hydrogénérateur watt/ sea

qui connais ce genre de matériel , ca parait trés éfficace mais honéreux , d autres idées ??

L'équipage
07 déc. 2011
07 déc. 201107 déc. 2011
0

je viens d en installer un sur mon pogo 10.50. installation tres facile les collegues qui en ont deja un en sont ravis convient plutot aux bateaux rapides pouvant faire des moyennes de 7. 8. 9 nds les chiffres de production annoncés sont tenus.j ai installé un amperemetre sur le circuit . les vrais chiffres en mars 2012.

pogomoramora.free.fr[...]

07 déc. 2011
0

Bonjour,

Quel est la production entre 4 et 5 Noeuds????

Merci, l'info est importante pour nous les bateaux un peu lent....

29 sept. 201229 sept. 2012
0

petit point sur notre hydrogénerateur watt and sea après 6 mois d utilisation et bretagne espagne açores madere pour l instant aucun problème majeur préférer le boulonnage sur les supports que la tige inox les chiffres maintenant a 5.5nds 5A a 6.5nds 10A sur une traversée açores madere 7 nds de moyenne nous avions tout en route frigo radio vhf ordi centrale et pilote nke 40w a 110w selon l etat de la mer consommation totale entre 10A et 16A H les batteries restent pratiquement tout le temps a 100% sur l ensemble des traversées nous avons mis le moteur en route une demi heure suite a un près de quelques heures dans du petit temps hier en arrivant une fois le chargeur 220v branché la charge était seulement de 4 A bilan grandement positif malgré quelques détails a revoir les boulons du casque abiment la coque au repos installation d une protection a venir prevoir un antifouling sur la partie immergée une fois relevé des photos de l installatiion en allant qur notre site dans la rubrique photo amenagements du bateau electricitel

pogomoramora.free.fr[...]

29 sept. 2012
0

blog très documenté :pouce:
bonne route!

29 sept. 2012
0

bon résultat alors , je commence a mettre des sous de coté

10 fév. 2013
0

pouvez-vous me dire quel modèle W&S vous utilisez, quelle taille d'hélice , 200, 240 ou 280, merci.

07 déc. 201116 juin 2020
0

Here it is si la loi de production est tenue comme observé par leno :coucou:


07 déc. 2011
0

Merci mais je voudrais la confirmation de la courbe de charge a faible vitesse.......maxi 5 Noeuds

07 déc. 2011
0

Cette solution est semble t'il la plus efficace, mais le prix ne vous parait il pas excessif ? 6000€ ... ne peut on pas s'en fabriquer un en titane pour moins cher ??
Je serais dans un premier temps bien incapable de le faire mais on ne parle pas de haute technologie, une hélice, une dynamo et un peu d'électronique ...
Quelqu'un connait il la différence de rendement avec les anciens systèmes à traîner ?

07 déc. 2011
0

C'est très bien pour des coureurs ou des navigateurs fortunés.

07 déc. 2011
0

Je viens de faire 1500M sur un bateau équipé d'une hydrogene Watt§sea : A 6 ; 7 Noeuds de moyenne, elle compense les dépenses du pilote et du frigo. En dessous, c'est un peu juste. Elle est donnée pour marcher jusqu'à 20N, mais celle qui équipait le bateau, faisait une drôle de musique quand on passait 10N :tesur:

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Dans VV de janvier 2011, est paru un article confirmant les valeurs annoncées par le fabricant: 10A à 5 Nds.
C'est donc bien un outil très efficace. Même si les prix ont baissé, il reste proposé à 4950 € par les distributeurs. Watt and Sea ne commercialise pas directement. C'est bien dommage, car cela nous permettrait d'économiser au moins 20% et deviendrait presque abordable. Sûr qu'en achat groupé directement, on devrait y arriver.
Jacques

07 déc. 2011
0

Bonjour,
Je peux vous proposer un achat groupé si il y a des personnes intéressées faites moi signe.

Cordialement,

Patrick

07 déc. 201116 juin 2020
0

@Paratti
La comparaison entre Watt&Sea et une Aquagen par exemple doit se faire en comparant le diamètre de l'hélice (11,5 cm pour l'Aquagen (prix environ 1250 euros en France) pour bateaux lents, 24 ou 28 cm pour W&S). La traînée est bien plus grande pour W&S.
Les chiffres de production mesurée dans un essai de V&V sont ici
www.wattandsea.com[...]R_0.pdf
A 6 noeuds, une hélice de 28 cm produit environ 170 watts (13 A à 13 volts).
A la même vitesse, mais avec un hélice de 11,5 cm, une Aquagen produit de l'ordre de 7-8 A.
C'est nettement moins, mais la traînée (donc la chute de vitesse) sera bien plus faible.
L'application des formules classiques de production d'énergie montre que l'Aquagen est 'physiquement' plus efficace à ces allures (= optimisée pour des vitesses lentes)
MAIS une Aquagen est bien moins pratique à utiliser (surtout la phase de sortie de l'eau)

AMHA, pour nos bateaux lents, le meilleur rapport qualité prix me semble être toujours l'Aquagen.

07 déc. 2011
0

J'avais envoyé un post, mais qui ne semble pas avoir été enregistré; je recommence, en réponse à Sailor54.
Justement un argument majeur de W&S est la faible traînée et la perte de vitesse insensible. Cela étant validé par l'utilisation par les coureurs et par le test de VV.
Il ne suffit pas de comparer la surface des hélices. Le profil est plus important.
Quant à l'Aquagen, pour un bateau "lent"? 1,5 à 2 A entre 3,5 et 4 Nds (ce qui n'est pas si lent...) désolé, mais cela ne permet pas de charger une batterie, ni de compenser la consommation du bord.
Jacques

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Oups, la production d'énergie est proportionnelle au CUBE de la vitesse, pas au carré...(et proportionnelle au carré du diamètre de l'hélice, c'est à dire proportionnelle à la surface balayée)

07 déc. 2011
0

Pour la traînée, il n'y a pas de miracle. Pour produire une certaine quantité d'énergie (électrique ou autre), il faut la même en traînée (et même plus en raison des pertes inévitables). Le profil n'a pas grand chose à voir s'il est correctement choisi(il peut juste limiter les pertes hydrodynamiques) C'est bien le diamètre qui contrôle l'essentiel de l'énergie récupérable (voir la taille des éoliennes!)

Que cette augmentation de la traînée ne soit pas sensible sur un gros bateau (10 tonnes ou plus) et / ou à grande vitesse (8 - 10 N ou plus) est tout à fait compréhensible.
Mais il est sensible pour un bateau de quelques tonnes à 5 N.
Quand je parle de bateau lent, c'est de l'ordre de 5-6 N, pas 3,5 ou 4 N (la production d'énergie dépend en gros du CARRE de la vitesse)
Pour produire beaucoup d'énergie à 3 N, il faudrait un très gros diamètre, donc une forte traînée... Pas de miracle.
Aucun système hydrodynamique ne permet de produire assez d'énergie pour un bateau à ces très faibles vitesses (3 - 4 N), pas plus W&S qu'Aerogen...

07 déc. 2011
0

Intéressé.

07 déc. 2011
0

Intéressé aussi.

