influence du poids des portiques...négligeable?

Bonjour,

J'ai lu plusieurs interventions des membres de ce forum assimilant les portiques chargés de panneaux solaires et autres radars à la pire hérésie que l'on puisse commettre.
Car, cela entrainerait, selon ces mêmes intervenants, une dégradation significative du comportement du bateau.

Admettons que j'installe trois panneaux solaires 100w sur portique, on parle là de 3x7 kg...donc environ 22 kg installé à 1m50 de hauteur par rapport au deck, poids réparti sur la largeur du coquepite.

J'ai du mal à admettre que ce (faible) poids ajouté, même en superstructure, ait une quelconque influence sur le comportement d'un bateau de 5000 kg avec un lest de 2500kg . Et je parle là de mon petit navire (ohé ohé), car ce rapport est évidemment encore bien moindre sur des unités de 12 m et plus.

Nonostant, comme déjà écrit ci-dessus, que ce poids ajouté est réparti sur la largeur du bateau...

Pour poursuivre le raisonnement dans la même veine, sachant que je mesure pas loin de 2m et pas loin de 100kg, on peut considérer que 25kg (1/4 de mon poids) se trouve au dessus de 1m50 par rapport au pont, kg non répartis de surcroit...Il faudrait donc, dans l'idéal voileux, que je naviguasse assis en tailleur au pied du mat pour éliminer toute influence intempestive de mon gabarit sur le bon équilibre du bateau.

Si vous avez un avis ou un quelconque retour d'expérience sur la question, et que vous auriez la bonté de bien vouloir m'en faire part, ça m'intéresse...

merci les amis. :-)

L'équipage
12 avr. 2018
12 avr. 2018
2

bonjour ,
il n'y a pas que le poids supplémentaire qui est génant mais surtout le fardage occasionné par la surface des panneaux ..
sur mon canote qui fait un poids équivalent au tien ,mon portique se résume à un tube avec jambes de force sur lequel j'ai fixé mes panneaux qui deviennent orientables ,
j'ai limité la hauteur à 1.8m ,je passe juste en dessous .
l'arrière est très large 2.4m .à part au près serré cela n'influence pas trop le comportement ud canote dans le mauvais temps ..
par contre un bimini fixe à certains moments cela peut devenir dangereux .
alain

12 avr. 2018
0

Alain, idem... on parle là de 2m2...posés à plat...à comparer aux dizaines de m2 des voiles "posés" droit dans l'axe du vent...
est ce vraiment significatif...?

4

Dans mon petit village coule un paisible ruisseau dont le débit est de l'ordre d'une trentaine de litres d'eau par minute.

Ce n'est pas le débit de ce paisible petit ruisseau qui aura une quelconque influence sur le débit du fleuve recevant ses eaux : la Seine avec son débit de 33780m" par minutes.

Et pourtant, quand mon petit ruisseau est en crue : la Seine aussi.

Pour en revenir à tes portiques, ce ne sera certainement pas eux qui vont faire que ton navire va perdre sa stabilité.

Par contre, ils vont y participer, comme le radar, comme les feux, comme les échelons de mât, comme la survie, comme toi et ton équipage...etc.

12 avr. 2018
5

le poids des panneaux est une chose,
celui du portique en est une autre et c'est là que ça se gate.

à chaque fois que tu place 1 kg en hauteur, il en faut 3 pour compenser dans la quille

enfin, un jour, vide complètement ton bateau (plus d'eau, presque pas de gaz oil, mouillage, survie, annexe + moteur et tout le bordel accumulé qui ne sert à rien) et avec une carène propre, fais une sortie
promis, tu ne reconnaitras plus ton bateau tellement il t'en sera reconnaissant

12 avr. 2018
0

Porte une bouteille d'eau de 1l.
La même à bout de bras.
Et encore la même attachée à un bâton de deux mètres et à bout de bras.

12 avr. 2018
0

c'est la définition du "couple"
d'ailleurs on parle du couple de redressement ...
alain

12 avr. 201812 avr. 2018
0

sortilege, tupperware et fritz...ok...mais même...il ne s'agit que de 20kilos ! même multipliés par 3 ou 4, t'arrives même pas au poids d'un seul équipier gabarit moyen au fond du coquepite.

12 avr. 201812 avr. 2018
0

Oui et tu rajoutes le fardage qui dégrade rapidement la remontée au vent .
La prise au vent au mouillage et le comportement général du canot en nav.

