inconvénients d'un moteur hors bord en puits

Sur des bateaux un peu anciens les moteurs in board sont souvent en mauvais état ou hs.

la solution la plus économique souvent adoptée est de mettre un hb sur une chaise , même sur des voiliers de près de 9M comme le poker par exemple.

S'agissant de modèles existant dans les deux versions , moteur in ou hors comme le first 25 ou le mopelia hatoup , mais il doit y en avoir beaucoup d'autres, il semble alors qu'il soit préférable de choisir d'acheter se type de version en occasion.
j'aimerais avoir des avis sur cette implantation qu'on trouve parfois sur tous les modèles comme l'étap 22 par exemple

L'équipage
14 nov. 2013
14 nov. 201314 nov. 2013
0

pour avoir naviguer sur un first 25 en puits, les inconvénients étaient , la fumée d'échappement dans le cockpit et la salissure du moteur toujours dans l'eau.

14 nov. 2013
0

Bonjour. Sur l'étap d'un ami, le moteur est sur une chaise ce qui lui évite les fumées dans le cockpit. Inconvénients, difficulté de manoeuvre gaz et marche AV AR plus ce qui est tout aussi gênant, le moteur qui s'emballe dans le clapot lorsqu'il sort de l'eau et ajoutez à celà un poids mal placé. Et tout çà pour quelques odeurs de fumées!.

Un autre ami sur un first 24 donc en puits, à été contraint de faire une sortie des gaz à l'extérieur non pas pour cause d'incommodation des fumées mais pour éviter au moteur de s'étouffer dans ses propres vapeurs.

En résumé, un moteur fixe, c'est mieux mais, il faut l'entretenir, en particulier le faire tourner toute les semaines 20 à 30 minutes hélice en prise même si l'on ne quitte pas le ponton.
Plus il tournera et plus il vivra vieux.

0

Le HB a tous les inconvénients du HB : carburant explosif, consommation, bruit, inefficacité, déjaugeage dans la houle, difficulté d'entretien (dépose obligatoire pour toute intervention ou presque), pas ou peu de charge électrique, etc... plus tous les inconvénients du puits : turbulences, mauvaise évacuation des gaz d'échappement, etc..., lorsqu'il est en puits.

Ajouter à tout ça le déséquilibre induit par le remplacement d'un IB souvent très lourd et centré dans le bateau par un HB implanté plus haut en porte à faux sur l'arrière.

En ce qui me concerne, une seule fois avec un HB : mais c'est la dernière.

14 nov. 2013
0

Pour moi, les inconvénients : arbre immergé, donc ralentisement, fumée oui un peu, salissure, pas trop je l'enlève et le met dans la cabine après chaque sortie, donc manipulation.
Avantages: pas besoin d'être plié en 4 pour le mettre en route, accés plus facile en cas de panne subite, et par expérience, j'ai apprécié quand il a fallu que j'enlève un petit morceau de bout qui s'était pris dans l'hélice avant de rentrer dans un port. j'ai préféré être allongé au fond du cockipt les bras dans l'eau, que d'être en équilibre sur le tableau arrière. Tout cela dans une mer agitée. Mais installer un moteur hb en puit ne peut se faire uniquement quand ça a été prévu à l'origine, sinon y'a du boulot.

