Il se crashe en mer à cause de son iPad

:mdr: :mdr: :mdr:

David Carlin réalisait une petite escapade en mer avec un passager. Ce Britannique naviguait sur un bateau assez ancien qui ne possédait ni radar ni boussole. Pour diriger son navire, il utilisait un iPad qui était connecté au wifi. Il suivait donc les indications fournies par une application au détriment d’instruments indispensables à la navigation.

Cependant, plus le bateau s’éloignait du quai, plus la connexion wifi devenait faible. Le marin finit par perdre complètement son accès au wifi. Et c’est de cette façon que David Carlin a fini par se crasher sur un ferry.
Le bateau a commencé à couler et le navigateur britannique a donc été contraint de lancer un appel de détresse. L’histoire se termine bien puisque les deux passagers ont été secourus.

David Carlin a tout de même dû s’acquitter d’une amende pour non-respect des règles maritimes. Il en va de même pour le conducteur du ferry qui ne s’est… rendu compte de rien.

Gwen Lancaster, responsable pour le Bureau maritime de Hull, a déclaré au Sun qu’il était surpris par cet accident car « les deux navires étaient dirigés par des capitaines expérimentés » .

plus.lesoir.be[...]on-ipad

L'équipage
28 fév. 2017
3

Depuis le temps qu'on dit qu'Apple c'est de la daube :mdr:

28 fév. 2017
2

Je croyais que les histoires belges étaient hors charte... :non: :-D

28 fév. 2017
9

Je ne vois pas en quoi la perte de la liaison WIFI peut engendrer un tel accident!! s'il avait conservé une bonne liaison, il n'aurait, quand même, pas vu le Ferry!! Fallait simplement regarder dehors :lavache:

20

Il aurait eu un Samsung Galaxy 7, l'appareil se serait automatiquement transformé en feu à main pour alerter le ferry.

28 fév. 201728 fév. 2017
3

Ah parce qu'il faut aussi regarder dehors l'écran ne suffit pas ? :acheval: :acheval: :-D ;-)

ça crains j'ai pas de radar non plus !

28 fév. 2017
1

Mais pourquoi un tel titre ?
Ce n'est quand même pas à cause de l' ipad connecté ou pas qu' il y a eu collision.
Que vient faire la connection WIFI perdue ou pas dans cet accident ???
Moi, rien y comprendre !

28 fév. 2017
0

Un peu plus de details et photos en anglais.

www.thesun.co.uk[...]vigate/

On a pas des masses de détails, mais pour le coup, si ce reportage est exact, cela me fait bien :mdr: :mdr: :mdr:

28 fév. 2017
0

Le skipper s'est tout de même pris 3000£ d'amende!
Apparemment, un passager de la vedette suivait la navigation sur un Ipad, mais je ne sais comment et sans doute à partir d'un moment, l'Ipad s'est trtouvé hors de portée de la wifi à la côte.
C'est ce que je comprends.
Mais il reste que par cette brume intense et sans radar opérationnel, le skipper n'aurait jamais du sortir dans cet estuaire fréquenté.

28 fév. 201728 fév. 2017
0

Sans radar... un gps traceur et ses sens en éveil font aussi l'affaire.
Sans gps, un sondeur, une carte et une vitesse raisonnable suffisent aussi.
A force d'utiliser des artifices...

28 fév. 2017
1

Et le capitaine du ferry aussi: 3000£ d'amende.

En fait le skip devait faire une petite nav avec un potentiel acheteur, de Grimsby à Hull, un peu plus haut dans la rivière Humber. Ils n'avaient qu'un iPad wifi. A la sortie de l'écluse, plus de connection, plus de position. A cause du brouillard, au lieu de rester hors du rail, il est rentrer dedans, collision avec le ferry. 14 noeuds pour le ferry, 6 noeuds pour la vedette.

