Hydranet Vs mylar pen ?? that is the question

Bonsoir,

L'hydranet vaut il le coup par rapport au composite mylar ?
Pour quel type d'utilisation ?
Quels sont vos avis et expériences ?

Merci
olivier

L'équipage
06 juil. 2010
07 juil. 2010
0

Il y a hydranet et hydranet
En effet, il ne faut pas confondre l'hydranet simple qui est un tergal avec une grille en spectra de l'hydranet triradial qui est un mélange tergal spectra.

En fait l'hydranet est idéal pour la grande croisière avec une bonne tolérance aux uv.

C'est un tissé donc plus facilement réparable par la couturière du coin...

07 juil. 2010
0

pour quel
utilisation , croisiére , course , balade local , tdm ??

07 juil. 2010
0

L'hydranet n'est pas sans défault
Pour avoir changer mes voiles récemment et donc passé pas mal de temps à fouiller, dans un contexte de croisière sportive, mais sans faire e régate. J'ai éliminé l'hydranet très rapidement.

Si effectivement l'hydranet semble idéal pour un tour du monde (solidité, humidité, UV) la tenu en forme est loin d'être idéal, ce qui ce traduit par des performances pas forcement géniales. J'ai un Oceanis-31, donc tout sauf un bateau de course, par contre j'aime fonctionner à la voile, pouvoir remonter à 40°, ou ne pas me vautrer dès que le vent passe les 15knt.

Après avoir tourner en rond, j'ai fini par choisir un D4 Internal Taffeta. A noter que les docs du site de DP sur les différents tissus est bien fait www.dimension-polyant.com[...]s_6.php ce qui ne veut pas dire que je conseille d'acheter du DP, mais pour comprendre les différences entre les tissus leur docs sont intéressantes.

J'ai éliminé le PenBridge car les problème de colle me faisait peur. J'ai vu des voiles de moins de trois ans, ou l'humidité était rentrée par les coutures sur les point ou la voile force. Une fois la colle attaquée le tissu à noirci, puis c'est délaminé. Je ne suis pas certain que cela ce produise souvent, mais j'ai pas voulu faire le test.

Je n'ai mes voiles que depuis moins d'un an, donc pas assez pour parler solidité. Par contre coté performance c'est un pure régal, le bateau gite moins, il remonte mieux au vent, va plus vite, et est plus souple à la barre :-) A ranger par contre c'est moins cool. La grand voile est plus épaisse et très rigide. Elle peine à rentrer dans l'EasyBag d'orrigine qui pour le cout est un peu maigre. Le génois n'aime pas rentrer dans son sac qui est pourtant est très grand, mais le plier sur le pont est tout sauf simple. Le plus dur dans la mise en place de la trinquette c'est le pliage du génois, qui fini du coup en vrac dans la chambre avant

Coté tarif (pas forcement le moins important) complet avec sac de pont, 5500Euro Génois(22M2, 3 lattes) + Grand voile (26M2, 2 ris, 4 lattes/2 forcées). C'est donc presque deux fois plus cher qu'une belle voile en Drallon. A noter que j'ai aussi du ajouter un fourreau de génois (450€) www.portanna.org[...]is-solo

07 juil. 2010
0

Mais
Pourquoi avoir éliminé l'hydranet si rapidement pour une utilisation en croisière sportive sur un Oceanis 31?

07 juil. 2010
0

juste
le génois , gv en dacron , et sur un cata , le génois " prend grave" car pas de gite

j espére pouvoir m offrir une gv en hydranet

07 juil. 2010
0

pourtant
l hydranet a une tres bonne tenue dans le temps , par rapport a du dacron

mis ça sur mon boat , pour l instant 7000 milles avec , elle est nickel

07 juil. 2010
0

hydranet
J'ai équipé mon bateau en hydranet, avec une GV à lattes verticales(elvström).
par rapport au dacron d'origine le gain a été impressionnant en cap et vitesse, sans que je puisse extraire l'influence des lattes et celle du tissu.
Mes voiles aont aujourd'hui cinq ans et environ 8.000nm. entretenues réguliérement, mais sans plus elles n'ont pas subi de déformation visible.
Il faut ajouter que, étant équipé d'une trinquette je ne tire pas trop sur le génois.
Je ne peux que recommander ce tissu.

