Il y en a qui vont rire..

Tellement ma question va (je crois) l'encontre de certaines bases de navigation..

Postulat du problème:

  • Force 5, au près, toutes voiles envoyées.

Le vent fraîchit soudainement.

Réflexe d'école: on choque la grand-voile pour éviter une gîte excessive.

Résultat: la gîte diminue et le bâteau reste sûr et confortable et l'équipage serein.

MAIS: avec une rafale jsuqu'à 6 ou 7.. En choquant la GV, la portance se déplace sur la voile d'avant... et le bateau abat naturellement.

==&gt question, avec un vent instable et nerveux, ne vaut-il pas mieux choquer le foc en cas de rafale (éventuellement en même temps que la gv) pour éviter que le bateau n'abatte trop avec un risque de chavirage ??

(le tout quand on pas diminué la voile d'avant et qu'on est sur-toilé évidemment).

?

L'équipage
30 août 2004
30 août 2004
0

tu calmes le jeu,
et tu reduit ta voilure........si tu as une barre à ton bateau (c'est quoi)elle fera l'affaire pour regler le bleme.si ton ship est trop volage,reduit plus tot,car au prés tout dessus f.5 c'est souvent limite........

gg.prudent.......

30 août 2004
0

même en ne gardant que le génois
Le voilier sera ardant dans une rafale si on est surtoilé, bien sur, car à ce moment là c'est l'effet de la carène qui fait lofer le bateau, une gite excessive rendra le bateau "très" ardant et inversement pour une contre-gite.

30 août 2004
0

amha
==&gt question, avec un vent instable et nerveux, ne vaut-il pas mieux choquer le foc en cas de rafale (éventuellement en même temps que la gv) pour éviter que le bateau n'abatte trop

dans une rafale forte
si on choque juste le foc, le départ à l'auloffée est immédiat et garanti

si on choque foc et grand voile les voiles travaillent très mal, on perd de force propulsive et on risque de perdre tout controle sur le bateau

--&gt on ne choque que la grand voile, laissant l'écoute de foc étarquée : la gite du bateau compensera le moment à l'abbattue (abattement? abattage -.&lt) et le bateau gardera assez facilement sa stabilité directionnelle

de plus, c'est la manoeuvre la plus simple -.&lt)

30 août 200416 juin 2020
0

Si Si de l'abattage
:-D

30 août 2004
0

amha
a force 5 et rafale 6 -7
tu reduis tout je pense que c'est mieux.
Dan

30 août 2004
0

comme le dit pierre
et tout dépend du bateau (toutes différentes ces bêtes là)on peu se prendre un coup de lof sous foc seul.Et dans les conditions décrites quitte à manoeuvrer en reprenant le foc,le mieux c'est de réduire.

30 août 2004
0

Tout dessus à F5
C'est déjà au dessus des limites de la plupart des bateaux, bien d'accord avec GG.

Par contre, le cas que tu décrits est typiquement là où l'utilisation d'une trinquette sur étai largable fait merveille. La trinquette garde un bon bord d'attaque et permet un bien meilleur près qu'avec un génois roulé. Dans les rafales, on choque (un peu)la GV, mais comme dit Roberto, il faut garder de la force propulsive.

30 août 2004
0

Bien gité, un foc ne fait pas abattre
Sans parler de l'effet de carène, la voile poussant vers l'avant et la carène freinant vers l'arriere, si le bateau gîte tu crée un couple de pivotement qui fera loffer le bateau.

L'effet girouette du génois qui fait abattre n'est valable que pour un bateau qui ne gîte pas.

A priori, pas ton cas.

30 août 2004
0

l'effet girouette
"L'effet girouette du génois qui fait abattre n'est valable que pour un bateau qui ne gîte pas."

Voilà une donnée intéressante.

Mais je suis un peu dubitatif. En effet, personne ne conteste l'effet girouette de la GV ..?!

Si la grand voile reste bordée, le bâteau gîtera et .. partira au loff..

Pourquoi y aurait-il un effet girouette avec la GV et pas avec le genoa ?

30 août 2004
0

c'est aussi une question de gréement....
avec un genois a fort recouvrement,la reaction est differente qu'avec un foc auto vireur.....

et le type de quille et de ship est aussi à prendre en compte......

coque planante ou à deplacement ,couloir lester ou deriveur........

gg.interogateur.......

30 août 200416 juin 2020
0

petit schema valant mieux que long discours...
Voila un bateau qui ne porte que son génois.

Dans le cas du bateau a plat, La composante propulsive est alignée avec la trainée de la carène.

Mais la composante de dérive est décalée en avant du centre de carène ou s'exerce la composante antidérive.
Cela fait abattre le bateau (effet girouette)

Dans le cas du bateau gité, le centre vélique se décale sous le vent (puisque le mat penche sous le vent)

Dans ce cas, la composante propulsive n'est plus alignée avec la trainée de la carène, créant un couple qui fait loffer le bateau.
Avec une gite suffisante, cet effet contrebalance l'effet girouette dont on parlait auparavent.

Pour la GV, l'effet girouette et le décalement du centre vélique lors de la gîte on le même effet (auloffée)

C'est pourquoi il est préferable de choquer la GV sachant qu'un génois ne fera pas abattre un voilier gité

(d'autant qu'il est plus facile de réembraquer la GV que le foc!)

30 août 2004
0

L'avantage de réduire la GV
c'est que tu crées une configuration stable: au lof la GV dévente avant le génois et donc le bateau abat, à l'abattée le GV reprend et le bateau lofe. Il est alors plus facile de rester à la limite du déventement pour laisser passer la rafale.

mais si tu controles bien ton bateau à la barre les deux sont possibles. d'ailleurs si sur ton bateau il est préférable de réduire d'abord le génois, c'est bien lui que tu vas choquer d'abord.

MichelR

30 août 2004
0

il faut reduire
Force 5 avec des rafales 6 à 7 il n'y a pas de doute il faut reduire .Et il n'y aura pas de problemes le bateau gitera bien moins donc ira plus vite et sera plus facile à barrer meme pour un pilote automatique.Pour ma part apres avoir reduit si je prend une claque au pret je prefaire loffé que choquer la Gv en loffant un peu les 2 voiles se trouvent un peu deventé et le bateau se redresse et alors j'abat un peu ce qui permet également de gagner un peu en cap

30 août 2004
0

bonnes voiles
faut aussi des voiles pas trop creusées quand le vent forcit ! avec nos nouvelles voiles on sent la différence (pas de creux), si les rafalles sont pas trop importantes je loffe un coup, sinon on réduit la toile, et on gite moins et l'équipière (moi) est contente

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (57)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021