Ce qui peut nous faire réfléchir c'est que le skip est diplomé pro, est pilote de la rivière Humber, n'était pas au boulot. Et désorienté par le brouillard, sans instrument, sans préparation de nav, fait une erreur de débutant.

28 fév. 2017
0

Moi aussi :mdr: :mdr:

28 fév. 2017
2

je ne vois pas très bien pourquoi c'est la faute d'un appareil quelconque...
Une veille est indispensable,et , vu les conditions, un radar ou un AIS aurait été un plus.
De plus, la connection wifi d'un appareil mobile se limite à quelques dizaines de mètres, alors, à moins de naviguer dans sa piscine.
Peut-être veulent-ils dire une connection 3G, qui effectivement s'amenuise quand on s'éloigne des côtes, mais un Ipad pour la navigation doit posséder un gps interne, et sert pour le positionnement du bateau, pas pour voir les ferry et cargos ou autres.
Bref , cet article dit n'importe quoi.

28 fév. 2017
0

Ils parlent bien de la wi-fi. Ils ont perdu la connection à la sortie du port et sont par erreur entré dans les rails de la rivière

28 fév. 2017
0

En fait cela date du 19/05/2016 mais le rapport officiel vient d'être publié:

assets.publishing.service.gov.uk[...]017.pdf

www.gov.uk[...]eggotty

28 fév. 2017
1

Un iPad wifi ne contient pas de GPS, donc, le positionnement se fait "approximativement" par la triangulation des bornes wifi connectées.

28 fév. 2017
0

C'est tout à fait faux, un Ipad utilise le wifi et avoir un gps interne, le mien par exemple.

28 fév. 2017
2

on se tue à le dire sur H&O:
- un ipad wifi n'a pas de GPS
- un ipad cellulaire (celui avec un tiroir pour carte SIM) a le GPS
on conclut que le capitaine croyait avoir un GPS car la triangulation WIFI permet "un"certain" ou plutot "incertain" positionnement sur la carte.
Je suis aussi tombé dans le piège: j'avais acheté un ipad wifi, la localisation fonctionnait à la maison et en ville.
j'étais donc persuadé d'avoir un GPS
Mais en campagne ça ne fonctionnait plus.
Il a été difficile de trouver la raison.
ipad wifi rendu et échangé contre un cellulaire.

28 fév. 2017
1

Il n'y a pas si longtemps , on naviguait sans electronique parait-il...Et je crois savoir qu'aucun plotter, lecteur de carte ou GPS n'est obligatoire à bord.
Bien sur, c'est super pratique, mais une panne ça arrive, et un compas de relèvement et des cartes papiers c'est utile.

28 fév. 2017
0

"un compas de relèvement et des cartes papiers c'est utile" oui mais là c'était dans la brume ...

28 fév. 201728 fév. 2017
4

Pas de bol, le ferry, il était pas sur la carte.
Mais pourquoi ce titre accrocheur et faux ? On se croirait en politique avec les fake news.

CaptainRV

01 mar. 2017
1

Tu sais Hervé, on a déjà eu des posts dont un comme quoi un pêcheur avait voulu couler un méthanier, alors pour le coup, là c'est raisonnable :langue2:
Ca les rend tellemmmmmment heureux :heu:
Pascal :alavotre:

28 fév. 2017
1

Vu le niveau du navigateur en question, il lui faut une connexion 4G, deux radars un transpondeur bi-fréquence dépolarisé, un bluetooth synchronisé AIS avec WI-FI déporté et accessoirement...un cerveau !

28 fév. 2017
3

Mettre un titre incriminant un appareil qui n'est pas la cause est une forme de diffamation pouvant être condamnable...
L'iPad n'est nullement responsable du bug qui se sert de lui.