07 déc. 2011
0

J'ai oublié de confirmer mon intérêt, si le prix devient raisonnable

07 déc. 2011
0

Je n'avais en effet pas envisagé qu'il y ai une différence du simple au double du diamètre des hélices. J'ai également lu à propos des problèmes pour maintenir sous l'eau les modèles à traîner. Tout cela semble confirmer qu'il manque un système intermédiaire, sur un bras comme W&S, d'un diamètre d'hélice inférieur pour limiter la traînée pour nos bateaux lents et surtout au budget plaisance, pas compétition !
Amis bricoleurs ...

07 déc. 201116 juin 2020
0

Il y a la DuoGen, ça marche très bien mais il y a de la maintenance sur les petites pièces assez fragiles. W&S est mieux conçu et apparemment pas de maintenance à prévoir.

07 déc. 2011
0

Je me renseigne au près de la société Nautelec (Spécialisé en électricité marine) basé à Saint Mars de Coutais dans le 44 et je reviens vers vous pour le tarif.

Cordialement.

28 déc. 201228 déc. 2012
0

Bonjour, je viens de découvrir ce forum, je cherche aussi depuis un certain temps et juis intéressé si le prix est à peu près acceptable

07 déc. 2011
0

bonjour,
certainement efficace pour les voiliers rapides ,mais pour les croiseurs qui ont une hélice fixe pourquoi en installer une deuxieme ? un alternateur entrainé par l'arbre si la demultiplication est bien calculée , produira au moins autant et comme l'hélice tourne elle freinera moins le voilier que bloquée (je vais à la pêche et ça va mordre )
alain

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Ca paraît évident, mais si c'est si simple pourquoi tout le monde ne le fait-il pas? :reflechi:

07 déc. 2011
0

l idée de 60nora a du bon , a creuser

07 déc. 2011
0

je n'ai rien inventé ,ça existe depuis longtemps ,perso j'ai eu deux voiliers que j'ai équipé comme ça et mon nonsuch va y passer .
chez valeo ils ont un alternateur à exitation anticipée (400t/mn) au lieu de 1500 a 850€
un bon electricien auto peut le faire pour la moitié ,après c'est de l'adaptation , il faut faire tourner un plateau qui viendra se coincer entre les deux tourteaux et un support pour l'alternateur , l'ideal c'est un rapport de 5/1
le branchement est tout simple on reunit la lampe d'exitation avec le B+ de l'alternateur pour pouvoir mettre l'exitation et la charge en meme temps et la couper pareil ..
le voyant dans le cokpit pour pouvoir couper si le bato ne va pas assez vite un amperemetre pour se rassurer mais ce n'est pas necessaire .
et le tour est joué
alain

07 déc. 2011
0

Le seul inconvénient est que ce montage va entraîner un certain flambage (torsion) de l'arbre, donc une usure des 'paliers' tenant l'arbre.
Et c'est bien sûr incompatible avec un saildrive.

13 déc. 2011
0

Dans ce cas si il est avéré, on peut prévoir une poulie double gorge avec d'un côté l'alternateur et à 180° de l'axe une seconde poulie de compensation, ou alors 2 petites dynamos....

07 déc. 2011
0

60 nora m'a pris de vitesse.

Et surtout vu la différence de prix, on peut amplement aller chercher du matériel tout à fait adapter, comme ça déjà été évoqué ici :
www.hisse-et-oh.com[...]rmanent

Bien entendu, il faut prévoir une poulie d'entrainement, mais vu le budget, on peut la faire faire sur mesure et même la faire installer.

A priori avec le régulateur de base, il faut prévoir un dissipateur de charge. Par contre avec le modèle "avancé", il semble qu'il soit intégré. Peut-être l'un de vous peut confirmer ?

Autres avantages : on ne multiplie pas les hélices et les trainées et pas de risque de vol !

Hélice bloquée ou pas, ça dépend de beaucoup de chose, en tout cas mon inverseur n'accèpte pas le blocage de l'hélice sous voile. Impossible de remettre au neutre pour démarrer. Et la doc le précise : laisser tourner l'arbre d'hélice sous voile.

07 déc. 2011
0

sur s drive pas possible , plutot un systême fixe genre s drive avec un alternateur adapté
le watt & sea nickel , rétractable d ou je pense son prix
en nav , avec le lecteur de carte AIS transpondeur pilote+ instrument la conso connence a être important , avec un tel systême je pourrais mettre aussi la nuit le radar

07 déc. 2011
0

C'est la meilleure solution... si on n'a pas de sail-drive ! :non: :-(

07 déc. 2011
0

Bonjour,
Dans un précédent fils j'avais évoqué le UW100 de chez AMPAIR, la production est plus faible, le prix aussi. J'ai un voisin de ponton parti pour ne boucle de l'atlantique sur un RM1050, j'attends son retour d'expérience.
Mais pour un achat groupé j'en suis.
Jean-Charles

07 déc. 2011
0

Une hélice qui tourne a plus de trainée que bloquée, de plus bonjour la durée de vie de la tresse du presse étoupe...

07 déc. 2011
0

c'est faux ,je savais bien que ça allait mordre ,une hélice debrayée freine moins qu'une hélice bloquée .il faut me prouver le contraire
il n'y a qu'à faire un essai sous voile vitesse stabilisé on voit tout de suite la difference surtout avec une tripale .
quand au flambage de l'arbre si le plateau est pris entre les deux tourteaux il n'est pas concerné .
sur mon hood38 ,2 transat,un aller retour turquie ,un peu de croatie
je ne suis pas juge et partie je l'ai vendu il y a 6ans ,mais je navigue avec de temps en temps
alain

07 déc. 2011
0

Le joint volvo ne semble pas se plaindre beaucoup

Perso, hélice libre, je vais plus vite qu'avec l'hélice bloquée (hélice tripale 16")
Ceux qui veulent vérifier de visu sont les bienvenus

07 déc. 201116 juin 2020
1

@bateauPegase
La théorie comme les expériences confirment qu'une tripale FIXE génère PLUS de traînée qu'une tripale en auto-rotation.
Voir par exemple, parmi bien d'autres référence, Larsson & Eliasson, Principles of Yacht Design, p. 181

Beaucoup pensent le contraire: la comparaison avec un hélico decendant lentement en auto-rotation est fausse car elle ne tient pas compte du fait que le pas du rotor de l'hélico est modifié dans ce cas par le pilote pour produire un maximum de traînée.

07 déc. 2011
0

Cela dépend aussi de la vitesse de rotation.
Sur un moto-planeur de modèlisme pour freiner l'atterissage on fait tourner à faible vitesse l'hélice.

07 déc. 2011
0

Merci Sailor54 pour cette information / confirmation.

Comme 60nora, j'ai le souvenir d'un débat passionné entre deux clans, chacun convaincu, sur le choix à faire. Je ne faisait que démarrer le débat.

Il n'aura sans doute pas lieu.

C'est dommage, je prends un certain plaisir à lire les explications passionnées de chacun
Et j'avais déjà le sourir en coin à la perspective d'un fil sans fin, où chacun présente son argumentation.

07 déc. 2011
0

Qui sait bateauPegase, attendons un peu... ;-)

07 déc. 2011
0

C'est raté.
Ce fil est en train de mourir.

