Hydro-gommage préventif ?

Bonjour
Mon bateau est un Sun Odyssey 37 (coque polyester) qui va sur ses dix ans. Il a subi 16 à 17 couches d'antifouling (matrice dure, ce qui est peut-être une erreur d'ailleurs, car apparemment avec un érodable, je ne viendrais peut-être pas vous poser ma question aujourd'hui). A première vue, il n'y a aucune trace d'osmose à ce jour. Un professionnel spécialiste du polyester m'a conseillé toutefois de remettre le gelcoat à nu et donc de décaper toutes les couches d'antifouling : il considère qu'elles retiennent l'humidité et que ce n'est pas bon pour la coque. Il préconise un hydro-gommage, fait par un professionnel (qui n'est pas lui-même d'ailleurs), ce qui coûterait quand-même plus de 1000 euros. En cherchant sur HEO, j'ai vu que bon nombre de propriétaires envisageaient ou avaient fait un hydro-gommage dès l'apparition d'osmose. J'aimerais avoir l'avis des spécialistes : un hydro-gommage préventif vous parait-il utile ? Ou vaut-il mieux attendre tranquillement les premiers signes d'osmose avant de le pratiquer ?
Merci de votre réponse
A bientôt.

L'équipage
14 fév. 2010
14 fév. 2010
0

plein de courage
Bonjour Ulysse 83

Si tu es plein de courage,grattoire beaucoup d'huile de coude une fois arrivé au gel coat
traitement preventif anti osmose, matrice dur puis erodable. tu trouveras des explication sur le site.

Surtout bon courage je l'ai une fois, c'est bon
ûne fois.....

Le Moko

15 fév. 2010
0

Aucun rapport
Supprimer le surcouchage de l'antifouling est une chose, la présence d'osmose en est une autre.

En revanche, mettre la coque à nu ( quel que soit le moyen - hydro-gommage ou grattoir) te permettra précisément de constater la présence ou non d'osmose et le cas échéant, d'agir en connaissance de cause.

Je laisse le soin aux spécialistes de juger de l'opportunité d'un traitement préventif anti-osmose. A mon avis, s'il n'y a pas d'osmose, laisse tomber les "traitements". Si l'osmose apparaît, c'est souvent sous forme de petites bulles qu'il est toujours temps de traiter au coup par coup.

15 fév. 2010
0

L'Hydrogommage...
...consiste à enlever les couches d'antifouling, en aucun cas à prévenir l'osmose! Sur une coque de 10 ans il ne faut surtout pas faire de traitement préventif osmose: cela consisterait à enfermer l'humidité présente dans les strates; ou alors, cela a un sens après un très long séchage et prise d'hygrométrie.

15 fév. 2010
0

LeMoko et Gromit
Si je comprends bien, vous me dîtes tous les deux l'inverse. Lemoko pense qu'il est bon de mettre la coque à nu (peu importe la méthode : hydrogommage ou huile de coude). Gromit pense au contraire qu'il ne faut surtout pas mettre la coque à nu tant qu'il n'y a pas d'osmose à moins de la faire sécher longuement.
Si d'autres spécialistes ont un avis pertinent sur la question, je suis intéressé bien, sûr !
Merci.

15 fév. 2010
0

ulysse83 j'ai fais comme l'indique lemoko
tu dis bien qu'il n'y a pas d'osmose , donc la meilleur solution est bien de gratter toutes ces couches d'antifooling , de faire un traitement anti osmose ,une couche de dure et ensuite chaque années une couche d'érodable ou autopolissant .
Le gratage est un travail dure ,mais cela ce fait qu'une fois et permet par la suite d'avoir la possibilité d'avoir une coque toujours propre

15 fév. 2010
0

exact !
c'est bien dit !
gratter jusqu'au gelcoat, si pas de petites ou grosses bulles d'osmose (ça se voit et ça se sent rapidement !), re-antifouling

mais pas de traitement qui enfermerait l'humidité ...

15 fév. 2010
0

sisaserémoi
décapage par le moyen que tu préfères puis passage à l'antifouling auto-érodable sans traitement anti-osmose juste pour se faire plaisir

le traitement préventif sur un bateau neuf, c'est excellent

sur un bateau d'occase, c'est juste bon à enrichir le marchand du coin et te faire dormir un peu plus sereinement sans réelle raison

amicalement

15 fév. 2010
0

Gromit dit vrai
Bonjour à tous

Ma petite synthese tres simple ne precise pas effectivement que ma coque a seche pendant 3 mois avant le traitement.

Le Moko

15 fév. 2010
0

sisaserémoi_2
décapage
1 couche antifoul matrice dure d'une couleur
1 couche antifoul érodable d'une autre couleur

bon, mais...
lékonsaiyeursonpalépayeurs....... :-p

15 fév. 2010
0

Bonjour à tous , je suis d'accord avec JP...
.......Si le bateau est neuf , un traitement préventif représente une protection supplémentaire, qui retardera l'apparition du phénoméne, ...si la coque a 10 ans, ou plus , elle a déja pris plus ou moins d'humidité, et l'examen visuel ne renseigne pas vraiment...mieux vaut utiliser un testeur sérieux....
Je suis passé par là, en appliquant réguliérement des apprêts époxy, à partir de la 6ème année du bateau....pour rien, et arriver finalement au traitement curatif complet, la 16ème année....
Bien sur , chacun peut avoir un point de vue différent.......

