Identification de polarité électrique

Je dois monter la prise de mon nouveau pilote, avec naturellement une borne + et une borne -.
Je ne sais pas où sont + et - sur le câble d'arrivée : j'ai omis de le noter lors de l'installation initiale.
Je suis nul dans l'utilisation d'un multimètre, uniquement pour mesurer la charge de mes batteries.
Pour autant que je me souvienne (bac + 55!), le courant va du + vers le -.
Il me semble donc que je devrais avoir une tension positive si je pose bien le capteur + (rouge) sur le + et le capteur - (noir) sur le moins.
Un éminent héossien électricien saurait-il éclairer ma lanterne?
Merci.

L'équipage
23 déc. 2010
23 déc. 2010
0

oui
tout bon.

23 déc. 2010
0

j ai un testeur de polarité
a bord , on peut regarder avant que tu ne repartes de Ouistreham ??

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

23 déc. 2010
0

.
la réponse étant donnée je peu faire une petite digression ;)

le courant électrique est lié a un déplacement de charge dons notre cas des électrons.

Un électron est chargé négativement et se déplace donc du - vers le +

juste histoire qu'il n'y est pas de confusion ;)

23 déc. 2010
0

Test de polarité 12v
Salut à tous,
Bjr Ecumeur,
Avec une lampe temoin 12v ca ira , aussi, trés bien!
Ta masse bateau est relié au "moins 12v" de la batterie; tu fais toucher un fil de ta lampe temoin à la masse du bateau, et l'autre fil de la lampe temoin dans l'un des 2 trous de la prise:
Si la lampe s'allume , c'est le "plus 12v"!
Si la lampe ne s'allume pas, c'est le "moins 12v" !
Vérifier toujours l'état de la lampe, avant et aprés le test.
Amicalement,
Daniel

23 déc. 2010
0

excellent la lampe témoin.
Simple et fiable.

Et pour les électrons, qu'ils aillent dans le sens ou ils veulent! :-D

24 déc. 2010
0

Pour avancer un peu plus,
en physique des semi conducteurs les trous se déplacent dans l'autre sens :-D plus lentement bien sur, car le trou doit attendre que l'électron s'en aille pour prendre sa place.

Du coup les étudiants en génie électrique qui n'étaient pas pressés ne savait plus quel était le bon sens! :-D

Le bon sens? mais c'est bien sur! une ampoule (non grillée) et un bout de fil, n'est ce pas lumineux?

24 déc. 2010
0

Ah, là forcement
Si on aborde le problème des petits producteurs, ça change tout :-D

24 déc. 2010
0

Pffffuuuuiiii…..Un Alka Sellzer peut être ????
On (« on » est un héotien notoire), m’avait initié, sur cette convention.
C’est comme bâbord et tribord, c’est aussi une convention, en fait tout dépend si l’on regarde la proue ou la poupe…
Michel

24 déc. 2010
0

Non.....
Tu es certain :-D :-D :-D

24 déc. 2010
0

Revenons aux origines...
Nous sommes certes loin de la polarité...
D'abord merci à tous ceux qui ont éclairé ma lanterne. Encore que si j'avais un peu réfléchi (Ah ces vieux neurones qui s'évaporent!!!), j'aurais pu penser à une suggestion qui me fut faite en MP (quelqu'un qui a eu pitié de moi!!!), de faire d'abord un test sur les bornes de la batterie que je sais tout de même reconnaître...

Revenons donc à bâbord et tribord.
L'origine vient du norrois, langue des vikings.
Avant l'invention du gouvernail d'étambot, les esquifs (encore un mot d'origine viking) avaient un arrière étroit et étaient dirigés grâce à une sorte d'aviron placé du côté droit en regardant l'avant. Tout simplement sans doute parce que la plupart des hommes sont droitiers.
Le côté droit était donc le côté de l'appareil à gouverner : styribordi (starboard en gibi, Steuerboord en allemand et hollandais).
Le côté opposé, le dos du timonier était donc logiquement backbordi.
Pour éviter d'endommager cet engin à gouverner, les bateaux accostaient donc bâbord au quai, d'où "port" chez nos amis Gibis.

Là dessus, joyeux Noël à tous!!!

