incendie à barcarés(suite)

aprés l'incendie qui a détruit quatre bateaux de 200kE il y à un mois, l'enquéte est sans doute en cours entre assurances diverses, mais les conclusions officieuses concordent:

Le skipper pro qui convoyait le bateau neuf à livrer à son nouveau proprio à Barcarès a signalé en partant dans le livre de bord une anomalie au propulseur d'étrave.
Arrivé à Barcarés, pour se caser au ponton il essaye le propulseur sans résultat.
Aprés ammarrage le proprio vient à bord inspecter, ils sentent une odeur de brulé, et ouvrent le coffre avant: énorme fumée puis flammes attisées par l'appel d'air.
en 5mn le bateau est un brasier et en 30mn les trois voisins également.....

le proprio a pu profiter de son nouveau bébé un quart d'heure environ...

moralité: ne pas ouvrir un coffre qui fume sans un bon extincteur à la main...
et ne pas négliger une anomalie dans des circuits de puissance...

L'équipage
29 juil. 2006
29 juil. 2006
0

Ca sent le montage non protégé
Le fusible (un mahousse genre couteau) absent, ou bien le câblage sous-dimensionné.

Premier réflexe à avoir en cas d'odeur suspecte : couper les batteries.

De plus il ne me semble pas que dans les marinas (française en tout cas) il y ait des extincteurs sérieux. J'appelle sérieux le modèle brouette avec boule.

Pour ceux qui trouveraient que j'exagère un épisode vécu : dans un labo de l'INSERM (Bicètre) où je travaillais jadis, une étuve (métallique) se met en court-circuit. Le temps de réaliser et il a fallu une vingtaine d'extincteurs muraux juste pour maintenir le feu dans la pièce en attendant les pompiers. Je n'ose immaginer la scène dans un milieu gaîné de plastique inflammable comme le polyester et au large de surcroît...

30 juil. 2006
0

Le fusible n'est là
que pour protéger l'installation d'un court-circuit ou d'une surcharge.

Imaginons un propulseur d'étrave de 5 KW en 24 volts, ça consomme 200 A, le fusible sera probablement de 300 A.

Il peut y avoir eu un mauvais montage (câbles baladeurs en qualité non homologuée pour cet usage) ce qui est courant en plaisance. Il suffit d'un ragage pour que ces câbles se transforment en "cordon bickford" à combustion lente : c'est l'incendie garanti et le fusible ne va griller que si le court-circuit devient franc, mais trop tard !

Dans ce cas précis il semble que l'incendie a eu lieu dans le compartiment du propulseur, et là il y a plusieurs possibilités : le moteur lui-même, une carcasse en plastique, le plastique des relais, les câbles de puissance et de télécommande qui tous peuvent prendre feu par surchauffe due à une surcharge sans que les fusibles n'atteignent l'intensité pour laquelle ils ont été calculés.

Conclusion : un fusible ou un disjoncteur protège dans la plupart des cas, mais pas toujours...

Il y a même des cas où c'est le fusible, ou plus précisement le porte fusible qui provoque l'incendie ! (mauvais contact = surchauffe)

_/)

29 juil. 2006
0

les pompiers
nous apprennent dans les stages de première intervention en entreprise quelle qu'elles soient que lorsque les conditions d'un feu sont réunies
à la première seconde un verre d'eau suffit
à la première minute il faut 1000 litres
après on fait ce qu'on peut y compris pour les pompiers, il faut des moyens expônentielles lorsqu'on avance dans le temps entre le début du feu et le début d'intervention.
il est étrange et surprenant qu'un skipper pro laisse un bateau dans cet état et note le problème et se casse sans s'assurer que l'elec soit réèllement coupée
ou comme déjà dit il y a un problème de conception et nous ramè,e à certain fil où il est dit qu'en matière d'élec les chantier font ça très bien puisqu'ils le font en série, voir les batt en //, sans vouloir du tout en profiter pour relancer des messages pas toujours fair play il est bien important que de savoir qu'un chantier est avant tout une entreprise qui fait au mini pour proposer des bateaux compétitif en matière de prix et en dégageant une marge et c'est normal
alors pour l'él'ec ils savent très bien que le bateau restera pas de série très longtemps par ajout de différent équipements (gps; pilote auto, radar etc etc ) et que du même coup la garantie ne jouera plus puisque le bateau est modifié. dont acte

ce qui ne m'inquiète pas c'est les bateaux brulés qui étant neuf ou quasi sont assurer tout risque
qu'en serait il de mon tupperware de 30 ans dans ce cas, la responsabilité civil jouer bien sur l'expert évaluera une somme qui ne permettra pas de retrouver forcément l'équivalent ou alors après beaucoup de recherche et pendant ce temps là on est piéton....
comme pour les bagnoles....
je tape sur personne mais j'aimerai pas me retrouver dans cette situation c'est des coups à être dégouter et allez jouer aux dominos.... :-(