07 déc. 2011
0

bsr
par contre quand on entraine un alternateur ça freine un peu puisque l'on recupère de l'énergie .
j'ai souvent vu plus de 10A de debit.
les etablissements perrin vendaient un systeme similaire qui se fixait comme un nb

12 déc. 201116 juin 2020
0

Bonjour,

L'hydrogénérateur Watt & Sea est, depuis le 1ier décembre 2011, à 4950 €TTC.
Voici une courbe de performance pour l'hydrogénérateur de plaisance, le Cruising.

12 déc. 2011
0

On vérifie bien que la puissance est proportionnelle au cube de la vitesse: entre 5 et 7,5 noeuds: rapport 7,5/5 = 1,5
(1,5)^3 = 3,375
environ 120 W à 5 noeuds, donc 120 x 3,375 = 405 W à 7,5 noeuds

12 déc. 2011
0

impressionant quand même : 375 W à 7nds !

12 déc. 2011
0

d'accord il est miniaturise, beau, etc, mais il est en or ou quoi ?
n'y a t il pas moyen de produire ce truc a moins de 5x le prix d'un ampair ?
c'est du marketing bien sur, mais alors qu'attendent les autres pour creer des produits concurrents

12 déc. 201112 déc. 2011
0

watt & sea est un super produit pour un bateau rapide. Certains utilisateurs de la transquadra ont été obligé de le relever ou d'allumer tout à bord car çà produisait "trop".
Sur un cata, c'est un bon choix.
le notre: Watt & sea en navigation.
paneau solaire au mouillage.

C'est tout.

a+ Pierr

12 déc. 2011
0

Bizarre, il semblerait que l'hélice se mette en "roue libre" quand le régulateur indique que la batterie est pleine ... :oups:

12 déc. 2011
0

@ moscatel

Dans le pod, sur l'axe de l'hélice, il y un alternateur.
Cet alternateur a été développé spécifiquement par Merlin Gerin (je crois) pour rentrer dans ce pod.
C'est beaucoup de travail... pour ce qui reste un petit marché (par rapport à un lave-linge par exemple).

Le produit "cruising" est tombé de 1000 euros en un an (c'était 6000).
Il reste cher (5000).
Il sera à 4000 dans un an.

Je ne crois pas que quiconque soit capable de proposer un produit à performance équivalente pour beaucoup moins coûteux.

12 déc. 2011
0

si des coureurs comme jp dick utilise ce matoss , c est que ça fonctionne , car sur un 60 pieds en course l énergie est primordial et tous ceux qui tenoignent sur ce fil en sont content , mais il est vrai assez cher

12 déc. 2011
0

si des coureurs comme jp dick utilise ce matoss , c est que ça fonctionne , car sur un 60 pieds en course l énergie est primordial et tous ceux qui tenoignent sur ce fil en sont content , mais il est vrai assez cher

12 déc. 2011
0

on est d'accord, mais nos bateaux sont souvent assez différent de ces bêtes de courses. Dans mon cas ça n'est donc pas justifié et rendrait le watt hors de prix.
Un modèle un peu moins performant ou plutôt mieux adapté aux vitesses inférieures à 10 nm, dont l'alternateur et autres électroniques seraient déportés ne serait il pas techniquement possible ? moins cher et plus adapté ?
un tube, une hélice, un arbre de transmission flexible, un alternateur, un peu d'électronique, tout ceci n'est pas de la haute technologie mais est ce réaliste ?
Amis ingénieurs à vous de parler !

12 déc. 2011
0

Méaban en avait installé un sur son bateau lors de son périple autour de l'Atlantique, il en était très satisfait.
Par contre le prix est quand même un peu dissuasif. :lavache: :lavache:

13 déc. 2011
0

Petite mise auX pointS…
Bonjour à tous,
Que les pilotes de "coptère" et les électriciens, marin, auto ou autre, me pardonnent par avance si j’écorche quelques termes, j’essaye de simplifier, dans les termes et la manière d’expliquer… :langue2:
Pour ce qui suit, peut être prévoir de l’aspirine… Les corrections des spécialistes, si nécessaire, seront bienvenues et appréciées. :oups:

1 - Les comparaisons d’une hélice de voilier fixe ou en rotation avec une autorot de la voilure tournante d’un hélicoptère sont dénué de sens ; L’hélicoptère, ou plutôt son pilote utilise ce principe, en cas de pas moteur / turbine, pour maintenir un taux de descente prédéterminé, compatible avec la survie, et avec une conservation de vitesse de rotation de la dite voilure qui permettra de conserver une inertie/puissance pour "freiner" la descente dans les tous derniers mètres. Une autorot bien maîtrisé fera que l’hélicoptère est apte a re-décoller si la turbine opérationnelle. Mal maîtrisé c’est "casser du bois" ou pire…:doc:
- D’ailleurs il se trouve des tests sur le net pour lecteur de "grand breton" qui disent assez que les hélices fixe tripale ou quadripale freinent plus si bloqué, que en rotation… Pour les hélices bipale c’est beaucoup moins net, question de rapport de surface…
Ensuite ne pas oublier que l’ensemble de la carène et sa forme, ainsi que la gîte sous voile qui déforme la carène du point de vus hydrodynamique, vont influencer les filets d’eau qui arrivent sur l’hélice, donc ce qui est vrai pour un voilier, ne le sera pas forcement pour un autre. A chacun de faire des essais en fonction de son matos et de se faire une opinion sur ce qui est le mieux pour lui-même… :acheval:

2- Pour les alternateurs, d’arbre d’hélice :
- Il y a deux grande différence :
• 1- Alternateur à aimant permanant, c’est le rotor qui est à aimant permanant :
www.hisse-et-oh.com[...]rmanent ou www.plaisance-pratique.com[...]d-arbre , plus cher, mais facilité de les adapter en rebobinant les stators , et démarre la production avec une vitesse de rotation bien plus faible, mais n’intégrant pas de système de régulation, et capable de délivrer des tensions importantes, on doit donc les coupler avec des chargeurs régulateurs externes qui acceptent lesdites tensions ( en Volt) et débits ( en Ampères).
Et quand les batterie sont pleines il faut prévoir une charge de diversion, ET là on peut s’amuser et faire de petites folies : :pouce:
o Chauffer l’eau du ballon d’eau chaude. :pouce:
o Un peu de chauffage électrique du boat en hiver.
o Un peu de Clim, style petit groupe Danfoss bien refroidit, si le boat est équipé avec des chargeurs convertisseurs de dernière génération.
o Tout cela après avoir chargé les batteries de service et sous voile bien sur…
o Ou prévoir un système d’embrayage mécanique, l’électrique étant en général trop gourmant. :oups:

• 2- Alternateurs classique avec un rotor bobiné, style automobile, marin, poids lourds, pas trop cher si on sait ou chercher : Ils intègrent la régulation (qui se fait sur le rotor) et sont donc très facile à intégrer dans un système existant de bateaux. Ils seraient la meilleure solution, mais ils ne démarrent la production qu’avec une vitesse de rotation plus importante… On peut aussi rebobiner les stators mais alors il faut aussi penser à le faire pour le rotor, sinon on déséquilibre le système, même si certains « grnfosquhg » ne le font pas…