14 nov. 2013
1

quel vision... pour ma part je ne la partage pas, j'ai navigué avec un bateau sur lequel on pouvait le mettre en puit ou sur le tableau ar, j'ai préféré le tableau ar, car moins de résonnance, de fumées, les hb modernes (surtout japonais) sont fiables et assez silencieux (préférer des bicylindres à partir de 6cv), ils ont un bon rendement / cylindrée, poids comparé aux enclumes diesels que l'on met en fond de cale..
je me suis servi du puit pour la nourrice en plastique, il y avait + de 1kts de différence entre le hb trainant dans l'eau en puit et le meme relevé à l'arrière avec une trappe pour fermer le puit (qui a parfois servi de wc marin...) pouvoir tourner le moteur pour les manoeuvres est trés efficaces, le bateau pivote alors autour de sa quille. L'hivers la possibilité de ramener son moteur pour l'hiverner au chaud dans le garage est appréciable, les manutentions demandent un peu de muscle.
Lorsqu'il y a de la mer il y a en générale assez de vent pour avancer avec ce moyen de propulsion, si l'hélice déjauge la chaise réglable permet de limiter le phénomène, un des inconvénients non cité est l'absence de production éléctrique de hb, mais elle est en partie compensée qu'ils se démarrent à la main et ne necessitent donc pas de batterie...

14 nov. 2013
0

Salut,navigant sur un biloup 765 moteur en puits je bénéficie donc d'une chaise coulissante qui évite le problème du moteur qui traine,les turbulences dans le puits ont été supprimées par une plaque de caoutchouc coupée en croix au fond du puits. Et pour info découper un puits ou mettre un diesel fixe sur un bateau oblige a repasser par la case aff.mar et bureau véritas pour homologation (j'ai essayé)

14 nov. 2013
1

First 24 moteur en puits.
Principal inconvénient, çà traine de l'eau...
- Les gaz d'échappement sont évacués par un petit tuyau au tableau arrière.
- Je lui mets un sac avec de l'eau douce après navigation --> pas de salissures.
- Pour les manœuvres c'est parfait, il tourne un peu, ce qui permet de faire tourner le bateau autour de sa quille.

14 nov. 201316 juin 2020
1

Pour avoir eu un First 25 avec moteur en puits pas de problème d'échappement, avec un Honda 4tps 6cv, car il passe par le moyeux de l'hélice. Gros avantage pour les manœuvres de port car la poussée de l'hélice se fait dans l'axe du safran. En cas de bout ou de filet pris dans l'hélice, pas de soucis non plus. Très facile de remonter le moteur et de l'accrocher sur le côté du puits donc pas de dépôt sur la partie immergée. En cas de réparation ou d'entretien, très facile et beaucoup moins cher qu'avec un IB. Inconvénient : plus de bruit qu'avec un HB sur chaise. Mais si on fait de la voile, le moteur ne sert qu'aux manœuvres de ports et en cas de pétole, il n'est pas une finalité en soi.

14 nov. 2013
0

J'ai le même moteur.
Donc la petite sortie que je pensais être un échappement n'en serait pas un...?

16 nov. 201316 nov. 2013
0

la petite sortie, c'est la pissette, pour contrôler le circuit de refroidissement.
Si je ne me trompe pas :)
Enfin, ça doit dépendre des moteurs ? le mien ne fume pas, tout semble sortir par l'hélice (évinrude 8cv 4T).

14 nov. 2013
0

Bien pratique pour les petits catamarans: facilité d'utilisation du lanceur, facilité d'accès au moteur pour intervention, et surtout possibilité d'orienter le HB ce qui compense bien le manque de manoeuvrabilité de ces bateaux au moteur.

14 nov. 2013
0

pour le modèle photographié,6/8CV échappement en arrière dessous de
plaque

9.9/15CV moyeu d'hélice.

0

bonjour
sur le Coronado 25 le moteur est en puit mais il y a une échancrure dans le tableau arrière permettant de relever le moteur sous voile.
L'ouverture est assez grande pour que le moteur ait de l'air ce qui perme de naviguer au moteur avec le capot du compartiment moteur fermé d'où moins de bruit et pas de fumées dans le cockpit.
Le moteur est mieux centré et l'hélice ne déjauge pas dans le clapot.
Cette modif peut sans doute se faire sur d'autres bateaux.

