il va falloir revenir au sextant....

Lu dans le dernier N° de Sciences et Avenir ; "Des scientifiques piratent un yacht ; Détourner un yacht de 65 mètres ? Facile. En piratant le GPS du bateau, des chercheurs américains y sont parvenus, cet été, pour la première fois au monde. La technique employée consiste à envoyer un faux signal GPS afin de tromper le pilote automatique. Cette expérience démontre qu'une nouvelle forme de piraterie mieux organisée pourrait sérieusement compromettre la circulation maritime"

L'équipage
29 sept. 2013
29 sept. 2013
0

Excelent!
Les limites de la technologie quand elle se retourne contre nous...
D'un autre coté, personne pour regarder un simple compas de route?

29 sept. 2013
6

tout avait d'accord...!
quand on lit sur le post les nombreux navigateurs qui demandent à leur tablette et autre appli de Nav de Tout penser à leur place...
a croire que plus personne ne regarde la Mer... celle la même qui nous motive un jour à acheter un bateau !
la technologie... oui pour nous aider, pour augmenter la sécurité mais pas autre chose...
la voile c'est le plaisir de découvrir du paysage et des sensations avant Tout !
:jelaferme:

29 sept. 201329 sept. 2013
0

zut... même plus le droit de jouer à virtual skipper :mdr:

29 sept. 2013
0

C'est malin, ça va donner des idées aux apprentis pirates !
:lavache:

29 sept. 2013
0

Voilà un article sur ce sujet.

amateurradio.canalblog.com[...]52.html

il semblerait que la déviation soit relativement faible pour ne pas trop alerter l'équipage.
Un compas électronique peut-il aussi être trompé ?

29 sept. 2013
0

Un compas électronique peut-il aussi être trompé ?
je ne suis pas certain, car il ne reçoit pas de donnée extérieure comme c'est le cas d'un GPS. Donc sans requête, difficile de le leurrer sauf à créer un champ magnétique autour du bateau...

29 sept. 2013
0

Oui! un compas électronique (ou pas ) peut être trompé... avec un bateau gris à couple! :scie:

29 sept. 201329 sept. 2013
2

Les gens qui ont écrit cet article on pensé aux pirates... mais il y a pire! ce pourrait devenir une nouvelle forme de terrorisme:
On surveille la route d'un Costa QQchose, et hop au dernier moment, on le jette sur les Lavezzi (ou autre tas de cailloux plus au large). Idem pour un pétrolier, hop, sur les casquets, Ouessant... je suis même sûr qu'en s'y prenant bien on doit pouvoir boucher Panama ou Suez
Effrayant.

29 sept. 2013
8

Sauf erreur de ma part, tout cela a déjà été évoqué...............

faut se mettre au parfum. :jelaferme:

29 sept. 2013
0

Ah? ou? par qui? t'as un lien?
On peut pas tout suivre...

29 sept. 2013
0

Ben non, on peut pas tout suivre, effectivement.

Et pour ceux qui penseraient que je surfe plus que je ne navigue, je peux leur faire le décompte de mes jours de navs.

30 sept. 2013
0

affirmation gratuite, comment contrôler? :reflechi: :reflechi:

29 sept. 2013
1

et voilà toute la différence entre naviguer ... (sur l'eau) et ... surfer ... (on the web) ! les nouvelles technologies (ah bon ? et les anciennes alors ?) ne sont que des outils. et, comme l'on dit : à bon ouvrier, bon outil (ou l'inverse, peu importe). moralité : naviguez, simples, mais naviguez ! et si un "outil" vous semble utile, prenez-le. mais sachez, qu'en mer, vous pouvez, aussi, vous en passer !!! comment faisaient-ils, ..... AVANT ?

29 sept. 2013
0

Avant ils se prenaient la tête mais différemment.