C’est donc la vitesse de rotation de votre arbre d’hélice en naviguant sous voile, ainsi que la place entre votre arbre d’hélice et la coque ou autre obstacle, surtout sur nos voiliers, et donc la taille maximale possible de la poulie sur l’arbre d’hélice, qui définira quel sera le type d’alternateur à employer…

3- pour les Saildrives il existe un système www.iskra-ae.com[...]ors.php , je pense que c’est eux qui fournissent le système équivalent que vendent Yanmar et Nanni, mais je ne retrouve plus dans leurs documents le système de double embrayage qui permettait au générateur de produire sous voile…
Il est présent sur la version :
www.iskra-ae.com[...]ors.pdf mais n’est plus définit comme pouvant être utilisé sous voile… Pourquoi ??? :jelaferme:

Sinon, pour avoir fait un montage d’alternateur sur un voilier avec un arbre long et une hélice de poussée, montage du style des grosses pirogues et barques à moteur dans le sud est asiatique… Cela marche bien, mais c’est trop encombrant quand ce n’est pas utilisé. :reflechi:

Le seul problème que je vois dans le Watt&Sea est son prix… Mais comme expliqué plus haut, c’est un générateur spécifique, de faible diamètre, et une faible quantité de production –vente en rapport des lois de série de fabrication car c’est un marché de niche. Et la petite boite noire, le convertisseur chargeur a lui aussi un coût…:pouce:

Bonne NUIT…
:scie:

13 déc. 2011
0

Faut pas réver !
L'énergie nécessaire pour faire tourner l'alternateur doit provenir de quelque part, avec de plus une perte en ligne (rendement).
C'est de la physique.

13 déc. 2011
0

Bonjour,

ça soulève une vrai question: quel est le petit plus qui perlmet de produire autant d'énergie aussi facilement.
Le principe de l'electricité est relativement simple...comment expliquer ce prix? alternateur hyper performant ou electronique à la pointe permettant d'exploiter au mieux l'alternateur?

Comment expliquer qu'aucune alternative soit sortie, un hydrogénérateur un poil mois puissant mais moins cher?
Parce que même un truc qui produit 2A à 5 noeuds (en continu pendant 24h), c'est énorme comparé à un panneau solaire qui ne fonctionne correctement que 7h dans la journée..

13 déc. 2011
0

Ben simple:

Un ingénieur de bureau d'étude c'est au pif 1000€ / jour. (NB une vidange avec une clé à molette, c'est 40€/heure. Donc un ingé avec son bureau et son logiciel de simulation numérique, 120€ / heure c'est pas déconnant).

Il en faut 1 en hydrodynamique pour l'hélice mettons 4 semaines. 1 en electrotechnique 4 semaines pour l'alternateur. 1 en electronique 4 semaines pour le régulateur. Un chef de projet pour la coordination et la mécanique boitier, mettons 8 semaines.

On en est à 100 000€. Il y a une validation numérique, mais pas de proto ni essai. Usinage sur mesure pour le proto, plus quelques mesures en bassin de carène : 100 000€ de plus.

Mise en place de la chaine de production : moule métallique pour les pièces injectées, prog des machines numériques, logistique d'appro : 100 000€ de plus.

Il n'y a rien de produit, il y a 300 000€ à amortir. En plus du cout de fabrication de la pièce.

NB quand on voit une poulie simple à bille à 70€ ou une poulie simple à rouleaux à 350€ , alors qu'il n'y a ni electronique, ni electrotechnique, ni hydrodynamique, le prix de l'alternateur hélice n'est pas si élévé que ça.

Et pourtant pour les poulies, il y a une sacrée concurrence : Harken, Lewmar, Ronstand, Antal, Barton, Pfieffer, Selden, Viadana, et j'en oublie certainnement.

Pour resituer un peu le marché, le nombre de bateaux produits annuellement par Beneteau est à peu près la MOITIE de la production annuelle de voitures par FERRARI. Et si on elève les bateaux à moins de 25 000€ (petits bateaux moteur et First 21.7), la production de Bénéteau devient ridicule par rapport à celle de Ferrari.

29 sept. 2012
0

et les chinois qui prennent des photos et foutent l'entreprise en l'air en produisant en masse des vils copies.........
:acheval:

13 déc. 2011
0

C'a c'est du beeziness plan!
Il manque encore quelques menus frais...
Le depot de brevet
La certification CE
La communication etc....

13 déc. 2011
0

Attendons le Torqeedo réversible.... :heu:

13 déc. 2011
0

@francois2, belle demonstration, merci,
y a plus qu'a en vendre bcp plus donc ...
comme disait Teles, et comme entendu par ailleurs, la Duogen a aussi de bonnes perfs dans l'eau

13 déc. 2011
0

A François2 et Moscatel
D'où la proposition d'un achat groupé, si possible directement à W&S, sans passer par le distributeur, dont la marge s'ajoute encore aux frais recensés par François.
Jacques

13 déc. 2011
0

et à quelle remise peut-on s'attendre ?

13 déc. 2011
0

A Yantho
Tout dépend du nombre d'acheteurs potentiels. 20% me semble un minimum.
On peut aussi raisonner de la façon suivante : combien serions-nous à acheter à 3000 Euros? Si nous sommes une vingtaine, W&S devrait être intéressé aussi.
Qu'en pense Pat 4435, qui a commencé à se renseigner?
Jacques

13 déc. 2011
0

W&S ne peu pas forcément faire ce qu'il veut, il est surement lié à un contrat avec son distributeur.

Quid de la garantie France, Europe, Monde ?

13 déc. 2011
0

A 3000 TTC j'en prends un pour moi et un pour un pote
(c'est bientôt Noel)

13 déc. 2011
0

Bonjour,
Quelqu'un peut-il confirmer sur base de son expérience et non sur base de la brochure que le W&S produit 10 A à 5 noeuds ?
Merci
Pierre

13 déc. 201113 déc. 2011
0

Ceci est-il une infirmation ?
voir le deuxième message (celui de Rail Meat)
forums.sailinganarchy.com[...]dex.php

13 déc. 2011
0

Si on considère que Voiles & Voiliers est une revue indépendante, la réponse est oui.
Jacques

13 déc. 2011
0

J'ai entendu parler d'un gars qui se serait fait bouffer son hélice d'hydrogénérateur par un "gros poisson". ça fait cher le leurre...

13 déc. 2011
0

Un hydrogénérateur Watt&sea 2 à 3 fois moins puissant/freinant résoudrait la quasi-totalité des questions d'énergie pour les bateaux de moins de 10 mètres. Beaucoup n'ont pas besoin de 15 A !!
Associé au panneau solaire, ce serait la solution idéale pour la plupart des petits.
Alors à quand un Watt & sea pour bateaux de moins de 10 mètres à petits besoins ? Je veux bien que le marché soit réduit et que le prix soit donc justifié en partie, mais n'est-ce pas non plus pour protéger le marché juteux de l'énergie à bord. Chargeurs de quai, piles à combustible, groupes électrogènes, éoliennes, mètres carrés de panneaux solaires... même le moteur Inboard qui est aussi choisi pour son alternateur alors qu'un HB suffirait....

Un bon hydrogénérateur bien étudié mettrait tout ça au placard. Ou juste associé à une autre source d'énergie renouvelable, cela résoudrait l'équation.