12 avr. 2018
0

La prise au vent sous les panneaux de portique rend a priori le bateau gîté plus ardent puisqu'elle fait déraper l'arrière sous le vent. Il va donc avoir tendance à remonter plus vers le vent. Sauf si le gouvernail (safran + aileron, etc) est efficace contre cet effet et que la prise au vent se transforme simplement en gîte supplémentaire. Le fardage du portique et de ses panneaux est aussi largement compensé par une paire de caisses de boisson dans les coffres au niveau voire sous la flottaison.

12 avr. 2018
1

J'y ai pas pensé, je vais installer de suite un aileron sur un surprise et remplir le canot de pinard pour la prochaine régate.

12 avr. 201812 avr. 2018
0

Le poids (et répartition des masses), la hauteur, la prise au vent. 3 éléments à prendre en compte.

Globalement il faut toujours limiter le fardage, qui est déjà important sur un bateau de croisière.

Quand on vois un 32" (ou moins) avec portique, panneaux, parfois éolienne et annexe sur bossoirs .... bah qu'on ne me dise pas que ça n'a pas une nette influence.... sur les perfs et la sécurité.

Le même portique sur un 45", ça n'est pas la même chanson...

12 avr. 2018
0

on est d'accord, donc c'est bien ce que je pense, c'est une question de proportion entre éléments rajoutés en superstructures, et poids/volume du bateau...

12 avr. 2018
1

Tout dépend aussi de la période de conception du bateau de croisière, déjà petit ou grand TE, fardage général (on voit actuellement certains bateaux de croisière surtout dans la zone des moins de 12m dessinés avec un roof proéminent qui doit créer un fardage de vedette de pêche au gros), ensuite le poids et la profondeur du lest, certains bateaux récents seront effectivement plus sensible à la charge et à ce que l'on peut rajouter dans les hauts que des bateaux de conception plus ancienne fortement lestés et bas sur l'eau qui auront une meilleure capacité de charge et seront moins sensibles à un portique.
Si on continue ou peut aussi se poser la question des dizaines de mètres de chaines et de l'ancre dans son davier. Des réservoirs d'eau plein qui embarquent souvent beaucoup de poids mal réparti qui va déséquilibrer la carène. Le mieux est de faire peser déjà son bateau lors du carénage par la grue, ce qui permet de voir si on est en surcharge ou pas.

Personnellement je suis à 8,6 T réservoirs pleins hors équipage pour un poids lège de 7,5 T, longueur 38 pieds. Par rapport à des configurations régate j'ai déjà 200 kgs de trop, plus le fardage du bimini et du portique avec son PS et l'ancre sur davier avec 40 mètres de chaine de 10. Mais je fait de la croisière par la course.

12 avr. 201812 avr. 2018
0

mais les bateaux modernes trouvent de la stabilité dans la forme, c'est pour celà aussi qu'ils sont moins lestés.

et effectivement on doit se poser des questions sur le poids du mouillage, de l'eau embarquée etc.... Pour le confort et la sécurité.

Ton bateau est déjà un 38", on se permet plus sur une unité de cette longueur que sur un /30/32" sur lesquels on voit régulièrement de jolis sapins de noel en inox avec du matos pour unTDM....

Sur mon 26", rien ne dépasse!

12 avr. 2018
1

Il me semble que l'ajout d'un portique un tant soit peu important devrait être validé par l'architecte.

12 avr. 201812 avr. 2018
2

ici même:

bateau.cdn-rivamedia.com[...]-am.jpg

franc bord monstrueux pour 32"
centre de poussée vélique très haut car faut pouvoir passer debout sous la bôme

bimini
capote
mat à enrouleur
portique et panneaux
...

On prend le même on retire tout le boxon et on va tirer des bords de pré. C'est plus le même bateau

Du matos oui, mais fait que l'ensemble reste cohérent...

12 avr. 2018
0

C'est à celui là auquel je pensais en particulier mais il n'est pas le seul lors de mon intervention plus haut. Pour le connaitre en navigation (med) c'est moteur et encore moteur sauf par vent portant, le propriétaire qui est sur la même panne que moi envisage de s'en défaire.

12 avr. 2018
1

Bonjour,
Du fardage sur l'arrière c'est bon aussi pour limiter l'effet "essuie glace" au mouillage !!!
Le bimini aussi contribue au fardage je ne le savais pas....
j'ai pris une "allumée" au mouillage sur bouée à Calvi par un chevelu de 18,5 ans pas sympa pour avoir laissé le bimini par 20/25 nœuds. j'ai rien dit car les Corses me font peur mais bon si la bouée ne supporte pas ça il faut réduire les tarifs.