28 fév. 2017
0

Et en plus c'est pas en mer c'est en rivière... J'ai juste recopié (comme un ane!) le titre de l'article du journal... :langue2:

28 fév. 2017
4

@jlef, je voulais dire que l'iPad existe en deux versions :

iPad Wifi, ou iPad Wifi+cellular, dans lequel on peux installer une puce GSM, qui permets de se connecter en 3G ou 4G. Ce dernier possède un GPS. L'iPad Wifi, non.

28 fév. 2017
0

Expliqué comme cela, ok.

28 fév. 2017
0

Sans aile, pas étonnant qu'il se soit crashé.

28 fév. 2017
1

On dirait un article du Gorafi tellement c'est improbable...

28 fév. 2017
5

C'est vraiment pas malin.

Pour se déplacer sans perdre la connexion avec le modem ADSL, les ships vendent des câbles Ethernet élastiques.

28 fév. 2017
1

Oui, mais plus il s'allonge, plus les bits mettent de temps à pénétrer dans l'élastique.

28 fév. 2017
0

Il avait un IPad Normal et non Cellular qui lui a le GPS intégré, les IPad normaux non pas de GPS et fonctionnent pour se positionner par TRIANGULATION Téléphonique avec les poteaux émetteurs donc en pleine Mer plus rien. Même des vendeurs Apple mal formés confondent et vous disent que l'IPad normal a le GPS
J'ai le cellulaire et j'ai beaucoup navigué avec en Med

28 fév. 2017
0

avec tous les appareils GPS une méfiance s'impose.
En med on naviguait avec un pote.
à un moment les indications du compas magnétique ne s'accordait plus du tout avec les indications du logiciel de navigation.
Il y avait une grosse frégate de la marine nationale à proximité. Le GPS donnait des indications erronées dans les 70° d'erreur. Avec les amers on a vite compris qu'on recevait du GPS brouillé.

28 fév. 2017
1

Mon titre aurait été plutôt :"son ipad se crashe en mer à cause de lui"

28 fév. 2017
1

Je me demande si ceux que l'accident divertit ont bien compris ce qui s'est passé :

  • Petunia Seaways’ bridge team did not proceed at a SPEED adapted for the prevailing weather conditions and DID NOT SOUND a regular sound signal.
  • Peggotty’s skipper, an off-duty pilot, did not adequately prepare for the short voyage to Hull. Specifically:
  • The vessel’s navigational lights were not fully operational and were not displayed as required by the COLREG’s.
  • The radar was not used to ascertain the launch’s position or traffic flow or density.
  • The planning for the monitoring of the passage was insufficient and relied on an untested method. 4.The intended voyage was not reviewed or reassessed despite the dense fog.
  • The VTS officer did not appreciate the developing situation although BOTH VESSELS WERE VISIBLE on his radar display.

Déjà moi, tout accident de navigation m'attriste plutôt qu'autre chose. Je ne suis pas un marin assez prétentieux pour penser que "les autres" sont des cons. Ici, les torts sont au moins partagés entre les trois protagonistes. Comme dans toutes les collisions, c'est l’insuffisance de CHACUN qui conduit à l'accident.

En dehors de tout ça, vu la purée de poix et la fréquentation de la zone, c'étaient loin d'être des conditions idéales. Là le moindre écart peut potentiellement faucher n'importe quel marin.

Ça m'est arrivé d'avoir frôlé l'étrave d'un cargo en passant l'estuaire de la Loire. On reliait Pornichet à Pornic, tribord amure, tranquillement sans trop de vent et on a été surpris par une levée soudaine de brume. Tu as beau donner de la corne toutes les 30s au balcon tu es à la merci des cargos qui tracent et t'ignorent, priorité oblige. Car ils se contrefoutent des conditions météo et de leur obligation de réduire l’allure, et dans l'estuaire, et dans la brume, pas plus que de sonner. Grâce à la vigilance des 4 équipiers on a viré juste à temps : on aurait pu faire une récolte de bernicles sur sa coque ! Ça fait 35 ans et je ne suis toujours pas prêt de l'oublier !