Peut-être faut-il juste attendre ?... d'avoir écoulé quelques stocks de matos chers, inefficaces, mais rentables.. !!

13 déc. 2011
0

Un alternateur 5A ou 15A coute exactement le même prix à développer. Il coute pratiquement le même prix à la fabrication (au moins qu'il y ait des étapes de fabrication en moins, mais lesquelles ????), et il est un peu moins cher en matière. C'est tout.

Si c'est si "juteux" que ça, qu'est ce qui vous empèche d'en developper un, et de le vendre avec une forte marge ?

Et rassurez vous, des gens avec de l'argent, prêts à investir dans n'importe quoi, du moment que ça rapporte, il y en a plein. Faut juste démonter la rentabilité du projet.

13 déc. 2011
0

Bonjour,
Concernant le tarif du Watt&see, j'aurais une proposition à vous faire Lundi pour un achat groupé (tout dépendra de la quantité).
Qui serai intéressé?

13 déc. 2011
0

Bonjour,
interesse par un watt and sea
Merci
Dekers

14 déc. 201114 déc. 2011
0

Puisque la question est répétée, je répète ma réponse : je suis ! :topla:

02 oct. 2012
0

Bonjour. Je ne vois pas de suite à ce message. Un achjat groupe a-t-il été possible et à quel prix ?

13 déc. 2011
0

tout depend du prix

13 déc. 2011
0

A 3000 TTC j'en prends un pour moi et un pour un pote

13 déc. 2011
0

Rebonjour
@ CergElAbroz j’aimerais bien avoir un Torqeedo sous la main pour pouvoir le mettre en pièces :scie: et faire quelques essais :litjournal:, mais bon le coût n’est pas rien non plus. Tout moteur électrique peut en théorie être transformé en génératrice, mais certains si prêtent mieux que d’autres, et j’ai peur de la durée de vie du Torqeedo à pleine charge 24/7, ainsi que le couple et l’hélice en résultant… Et il me semble qu’il aura de toute façon, pour plusieurs raisons, une traînée plus importante que le Watt&Sea.
Car il faut bien reconnaître que c’est l’un des points fort du Watt&Sea, une faible traînée :pouce: ajouté a une production plus que correcte, il est AMHA vraiment bien optimisé :pouce: pour le cœur de cible, les coureurs et les malheureux plaisanciers qui ont un Saildrive :langue2: :jelaferme:…
Comme le dit Spirit ; « Un bon hydrogénérateur bien étudié mettrait tout ça au placard. »
IL est là ==> Watt&Sea, mais bien étudier cela coûte un certain prix, carrément une lapalissade ce que je dit…
:acheval: :acheval: :acheval:

14 déc. 2011
1

16 heures d'écoulées, donc bonjour!

D'accord avec Barbatruc pour dire que l'hydro générateur Watt&Sea est "optimisé pour le cœur de cible" (dont je m'exclus).

Je me réjouis pour tous les cœurs de cible qui vont l'acquérir non sans tenter de faire baisser le prix.

A ce prix l'engin à intérêt à se faire oublier au cul du bateau pour au moins la duré de vie du parc batteries... :acheval:

30 jan. 2012
0

A mon avis il en faut 2 par bateau car a ce jour, sur les bateaux récents il est impossible de l installer dans l axe donc un a bâbord et un a tribord

30 jan. 2012
0

quelq'un a t il trouvé à moins cher ?? ;-) ;-)

01 fév. 2012
0

Duogen2, environ 3600€ en France, moins de 3000€ en GB.
Performance équivalente en Hydro et le plus: Éolienne.
Peut-être intéressant de relancer un fil sur les résultats des utilisateurs de Duogen2 :reflechi:

01 fév. 2012
0

Moi, je mets 1500 euros dans une commande d'un Watt-and-Sea mais pas plus. Sinon, j’achèterais un Aquagen d'occasion à 600 euros si bon état.Ou bien je m'en passerais comme je l'ai toujours fait.

01 fév. 2012
0

Franchement! Et sans vouloir polémiquer, la Duogen2 sur un bateau je trouve cela très moche.

26 fév. 2012
0

Mais sacrément efficace

25 fév. 2012
0

bonsoir
petite question d'installation, pour ceux qui ont deja vu...
de quelle facon est monté le Wattandsea sur un cata ??sur une marche de jupe ??
stef

27 fév. 2012
0

Bonjour,
Une platine d'adaptation est a réaliser sur mesure pour positionner l'hydrogénérateur verticalement.
Quelques exemples d'installation en copiant le lien ci-joint:
www.wattandsea.com[...]ing.pdf

Plus d'info sur ou

Thierry
info@fast-nautic.fr

18 mar. 2012
0

fil interessant

où en êtes vous des négociations avec wattsea?
le produit est simple autant qu'un moteur électrique de bateau, qui, pour des puissances comparables ne doit pas dépasser 400 euros.... la seule différence est le prix et pour le justifier par rapport aux moteurs de bateau il n'y a pas grand chose, sinon la nouveauté qui permet de faire payer des nantis (tous les propriétaires de bateau bien sûr, suivant le raisonnement Bill Gates, et quelques autres y compris JP Dick qui en plus a un wattsea derrière, sont riches et ils ont un bateau, donc si x - vous - avez un bateau, vous êtes riche et accessoirement vous pouvez payer dix fois la valeur d'un produit )
au niveau du développement d'un produit concurrent je suis prêt à participer, une coopérative? cela va revenir à la mode !

01 sept. 2012
0

il y a eue des achats groupés ??
d autre essais ??

01 sept. 2012
0

3950€ quand même en achat "individuel ........
Thierry ;-)

01 sept. 2012
0

3950 ? TTC ?
chez quel vendeur ?

01 sept. 2012
0

eh oui
et la concurrence ne semble pas intéressée.

01 sept. 2012
0

J'ai fourché désolé....... 4950€ malheureusement mais même avec 1000€ de moins c'est cher
Thierry ;-)

01 sept. 2012
0

Watt and sea.....vraiment Beaucoup trop cher..........achète plutot la duogen de chez eclectic energy ( gb) qui coute plusieurs fois moins cher pour une hydro et une éolienne. celà fait dix ans que je la possède.( 2200 euros pour les deux).

01 sept. 2012
0

le rendement est-il aussi avantageux?

Thierry ;-)

01 sept. 2012
0

Oui, le rendement est nikel, il suffit de voir la taille de l'hélice et celle de l'alternateur.

01 sept. 2012
0

facile a remonter ou a descendre en nav ??

01 sept. 2012
0

La duogern est extrêmement facile à remonter. Celà prend cinq secondes max pour la remettre dans son logement. Et tu peux en moins de deux minutes la transformer en eolienne très performante puisque l'alternateur est le D400.
Les pales se démontent sans outils en moins d'une minute.

29 sept. 2012
0

C'est quoi "duogern" et qui commercialise.
J'imagine un alternateur qui serait entrainné par l'air ou l'eau !