12 avr. 2018
0

tout ce qui dépasse du niveau de l'eau joue sur le fardage :-)

fr.wikipedia.org[...]Fardage

12 avr. 2018
0

Du poids en hauteur aux extrémité offrant du fardage c'est a peu près le pire qu'on puisse faire avec l'ancre et la chaine en bout d'étrave.
Maintenant, ça dépend aussi de ton programme et si le bateau tient la charge. Ca marchera forcément moins bien mais pour de la croisière on s'en tape un peu.

12 avr. 2018
0

les perfs on peut mettre ça de côté en croisière. Pas le confort et la sécurité :-)

12 avr. 201816 juin 2020
1

Faut relativiser: çui-ci c'est pas un perdreau de l'année, c'est plutôt même une référence et pourtant:
portique (bas quand meme) panneaux rigides, éolienne, double enrouleur, marches de mats, bastaques, radar dans le mât... et le bateau n'est pas préparé pour aller de Port la Foret aux Glenans, mais pour un tour du monde sans escale.
Donc si c'est une hérésie, faut préparer un bucher à la trinité
On aura pas de mal à trouver un grand inquisiteur sur le forum ;-)

12 avr. 2018
0

.... Tous les paramètres sont à prendre en compte.
TE, rapport lest, stabilité de forme, hauteur des installations... Bref, la cohérence comme je le disais au dessus.

12 avr. 2018
0

Et à ton avis, combien de kg a-t-il retiré à l'intérieur lors de sa préparation ?

12 avr. 2018
0

Je me suis intéressé à la qualité de sa préparation, on en a d'ailleurs beaucoup parlé ici...

12 avr. 2018
1

j'en ai aucune idée, mais je sens que tu vas nous le dire...

12 avr. 2018
0

bjr
a vous lire je constate que
la question d origine de notre ami skywalk, est devenu un gentils débat entre les pour, et les contres,
sacrés héossiens!
comme un mat , des balcons , des filières, des cagnards, ect..
oui un portique ça fait du fardage , oui ça fait un peu de poids , oui c'est moche , oui ça coute cher(en sous et/ou en temps ) quand c'est bien réalisé , oui c'est bien pratique pour l'autonomie , oui ça s'adapte mieux sur un bateau a cul large que sur un autre a cul serré ect...et il faut rester raisonnable dans sa hauteur,
mais curieusement , personne ne parle du fardage ou du poids de ces immense capote de roof en toile sur arceau , ou de ces immenses protection de roof en rigide rajoutées ,dont beaucoup ressemble a une tourelle de blockhaus,ou du fardage de l'immense annexe suspendue au portique justement , de plus en plus courant .

PS,pour ceux qui veulent une bonne adresse je viens de faire réaliser mon portique par un EXCELLENT artisan sur canet en roussillon ,(canet village ) (photo prochainement)

cdlt

12 avr. 2018
0

bah si...on en a parlé au dessus. il faut lire mieux.

0

c'est l'histoire du gars qui ne peut pas nager la brasse car il a trop de tirant d'eau, ni le dos car il a trop de tirant d'air et il ne passe pas sous les ponts

12 avr. 201816 juin 2020
0

Tu as raison c'est plutôt ramassé comme installation
Vue de face

12 avr. 201812 avr. 2018
12 avr. 2018
1

Tout est relatif, le fardage d'un portique ou d'un bimini se calcule et rajoute largement moins de 5% à l'ensemble, c'est pénalisant en régate, en croisière les avantages l'emportent sur les inconvénients. J'ai fait ma plus belle perf au près, 40° de vent apparent, 25nds de vent réel, creux de 3m,moyenne de 8 nds sur 190 mn, pointe à 10,2, avec 3m2 de panneaux sur portique et annexe sous portique, plus bimini. Bien sûr, sans portique ni bimini, cela aurait été un peu mieux. J'avais la même config avec plus de 50 nds à la sortie de Gibraltar, mais au portant. ras.
Mais il est certain que dans des conditions limites, ces quelques % vont jouer un rôle important.

12 avr. 2018
0

ton fameux quelques % varie complètement si on parle d'un gros portique sur un 28" ou d'un portique ramassé sur un 45" ..... ..... ..... .....

et la hauteur et la prise au vent sont tout aussi importants que le poids....