16 fév. 2010
0

hydro-gommage
pourquoi veut tu dépenser de l argent pour rien, car de l huile de coude et un bon grattoir te ferra l affaire, quand au préventif je te le déconseille fortement, car une coque de 10 ans est surement humide, pourtant j était pour avant comme quoi y a que les imbécile qui change pas avis , alors grattage et ponçage du gel coat puis antifouling , avant l antifouling laisse bien ventiler ta coque .

16 fév. 2010
0

à ton avis
une mise hors d'eau pendant 3 à 4 mois serait insuffisante avant décapage et couche étanche?
JJ

16 fév. 2010
0

decapage
de ma carène de 5ans jusqu'au primaire.
je vais passer une couche de matrice dure (season TF de Boero) puis une couche d'erodable ( cruiser uno d'international)
question : j'hesite à refaire un primaire. est ce indispensable?

16 fév. 2010
0

le décapage doit se faire avant le séchage
amicalement

16 fév. 2010
0

le préventif osmose
c'est avant de mettre le bateau à l'eau.

le curatif, c'est après l'osmoze (visible)

au milieu... c'est une escroquerie

16 fév. 2010
0

pour le primaire avant antifouling
vous avez des pour et des contre?
je ne l'ai pas encore acheter, j'hesite a engraiser encore ...ship ou ...fusion d'une centaine d'euros

16 fév. 2010
0

disons
que c'est un bruit de ponton qui est surement propagé par les commerçants, qu'un primaire sur une coque décapée améliore l'adhésion de l'antifouling
en fait mon primaire d'origine est encore correcte sauf les endroits ou je suis allé fort sur le gratoir

16 fév. 2010
0

l'antifouling est formulé pour prendre sur le polyester
sans primaire, sinon le fabricant ne vendrait pas d'antifouling

les cas où le primaire est conseillé, c'est sur les coques neuves qui ont encore des résidus de démoulage ou sur un ancien antifouling inconnu dont la compatibilité n'est pas certaine et qui peut contenir du téflon ou autres contaminents

mais dans ce cas, un petit essai lève très vite le doute avant d'approvisionner le primaire

amicalement

16 fév. 2010
0

primaire avant antifooling
c'est encore une invention uship?

16 fév. 2010
0

Au vu des réactions des uns et des autres, ...
... je me rends compte que ma question était mal formulée.
Il ne s'agit pas pour moi de savoir si je dois gratter la coque pour faire un traitement préventif contre l'osmose.
Il s'agit pour moi de savoir si le fait de remettre la coque à nu( par n'importe quelle méthode) puis matrice dure puis érodable (avec ou sans primaire) diminuera mes chances d'avoir de l'osmose par rapport à la situation actuelle (16 couches d'antifouling, qui, m'a-t-on dit, retiendraient l'humidité).
Merci.

16 fév. 2010
0

sonata
le gel coat n est pas etanche, meme sans craquelure ou faiencage , il est belle et bien poreux les epoxy et le polyurethane sont etanche

16 fév. 2010
0

Hydrogommage et traitement préventif bis ...
Personnellement, j'ai fait réaliser un hydrogommage et un nouveau traitement préventif sur un antares 700 fishing de 2002 que je viens de racheter. Il fallait refaire l'antifouling....mon concessionnaire m'a indiqué que le préventif n'avait pas une durée de vie illimitée et qu'il fallait le refaire tous les 5 à 7 ans....cout total hydrogommage + nouveau préventif + nouvel antifouling + toutes anodes changées : 900 € ttc

Que dire de cela ?

L'hydrogommage a été réalisé par une société spécialisée et la mise à nu de la caréne m'a permis de m'assurer qu'il n'y avait pas de début d'osmose. Le rendu est fabuleux la caréne est douce comme une peau de bébé, l'hélice, l'arbre d'hélice, la protection d'hélice et le safran sont également débarassés de toutes les concrétions calcaires et autres indésirables. Bref, en un mot, je n'aurais pas obtenu un résultat aussi soigné en grattant et ponçant seul. Je préfére cent fois l'hydrogommage au sablage (tro agressif + trop salissant pour le bateau + trop polluant).

Ensuite, arpès deux jours de séchage ...mesure d'humidité...tout est ok ! Mon concess a remis deux couches de primaire antiosmose et deux couches d'antifouling....et les oeuvres vives sont reparties pour un tour.

Bref, je suis satisfait pour toutes les raisons évoquées ci dessus. Bien sur, je me suis fié aux dires de mon concess. qui me semble etre honnete et compétent mais ne peux affirmer à 100% que la réitération du préventif était absolument indispensable.