Bref, ce serait bien de garder en tête qu'on est pas plus fort que Tabarly, Colas ou Caradec...

28 fév. 2017
0

Dommage, même si c'était un bateau à moteur, c'était un beau bateau ancien...

28 fév. 2017
1

Bonjour à tous

Ipad ou pas, tout simplement il n'a pas vu le gros machin bleu ..... c'est un défaut de veille, mais.
Rien comme info sur les conditions de visibilité.
Peut être absorbé par le joujou ?
Article peut être fait par un journaliste qui ne connait rien au Ipad et autre.
Bref un peu d’indulgence, nous nous sommes tous un jours fait peur
par un bateau qui sort de nulle part....
Coté Ferry pas vu au radar trop prés peut être ...absence de veille ?.

Le Moko

28 fév. 2017
0

Suffît de lire le rapport du MAIB. Lien posté plus haut.

28 fév. 2017
0

ou peut être absorbé par sa passagère .... :-D

28 fév. 201728 fév. 2017
2

Euh... :tesur:

Qu'entends-tu par "absorbé"? :oups: :jelaferme: :cheri:

Je ne lis pas qu'il ait eu un blessé. Avait-elle enlevé son appareil dentaire?:reflechi:

28 fév. 2017
2

a force de vouloir vivre dans le virtuel on lâche le réel et c'est ce qui peut arriver dans l'avenir. Je pense que ce genre d'incident (pour l'instant) rigolo arrivera de plus en plus souvent jusqu'au jour où tout le monde naviguera en virtuel depuis son salon, on respirera de l'air mis en conserve au cap horn et on s'aspergera d'embruns en bombe récoltés au raz de Seuin. Il est probable alors qu'il deviendra interdit de naviguer en réel, trop dangereux... Avec un peu de chance je serai mort avant.

28 fév. 2017
0

Intéressant : le skipper avait pour profession... pilote pro de navire sur la rivière Humber où à eu lieu la collision. Pas un rigolo, mais apparemment excès de confiance.

28 fév. 2017
2

Sélection naturelle? :acheval:

28 fév. 2017
1

La question que je me pose ^^
Tout le monde sait que le wifi n'a pas spécialement longue porter ^^
Il a pas capter (pour le coups) que sa foirerait a 50m du port ? ^^
Déja qu a 10m défois c'est la galere

Alors la ^^^ chapeau REGIS ^^

28 fév. 2017
0

:heu: En quoi un GPS, sur tablette ou pas peut-il aider dans le brouillard ?!? Encore une fois, trois causes :
1. Le "capitaine" du bateau coulé qui n'allume pas ses feux et qui ne diffère pas son trajet malgré le manque d'équipement (RADAR et AIS).
2. Le "capitaine" du ferry qui lui est équipé, mais fonce les yeux fermés à toute berzingue dans le brouillard sans même sonner (= 2 infractions).
3. L'opérateur du contrôle maritime qui a sur ses écrans le bateau qui coupe la route du ferry et qui ne voit ni ne fait rien.
Encore une fois, tablette wifi ou GPS Raymarine ça n'aurait rien changé...

01 mar. 201701 mar. 2017
0

" En quoi un GPS, sur tablette ou pas peut-il aider dans le brouillard ?!? "
.
L'ais branché dessus par exemple :heu:
:alavotre:

01 mar. 2017
0

Mais tu sais JambeDeBois, tout le monde ne lit pas Rosbif comme toi... :cheri:
.... :pecheur: :acheval: :alavotre: :alavotre:

28 fév. 2017
4

Lisez : assets.publishing.service.gov.uk[...]017.pdf

Le ferry naviguait entre 14 et 17 nœuds dans le chenal avec <=100m de visibilité. Moi ça me parle, pas vous ? D'ailleurs le rapport dit que si la vitesse du ferry avait été abaissée selon la législation, la collision aurait probablement été évitée. Le signalement sonore automatique de brume du ferry n'était pas activé non plus. Le ferry, bien qu'ayant vu le bateau sur son trajet n'a pas effectué de changement de cap susceptible d'éviter la collision tandis que c'était encore possible pour lui, malgré la vitesse trop élevée. En clair, la responsabilité du ferry est engagée à plus d'un titre.