12 avr. 2018
1

je me suis souvent posé la question suivante; pourquoi les portiques sont ils la plupart du temps à 2mètres de hauteur ?

Ils sont souvent déportés vers l'arrière, au dessus de la jupe, alors pourquoi une telle hauteur qui induit fardage et poids supplémentaires ?

12 avr. 2018
1

pour pouvoir passer dessous, sans se plier pour descendre dans la jupe

12 avr. 2018
3

L'indépendance ne se résume pas à 2 frigidaires.

12 avr. 201812 avr. 2018
5

Tu sais y en a pleins qui vont loin de chez eux,longtemps, qui ont zéro frigidaires, qui n'ont pas un portique avec 500 watts, mais qui se contentent de 80 watts, et qui sont parfaitement indépendant en énergie. Chacun son truc.

12 avr. 2018
0

C'est bien de voir que des voileux donnent les bonnes réponses si évidentes...On dirait que certains ne vont jamais loin de chez eux....Moi, je suis content de pouvoir faire la cuisine, d'avoir 2 frigidaires et un portique avec 500 watts. Je peux aller loin et je suis indépendant en énergie.

0

D'autant que ce ne sont que deux réfrigérateurs.... :heu:

12 avr. 2018
0

ça c'est sûr!
Mais au moins on peut se faire des bons repas quand on est en mer pendant plus de 3 semaines (j'ai aussi de quoi faire de l'eau....).

12 avr. 2018
0

Exactement.
Chacun sa vie.
Moi quand j'emmène ma famille, j'aime bien qu'ils aient un peu de confort.....

12 avr. 2018
0

parce qu'ils servent aussi de bossoir pour l'annexe
ils serviront sans doute de support à une éolienne qu il vaut mieux ne pas avoir à portée de main

2

chacun fait ses choix suivant son programme, comme je ne voulais pas de portique, je me passe de frigo et je range mon annexe dans mon coffre dès que je quitte un mouillage.
Et heureusement que tout le monde est différent

12 avr. 2018
5

Sur un 8 m pour un programme transat c'est pas conseillé...www.hisse-et-oh.com[...]-a-dire ;-)

12 avr. 2018
0

Je me rappel toujours de cet exemple et t'en remercie.

12 avr. 2018
0

Si je mets un portique, cela sera à 1m65 ...

12 avr. 201812 avr. 2018
0

je me permet de recoller ici l'intervention de "Now" équipier H&H dans le sujet dont Xabia donne le lien ci dessus:

Oui, sur mon Biloup, le portique avec les panneaux avait aussi trop rajouté de fardage. j'avais rectifié le tir en enlevant un panneau. ça allait pour du cotier/semi hauturier ou on ne se prend jamais le vent fort pendant plusieurs jours, mais je n'aurait pas fait de grand large comme ça après une ou deux expériences sur 24h.

Les panneaux prennent le vent et mettent le bateau en travers.

ça, plus le bateau très chargé, ça explique le comportement du bateau.

Pas facile de tout concilier sur une coque de 8m ... "

une autre de "Kako"

"On a traversé en décembre. Un gros portique en inox avec un panneau solaire comme "aménagement" spécifique, qui n'a pas ajouté en stabilité au bateau. "

12 avr. 2018
2

Bonjour a tous, perso j ai un arceau avec 5 panneaux solaire, une annexe semi rigide lourde, un hb toujours a poste de 10 CV, jerrican 20 l, petite trouuse a outils, Andre et bout, et oui pas de survie, donc mon annexe est ma survie. Beaucoup m on the dit que c etait pas bien et meme dangereux par Gros temps, les vagues vont venir dans l annexe et tout casser blablabla. Apres 10,000 miles avec Des coups a 40 n, vague de 5 metres pas de problem, je ne changerais rien. Mon Bateau a l origine n avait pas d arceau, je n ai pas vu de difference. Mais I'll eat vrai que je ne fait pas de course. Beneteau Cyclades 43, ah c eat vrai que certain dise que ce n est pas un Bateau fait pour les traverse.... MDR . Donc oui pour un arceau assez haut pour passer en dessous, pas besoin de le mettre a. 3 metres.