14 nov. 2013
0

Fumées dans le puits.....
Bonjour , j'ai eu un moteur en puits......les gaz d'échappement, sortent par le moyeu d'hélice , ou une sortie sous la plaque anti cavitation, selon les modèles.....la petite sortie, en arrière de l'embase , au dessus de le flottaison , et qui enfume le puits, sert au ralenti, pour que le moteur n'ait pas à refouler la hauteur d'eau dans l'embase, (au ralenti ).....il suffit de boucher ce trou,au silicone ou autre ......si le moteur a du mal au ralenti, un 1/4 de tour à la vis de butée du ralenti,pour accélerer un poil, et le tour est joué......conseil reçu d'un vieux mécano sympa....

15 nov. 2013
0

A vous lire , il semble que le système ait été plus ou moins bien conçu selon les modèles

Certains modèles ont une chaise dans le puits permettant de remonter le moteur, d'autres ont une échancrure dans le puits permettant de basculer le hb

Personne ne parle de déformation de la coque à cause de turbulences derrière le puits comme on peut le lire sur d'autres post

15 nov. 2013
3

KELT 707,hb 6 cv en puits,ça marche très bien avec les 4 tps,pas de fumée,pas de déjaugeage ,conso 1L heure,je ne reviendrais au diesel que pour un voilier de plus de 3 T.
A la voile,hb dans son coffre avec un cache pour le fond du puits.

15 nov. 2013
1

Je suis bien ok avec toi:
Kelt 7.60 hors bord en puit 6cv monocylindre 4T pas de fumée, ne dejauge pas, 1l/heure et seulement 27kg quand il faut le sortir pour l'hivernage.
Le seul bémol: on ne peut pas mettre n'importe quel moteur à cause du peu de place dans le puit. Bien prendre les mesures avant d'acheter le moteur.
CORDIALEMENT

29 août 2015
0

Bonjour

Je possède un kelt 707 avec un moteur 8cv 2 temps avec lequel j’atteins une vitesse max de 6.5 noeud pratique pour faire de la route face au vent par mer formé et certain courant en bretagne sud .

C'est a mon sens le seul avantage car pour les inconvénient il y a le bruit les fumé et l'inefficacité lors des manœuvre de port surtout pour les marches arrières

Je souhaite passer au 4 temps donc pouvez vous me dire quelle est votre vitesse max avec un 6 cv.

En vous remerciant

15 nov. 2013
0

sur l'edelcat 26 le moteur en puits peut se relever ..en revanche les inconvénients sont bien la fumée (surtout vent ar) et le bruit . le plus gênant est la propension qu'ont les écoutes à aller s'enrouler autour de la tête du moteur ou de la poignée de gaz quand le vent est soutenu ...ça peut rendre certains virements de bords très chauds!!!
bonne journée

15 nov. 2013
0

J'avais un kelt 620, le moteur HB se positionne dans une échancrure du tableau arrière : on a ni les désavantages du puits, ni ceux de la chaise. C'est un bon système : pas de fumées, ne déjauge pas, se relève, accessible.

J'ai, depuis, acheté un fantasia avec moteur In board. J'ai eu beaucoup de problèmes avec celui-ci au début (mal entretenu). Mais les avantages sont incontestables : manœuvrabilité dans les ports (sérénité), longues heures de moteur les jours de pétole (augmente considérablement le rayon d'action en WE), et d'autres avantages.

À moins de me mettre au 6.50 de type mini transat (pogo et autres), je ne reviendrai pas au HB.