29 sept. 2012
0

m'enfin Alain, la réponse à ta question est dans le fil et aussi juste avant ton intervention, il faut tout lire avant d'intervenir.
Quand à la commercialisation tapes duogen sur google et tu as la réponse.
Les sujets de ce fil est un comparatif entre les divers moyens de produire de l'énergie hydraulique à bord, et un débat sur le coût de genre d'installation. Il me semble difficile de se faire une idée si nous dérapons trop large autour du sujet.
Très intéressant d'ailleurs, ce fil.
Alex

30 sept. 2012
0

Une comparaison suppose que l'on sache de quoi il s'agit
Élémentaire mon cher Aroc !

29 sept. 201216 juin 2020
0

DuoGen, c'est exactement ça ! Attention toutefois à la fragilité de certaines pièces nécessitant un entretien soigneux. A 6 noeuds en mode hydro j'obtiens environ 10 A, ce qui permet d'étaler toutes les consommations du bord.
L’importateur en France est ATMB et il y a plusieurs distributeurs. Le mien est Nauticom qui m'a assuré un excellent SAV.

www.duogen.co.uk[...]/

30 sept. 2012
0

Merci

29 sept. 2012
0

Moteurs réversibles?
j'étends le sujet au cas où l'un d'entre nous aurait des lumières dans ce domaine.
Qui a une idée pour estimer le potentiel de production d'un moteur électrique réversible?(en % de sa puissance en propulsion)
Combien en existe t-il sur le marché? je ne trouve que Krautler comme fournisseur dispo en France.?

29 sept. 2012
0

pour le watt&sea , ça fait du bruit ??

29 sept. 2012
0

à mon avis, si tu l'entends, c'est pas bon signe.... :mdr: :mdr: :mdr:
le bruit des roulements ou de l"hélice doivent etre couverts par les autres bruits eau/coque... doublement pour toi ;-)
à en discuter avec des coureurs qui l'ont adopté, c'est top, ca charge sans freiner (0,2 kts évalués sur des 40'), seul interrogation, le rythme de changement des roulements , alternateur, axes.... c'est de la mécanique donc entretien et là ????

0

Plusieurs niveau de réponse :
1°) tous les moteurs électriques sont réversibles

2°) La performance du moteur, qu'il soit conçu pour une fonction "motrice" ou une fonction "génératrice" induit un déphasage, une "avance" spécifiquement adaptée à cette fonction.

C'est exactement comme une hélice qui n'aura pas le même profil selon qu'elle est destinée à propulser un bateau ou à générer de l'électricité.

Un moteur a bon rendement sera une génératrice proportionnellement médiocre et lycée de Versailles.

3°) les moteurs multipôles à gestion électronique permettent tout et rendent tout ce qui précède caduque.

:-p

30 sept. 2012
0

Aprés 1500mn de navigation sur un 40' rapide, je confirme que pour le W$S cruising
- la courbe de production est respectée
- au dessus de 10nd, le pod fait un prix de turbine significatif mais qui n'empêche personne de dormir car régulier.
- que la traînée est non mesurable avec les moyens du bord. On peut néanmoins estimer le freinage à partir de l'effort qu'il faut fournir pour immerger l'hélice, cela ressemble à une force de 100N (~10kgf) à 8 noeuds ce qui est très faible.
- Au niveau des fixations tableau les efforts sont multipliés par le bras de levier, il faut donc les fixer correctement car elles travaillent pas mal.

D'informations données par le fabricant au salon nautique j'ai compris
- que cette machine travaille en tension nettement plus élevée que 12V d'où le faible diamètre du câble liaison. Le boîtier fait office de redresseur, transformateur et régulateur.
- qu'au dessus de 10 noeuds l'excitation diminue et l'hélice tourne partiellement en roue libre.

En premiére conclusion cet équipement est efficace et bien construit mais je ne le recommenderais pas pour des voiliers qui naviguent en dessous de 7 noeuds. Le rapport coût/production d'énergie devient à mon sens prohibitif entre 5 et 7 noeuds.

30 sept. 2012
0

bonne info , entre 5 a 7 nds quelle production ??

30 sept. 201230 sept. 2012
0

Un fil qui commence à tourner en boucle.
Leno 3ème post sur ce fil.
Courbe de production confirmée à lire sur ce fil et sur le site W&S...

:litjournal: :litjournal: :litjournal:

30 sept. 2012
0

Il semble que W&S ait développé une variante pour bateaux "lents" (cad en dessous de 5 noeuds)

30 sept. 2012
0

l expérience est bien mieux , n en déplaise a qq uns qui de toute façon ne sont pas acheteur de ce matériel

30 sept. 2012
0

il y a 2 versions au niveau production : pour les bateaux rapides et une autre our les bateaux "lents"
d'autre part, il y 2 montages possibles; l'un avec un "arbre" long" et un autre avec un arbre court (pour cata, installation sur jupe...)

30 sept. 2012
0

En lisant les posts de STW il semble que la fiabilité des "duogen" soit un point d'attention.

Y a t il sur ce forum d'autres rex ?

30 sept. 2012
0

Que pensez vous de AMPAIR www.ampair.com[...]/

Ils vendent 2 modeles d'hydrogenerateur a moins de 800 £
Underwater qui pourrait a mon avis se fixer sous la coque et resssemble a un sail drive et Aquair qui est mixte eolienne et hydrogenerateur avec le principe citer plus haut du moteur hord bord chinois .Pour un petit voilier de 6 a 7 metres ce serait suffisant Leurs site est en anglais mais simple .Apparement un importateur Pochon a la Rochelle mais rien sur le site de Pochon

30 sept. 2012
0

Phil13 , le UW 100 , ça peut être bien , pas trouver le rendement

30 sept. 2012
0

Alain, la fonction recherche semble faite pour toi !

30 sept. 2012
0

TDM
www.ampair.com[...]%29.pdf

Tu as toute la gamme , il y a importateur a Paris mais il ne fait que les eoliennes , peut etre sur commande .

30 sept. 2012
0

Bonjour,
Nous avons un Aquair UW à bord depuis longtemps. Le rendement environ 4 A à 5 noeuds, 6/7 A à 6/8 noeuds. Très sonore même à basse vitesse (genre petit avion qui poursuit le bateau), une traînée importante qui nécessitte un bon système de relevage, perte de plus de 1/2 noeuds mais solide. Nous l'avions sur notre précédent bateau. C'est un bon appoint en nav. Le W&S est beaucoup mieux étudié sur le plan hydrodynamique maix le prix..... c'est bien dommage.

01 oct. 2012
0

Je suis justement en train d etudier l achat d un Aquair mais le bruit me retient sur un autre Forum un intervenant m indique qu il assure la fixation avec des sandows pour eviter les vibration Estce suffisant a votre avis Merci christian

01 oct. 2012
0

Bonjour,
Je n'ai pas essayé les sandows. Les sandows doivent mieux bloquer l'appareil lui même. Sur le sytème de fixation il faut absolument limiter le jeu de l'aquair sur son support. Le bruit est un vrombissment qui provient de l'hélice qui tourne. Plus la vitesse de rotation de l'hélice est élevée, plus le volume sonore augmente.