12 avr. 2018
6

Chacun fait comme il l'entend, mais ton affirmation selon laquelle il n'y a pas de différence me laisse un peu septique dans la mesure où nous sommes tous soumis aux mêmes lois physiques.
.
Résumons :
- un arceau (à vue de nez 20 à 25 kg)
- avec 5 panneaux solaires (disons 25 kg)
- une annexe semi rigide lourde (60 kg ? quand elle est vide)
- un hb toujours a poste de 10 CV (40 kg)
- jerrican 20 l (20 kg)
- petite trouuse a outils, (pour mémoire).
... soit environ 170 kg sur l'extrême arrière
J'espère que pour équilibrer, on a pas mis 120 m de chaine de 10 et 25 kg d'ancre sur l'avant et qu'il n'y a pas un radôme de 10 kg à 10 m au-dessus du pont fixé sur un mat enrouleur !
A ce niveau, au-delà de la charge absolue, ça a forcément un impact dynamique. Sans évoquer le fardage, les moments de tangage doivent être nettement accentués ; l'équilibre latéral est aussi affecté même si, à la base, le bateau est typé croisière et est un peu lourd.

12 avr. 2018
0

NON NON, pas de rajou de chaine qui ferait un effet bascule assez supide ;-) Pas de mat enrouleur, qui ferait perdre bcp plus en performance ( dans ce cas 10 m2 de moins de surface ) que mon poids a l'AR. A savoir 170 kg c'est juste 2 personnes, et on navigue que a 2, il y a de la marge. Le bateau n'est pas plus rouleur non plus, 2900kg de poids a 1m90. Encore une fois je ne fait pas de course, je voyage confortablement et relativement vite, Martinique Acores 18 jours avec pas mal de petole, record de vitesse du bateau 13.1 N, bon OK c'etait dans une descente :-)

12 avr. 2018
0

Ai Gv enrouleur et radar 5,5 kg a 8m.
Pas beaucoup d incidence

12 avr. 2018
0

ça dépend du bateau.
Le mien est parait-il un fer à repasser.
Donc le portique avec 2 grands panneaux solaires plus un bossoir, ça me rend indépendant quand je vais loin.
Mon but n'est pas la vitesse.

12 avr. 2018
0

Même moi qui débute comprend facilement qu'un portique muni de 2 panneaux, c'est juste une voile de plus à l'extrême arrière. Et ca, c'est pas bon. Ajoutes ou enlèves un aileron à une formule 1 et regarde ce qui se passe. C'est la même chose sur un voilier mais comme on va moins vite ça se voit moins. Sauf un jour à 50 noeuds, là, ça se verra et ceux qui ne croient que ce qu'ils voient pourront s'en convaincre. Personnellement j'y crois déjà, sans avoir besoin de l'expérimenter. :heu:

12 avr. 2018
0

bah, si tu le dis.
J'ai 1 portique et 2 gros PS de 250 watts.
j'ai déjà eu 50 kt (aux allures portantes et au près) et mon bateau n'est pas cassé.....
ça dépend de la taille du bato....

12 avr. 2018
0

ok, Goj....mais supposons, pour reprendre ta métaphore, que tu enlèves 3 cm d'aileron à ta F1...tu crois que tu vas voir la différence...? ok, peut être si tu concours avec d'autres F1 aussi bien préparées et contre des pilotes aussi expérimentés que toi... si t'es tout seul sur ton circuit, je ne crois pas...surtout si tu es juste un amateur, et pas un pilote pro...

deux panneaux de 150x50 cm placés dans le sens de la longueur inclinés sur une gite de 30 degré, ça fait au maxi environ 1m2 de surface exposée au vent...

un mat de 10 mx 20cm, ça fait 2m2 de surface ...(plus la bome, plus la voile roulée)
donc, amha, "par 50 noeuds" avoir deux panneaux à l'arrière sur un sloop, c'est pas pire qu'un ketch avec un mat de misaine vide.

12 avr. 2018
2

Une chose m'interpelle.
Je lis souvent sur ce forum:
"Mon but n'est pas la vitesse", ou "je ne fais pas de régate", ou "je navigue cool", etc.
Ce n'est pas parce qu'on se fout de la vitesse qu'on peut faire n'importe quoi sur un bateau.

12 avr. 2018
1

Meme avis que force 10 l'indépendance a un prix en poids ce qui paraît un peu superflu a brufan est indispensable a ceux qui restent longtemps au mouillage l important on le dit souvent ici est d avoir un bateau adapté a son programme moi je suis pas a un noeud près

12 avr. 201812 avr. 2018
0

Mais Tatihou, le problème d'un bateau surchargé, ou mal chargé (je ne dis pas que c'est le cas du tiens) n'est pas seulement de perdre de la vitesse. La perte de vitesse n'est qu’une conséquence parmi d'autres.