bEN

15 nov. 201316 juin 2020
0

Bonjour, je suis le proprio d'HATOUP ce sympathique MOPELIA IOR avec sa quille relevable et son moteur hors bord en puits.
A l'origine l'architecte avait prévu un petit moteur de 2 à 4 CV style Sea Gull. Une fois sorti du port on enlevait le moteur pour le glisser dans le coffre latéral arrière. Une tapette en bois venait fermer le puits pour éviter de couper les filets d'eau.
Maintenant j'ai un Yamaha 8CV 4 temps dans le puis. Je ne peux pas le sortir moi même du puits il faut être 2 ou 3 pour cela. Avant j'avais un 9,9CV 2temps et je l'enlevait tout seul.
J'ai choisi les options: commandes à distance dans le cockpit, démarreur électrique et chargeur de batterie.
Pour éviter les fumées dans le puits puits dans le cockpit puis dans la cabine, je n'ai pas bouché la petite sortie des gaz brulé au ralenti, mais j'y ai glissé un bout de tuyau en cuivre, puis coiffé ce tuyau par un tube en caoutchouc qui lui va sortir dans le tableau arrière. Regardez la photo le trou sous le NA de Nantes, c'est la sortie de ces fameux gaz.
Ensuite bien sur,comme le moteur reste dans son puits, il y a la trainée de l'hélice et de l'embase, les salissures et aussi ...l'électrolyse de l'embase pour certain.
Dans mon cas tout va bien, pas de salissures ni d'électrolyse.

16 nov. 2013
0

@ courtox 56
Le moteur en marche, les trappes au dessus du moteur sont fermées ? Il n'y a plus d'arrivée d'air frais dans ces conditions.

J'ai également un moteur en puits (Johnson 5 cv) et ton système me plait bien.

16 nov. 2013
0

Oui le capot est fermé au dessus du moteur pour diminuer le bruit déjà faible du moteur 4 temps. Mais il y a un aérateur de 20x30cm en vertical devant le moteur vers le cockpit, sinon il risquerait de tousser rapidement.

16 nov. 201316 juin 2020
0

Que des avantages si le puits est bien conçu
Chaise verticale pour le remonter et éviter la traînée, réservoir dans le puits, commande à distance (prévoir le montage de la commande sur contre plaque pour l'embarquer avec le moteur), 4 temps peu bruyant, moins de 2 litres à 5 noeuds
3K à l'achat contre 10K en inbord, l'hivernage à la maison et très peu d'entretien sur ces nouveaux 4 temps.
en plus çà permet de beacher ...
Prévoir 1 tube voire 2 pour les gaz comme vu par courtox56
Possibilité de faire descendre un coude 'PVC" pour les eaux grises et/ou noires le long du puits en vertical , du coup plus de trous en dessous de la ligne de flottaison
Que du bonheur...
Bon faut le relever de temps en temps pour effectivement le nettoyer

16 nov. 2013
0

Moteur HB Honda 7,5 cv sur First 24 dans le puit déporté sur le coté droit :
Au début, capot arriere en place, le moteur s'etouffe dans ses fumées d'où naviguer sans le capot.
Remède : tarauder le trou par où sort la fumée et le boucher avec une vis inox. Ca a été sans incidence sur le fonctionnement du moteur.
Le HB garde une petite possibilité de pivotement qui associée à la barre permet de virer sur place.
Le moteur est bien protégé dans son puit mais à la voile, babord amure et gite sur tribord, l'eau remonte fort dans le puit et doit ralentir serieusement.
Experience sur Biloup 88 avec moteur HB en puit remplacé par in In Bord diesel : le puit permet soit pour les pêcheurs de faire un vivier sinon de faire un coffre pour le jerricans de gas oil et les bidons d'huile et autres choses qui peuvent fuire dans le coffre principal.
Avantage du puit egalement : evacuation rapide d'une importante entrée d'eau dans le cokpit.
Je prefere tout de meme le moteur in board diesel.

16 nov. 2013
0

Moteur HB yamaha 4t 9.9 sur First 24 également. Pas de probleme à part la trainée dans l'eau .J'apprécie cette installation qui me permet de mettre le moteur à l'abri pendant les mois d'hiver et de réviser moi-meme le moteur à la maison.