30 sept. 2013
0

Cette histoire me fait penser à l'histoire "dans le sens contraire", de Donald crowhurst, qui pendant le premier Golden globe autour du monde sans escale, a fait croire a tout le monde (et avec un simple emetteur recepteur ou equivalent je crois) qu'il était en tete de la course ou dans les 40ème, alors qu'il était resté tranquillement dans l'atlantique nord (pour le pire ensuite)
Alors que Knox johnson et moitessier (qui lui n'avait qu'un lance pierre pour communiquer) ont fini "les premiers"
Moralité, on ne triche pas avec la mer

30 sept. 2013
0

Moi ça me fait penser à Tabarly qui gagnait transat sur transat et de qui certains disaient : "oui mais c'est pas du jeu ! c'est trop facile ! Vous savez quoi ? Il est guidé par satellite !!!"

:mdr:

30 sept. 2013
0

Bon, le moteur de recherche ne marche pas ce matin...
Effectivement, je me souviens d'un Post de cet été (date?) où on en parlait.
Ce qui me choque, dans toutes ces histoires, c'est que sur ces gros engins qui coûtent une fortune, il n'y ait pas 2 ou 3 alternatives (2 ème GPS, plate forme d(inertie, relevé de radio balises, etc...) qui permettent de se prémunir contre au moins la défaillance, au pire l'agression des systèmes de navigation...
Ca ne doit rien coûter en rapport avec le prix des bateaux et ça pourrait sécuriser leur route...
Si on prend le Costa-Con, est-il invraisemblable d'imaginer un ordinateur qui ait intégré les ou les routes possibles de ce gros machin en comparant avec la cartographie des fonds marins, la position GPS, etc... pour déclencher une alarme du genre: "attention, sur cette route, vous risquez un casse-pipes en rentrant dans la marge de sécurité que vous avez défini!"
Ca laisse le libre arbitre au commandant mais, au moins, on est prévenu...
Bon, sur mon vieux 35 pieds qui fait du cabotage par beau temps, ce serait un peu du superflu mais quand on voit les 600 millions d'€ du renflouage du CC...

30 sept. 201330 sept. 2013
4

Bonjour,
En même temps, on se fait parfois piéger bêtement... même s'il n'y a pas de terroristes à proximité.
Départ de Bonifacio vers 23h, à une époque à laquelle le GPS en plaisance n'existait encore que dans les rêves des barreurs, trace directe sur Mahon, pas de problème à priori. Nous avons croisé des baleines endormies en surface, mer belle, pétole molle, moteur à 2200 tours, ça ronronne, ça ronfle, aussi, passé minuit. Sillage phosphorescent rectiligne.
Je prends le dernier quart, lever du soleil, tiens, qu'est-ce-qu'il fait là, le soleil? On devrait l'avoir sur la hanche bâbord, pas par le travers... Vérif du cap compas aux alentours du 250, correct, contrôle quand même de la variation, ben ça devrait le faire, sauf que ça ne le fait pas. Vérification du cap au compas de relèvement: ( ben oui, ça faisait encore partie de la panoplie du navigateur... ) environ 230°.
Après un bon grattage de tête, on a viré le super poste à deux HP accroché à la cloison un peu trop près du compas de route par un équipier mélomane, et tout est rentré dans l'ordre.
Depuis, j'ai acheté un sextant, les HO249, et appris à m'en servir, et il est toujours sur le bateau, même si je ne m'en sers plus que pour garder la main en astro, et quelquefois pour le plaisir de me prouver que je suis toujours capable de me positionner en côtière par... arcs capables.
Parce qu'on a beau dire, mais le GPS, surtout quand il marche, ça rend quand même intellectuellement un peu fainéant...

30 sept. 2013
0

Bien dit Hoolof, (une étoile).