Les deux "capitaines" ont été suspendus, ce qui démontre bien que les 2 étaient fautifs.
Sans parler du contrôle à terre, qui en a aussi pour son compte : en conversation avec un navire hors de danger pendant l'affaire.

Je ne dis pas que le "capitaine" du bateau coulé n'a rien à se reprocher : l'unité n'avait ni les instruments, ni la signalisation nécessaire pour naviguer en sécurité ; c'est très clair. (VHF talkie-walkie, Radar et AIS HS...) Sans parler de l'erreur humaine de poursuivre la navigation dans les conditions matérielles et météo, le tout sans autorisation directe de la sécurité maritime.

Enfin, c'est un accident bien triste qui heureusement se finit qu'avec des dommages matériels. Mais je trouve dommage que la cabale soit dirigée uniquement sur un des protagonistes. Foncer avec un navire de 200m à plus de 14kn par 100m de visibilité dans une zone de trafic ça ne choque personne à priori.

Dès qu'on navigue on voit plein de skippers en excès de confiance et force est de constater que la plupart des unités, même neuves, sont loin d'avoir un équipement complet. Chacun fait ce qu'il veut, mais je préfère rester modeste sur l'eau comme à terre et je me garde bien de critiquer les autres.

28 fév. 201728 fév. 2017
0

" En quoi un GPS, sur tablette ou pas peut-il aider dans le brouillard ?!? "

Le proprio du bateau à moteur avait prévu de naviguer sur le côté de la passe commerciale. Une carto électronique, sur tablette ou pas, aurait probablement évité qu'il ne se retrouve au milieu de la passe commerciale.

J'ai moi-même déplacé mon bateau entre deux marinas à Lisbonne par temps de brouillard (brouillard beaucoup plus fort que prévu) en suivant ma route sur mon iPad et en restant en dehors des passes commerciales.

01 mar. 2017
28 fév. 2017
0

JambeDeBois, c'est pas toi qui écrivait plus haut: "Je me demande si ceux que l'accident divertit ont bien compris ce qui s'est passé" :mdr:

Le skip de la vedette ne voulait entrer dans le rail, mais ayant perdu sa position et à cause du brouillard était désorienté. Un gps sur son iPad lui aurait permis de rester en dehors.

Et l'opérateur a agit, mais n'a pas été entendu...

:heu:

28 fév. 2017
0

Est ce que dans ces conditions de visibilité réduite les deux bateaux ne devaient pas émettre un long signal sonore toutes les deux minutes ?

28 fév. 201716 juin 2020
0

@Julian86
ça mais à l’extérieur c'est plus utile ^^

28 fév. 2017
0

Bonjour,
pas si long que ça, un coup de sifflet d'env. 2 secondes toutes les deux minutes. En plus, ce n'est pas facile de déterminer la direction de l'autre bateau ni la distance à laquelle il se trouve. Un bon radar, c'est quand même plus sûr.

02 mar. 2017
0

un coup de sifflet long, c'est 4 secondes si je ne m'abuse...
tout à fait d'accord qu'en pleine purée de pois ce n'est pas évident de déterminer distance et direction...
Et du haut de la passerelle on ne doit pas beaucoup entendre le coup de corne de brume du plaisancier lambda...

02 mar. 2017
0

Avec la pomme, y a les pépins...

02 mar. 201702 mar. 2017
0

Tu peux aussi faire : "l'apple n'écarte pas le danger" sur le ton du Titi qui a cru voir un 'rosminet :litjournal:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

Bientôt fini ?

mars 2021