30 sept. 201216 juin 2020
0

Voici les rendements

30 sept. 2012
0

Il y a aussi ça,

ferrispowerproducts.com[...]er.html

production double d'un Aquagen 4 ou d'un Ampair 100. :litjournal:

04 oct. 2012
0

Bonjour Jean as tu une experience information etc ou as tu connu ce materiel sur d autres bateaux je suis en recheche d information sur tous ces systemes Merci

04 oct. 2012
0

C'était monté sur le bateau d'un copain NZ qui passait à Tahiti. Il en avait été très satisfait pendant tout le voyage UK- Tahiti, mais je n'ai pas d'expérience perso. ;-)

30 sept. 201216 juin 2020
0

Ci-dessous la courbe du Watt & Sea extraite du manuel utilisateur (déc 2010).

Elle montre que les 500 W sont atteints à 9.5 et 11 kts selon l'hélice utilisée (280 ou 240 mm). Ce qui est écrit le site est contredit par le graphique qui se trouve juste en-dessous, dans la même page.

Il est dit 120W à 5 kts (vrai) et 500 W à 8 kts (faux, c'est entre 9.5 et 11 kts)

Dans le graphique en-dessous, il est dit "l'autonomie est atteinte à 5 kts" et il mentionne 150 W ce qui est contredit par le texte...

Mon DuoGen produit facilement 5 A à 5 kts et près de 10 A à 7 kts. Par temps "normal", Thoè consomme 5 A à la voile (pilote, frigo, PC, électronique et feux à LEDs).

Ok, c'est (seulement) la moitié du Watt & Sea, mais le prix est aussi quasi la moitié.

Le W&S est vraiment trop cher, même si l'on navigue beaucoup. Et si l'on est au mouillage quand il fait mauvais (vent sans soleil) on doit encore toujours faire tourner le moteur... même si l'on a des panneaux solaires...

Pour le prix d'un W&S, on a le Duogen et il reste trop de budget pour les panneaux solaires... Avec les 3 sources, le bateau est 100% autonome. Il est rare qu'il n'y ai pas de vent, pas de soleil et que l'on ne fasse pas route.

Pierre, www.thoe.be[...]

02 oct. 201202 oct. 2012
0

Un peu plus haut dans ce post il était question d'un achat de groupe de cet équipement. Puis plus rien. C'est dommage car je pense que nous serions nombreux à postuler pour cet achat si l'on pouvait obtenir de bonnes conditions de volume.

02 oct. 201202 oct. 2012
0

très juste, l'offre et la demande, une donnée basique qui reste essentielle, il est peut-ètre l'heure pour W&S de populariser sa belle invention en passant du concept "produit "exceptionnel" au concept "monopolisation du marché par un produit extraordinnaire à prix élevé mais raisonnable " ...

signé : un idéaliste libéral ...

05 déc. 201205 déc. 2012
0

ce qui me surprend un peu, c'est les emmerdes sur le Vendée Globe rencontrées avec ces hydrogénérateurs... entre ceux qui s'envolent, et les pannes... pourtant ce sont soit disant des models à 10k€ "Racing"...
vitesse trop élevée ???

05 déc. 201205 déc. 2012
0

Moi aussi je suis le Vendée globe et il semble que quelques coureurs aient des soucis avec leur hydro générateur (Alex Thomson .....) les prix vont peut-être baissés (on peut rêver)

05 déc. 2012
0

baissés, ca m'étonnerait.... par contre, va falloir qu'ils fiabilisent l'engin, car pour ce budget, on pourrait s'attendre à qlq chose de top !

05 déc. 2012
0

Avec Cristec qui lance 1 produit similaire ( au même prix, il est vrai ) , nous allons peut-être assister à 1 début de conncurrence.

05 déc. 2012
0

Le watt & sea course est bien plus compliqué que le plaisance (bien plus cher aussi mais bon ^^ )
pas trop étonnant que ce soit donc un peu moins fiable.

05 déc. 2012
0

il faut bien admettre que les sponsors sont de vaches à lait pour les équipementiers

05 déc. 2012
0

je n'ai pas d'action chez eux, mais comme dit précédement sur heo SWI-TEC vient de commercialiser un hydrogénérateur à un prix qui va affoler la concurrence !!!

www.swi-tec.fr[...]dex.php

soit environ moitié prix des autres !!!!

05 déc. 2012
0

ça fait un peu bricolo

28 déc. 2013
0

Il s'agirait en fait d'une embase modifiée de moteur Torqeedo 503 :

www.hors-bord-electrique.com[...]argeur/

28 déc. 2012
0

C'est surtout la courbe qui donne pas confiance !
Jusqu'a 4 noeuds je ne vois pas comment recharger la batterie ! puisqu'il n'y a que 12V, et après on ne sait pas ou cela s'arrête !

29 déc. 201229 déc. 2012
0

pour les W&S, le Vendée Globe est leur limite....

29 déc. 2012
3

je vous trouve medisant envers le wattandsea , les soucis qu on eu les un et les autres ne sont pas des probleme liés a l appareil , mais a sa fixation.apparament ils s arrachent !
il y en a qui ne tiennent pas et d autres qui tiennent , peut etre que certaines equipes ont voulu gagner du poids là où il ne fallait pas .
cela , de mon point de vue ne remet pas en question la qualité du W/S!

en plus j ai un amis qui fait beaucoup de solo en croisiere , il est ravi du W/S , il n a plus de soucis de charge ,et le frigo et le pilote fonctionnent en permanence , c est quand meme pas mal !

29 déc. 201229 déc. 2012
0

HG,je ne suis pas médisant , je constate !
et en +, mon inter etait plutot positive en sachant que peu d'entre nous allaient faire endurer un Vendée pendant leur ballades..... ;-)
mais avoue tout de même que, à la place de Stamm, je me les boufferais pour avoir perdu 2 jours et 5 places à cause de "fixations"... même si je crois que pour Poujoulat, c'est le corps de l'hydro qui est malade
j'espère que je trouverai un W&S d'occas pour mon futur cata... :heu:

29 déc. 2012
0

et voila

01 jan. 2013
0

Pour Ugo Boss c'est un OFNI qui à endommagé l'hydrogénérateur!
www.alexthomsonracing.com[...]erator/

29 déc. 2012
0

De source sure... le staff de B. Stamm a cru devoir ré-inventer le W&S! entre autre le jambage (le corp), la fixation etc... bien Mal leur en a pris!

29 déc. 2012
0

boss a communiqué des pbs aussi parmis d'autres... mais c'est aussi le but pour W&S de tester....
en attendant, pas cool pour Stamm !

29 déc. 2012
0

N'est pas Safran qui veut ! :mdr:

29 déc. 2012
0

z'avaient pas des Crisstec sur Safran ??

29 déc. 2012
0

pour Safran on ne saura jamais si ils tiennent mieux le coup que les autres !

29 déc. 2012
0

Safran a fabriqué ses propres hydrogénérateurs pour le 60 pieds de Guillemot.

29 déc. 2012
0

il faut impérativement passer un antifouling , sinon la barbe peut devenir plus grosse que celle du père noël !!!!!!!!!
bon vent .

30 déc. 2012
0

A chaque nav le boat perd sa barbe, seul le (prétendu) patron à bord gagne la sienne!!!
Les fixations d'un hydro-générateur ne sont pas à méséstimer, les efforts sont énormes et avec un bras de levier important...

