avec l'eau. Ex portique de plongeoir. Ce n'est pas dramatique mais cela rouille.

Le 316 (L ou pas L) est plus dosé en chrome et surtout contient un peu de molybdène qui améliore nettement sa tenue au chlore : eau de javel et milieux salins.

Le titane est un additif qui améliore encore la tenue à la corrosion mais aussi qui rends l'inox plus dur. Cette nuance est plutôt utilisée pour des pièces usinées. En général la teneur en carbone est forte et rejoint celle des inox 304 ou 316.

Les versions L contiennent moins de carbone et sont préférées pour les pièces soudées. parce qu'il risque d'y avoir une réaction entre le chrome et le carbone qui atténuerait la présence protectrice du chrome passivé.

Le 316 est plus sensible que le 304 à la corrosion par piqûres, comme quoi rien n'est parfait.

J'utilise professionnellement le 316L soudure avec métal d'apport 316L pour des tuyauteries de procédés qui travaillent entre 2 et 3 heures par jour avec des acides oxydant en phase mixte : vapeur-liquide à 30°c environ. En 12 ans pas de corrosion. Sauf un des appareils qui s'est mis à suinter sur une soudure à 10 ans.

Sur une des maquettes du début ou un des tubes était en 304 L, ce dernier se couvre d'une pellicule brunâtre en quelques mois.

Attention je travaille avec des acides oxydants à caractère passivant. Donc tout se passe bien. Toutefois une pièce en fer ou acier mise en présence de mes produits rouille très fort en 24 heures. Comme si on l'avait laissée dehors aux intempéries pendant un an.

Lorsque je dois reprendre mécaniquement la cote d'un des tubes à l'alésoir : aucune difficulté.
L'inox est un matériau assez mou sauf sur mes tubes de précision et sur certains raccords qui sont en 316 Ti. Il faut forcer dur sur l'alésoir D=8 et bien huiler.

Pour reconnaître du 316, il existe des produits liquides qui font réagir le molybdène : une goutte jaune sur la pièce et quelques minutes après elle noircit. Si elle ne noircit pas il n'y a pas de molybdène.

Le 304 se trouve fréquemment sous forme de rondelles qui rouillent légèrement en milieu marin. Un de ces 4 je vais me faire poinçonner un jeu de rondelles de 3, de 4 et de 5 dans une feuille de 316 pour tout remplacer sur le bateau.

Pour les traitements, décapage et passivation je suis fidèle à la technique classique avec un bain d'une heure sous un mélange d'acide nitrique et fluorhydrique. Pas plus sinon la pièce ternit. Puis une passivation de 2 heures à 24 heures avec de l'acide nitrique, le temps étant fonction de mon planning.

Si un métallurgiste peut nous en dire plus, il sera le bienvenu. Et si un internaute anonyme apparemment connaisseur veut compléter ces quelques données cela sera avec plaisir.

01 nov. 2009
0

révélateur
Bonjour a toutes et a tous. Dans un premier temps Je viens de lire que la rouille en surface d'une pièce en inox 304 ce n'est pas grave (voir première phrase) surtout en présence de chlore, je ne suis pas sur que cette affirmation soit exact. L'oxydation se propage comme une carie sur une dent par l'intérieur et structurellement la pièce devient fragile avant d'être extérieurement très atteinte. Donc je pense qu'il est préférable de s'abstenir d'utiliser du 304 en milieu corrosif. Par contre avec l'eau de mer je ne sais pas si le phénomène est le même ? Ce qui me conduit à ma question comment reconnaitre des profils en 304 et en 316. Un produit révélateur c'est intéressant mais quel est- il? Je travaille l'inox mais dans le stock il y a peu de chutes d'on je soi sur, et je ne veux pas faire de bêtises. Merci de développer ce sujet qui sera instructif pour beaucoup j'en suis sur.

27 mai 2008
0

gibus bleu
super ton exposé technique . Voilà ce à quoi les forums sont intéressants : une expertise à partager . Je vais essayer de trouver les tests .
merci

28 mai 2008
0

pour l'instant
les fraises sont un peu chères .
Mais dès que ça baisse je t'en rapporte .

Notre supermétallurgiste aurait pu expliquer qu'il s'agit d'un alliage réfractaire .
Excellent pour faire des collecteurs d'échappement et pour les échangeurs de centrale nucléaire !

Sinon à températures "normales" pas plus mauvais sinon mieux qu'un 316 "de base" .

A vrai dire (de mon expérience) n'importe quel austénitique (304 et autres) ne pose pas trop de problèmes dans l'eau de mer tant qu'on ne le soude ou le martyrise pas (pliage, martelage, ecrouissage, ...) .

Mébon, chu pas métallurgiste . Mais j'ai fait beaucoup de conneries .

28 mai 2008
0

Gilus
et une étoile, une. :-)
Pas métallurgiste peut-etre, mais plein d'humour!!!
J'aime bien !!!:pouce:

16 sept. 2009
0

Decouper des rondelle !!!
Faut pas faire sa monsieur...
Sa s"achete tout fait en inox A4 (316)...

Toute la visserie d'ailleur.

16 sept. 2009
0

Visselect
C'est intéressant comme site, la rondelle DUBO mérite un nouveau sujet au forum à elle seule !

31 oct. 2009
0

Vice
Sauf que visselect ne vend pas au particulier... :-(

31 oct. 2009
0

laminage
Bonjour à tous,

Je profite de ce forum pour poser une - sans doute bête - question : quelle différencey a-t'il entre laminage à chaud et à froid?
Et par corolaire (orthographe?), est-ce que tous les aciers inox sont dispo dans les deux procédés?

31 oct. 2009
0

chaud/froid
en général, les produits laminés à chaud sortent de l'usine dans un état du type recuit . C'est à dire sans contraintes liées à un écrouissage .
En contrepartie, ils ont un aspect brut qui nécessite un polissage énergique pour faire joli .
Dès qu'on les a un peu tortillés ou soudés, ils s'écrouissent et il n'y a plus de différence avec les produits laminés à froid .
Cela implique que ça peut être le meilleur comme le pire : grossissement du grain, corrosion intergranulaire, fragilisation, ...
Les inox sont désespérants !

01 nov. 2009
0

suis sur le c.
vous etes vraiment forts les gars. Moi qui croyais que de l'inox c'etait juste de la ferraille qui brille et ne rouille pas.
c'est quoi la machine en photo Gilus? si c'est pas indiscret.
amicalement

31 oct. 200916 juin 2020
0

Ci joint,
La photo d'un appareil réalisée en tôle inox 304L en recuit brillant. Seuls les angles et les coins sont repris en polissage après soudure.

Cette photo a été prise lors d'une maintenance, avant le nettoyage extérieur, couvercle enlevé. On voit des traces de doigt un peu partout.

Par rapport à un poli miroir, la différence est un tout petit voile à peine grisé. Ce qui n'empêche pas les reflets. Hantise du photographe pour la photo de pub. c'est loin d'être du brut.

Pour info, je viens de refuser deux tôles recuit brillant, loupées à la fabrication : Ternes.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (42)

mars 2021