12 avr. 2018
0

donc, on est bon.
je fais les iles (corse, sardaigne, canaries) et je suis bien aussi bien en mouillage qu'au port.
Mon bateau est adapté à mon programme, je suis indépendant en énergie...
Avoir un portique sur un bateau, c'est faire n'importe quoi?
Si vous le dites, ça doit être vrai....

12 avr. 2018
0

Si relis ce que j'ai écrit tu constateras que je n'ai pas dit que mettre un portique, c'est faire n'importe quoi. L'expression "n'importe quoi" englobe beaucoup de choses.

12 avr. 201816 juin 2020
0

Ça vous dit de vous balader avec tout ce bazar ?
:lavache: :reflechi: :mdr: :topla:

12 avr. 2018
0

Il y a même le tambour de la machine à laver ! :langue2:

12 avr. 201812 avr. 2018
0

eux ,ça n'a pas l'air d'être leur principal soucis
à partir de la minute 13.25

12 avr. 2018
0

Binjour tout le monde,
Outil de constat : c'est ce qui me manque dans ce sujet.
Peut-on calculer la conséquence de l'installation de ces différents accessoires? Perso, j'en suis incapable, y a t-il une bonne âme sur H&O?
Un premier exemple simple :
Un radar situé à 50 cm au-dessus des barres de flèche. Quelle conséquence sur la gite? Ce supplément est-il compensé par un équipier assis au vent dans le cockpit? Deux équipiers? Douze équipiers? :lavache: Jarnicoton!
Je propose de prendre pour référence un Attalia, ce n'est pas une question de taille : en tout cas, moi ça m'arrange... :-D :-D

13 avr. 2018
3

Pour répondre à ta question, il suffit d'imaginer que sur les bateaux un peu affûtés, ils s'emmerdent à faire des mats avec un coûteux rétreint pour gagner un ou deux kilos dans les hauts. Pire, sur les bateaux plus affûtés encore, ils dépensent le prix d'une belle voiture pour des espars en carbone.
A ton avis, pourquoi tant d'efforts et de dépenses si le gain est si insignifiant ?
Appliqué au bateau de croisière, il faut, tant qu'on peut, faire la chasse au poids en faisant toujours la balance entre le poids ajouté et l'intérêt ; et plus le poids est ajoutés haut, plus l'intérêt doit être vraiment grand pour se justifier.
Raison pour laquelle, je n'aurai pas sur mon bateau de portique ou de radar dans le mat.

J'ai beau avoir un honnête croiseur, seules l'antenne VHF, l'anémo, la girouette et le feu de mouillage ont droit à la tête de mat. Au prochain remplacement de drisse, je passerai de 10 mm dyneema à du 8 mm dyneema surgainé au niveau du bloqueur.

13 avr. 2018
0

Pour si peu, l'effet placebo doit être efficace... mais ce sont les ruisseaux qui font ...

13 avr. 2018
0

Et la différence de vitesse entre un First 30 avec portique, radar plus tout le foutoir et Littlewing est de 25 à 40 % ...

13 avr. 2018
1

Nous avons supprimé l'antenne vhf (elle est sur le balcon), l'anémo, remplacé les drisses de secouis par des messagers, remplacés les drisses polyester par du dyneema

mon fils dit qu'il le sent à la barre, je sais pas, j'ai pas essayé encore

13 avr. 2018
1

c'est sur qu'un vc 17 tout frais et l'allegement légal - du bateau ont eu plus d'effet sur les perfs du bateau dans le petite temps

12 avr. 2018
0

je penserais surtout au mouvement de tangage au près, calculer selon le moment c'est à dire M x D (la masse multipliée par la distance par rapport au centre de gravité) 1kg à 10m = 10kg à 1m
pareil pour tous les poids en extrémité, chaine et ancre, etc..

12 avr. 201816 juin 2020
7

Bonjour,
La théorie c' est bien, la pratique c est sur le terrain.
Qu un bateau prenne 1 ou 2 ou 5 ° de plus au près.... Bon à la limite on s en fout, là où ça complique les choses, c est en dynamique : vague de travers un peu costaude voir mal négociée, et ce qui entre en jeu c est l inertie du chargement sur le coup de gîte...et évidement tout poids dans les hauts additionné au fardage va amener plus vite au départ au lof, au bateau qui se couche, bref bateau en vrac....à de la casse juste apres ( pilote, bôme, vit de mulet, bas haubans, safran, etc....)