07 juil. 2010
0

L'Hydranet fait des voiles creuses
Utilisation sportive, ne veut pas dire que je fais la course, mais que j'aime un bateau puisse fonctionner presque uniquement à la voile. Tirer des bords dans le golf du Morbihan à contre courant ou rentrer de Houat avec le vent dans le pif ne me gène pas plus que ça. Pour ca il faut un bateau qui remonte au vent et qui ne ce couche pas à la première rafale de vent.

L'hydranet à beaucoup de qualité, mais il est souple. Il fait donc des voiles creuses. Si c'est pas un problème pour les catamarans qui par définition ne gite pas, et ne remonte pas à 40° de vent, c'est un vrai soucis pour les mono.

J'ai viré l'hydranet rapidement, j'ai étudié le Pentex jusqu'a ce qu'on me montre des voiles délaminée. J'ai un peu regardé les Mylars non D4, mais l'écart de prix n'était pas significatif. A noter un article qui bien qu'un peu ancien est intéressant www.ffvoile.net[...]v04.pdf

Quelques photos sur www.portanna.org[...]es-D4IT Elles ont été prisent par 20knt de vent. Donc pas de ris au portant, et un ris au près. Passé 20knt je remplace le génois par une trinquette qui elle est en Darlon (dernière photo, 25knt de vent trinquette, 2 ris)

07 juil. 2010
0

Port Nawak !!!
L'hydranet n'est PAS souple, c'est même vraiment trés rigide avec la qualité triradiale ;-)

Perso j'ai un genois triradial et une GV full hydranet, et j'en suis enchanté sur mon mono (Hallberg rassy 31): le foc ne fasseille plus, le rafiot remonte au prés comme jamais et la voile marche encore parfaitement avec keks tours d'enrouleur.

L'hydranet a des défauts mais ce sont absolument pas ceux que tu décris ...

Pour ceux qui veulent un vrai avis d'utilisateur:
les seuls reproches que je fais à l'hydranet, c'est plus lourd que du dacron, ça se sent au hissage, ça n'a pas d'élasticité, ça se sent à l'etarquage et on bloque vite l'enrouleur si on tend trop.

07 juil. 2010
0

Certes,
Mais si tu penses étarquer comme une voile classique, tu fais du mal à ton enrouleur, faut simplement le savoir!

07 juil. 2010
0

Ca n'a pas d'elasticité ?
Je crois que c'est justement la qualité première que l'on recherche pour un tissu à voile !

Jacques

07 juil. 2010
0

Toi
Tu parles sans connaître manifestement! :-(

07 juil. 2010
0

Heuu...
"L'Hydranet fait des voiles creuses"

"L'hydranet à beaucoup de qualité, mais il est souple"

Ben mince alors, moi qui croyait que ces voiles offraient une excellente résistance à l'allongement....

07 juil. 2010
0

Rangement
On m'a dit que l'hydra net devait être roulé car sinon risque de marquage des plis. est ce que vous confirmez ?

07 juil. 2010
0

Précision.
Les observations de Fulup me semblent un peu excessives sur l'hydranet. Encore une fois il ne faut pas confondre l'hydranet triradial de l'hydranet simple (cross cut)

Il faut donc préciser de quoi on parle lorsque l'on cite l'hydranet.

En ce qui concerne le rangement des voiles Hydranet (triradiale ou non), il n'est nullement besoin de les rouler. Elles ne font pas plus de plis que des Dacron.

07 juil. 2010
0

Question difficile
Ces tissus (hydranet ou membrane) sont récents.

