Informations Triswood JP BROUNS

Bonjour, je trouve très peut d'informations sur internet à propos du Triswood 40, bateau à fond plat avec une dérive central et deux dérives arrière. C'est un bateau cousin des trismus. Si vous avez des informations sur le comportement en mer, la capacité de beecher, la sécurité, les points à contrôler avant achat, des photos en mer, sous voile, intérieures ou autre information m'intéresse.
Ce serait pour vivre à l'intérieur a l'année et voyager au long cours.

L'équipage
10 sept. 2021
10 sept. 202110 sept. 2021
0

Bonjour,
on trouve le minimum d'information mais pas d'essai. Pourtant il a fait rêver beaucoup d'entre nous.

Sur le site web de l'architecte J. P. Brouns ...il n'y a rien ...


Le voilier Triswood 40 est un monocoque habitable de croisière, construit par le chantier Bresle Marine. Ce voilier, mesure 12.5 m de long. La production a démarré en 1981 et s'est terminée en 1985.

Longueur de coque: 12.50 m
Longueur à la flottaison: 11.16 m
Largeur - Bau: 4.00 m
Déplacement lège: 6 800 kg
Masse du lest : 2 600 kg

Construction : Bois en forme et colle époxy Chantier Busnel a Saint Malo

Dans mes souvenirs: Très large semelle de 10mm en acier Inox pour protéger la coque à l'échouage. Tirant d'eau 1.1m / 2.9m .
Intérieur vaste avec beaucoup de hauteur sous barreau. Le point noir pour était la cabine avant sans séparation.

Je trouve un Triswood à vendre à noumea. Tu peux leur poser des questions.

Tu peux aussi naviguer sur celui ci pour te faire une idée:


courtox56:Pas Bresle mais Busnel à St Malo.a mal de bateau ont été réalisés en construction amateur·le 10 sept. 21:04
10 sept. 2021
0

Sur loisirs-nautiques il y a un essai mais impossible de remettre la main dessus c'est étrange. Dans la revue l'essai était succint et plus fait pour rêver avec des belles photos intérieures et extérieures de ce superbe bateaux. Et léger avec des finitions différentes pour la construction amateur ou pas.


10 sept. 2021
0

je me rappelle de ce bateau au grand pavois, il était superbe avec sa coque en bois vernis... il fait parti des bateaux qui m'ont fait rêvé.


11 sept. 2021
0

J'ai vu ce bateau à Rennes pendant 3ans, 1999 2002 je dirais,le copain qui l'avait en était très content, il m'a dit qu'il fallait réduire assez vite. Habitabilité intérieure impressionnante. Le bois extérieur était pour la déco, entretien important. Il l'a repeint polyurethane bi. Pour avoir moins de boulot


11 sept. 2021
0

Quand tu dis bois en forme, le triswood 40 que je connaissais était à bouchain en ctp epoxy


11 sept. 2021
1

BJ
Nous avons eu un triswood 40. Nous avons été jusqu'en Nouvelle zélande avec.Il marche trés fort au portant, il nous est arrivé de faire 180 miles. au prés comme tout dériveur intégral c'est pas sa tasse de thé , j'ai quand même été surpris, il faut réduire assez vite. Le notre avait une semelle en ertacetal. Faire attention aux reprise d'eau, car avec le contreplaqué l'eau migre par capillarité
nous l'avons vendu en Nouvelle calédonie, il y est toujours.
Nous nous sommes régalés avec ce voilier, il était beau a l'intérieur et confortable avec une grosse autonomie, 400l de gazoil, 700l d'eau.de belles moyennes la traversée entre les galapagos et les Marquises nous avons mis 19 jours avec peu de vent, les bateaux en acier jusqu'à plus de 30 jours Faire attention aux dérives arriére qui se coincent je me rappelle aussi de quelques frayeurs aux tuamotus


tikipat:c etait en quelle année ? ·le 12 sept. 19:07
12 sept. 2021
0

Bonjour, merci pour c'est témoignage,
Vous dites qu'il faut réduire assez vite car il peut citer beaucoup ?
Je reviens d'un trimaran donc maintenant je cherche quelque chose qui me prévienne de ça limite et qui soit conciliant pour un navigateur amateur, quel frayeurs au Galapagos ?
Si vous deviez en racheter un bateau maintenant, penseriez vous a lui ? Et pourquoi matelot@84115 ?


12 sept. 2021
0

BJ
On sent le moment où il faut réduire, c'est un voilier qui marche bien par petit temps. Pas de frayeur aux galapagos mais aux tuamotus en polynésie dans des atolls non cartographiés ça reste du contreplaqué; c'était un bon et beau voilier mais trop grand pour mon programme actuel


15 sept. 2021
0

Bonjour,
Je possède depuis peu le triswood 40 qui est en Caledonie ;)
j’en suit tres content pour le moment.
Que voulez vous savoir sur le voilier ?
Bonne journée à tous


15 sept. 2021
0

Bonjour,
avez vous une semelle métallique sous la coque pour l'échouage ?
Comment faite vous le réglage des dérives ?
Qu'elles sont les points à contrôler avant l'aquisition ?
Qu'elle type de motorisation avez vous ?
Avez vous une douche à l'intérieur ?
Et si vous avez refait votre peinture, combien ça vous à coûté ?


0

Bonjour,
le semelle sous la coque est en plastique noir, surement de ertecetal comme la mentionné matelot@84115,
nous avons une douche et un wc separé.
le reglage de la derive et quillons ce fait depuis le cockpit à l’aide de bout, il faut juste faire attention de faire bouger de temps en temps pour pas qu’ils ne se bloque.
La motorisation est un moteur yanmar 3HM 30cv
En ce qui concerne la peinture vous parler de l’antifouling ? nous en avons passé 13l,( 2 couches)
Les points a controler sont vraiment les entrées d’eau, mais apres l’avantage du bois epoxy est que cela ce répare facilement.

N’hesitez pas si vous avez d’autres questions


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (7)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021