16 nov. 2013
0

Même vue que motus,sur l'utilisation des hors bords,
Autre cas à ne pas faire avec un moteur HB fixe en puits,l'exemple du biloup 77 avec son puits décalé sous un coffre à bâbord,système idéal sur le papier mais catastrophique en utilisation,(j'en ai eu un)
Le moteur n'ayant aucune rotation,safran totalement inefficace sur une 10e de mètres,frayeur garantie( wrighton reconnaissait le problème) certain propriétaire avait monté une chaise sur le tableau AR pour les manoeuvres de port.
Les trous de ralenti n'on pas été mis pour la déco,il ne faut jamais les obturer,mais évucuer les gaz soit dans l'eau,soit à l'extérieur,les moteurs ne pourront jamais tourner correctement au ralenti sans ses évacuations.
Conseil d'un vieux mécano sympa...hors bord.

16 nov. 2013
0

Johonson 9.9 cv arbre extra long en puit sur First 24.
J'ai acheté et placé une cloche prévue pour ce moteur sur les trous d'échappement raccordé à un tube vertical terminé par un angle droit qui éjecte les gaz de ralenti au ras de l'eau par le fond du puit. Donc plus aucun gaz d'échappement dans le puit. Dans le fond du puit, il y a deux trappes qui se referme autour du pied moteur pour éviter les turbulences.
J'ai souvent utilisé ce moteur pour remonter au vent avec les voiles arisées dans des conditions difficiles avec succès.
Seul regret: j'aurais préféré ce puit dans l'axe du bateau pour exploiter le moteur sur les deux bords de la même manière. Je peux sortir facilement ce moteur lors de l'hivernage à l'aide d'une potence accrochée aux deux aiguillots de safran. Je préfère le moteur en puit pour cette taille de bateau car je peux le sortir et l'entretenir facilement chez moi. La légère rotation du moteur facilite les manoeuvres délicates. De plus ce moteur 2 temps est insensible à la gîte. Pas gêné par la traîne puisque bien placé en régate.

16 nov. 2013
0

Tohatsu 9.8 sur un GIBSEA 242 DI arbre long; non centré placé sur babord. démarrage électrique/ charge la batterie.
- pas trop de problème d'odeur,échappement par l'hélice.
- peu bruyant.
- la partie immergée se salit assez vite, suivant la qualité d'eau environnante malgré l'anti-fouling d'embase.
- manœuvres aléatoires dans les ports, les trajectoires, notamment en marche AR sont difficiles à maitriser.Ceci malgré une hélice de poussée qui améliore considérablement la situation. Il faut "lancer" le bateau pendant une bonne vingtaine de mètres au moins avant de pouvoir faire qqchose avec le safran, avant, le bateau va ou il veut !
- le moteur cavite un peu si mer formée, si gite sur tribord; mais dans ce cas il y a du vent... ça ne me pose pas de réel problème.
- on voit très mal l'état de l'embase et on détecte très mal les problèmes à ce niveau. Compte tenu du poids et des câbles de commande et électriques on hésite à le remonter (37kg). J'ai eu sur un autre bateau avec moteur en puits un problème de fuite du joint spi au niveau de l'arbre causé par un fil de pêche, je ne m'en suis pas rendu compte, l'huile est partie peu à peu, l'eau est rentrée peu à peu...à la vidange lors de l'hivernage je m'en suis rendu compte, mayonnaise et limaille, l'embase était devenue indémontable; le moteur a fini à la déchetterie...
j'ai eu aussi un IB, d'avantage de précision dans les manœuvres, une meilleure poussée. par contre 250 kg de poids j'ai connu 2 interventions lourdes avec 2 grutages nécessaires, je me rappelle encore des factures !

16 nov. 2013
0

Sur mon Yamaha 8CV 4temps, j'ai un arbre long et une hélice de poussée. Pas de cavitation même dans la mer formée. Mais surtout l'hélice est en face du safran. Un coup d'accélérateur avec le safran incliné sur bâbord ou tribord et hop je pivote presque sur place. Marche arrière dans toutes les conditions.
La distance entre l'hélice et le safran est une clef de la manoeuvrabilité avec HB ou moteur fixe.
Si en plus les hélice MaxPro étaient disponibles pour HB alors je pourrais me promener en marche arrière entre tous les pontons du Crouesty par vent fort d'ouest.
Ce qui est dommage c'est que ce moteur, cette embase longue et la position de l'hélice de poussée ne change rien au prix de vente de mon Mopelia.

