Infos de navigation sur la route d'Atlantique nord (ancienne route des Vikings).

Bonjour à tous,

On me propose au printemps prochain de traverser sur un vieux gréement, en tant qu’équipier, l’Atlantique Nord par l’ancienne route des Vikings. Nous partirions de France, puis Angleterre, Islande, Groenland, Canada pour finir aux USA. J'ai déjà vu le bateau et rencontré le Capitaine aux USA en automne dernier. Les deux m'ont l'air fiables mais j'aimerais avoir un peu plus d'informations de navigation sur les environs et si possible rentrer en contact avec des personnes ayant l'expérience de ces eaux, que nous allons traverser. J'aimerais pouvoir juger par moi même l'étendue des connaissances de notre capitaine après les recherches qu'il a effectué sur la zone, et ainsi avoir un différent son de cloche sur les particularités et les dangers des eaux que nous allons traverser.

Merci d'avance,

Karl P.

L'équipage
12 déc. 2019
12 déc. 2019
5

Bonjour,

en 93, je suis allé jusqu' à Port Victor sur la côte Ouest-Groenlandaise, au départ de Bretagne-Sud, et en passant par l' ouest de l' Irlande, les Hébrides, puis traversée sur Les îles Westmann, escale à Keflavik puis route vers le Cap Farwell.

Initialement, je comptait monter directement sur le Groenland, mais un navigateur habitué de ces région m' avait conseillé de passer par l' Islande, afin d' éviter un long louvoyage.

Ayant appareillé le 22 Mai, je n' ai pas rencontré de difficulté particulière avec la météo(à l' aller).

Pour le passage du Cap Farwell, il m' avait été conseillé de le contourner à au moins 30 MN, et de rester plusieurs dizaines de MN à l' ouest de la côte jusqu' à la latitude de Pamiut(Fréderikshaab en Danois).

Lors de l' atterrissage, la météo me semblant idyllique, je n' ai pas respecté cette consigne(j' ai vu le Groenland à une grosse quarantaine de MN et vent pratiquement nul) et, ne voyant pas de glace dangereuse, je me suis approché à quelques Miles du Cap, magnifique!!!

Le problème est arrivé quelques MN au NO, juste après la tombée de la nuit, je me suis retrouvé prisonnier d' un immense champ de glace, à slalomer au moteur(heureusement par calme plat), le radar n' en voyant pas la sortie, avec parfois l' impossibilité de faire demi-tour au moteur tellement les chenaux étaient étroits.

Ce n' est qu' au lever du jour que l' on a réussi à sortir sans encombre du piège, et le vent s' est levé moins d' 1/2 H plus tard!

J' ai appris plus tard que deux ans auparavant, un catamaran Français avait fait la même erreur, mais le vent s' étant levé plus tôt, le couple et leur bébé avait été obligé d' abandonner le bateau pour se réfugier sur un floes. L' alerte étant donnée par leur balise, ils furent récupéré par un Hélicoptère.

Donc je me permet d' insister sur ce conseil: QUELLE QUE SOIT LA METEO, au printemps, contourner le Cap Farwell à au moins 30 MN.

En tout cas, j' espère que tu prendra beaucoup de plaisir à faire ce voyage et que tu nous le racontera!

Gorlann

12 déc. 201912 déc. 2019
1

Si tu le fais à la bonne saison, c-à-d juin juillet, les particularités que tu vas rencontrer sont brouillard et glaces. Pour le reste globalement dans le nord tu seras portant, ce qui rend les coups de vent plus supportables.

C'est une route qui te fait passer dans la zone avec le plus de houle au monde. Par beau temps, pas de problème, par mauvais temps attention!

Gorlann a parfaitement raison concernant le Cap Farwell et pourtant... c'est tellement tentant et beau et passer le Prins Christian Sund qui est un détroit de 60 miles qui permet de passer de l'ouest à l'est sans naviguer les eaux du cap Farewell.

En tout cas c'est une belle nav au pays des oiseaux pélagiques et des cétacés. Si tu ne t'y connais pas je ne pense pas qui tu puisses juger de la qualité du skipper. Mais s'il a l'habitude de ces navs, tu pourras avoir l'avis d'équipiers précédents.

21 déc. 2019
0

Merci Gorlann pour ce retour d'expérience très intéressant. Je prends note pour le Cap Farwell.
En ce qui concerne la météo, le mot d'ordre est la patience pour attendre les meilleurs conditions. Nous appareillons de Noirmoutier fin avril/début mai 2020 et remonterons tranquillement les côtes françaises et anglaises pendant quelques semaines avant d'entamer la haute mer.

Micmarin, je suis déjà rentré en contact avec un des anciens équipiers alors complet débutant, qui m'a donné un retour très positif à propos du bateau et du capitaine en navigation côtière.
Pour ma part, je n'ai pas autant d'expérience que les loups de mer présents sur ce forums, mais j'ai quand même eu la chance de faire 5 semaines de cours en croisière embarqué avec les Glénans il y a quelques années, puis ai skippé un vieux voilier à travers le Passage Intérieur entre l'Alaska et les Etats Unis il y a deux ans et embarqué trois semaines en tant qu’équipier entre la Bulgarie et la Grèce l'automne dernier. Je pense que j'aurais le temps de me faire une idée sur les réelles compétences du capitaine durant nos semaines de navigation le long des côtes françaises et anglaises.

Merci encore pour vos réponses,

Karl P.

22 déc. 2019
0
  • karl, je te trouve bien présomptueux de pouvoir juger ton skipper, vu ton peu d'expérience. Tu peux faire confiance aux conseils de Gorlann et Micmarin.
22 déc. 2019
0

SkipperTramex, je me suis surement mal exprimé en écrivant ce message assez rapidement. Je décrivais simplement mon peu d'expérience. Quand à juger la manière de naviguer d'un skipper, je parle de la dangerosité de ses actions et de ses choix sur des choses simples mais qui font la différence (respecter les bulletins météo, apprendre à l'equipage, dès les premiers jours de navigation, comment utiliser la radio et faire quelques manœuvres de sauvetage, etc...), sur deux des deux bateaux de particuliers sur lesquels je suis monté, l’équipage à du replacer le capitaine/skipper, car ses réelles compétences ne correspondaient aucunement à celles décrites avant d'embarquer. J'ai appris qu'il y a deux choses primordiales pour éviter de se faire peur en mer, avoir confiance en son skipper et avoir confiance en son bateau.

Cordialement,

Karl

22 déc. 2019
0

Voici un vieux gréement qui a fait à peu près la même chose:
www.drakenhh.com[...]

22 déc. 2019
0

Merci beaucoup, ce témoignage sera surement très inspirant.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (185)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021