Je ne connais pas grand monde qui a déja, sur le même bateau, usé un jeu en hydranet et un jeu en membrane.

Après, chacun à son avis sur ce qu'il utilise, mais sans pouvoir comparer avec un autre choix.

Je n'ai jamais eu d'Hydranet. J'ai eu trois jeu en DC dimension, et je commence à tester le Trilam (un génois léger sans taffetas de protection, un solent avec taffetas gris).

Sans parler d'hydranet, donc, il est déja évident que les voiles en membranes sont plus fragiles. Le DC dimension est increvable. Mes gamins dorment dans le solent sur le trampo. Les voiles ont bouffés des UV en pagaille depuis 10 ans sans la moindre trace de quoi que ce soit.

Je l'ai ai nettoyé au chlore ce printemps, sans que je ne vois non plus d'effet autre qu'une disparition totale de la moisissure. Enfin, donc, une solution costaud, adaptée à une nav au long cours.

Le génois en membrane craint les UV, il doit donc être rangé dès affalé (pas le solent, qui a un taffetas de protection sur chaque face). Les voiles sont magnifiques (malgré une petite fronce au raccord de deux panneaux sur le génois).

Je n'ai jamais vu de voiles en hydranet en régate. Des pagailles de voiles en membrane.

Mais cela ne veut rien dire en terme de longevité !

Jacques

07 juil. 2010
0

Hydranet triradial
Bonjour,

J'ai utilisé sur mon précédent bateau un génois hydranet triradial sur enrouleur durant 5 ans.
J'avais fait ce choix pour avoir une voile d'avant performante qui ne se déforme pas à l'enroulement.

Ce tissu à une "certaine rigidité" et permet d'enrouler tout en conservant une toile pas trop creuse qui tienne la route.
C'est tout l'intérêt de ce matériau, inconvénient, comme dit plus haut, un peu lourd.
Mais pour une voile sur enrouleur, c'est pas un réel problème.

Ces 5 années d'utilisation m'ont d'ailleurs largement convaincu de l'intérêt de ce tissu en croisière et j'ai opté pour le même choix sur mon nouveau bateau.

07 juil. 2010
0

Y'a pour sur pas d'options évidentes
Choisir un tissu n'est pas un choix simple. Quelque soit l'option, il y a des avantages et des défauts.

D'une part nous n'usons pas assez de voiles pour avoir un retour d'expérience significatif. D'autre part les discutions que nous avons avec les voiliers sont biaisés par le fait qu'ils sont forcement intéressés.

Pour ma part j'étais farouchement opposé aux mylars, j'ai fini par changer d'avis en discutant avec des employés de voilerie (pas des vendeur, et hors contexte travail), notamment sur le fait que c'est facile à réparer, alors que je pensais que c'était presque impossible. Ils m'ont finalement convaincus que le Mylar n'était pas réservé à la course. J'ai tout de même choisi un mylar avec une feuille de taffetas au milieu (on trouve aussi l'inverse). Je serais dans 5 ans, si c'était une bonne idée ou non ;-)

Le problème est que si certain besoins sont simples à établir (Tour du Monde == Hydranet, Regatte = Mylar, pas cher = Dralon) pour les usages mixtes la solution n'est pas simple. Les produits tisser sont forcement souples surtout dans une des dimensions (Hydranet, Dralon, ...). Pour les raidir on ajoute des réseaux de fibres dur (Dyneema, Aramyde, ...) du cout on a des problème de colle et d'humidité. Les Mylar sont étanches mais n'aiment pas les UV; de plus pour rester étanches ils faudrait entièrement les coller et ne jamais coudre, ce qui est impossible sur les bordures. Au final quelque soit le choix, il y a forcement des défauts.

La bonne nouvelle c'est qu'une voile sortie de chez un bon voilier, sera toujours beaucoup plus efficace que celle d'origine, et ce indépendamment du tissus.