Tous les bateaux au large ( enfin en tout cas un très gros pourcentage ) que j ai pu connaître qui se sont mis en vrac, ils étaient TOUS avec de gros portique surchargés et des bateaux avec une surcharge embarquée ( souvent mal positionné genre bidons de gasoil sur le pont, etc.... )

Alors c est sur, ca n arrive pas tous les jours, pas à tout le monde, pas à tous les bateaux, mais bon, si vous envisagez le large, enfin, le Grand large, avec ses houles puissantes et croisées, privilégiez la sécurité du comportement du bateau face au confort de quelques watts...

A titre perso pour les grosses traversées, c est bateau le plus léger possible et ses poids au plus près de la quille ( mouillage principal, annexe, fluides, bouffes, etc... ) c est chiant, c est du boulot, mais c est le prix à payer pour ne pas mettre le liston dans l eau.

Qui devinne sur ces 2 photos qu il y a 50 jours de vivre, 150w de panneau solaire, un vélo, une planche à voile et du matos de kitesurf, 120 litres de gasoil, 250 litres d eau ?
Et pourtant, tout y est, meme les 10 pare battages.....

...._/)

12 avr. 2018
0

bah, depuis le début, il y a des discussions sans fin.
Que vous ne mettiez pas de portique lourd sur un bateau de 8-10 mètres je le comprends.
Sur un bateau de 47 pieds, ça peut le faire..
Précisez sur quel type de voilier cela peut poser des problèmes.
Sinon, mettez le lest qu'il faut à la profondeur requise.

13 avr. 2018
0

@force 10, pourtant tout le monde est d'accord sur le principe que plus il y a de poids dans les hauts, moins c'est bien... la question, comme tu le dis, c'est juste la PROPORTION généralement acceptable (en sécu et en perf) de ce poids (en masse et en hauteur) par rapport au reste du bateau. Ou alors,tout le monde en flush deck, étais textile, mat carbone, coquepite central...hors de ça, point de salut... :jelaferme:

13 avr. 2018
1

Bonjour Force10,

un type de bateau sur lequel çà pose problème? le Maramu de Amel, malgré ses 14 m, lorsqu' il est équipé d' un gros portique avec bossoirs et panneaux solaires, + le mat de charge du moteur HB, + des enrouleurs d' aussières dans les balcons,+ le génois sur enrouleurs électriques, + GV sur enrouleur électrique,+ artimon sur enrouleur, + trinquette sur enrouleur, + gros radar dans l' artimon, + gros réflecteur radar (façon glénans des années 70) fixé en haut de l' artimon = un bateau qui prend 20° de gite au port avec 30nds de vent de travers, et qui se retrouve limite sous trinquette seule (16m2) par 30nds à 60° du vent apparent, mais un bateau très facile à vivre avec plein d' énergie!

Il paraît pourtant que le Maramu d' origine est un bon bateau hauturier, à méditer...

Gorlann

13 avr. 2018
0

Pour ma part je pense que portique + panneaux solaires + etc peuvent être une explications aux bateaux de voyages restant à l'envers après avoir été retournés par des grosses vagues.
Par gros temps il ne doit y avoir rien sur le pont.

13 avr. 2018
0

tu crois vraiment que quelques dizaines de kilos de portique et panneaux vont empêcher un bateau de plusieurs tonnes de se retourner?

13 avr. 2018
0

la goutte ne va pas faire déborder le vase, si le vase est très loin de sa capacité maximum de remplissage. C'est un peu le but de ma question initiale. L'influence d'une goutte d'eau est négligeable si tu l'ajoutes dans un vase de 10l à moitié rempli.

0

Crois-tu qu'une simple goutte puisse faire déborder un vase?

Pourtant, le vas qui ne débordait pas avant va peut être le faire à cause de cette simple goutte. :litjournal:

13 avr. 2018
3

Mais vous naviguez ou pour avoir des vagues qui retourne un bateau? Dans les forums? dans les livres? Parce que moi en mer, je n'ai jamais vu ca.