16 fév. 2010
0

pour l'osmose
le gel coat est étanche sans l'être vraiment, en fait, très rigide il se craquèle à la moindre déformation... Comme il est toujours sur une coque polyester/verre qui est une vrai éponge, si on met dessus un truc étanche (époxy) et élastique, on empêche, après, les échanges explosifs de pression, surtout quand la mixture centrale devient acidulée et pousse pour ressortir...

Pour les inévitables couches d'antifouling, qui ne sont pas étanches non plus car la substance utile (le cuivre) doit s'oxyder dans l'eau, sans s'y dissoudre (donc il s'agit de peintures poreuses)... effectivement, les successions de couches (érodables, non érodées partout pareil, puis matrice dure, les plaques qui se décollent...) font qu'au bout de quelques années l'état de surface est... perfectible et représente une épaisseur non négligeable et inutile. à ce moment là, très subjectif (selon l'apréciation du propriétaire qui s'en fout ou veut se mettre à la régate...) un peu de ménage peut venir s'imposer pour revenir à la couche d'origine, y voir plus clair, sur la réalité de l'état de santé de ce qui est en dessous... Alors à ce moment il devient utile d'enlever toutes ces couches devenues inutiles (plus lisses, pas étanches, plus antifouling...) bref une peau qui n'a aucune qualité pratique, mais qu'il faut trainer et qui cache ce qu'on voudrait voir : est-ce qu'en dessous il y a de l'osmose ?

Si tu veux gagner des Noeuds il te faut un état de surface niquel et on ne fait pas un enduit sur 50 couches de viel antifouling, donc un jour on est amenè à enlever toute cette saloperie accumulée...

Enfin, si on craint l'osmose parce qu'il y a des signe précurseurs... des bulles qui claques avec une drole d'odeur de vinaigre, et une fois claquées, qui font un "cratère" parce que 20 couches d'antifouling sont parties avec le gel coat... alors il vaut mieux commencer par enlever toutes ces couches d'antifouling pleine d'eau (en dessous ça sèchera plus vite) mais si on est sûr, autant peler direct avec le gel-coat pour laisser sécher la strat, la rincer, rerincer(et c'est long 6 mois, un an hors d'eau) et faire un tratement curatif étanche avec masticage et ponçage préalable pour refaire la surface (dérivé époxy) quand c'est sec (sinon rebelotte et pire)

16 fév. 2010
0

l'antifouling n'étant pas étanche
le nombre de couche va influer sur le temps pour laisser passer l'eau, mais pas sur autre chose donc au bout d'un certain temps ce sera bonnet blanc et blanc bonnet

ensuite quel est l'intérêt de mettre du dur sous l'érodable??

j'ai pas encore compris sachant que l'érodable qui est plus étanche empêchera le dur d'agir

amicalement

16 fév. 2010
0

Je ne sais pas si 16 couches d'antifouling retiennent l'humidité
et favorisent le développement de l'osmose. Je l'ai déjà entendu mais j'ai également entendu l'inverse. En revanche, l'osmose provient de la pression exercée par l'eau sur la coque et qui finit par pénétrer par capillarité. C'est vraiment très grossier comme explication mais c'est ça. Quoiqu'il en soit la très grande majorité des bateaux seront un jour touchés par l'osmose à des stades plus ou moins importants.
Si ton antifouling présente un aspect uniforme, je ne vois pas trop l'intérêt d'enlever toutes les couches. Pour t'assurer que ta coque n'est pas osmosée, la mesure de l'hygrométrie de la carène est la seule méthode. L'absence de cloque ne signifie pas que le processus n'est pas enclenché.
Pour aller encore plus loin, si ta carène n'est pas humide, alors, pourquoi ne pas enlever les couches d'antifouling et appliquer un traitement préventif qui consiste en l'application d'une peinture epoxy en plusieurs couches (5 c'est bien). Ainsi, tu constitues une barrière plus imperméable que le gel coat lui même.
Pour ce qui est du primaire d'accrochage, il me semble indispensable sur un support débarrassé de toutes les peintures précédemment appliquées. En tous les cas, c'est ce que je ferais. Dans tous les cas de figure, ces travaux coûtent des sous et du temps. Tu peux économiser sur la main d'oeuvre en le faisant toi-même.
Enfin, si tu crains l'osmose, ce que je conçois parfaitement, pourquoi ne pas hiverner le bateau à sec pendant 3 ou 4 mois chaque hiver. Ca peut être un bon compromis qui te permettrait d'éviter un décapage fastidieux de ta carène.
Enfin, pour répondre à ta question (attendre les premiers signes d'osmose avant d'agir), je mettrais en oeuvre un plan qui me permettrait d'éviter autant que possible le développement de l'osmose et il passerait par l'une des solutions évoquées précédemment.
Amicalement.

22 juil. 2011
0

Pour moi, le top est hydrogommage, 2 couches d'epoxy et l'antifooling.
Repartir avec un support sains est la tranquillité.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (145)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021