30 juil. 2006
0

Comment !!
Un tupperware de trente ans !! ben ,pas de fabrication à l époque !!! ;-) peut étre en polyester ta barque !mais pas tape cul et quille fusible par gros temps !! des échantillonages corrects surement???????? ou alors ??? :-)mdr :-D :-D :-D

30 juil. 2006
0

bin oui
ce qui me rassure c'est qu'à l'époque il y a des bons échantillonages,
alors tupperware façon de géréliser les plastique même si le poly n'en est pas ou en est peut être.
mais s'il brule par le fait d'un autre ça ne m'arrangera pas plus ;-)

30 juil. 2006
0

Mais l'ennui avec ces coques
construites super costaud, c'esr qu'on ne trouve plus de passe-coques ou de sondes suffisament longues ! :tesur:

_/)

30 juil. 200616 juin 2020
0

Je m en fout Fred!!!
J ai encore supprimé 2 passe-coques !! ;-)Ceux des WC :-)mdr :-D :-D :-D

30 juil. 2006
0

bin voilà
ça c'est malin, !!!
en plus si tu as fait une réparation alors là il n'y a plus de hateur sous barreau (un r ou deux ??)
:bravo:
vivement que je puisse avoir ma boite de conserve !!!

30 juil. 2006
0

bof!!!
Un bout de tole cramé!!! :-( c est plus du tout solide!!!!bon tu peux vendre à la féraille en ce moment !!! ;-) mdr :-D :-D :-D

15 nov. 2006
0

vu
j'étais de l'autre coté du port quand ça a cramé, et c'est bien ça: un puis deux puis trois bateaux en flamme en 1/4 heure!

15 nov. 2006
0

Sauver un bateau ?
Bonjour,

Sans vouloir polémiquer, (je n'y étais pas et je ne suis pas sur du tout que j'aurais fait quelque chose)
Mais tout de même, après avoir vu la video, vous ne croyez pas qu'il aurait été possible de sauver le dernier bateau a prendre feu ?
En montant dessus, au début, avant que les flammes ne soit dessus, en larguant les amares et en le poussant au milieu du port ?

Bon, c'est facile à dire après coup et à l'abri derierre son PC, mais ça fait mal au coeur de voir un bateau crammer comme cela :-(

D'après vous ?

15 nov. 2006
0

Vidéo
Bonjour,
Je ne sais pas si le lien a déjà été posté.

&lta href="www.pantaenius.fr[...]en.html " target="blank"&gthttp://barcares2006de_en.html&lt/a&gt

Il y une vidéo et des photos pour ceux que cela intéresse.

15 nov. 2006
0

peut-etre..
un courageux aurait pu, mais les flammes étaient vraiment impressionnantes.. je pense qu'en combinant arrosage de fortune (eau du quai) et largage rapide, c'était possible, par un Rambo...

16 nov. 2006
0

Mais le vent..
en y regardant de prés,et cela se pasant à Barcarés il y avait une forte tramontane et larguer les amarres n'aurait pas suffit.Le bateau serait resté collé au quai.Il aurait fallu pouvoir le remorquer.
J'ai vecu un cas similaire il y une vingtaine d'année à Leucate ,et effectivement des bateaux ont été épargné en larguant les amarres.

Gérard

15 nov. 2006
0

assurance
je me demande ce qui se passe si comme chez ns au ponton on a tous le meme assureur !

16 nov. 2006
0

beaucoup plus léger car on a jamais connu
ce genre de dégats, mais quand ton assureur est présent sur une ligne de départ de classiques ou il assure 80% des bateaux, je peux t'assurer qu'il est relativement pâle...

mais le plus amusant c'est de le voir faire son tour pour contrôler l'état de ses ouailles le soir :pouce:

Sur le site de pantan machin, des photos impressionantes de renflouement

17 nov. 2006
0

?
Je ne pense pas qu'un "quidam" aurai pu fair quelque chose mais il y a des fois ou je me demande si un bateau pas trop eloigné qui aurai été équipé d'une pompe de cale "maousse" et d'une tenue anti chaleur (en cuir avec un avec casque) aurai pu empècher l'étendue des dégats.

Notez au passage que la pompe de cale "maousse" branchée sur une prise de force du bateau peut aussi sevir à une voie d'eau sur son propre bateau ou pour le bateau d'un voisin, les snsm sont équipé de ce genre de truc! (en autonome en plus!!!)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (43)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021