30 sept. 2013
0

ça me remémore une anecdote du même tonneau : nous quittions Camaret de bon matin pour traverser vers la Corogne, mais d'abord un bord au près vers la pointe St Matthieu. Je regarde le compas de route (celui de gauche) qui m'indique un cap au 220° - alors que je suis plutôt au 300°
Je ne comprends pas... et le le dis au chef qui était à la table à carte, je regarde le compas sur l'autre cloison un peu en biais mais qui donne bien un cap au 300° - "celui à tribord est bon" ...
Le chef venait d'accrocher sa toute nouvelle antenne GPS USB au dos de la cloison bâbord, et la dite antenne avait une semelle magnétique...
Pas confiance dans le GPS qu'ils disaient...

30 sept. 2013
0

Plusieurs reflexions me viennent:
1) le hauturier devrait être obligatoire afin de s'assurer que les "marins" sachent lire une carte et connaitre le minimum syndical.
2) les gros bateau ont toujours une personne à la barre.Leur système de pilote auto/Cap suivi est contrôlé à terre (tout simplement car les valeurs marchandes + bateau sont trop importantes et que la piraterie s'étend de plus en plus.
3) beaucoup plus rentable d'essayer de pirater une banque qu'un bateau, et pour le terrorisme, l'aviation est une cible plus tentante je pense.
4) je pense que cette information est connue des capitaines
5) le plus gros soucis que nous allons connaitre dans les années à venir est l'inversion des pôles.On sait que c'est soudain, cela arrive en moyenne tous les 350000 ans , et cela fait 700000 ans que ce n'est pas arrivé.Tous les signes montrent que nous sommes en plein dedans.Ca, ça va mettre le bazard dans l'aviation,marine et tout ce qui demande de suivre un cap...par rapport au nord Cc ou Cv...

Les américains sont les seuls à avoir le réseau GPS.Je pense qu'ils peuvent faire à peu près ce qu'ils veulent, les marines chinoises, Russes.. ont du trouver des palliatifs car en cas de soucis plus de GPS.

Pour finir, je vous rappelle que de 2009 à 2011 Bercy avait un espionnage intensif qui n'a été trouvé que par hasard.La com a été de dire que les seules info prises concernaient le G10 ou G20 que nous organisions à l'époque.
Les pirates informatiques ont depuis longtemps une certaine avance...

Bref rien de bien nouveau, si ce n'est rajouter encore une peur supplémentaire qui se rajoute à toutes les autres.

30 sept. 2013
2

"Des scientifiques piratent un yacht ; Détourner un yacht de 65 mètres ? Facile. En piratant le GPS du bateau, des chercheurs américains y sont parvenus, cet été, pour la première fois au monde. La technique employée consiste à envoyer un faux signal GPS afin de tromper le pilote automatique. Cette expérience démontre qu'une nouvelle forme de piraterie mieux organisée pourrait sérieusement compromettre la circulation maritime"

Ce que je sais, à la lecture de cela, c'est qu'en tout cas la capacité de déduction, d'analyse et la cohérence des hypothèses possible ne sont pas le fort de ce "journaliste scientifique".
Je vais pondre un article,à mon tour : "Des scientifiques recréent le Big bang. Facile. Des scientifiques du CERN arrivent actuellement à recréer les conditions uniques de l'origine nucléaire en jouant avec des particules. Ces expériences montrent que des terroristes pourraient créer le chaos sur terre en reproduisant le travail..."

L'avantage du vent c'est que ca fait avancer nos bateaux...

30 sept. 2013
0

:heu:

30 sept. 201330 sept. 2013
0

Attention ! Ne sombrons pas dans les pièges de la "propagante de l'insécurité".
Après le réchauffement de la planète, les pollutions en tous genres, le terrorisme, la crise monétaire, le manque d'eau, le chômage, la couche d'ozone, les invasions humaines, les pandémies, les armes de destruction massive, le risque des grosses météorites, Armaguédon... Voilà maintenant que les pôles vont s'inverser...