17 nov. 2013
0

Bonsoir,
j'ai tout regroupé sur mon blog:
mopelia.blogspot.fr[...]72.html
Je vais sortir le bateau de l'eau le 20 Novembre. Je vous ferais des photos de l'embase avant le nettoyage. La mise à l'eau c'était le 7 Avril cette année.

17 nov. 2013
0

Bonjour,
je possède un tonic 23 avec un hb en puits coté droit et que suis obligé de laisser en place. Faut-il naviguer hélice bloquée ou au point mort? Quand elle tourne cela fait un "clank" dont la fréquence varie avec la vitesse. Sympa comme indicateur sonore mais risque pour la mécanique?
Merci pour vos réponses.

17 nov. 2013
0

Bonjour,
perso je naviguai hélice bloquée, ça ménervait d'entendre le clank clank, et en fait je me demande si le roulement a besoin de tant touner : je préfère le laisser au repos :)
Et puis en sécurité, ne vaut il pas mieux qu'il soit prêt à démarrer (point mort) ?...
Pour l'augmentation de la traînée qui doit (légèrement) en résulter, on doit bien perdre un 10° de nœud ?!

quelques liens internes récents, vers les discutions qui tournent autour du puîts :

www.hisse-et-oh.com[...]trainee

www.hisse-et-oh.com[...]en-puit

www.hisse-et-oh.com[...]re-long

www.hisse-et-oh.com[...]en-puit

17 nov. 2013
0

Hélice bloquée pour moi aussi.

19 nov. 201316 juin 2020
0

Bonjour
Voilà la suite du fil et mes travaux du jour .
Un coude pvc 45° tube nicoll et un raccord d'évacuation souple d'évier, le tout coller avec un pistolet à colle en bâtons.

Je n'ai pas voulu introduire un tube en cuivre au autre dans la sortie échappement ( diminution du diamètre de sortie) mais faire une sorte de collecteur d'échappement. Il y deux sorties sur mon moteur.

les essais en puits sont prévus fin mars,
Le tableau arrière sera percé à ce moment là.

(Et pour l'hélice, je la bloque également en route )

Encore merci à courtox56

A+
François

19 nov. 2013
0

françois, t'as plus qu'a ouvrir un chantier naval...top

19 nov. 2013
0

Salut sergio64
Et pour le chantier naval, il me manque quelque(s) €

A+

19 nov. 2013
0

virus j'ai déjà tenté l’expérience ayant moi même un moteur en puits j'ai utilisé de la colle a chaud comme toi et résultat je m'en suis servie 2 fois avant qu'il se décolle, la colle a chaud est trop rigide et casse avec les vibration et de plus sa chauffe beaucoup trop la colle fond! par la suite j'avait trouvé du mastic colle spécial haute température et nickel mai bien sur il faut poncé et bien dégraissé la surface de contact avant de collé

20 nov. 2013
0

Merci scout pour ton "tuyau"

Affaire à suivre.

A+
François

20 nov. 201316 juin 2020
0

Bonsoir, j'ai remonté mon Mopelia cette après midi, beau temps sec. l'idéal pour tout ranger.
Voici les photos du moteur dans son puits.
Pas de salissures, tout est net.
Mise à l'eau le 7 Avril 2013, remontée le 19 Novembre 2013. Le coup de carcher, c'est pour mercredi matin, ainsi que la sortie du moteur. Je vous ferais les photos du petit tuyau d'échappement.
[url]

20 nov. 2013
0

Belles photo, l'hélice est idéalement placée , juste devant le safran

20 nov. 2013
0

Bonjour
une photo aprés 3 mois dans l'eau...Je suis preneur de la mise en oeuvre du sac avec de l'eau douce. Et pourtant il y avait de l antifooling pour embase.