31 déc. 2012
0

Une vidéo de ce pauvre Bernard Stamm qui "bénit" ceux qui ont mis des axes de 5 mm pour tenir le bidule, que ce soit son staff ou W&S :
www.vendeeglobe.org[...]eo.html
Dur pour lui

31 déc. 2012
0

Le watt and sea grand public est à installer avec un axe de 8mm
Sur la Transquadra, les coureurs n'ont pas eu de surprise mais malgré des vitesses sympas n'ont pas les mêmes contraintes que sur un 60' lancé à + de 20kts...

02 jan. 2013
0

Bernard Stamm est maintenant disqualifié pour assistance extérieure dans son malheur avec ses hydrogénérateurs ... C'est vraiment très dur pour lui ...

09 jan. 2013
0

Perso je ne voit pas l'interet par rapport a l'eolienne.
d'autant plus que l'eoliennne fonctionne au mouillage et vent arriere sa trainée est favorable

09 jan. 2013
0

Au vent arrière sa trainée est favorable....???

Je comprends pas!

09 jan. 2013
0

l'intérêt que j'y vois, c'est qu'un hydrogénérateur n'a jamais empêché personne de dormir ( hormis B. Stamm, sans doute... )

09 jan. 2013
0

pourquoi dis tu ça ??

09 jan. 2013
0

Le bruit et les vibrations d'une éolienne... sans doute

09 jan. 2013
2

Excusez moi, il me semblait que c'était assez clair, sans développer plus.
Il m'est maintes fois arrivé d'être très dérangé par les sifflements et les vibrations des éoliennes, à tel point que jamais je ne mettrai une telle chose sur mon portique...

09 jan. 201309 jan. 2013
1

Les goûts et les couleurs.... j'ai une éolienne (et j'en suis fort satisfait), mais jamais je ne mettrai de portique !

09 jan. 2013
0

Si ton éolienne transmet des vibrations, c'est qu'elle n'est pas montés sur silent-blocs, comme elle devrait ; quant au bruit, j'ai une RUTLAND 913, qui ne s'entend qu'à partir de 20 nds au mouillage ; et dans ce cas, un switch sur le régulateur pour la mettre au repos...

09 jan. 201309 jan. 2013
0

Et oui vent arriere une eolienne a une trainé favorable c'est adire elle ne frene pas le bateaux au contraire,
en navigation le bruit de l'eolienne disparait :mdr: dans les autres bruit du bateaux
Et au mouillage l'hydrogenerateur est plus genant que generateur

09 jan. 2013
1

au vent arrière, elle produit rien ton éolienne.... en tout cas bcp moins... quel interet alors ?
tout comme un hydro au mouillage... ou un panneau solair la nuit...

10 jan. 2013
0

Pas toujours. Un panneau solaire produit la nuit, avec le même cadencement que le phare au dessus. :-D

09 jan. 2013
0

Reste toujours 10 a 15 noeuds de vent apparent, et si tu veut produire plus met des pale plus longues la production augmente avec le cube du diametre balayé.
On veut nous vendre ces hydrogenerateurs a 4000 euros mais y a pas d'argument technique qui justifient l'investissement. Encore moins pour le plaisancier qui passe plus de temps au mouillage qu'en nav.

09 jan. 2013
0

faut juste savoir quelle conso tu as à tel moment; en nav avec les instruments pilote frigo dessal, au mouillage avec le frigo le dessal +...
pour moi, tous sont bons mais complémentaires, alors si tu peux, tant mieux , si non.... faut faire un choix ! mais le meilleur rapport investissement/production/durée reste le photovoltaïque , qui reste insuffisant en monoproduction

10 jan. 201310 jan. 2013
0

interessant pour ceux qui ne polémiquent pas. Mais il y aura bien sur des critiques...
www.dailymotion.com[...]3_sport

10 jan. 2013
1

Manhasset, merci, cela remet ds la bonne perspective en effet, a ces vitesses et daños ces mers, le kiss reste fondamental. Mm si c'est Du high tech kiss,

Mails le developpement de ces engins par plusieurs boites laisse envisager des perspectives plus economiques pour les plaisanciers moyens que BNP d' entre nous sommes... Et c'est une bonne nouvelle !

10 jan. 2013
1

Depuis hier je feuillette tous ces échanges à propo des Hydrogénérateurs, éoliennes etc... Ca me rappelle les discutions entre Motards sur "quel est le meilleur pneu" (autre passion pour moi)
Je trouve excusez moi cela stérile. L'énergie à bord c'est un vrai problème. Mais seulement pour ceux qui naviguent. Aujourd'hui on a de plus en plus besoin d'énergie embarquée et pour des questions de sécutité autant que de confort. Plus on avance et plus l'électronique devient performante et abordable (merci Apple) et plus on ira vers des besoins en énergie. Si en plus on veut allier le confort de la terre avec le plaisir de la navigation et des escales au mouillage, on aura de toute façon à recharger ses batteries. Alors pas de solution miracle. Mais une palette de solutions possibles. Cela commence par faire tourner son moteur de temps en temps (c'est ce que font la majorité des plaisanciers) Cela passe par les panneaux solaires, les éoliennes qui sont a budget modéré. Et cela va vers les piles à combustibles et les hydrogénérateurs. Pour les gros bateaux on peut même envisager le groupe électrogène embarqué. Tout cela c'est aussi une question de moyen financier et de besoin réel. Chacun doit bien mesurer celui-ci avant de faire son choix. Il n'y a aucun mauvais choix et le meilleur sera toujours celui qui vous convient. Pour moi c'est la pile à combustible Efoy 140. Mais l'hydrogénérateur c'est surement le meilleur pour une transat. Pas encore à mon programme.

12 jan. 201316 juin 2020
0

vlà un JPK qui peut en brancher 3 ...!

13 jan. 201313 jan. 2013
1

Ou bien, 1 hydro avec 3 emplacements possibles

13 jan. 2013
0

:acheval: :acheval: :acheval: :jelaferme:

10 fév. 2013
0

Vous inquietez pas plein de monde planche sur ce sujet.
Un proto d'alternateur d'arbre d'hélice est à l'étude, un autre est en test ( de type Duogène mais seulement la version immergée) réparable n'importe ou sans pièces dédiées et tout inox, un autre en fibre de carbone pour bateaux plus lents brevets en cours: je vous en reparlerai dés que son prix sera précisé vers les 1500€

10 fév. 2013
0

C'est bien que la concurrence ne se laisse pas faire et développe de nouveaux modèles, maintenant il restera à voir le rendement et se dont je ne doute pas la longévité ............
Tiens nous au courant Corto2
Merci
Thierry ;-)

08 avr. 2013
0

Jean-Louis as tu des nouvelles sur la réalisation des hydrogénérateurs évoqués?

03 déc. 2013
0

A ceux qui s'étaient déclarés intéressés par un achat groupé, c'est le moment de participer à l'enquête du club HEO.
www.hisse-et-oh.com[...]erateur
Jacques/Thira

0

Je "up" le message...

Il y a ca et là des Hydrogénérateurs 500w (la première génération) à vendre suite à la Transquadra... Le prix n'est pas très éloigné du 300w nouvelle génération mais assez bien du 600w ;+).. on j'entends que l'on conseille généralement le 600w même s'il est plus cher..

Qui pourrait me dire les différences importantes (mis à part la pouissance bien sûr) entre les générations pour voir si un achat d'occase a du sens ?

Merci !

B.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (81)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021