30 sept. 2013
0

Tiens, une petite poussée de fièvre CMA. Cela faisait longtemps. Enfin, quelques semaines quoi.
:jelaferme:

30 sept. 2013
3

Paranautiyacht!!!
Arrêtez de vous prendre le chou avec ce que font les autres, profitez donc de vos capacités personnelles pour prendre du plaisir.
Si un gars veut naviguez à l'IPAD qu'est-ce que ça peut vous faire?
s'il est con il le serait aussi sans Ipad et s'il est sympa (comme moi!) vous l'invitez à boire un pot sans vous soucier de comment il est arrivé là!
A ce que je sache, un Ipad ne choisit pas un mouillage et ne pilote pas le guindeau.... par contre c'est un très bonne solution pour surveiller le mouillage pendant qu'on ripaille dans le carré!
Enfin, au prix des GPS et à leur diffusion sur toutes sortes de matériels, on a une capacité de redondance excellente par rapport à un skipper momentanément hors circuit ou qui s'enfonce dans ses erreurs - à qui cela n'est-il jamais arrivé?

30 sept. 201330 sept. 2013
0

Normalement pour un voilier on affiche un cap magnétique en fonction du vent, on ne décale pas les points WP en fonction du vent, ou alors on ajuste l'amure en fonction de la route, c'est a dire 2 points pris a différents heures. Expliquez moi comment on peut détourner un voilier. Ensuite les cargos, je suppose qu'il on des sécurités comme les avions genre pilote gyroscopique. D'autre part pouvoir suivre un cargo sur une longue distance afin de lui faire dévier lentement c'est du James Bond. Quand aux avions, il vole a 900KmH, les signaux arrivent par le haut et ont des radios balises sur les routes. Entre la théorie et la pratique il y a un monde.

30 sept. 2013
0

"...on affiche un cap magnétique en fonction du vent...."
c'est du vent !
:acheval:

30 sept. 2013
0

Expliquez moi comment on peut détourner un voilier.

C'est expliquer dans l'article, voir autre fil sur le sujet (lien plus haut...)

30 sept. 201330 sept. 2013
0

justement ils parlent d'un yacht, ils marchent aux moteur en visant un wp. donc possible. Je maintiens qu'un voilier se dirige avec l'allure en faisant un point toutes les heures par exemple.
J'attends qu'on me dise comme faire a moins de 3km de distance.

30 sept. 201330 sept. 2013
0

en en faisant un tous les milles!
soit tous les 1/4 d'heures à 4nds
faut bien s'oqp!

30 sept. 2013
0

Pour les détournements, la kalachnikov simple et efficace. Y en a qui ont utilisés des cutters. Donc si les types ont envient de se prendre la tête avec des nouvelles technologies y a pas de problèmes pour moi et puis ils pourraient aussi prendre les commandes d'un drone et me le balancer sur la tête, je crains de ne pouvoir dormir ce soir.

30 sept. 2013
0

Faut effectivement pas fantasmer... c'est pas un voilier de croisière qui est détournable, c't'un de ces (très) gros truc plein de gens ou de cargaison "sensible" (petrole/gaz/chimique...). A la limite le yacht (à moteur) d'un Emir...
Vos Ipad/GPS ne risquent rien, tant que vous faites votre nav.

02 oct. 2013
0

Je ne comprends pas comment on peut critiquer les gens qui utilisent un GPS... À moins de ne jamais en avoir eu un soi-même...
Mais c'est vrai que, en plus des cartes papier et de tout le barda, j'en ai un deuxième sur batterie interne.
Pour être sûr d'être détourné ! :mdr:

02 oct. 2013
0

sur les gros, a l'approche des cotes, on navigue tjs avant tout au radar, au compas gyro (et magnetique en back up et controle), et on cross check les 2 ou 3 gps qui donnent leurs positions aux ecdis (cartes electroniques) si on en a ... avec les autres instruments, et on prend des relèvement d'amers pour vérifier le tt,
non seulement on preserve ainsi la nav traditionelle par passion, mais surtout par securite ...

cela dit, en effet, il y a des cons partout, y compris chez les marins pros (cfr concordia)

bon vent !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (168)

un soleil gros comme ça

mars 2021