23 déc. 2010
0

Nan mais c'est vrai le coups des électrons.
On a par convention décidé un jour de ce qui était le plus et le moins ( sans même savoir ce qu'était un électron à l'époque). On a décidé que le courant allait du plus vers le moins jusqu'à ce qu'on se rende compte que ces andouilles d'électrons avaient décidé de faire l'inverse. Dans quel monde vit-on !

Ça a pourrit la vie à plus d'un étudiant en génie électrique :-)

Mais les unités et normes électriques sont encore plus vicelardes quand on aborde la problème de l'énergie: joules, watt, watt heure, ampères heure, etc. :-D

24 déc. 2010
0

Une lampe...ou avec la langue
Mais 12V, ça commence à faire :-)

Ps: je ne parlais pas des trous, mais des polarités, hein ...

24 déc. 2010
0

mais là vous parlez ds les fils...
mais ds la batterie, y vontzou les nions et électrons ?
pov écumeur, y va regrettez d'avoir posé la question la veille de Noël, déjà tous allumés les heossiens... :-D
et bon Noël à tous
JL.C

24 déc. 2010
0

.
oui

pour faire la différence entre ce que l'on appel le sens conventionnel qui va du + vers le -
Et le sens réel, physique de déplacement de la charge.

Sans rentrer dans la matière il y a l'électron celui que l'on utilise le plus, classé dans la matière non-baryonique puis il y a la matière baryonique etc ...
bref plein de choses qui sont chargé électriquement + ou - qui peuvent se déplacer.

;)

24 déc. 2010
0

Euh ... babord et tribord ça ne change pas si tu regardes vers la proue ou la poupe
c'est précisément l'intérêt de la chose, non?

24 déc. 2010
0

tout dépend si l’on regarde la proue ou la poupe
non, je ne crois pas.

babord et tribord d'un bateau sont toujours la gauche et la droite en regardant l'avant du bateau quel que soit le sens où l'on regarde le bateau voire même sans le regarder.

On dit bien que la cuisine est à babord, le carré à tribord. En construction, heureusement que l'on a cette vision de la chose sinon je te dis pas le résultat.

Pour les marques de chenal, on les laisse à babord et à tribord, même si tu vas en marche AR.

C'est comme la rive droite d'une rivière. Elle change pas de côté si tu te retournes.

François

24 déc. 2010
0

Bof... le sapeur Camembert
avait déjà tout compris.
PS: les jeunots vont peut être devoir chercher des références dans Google.

24 déc. 2010
0

avec un multimètre, c'est simplissime
tu branches n'importe comment sur les 2 fils, le multimetre étant calibré sur n'importe quelle valeur courant continu supérieur à 12 v (en général 20 v)

si c'est à aiguille l'aiguille partira dans le mauvais sens sur la gauche si les fils sont inversés (noir/rouge du multimètre) par rapport à la polarité réelle

si c'est digital, un signe - apparaitra avant la valeur

il suffit d'inverser les fils et l'aiguille ira dans le bon sens ou la valeur sera positive
le rouge te donnera alors le + et le noir le -

amicalement

24 déc. 2010
0

autrement dit, tu fais comme si
tu voulais mesurer la charge de la batterie aux fils du pilote

si le multi est à chiffre digitaux, s'il y a un - avant la valeur indiquée, le noir est le + et s'il n'y a pas de - avant la valeur indiquée, le rouge est le +

si ton multi est à aiguille, si l'aiguille va vers la droite le rouge est le + si l'aiguille va vers la gauche, le noir est le +

amicalement

24 déc. 2010
0

Le calibre n'a aucune importance
Pour avoir branché de nombreuses fois un voltmètre en 2 ou 12V sur du 200 ou 380, on voit très bien de quel côté part l'aiguille avant que le flash et la fumée n'apparaissent.

24 déc. 2010
0

surtout
qu'à 90 ° l'aiguille n'est même plus a dessus des divisions :langue2:
bien qu'après l'apéro on ne voit ni les graduations, ni l'aiguille...
qt aux bornes !!! :acheval:

24 déc. 2010
0

le risque

c'est de tordre l'aiguille et d'avoir après une lecture moins précise :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (184)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021