Je ne sais pas si le bruit (klang klang) est normal lorsqu'au point mort l helice est entrainée par le déplacemen du bateau.

20 nov. 2013
0

...la photo..

21 nov. 2013
0

La possibilité éventuelle de remonter le hb pour couper un bout pris dans l'hélice est intéressante.
Les sorties de la snsm pour ce genre d'incident sont loin d'être négligeables

23 nov. 201316 juin 2020
1

Bonjour,
essai d'envoi photo

23 nov. 2013
0

Pour le sac, j'ai un sac en plastique épais.
Une fois au mouillage, si je sais que je ne naviguerai pas pendant plusieurs jours, je l'installe.
Avec une pompe manuelle je retire l'eau de mer (enfin le plus gros).
Et je mets de l'eau douce dedans.

En faisant çà, pas la moindre bestiole.

Toutefois, c'est assez contraignant. Le sac est parfois difficile à mettre en place à cause du courant (c'est proportionnel aux nombres de jurons qui sortent...).

23 nov. 2013
0

J' ai régaté en baie de Sydney sur un voilier de 10-11m équipé d' un moteur HB en puis mais sur chaise coulissante ... Sous voile le moteur est remonté en haut sur la chaise à ce moment une plaque bascule et vient fermer le puis, le moteur est redescendu pour venir s' appuyer sur la plaque, j' ai trouvé ce système super efficace... si ça peut donner des idées !!!...

24 nov. 2013
0

est ce qu'avec ce système , il y avait une possibilité d'intervenir du cockpit en cas de bout pris dans l'hélice?

24 nov. 2013
0

Il suffit de remonter le moteur en haut de la chaise et de couper le bout autour de l' hélice, c' est assez simple si le puis n' est pas trop étroit et en plus on est debout dans le cockpit face au moteur.

24 nov. 2013
0

mon premier voilier était un Etap 22 ; très vite j'ai changé le moteur d'origine par un HB Mariner 8cv ...c'était en 1986 ...j'ai navigué 8 ans avec une totale fiabilité de ce moteur que je ne sortais qu'en hiver ;
inconvénients: fumée dans le cockpit surtout à faible vitesse , remous dans le puits , bruit ...mais facile à manipuler et fiable , in fine bien adapté pour cette taille de bateau ...
Dès qu'on monte un peu en taille , un inboard c'est bien sûr bcp mieux ...

24 nov. 2013
0

C' est exact si ton moteur HB est un 2 temps, à faible vitesse genre pêche à la traine, il faut, toutes les 10 minutes, basculer au point mort et donner un bon coup d' accélérateur pour brûler l' huile, maintenant que les HB sont 4 temps le problème n' existe plus.

25 nov. 201325 nov. 2013
0

Pour info, voici le système que j'ai monté pour éviter les fumées dans le puits.
le bout du tube horizontal se trouve en dehors du tableau arrière et à quelques centimètres sous l'eau, ce qui permet d'étouffer le bruit.

[img]

30 nov. 201316 juin 2020
0

Alternative au SAC : le bac à eau douce flottant à l'arrière du bateau

29 août 2015
0

Je navigue sur un etap 22 hors bord mercury 6 chx 4 tps en puits aucune fumée dans le cockpit avec hélice de poussée belle action sur le safran qui rend le bateau très contrôlable. Jamais de degeaugeage même par mer bien formées.
En plus gros avantage en se servant de la rotation du moteur grande facilité en marche arrière à emmener la poupe dans la direction souhaitée.
Seul inconvénient pour la part les vibrations que l'on ressent beaucoup dans le carré.
Quoi qu'il en soit je ne m'en sert peu juste pour les sorties et rentrées de port.
Donc pour moi assez favorable au moteur en puits.
J'allais oublier la facilité d'accès au moteur également.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (73)

novembre 2021