13 avr. 2018
0

Takari ton bateau est tres beau mais il manque deux choses a ton petit inventaire l annexe et son moteur
je vois aussi que ton bib est sur le roof et c est lourd ca
ce n est pas une critique juste faire comprendre que vivre et naviguer sur un petit bateau c est pas facile moi j ai en plus mon deuxième mouillage mon matériel de plongée une vraie caisse a outil les pieces détachées du moteur
Mon bateau est donc en plus surchargé et même plus tout a fait dans ses lignes d eau

13 avr. 2018
0

Annexe sanglée au fond a l epontille, moteur sangle au fond du coffre sous la flottaison, le bib c est le plus léger du marché et l endroit le plus facilement mettable a l eau ( compact, il peut passer sous les filières, a bâbord comme a tribord.
2 ème mouillage sanglé sous la flottaison aussi, bref tout est comme ça, tout ce qui est lourd est sous la flottaison et sanglé.... :-)

13 avr. 2018
0

Pour répondre à skywalk, ce n'est pas le poids qui est le plus important, c'est toutes ces surfaces qui maintiennent le bateau à l'envers et l'empêchent de se remettre droit, surtout pour les dériveurs.

13 avr. 2018
3

c'est pour ça qu'en cas de gros temps il faut amarrer le radeau sur les panneaux qui se trouvent sur le portique, en cas de retournement on tire sur le bout et tout se redresse.... :-D :-D :-D :-D :-D
allez, je sors... :famille:

13 avr. 2018
0

lol.....

13 avr. 2018
1

De nombreux voiliers de croisière ont, à la conception, un angle de chavirage de l'ordre de 100 °. (Ovni, Océanis... ) Et cela, sans portique, radar, et enrouleurs...

Ce qui revient à dire que couchés à 90 ° par une vague vicieuse, ils feront le tour complet.

13 avr. 201813 avr. 2018
2

Là, la réponse me parait plus intelligente et plus proche d'une réalité scientifique.
D'un autre côté, les moyens technologiques récents permettent de s'éloigner au mieux des ventes violents et des vagues dépassant 6 à 8 mètres....
Viking, je dirais plutôt que couchés à 90, ils pourront (pourraient) faire un 360....
PS, j'ai un STIX de 51 et AVS 119....

13 avr. 2018
0

Chacun fait ce qu'il veut dans la vie, sur mer, c'est encore plus facile.
Ensuite on assume ses choix.
Moi, je ne cherche pas le centre des dépressions, j'essaie de les tangenter..
Après, je pense avoir ce qu'il faut si un jour je me trouve dans la tempête....
On verra ce jour là, mais je ne le cherche pas.

13 avr. 2018
0

Force10,

éviter les vents violents avec la technologie moderne, d' accord sur un tour du monde par les tropiques, mais demandes donc à Guirrec qui navigue hors des "traversées battues" ce qu' il en pense.

Gorlann

13 avr. 201813 avr. 2018
2

Dans la docte assemblée l'un des membres aurait-il l'article d'Érik Lerouge publié par Loisirs Nautiques?

Dans cet article l'auteur, architecte naval faut-il le rappeler? Insistait sur la nécessité d'un dialogue entre l'archi et l'armateur pour définir aussi bien que possible les différentes masses installées à bord, puis de les respecter.

Dans le cadre d'un achat sur catalogue ou d'un achat d'occasion il Insistait lourdement ( c'était le fond de l'article) sur la nécessité de respecter le cahier des charges d'origine, d'être bien conscient de l'influence de toute modification du centre de fardage et du centre de gravité vers le haut comme vers le bas.
En technicien il fournissait des courbes de stabilité autant longitudinale que latérale, des formules et des textes clairs et didactiques.

Il me semble me souvenir qu'il n'était question que de comportement à la mer en termes de sécurité et de confort, en aucun cas de performance en régate.

Apparemment cet article nous manque ici et maintenant. .

PS c'était au début de la mode des ajouts divers et variés sur les bateaux des années 197x (1 voire 2 enrouleurs, aérien radar, rouf gonflé, grosse annexe et gros moteur pour explorer etc..)

PS-BIS dans la grande marine (celle qui déplace les tonnes d'eau de mer par dizaines voire centaines de milliers) on demande expertise et autorisation à la société de classification (et les assureurs regardent de près les avis des sociétés en question..)

13 avr. 2018
0

Il y a 10 ans, Érik Lerouge intervenait régulièrement sur H&O .

13 avr. 2018
1

De toute façon c'est mooooche !
C'est pourquoi on n'en trouve pas sur les bateaux neufs car ils seraient invendables...quoique sur les Hunter, mais qu'est-ce qu'on à pas entendu à l'époque :acheval: :acheval: :acheval:

13 avr. 2018
0

ouai, heureusement qu'ils sont souvent cachés par le bimini mdr
:-p :-p :-p

13 avr. 2018

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021