07 juil. 2010
0

On a du mal t'expliquer...
Et d'ailleurs ça ne m'étonne pas plus que ça: pas mal de voileries n'ont pas les outils spécifiques à la découpe de l'hydranet, et donc elles préfèrent orienter les clients vers d'autres matériaux, et de raconter des vilainies sur l'hydranet...

Je suis allé voir Elvstroem et Techniques voiles qui proposaient tout types de tissus et qui m'ont clairement expliqué les + et -.
J'avais visité aussi Delta et Vega, chez eux c'etait la même chanson que toi: "l'hydranet c'est reservé aux gros bateaux qui font de la grande croisiére..."
Comme j'avais un peu insisté un responsable avait fini pas me dire qu'il leur fallait sous traiter la découpe du tissus, et que donc iis n'avaient pas vraiment envie d'en faire.

07 juil. 2010
0

Je ne pense ni avoir mal compris, ni avoir reçu de mauvaise information
Comme beaucoup je prend mes informations chez des fournisseurs en qui ma confiance reste limitée. Que les vendeurs poussent en fonction du matos et des relations commerciales qu'ils possèdent c'est évident. Ceci dit on est pas forcement stupide, et nous savons tous recouper les informations et lire la documentation (merci Internet)

Pour la découpe, à l'exception des plus gros les voiliers sous-traitent la découpe laser, c'est donc pas ça qui les poussent à droite ou à gauche. A mon avis le problème est plus lié aux relations qu'ils ont avec leur fournisseurs, et dans certain cas au outils de collage qu'ils possède (avec ou sans film, à froid versus chaud, ...).

Que l'hydranet soit tissé est une certitude, il suffit de le regarder pour le voir. Que tous les produits tissés est une tendance à se déformer, c'est obligatoire. C'est un problème mécanique lié fils de trame. Pour limiter ce problème, deux solutions faire une coupe tri-radiale en essayant d'orienter le tissu dans le bon sens pour que les efforts principaux soit dans l'axe de la meilleure résistance du tissu, ou alors le renforcer avec réseau de fibres dures (Pour l'Hydranet DP du Dynema).

Tout le monde est d'accord sur le fait que l'hydranet est super costaux, mais c'est pas suffisent pour garantir la stabilité en forme des voiles. D'ailleurs en régate on voit des Mylars, des PenTex, voir du Dralon, mais pas d'hydranet. En regatte aussi ils aiment les voiles solides, si on savait garantir les formes sur des voiles solides qui ne craignent ni l'humidité, ni les UV, ça se saurait.

Pour North dans mon cas, il poussait le NorLam-7.0XG, un équivalent Pentex avec réseau de fibres dur, et un Spectra avec une feuille de mylar pour garantir la forme (NorLam-SRP75). Ceci dit c'est pas avec eux que j'ai traité (trop cher), c'est dommage car j'habite juste à coté de leur usine.

07 juil. 2010
0

En regatte on change ses voiles souvent,
et chaque année si on veut vraiment gagner...
Heureusement parce que les collages ne durent pas !

Et c'est là toute la difference, l'hydranet avec sa trame tissée en spectra (indeformable) permet aux voiles de garder leurs formes trés longtemps.

Pour la croisière c'est parfait, ne t'en déplaise.

As tu une expérience de voile hydranet déformée à citer?

07 juil. 2010
0

Kidd
Tu as tout dit !

:-)

07 juil. 2010
0

Quel type de composite en alternative
D'après les témoignages le mylar est robuste, réparable et performant car "indéformable".

Je laisse de côté l'item poids de la voile car il s'agit d'une surface de 17 m2 (COCO).

Vu que mon bateau n'est à l'eau que 2 mois par an l'usage ne sera pas très intensif.

Donc le critère qui reste est donc le prix ...

quels sont donc les plus mylar abordables mais sans sacrifier à la robustesse (compromis ?)

07 juil. 2010
0

Un choix Cornélien.
Je ne crois pas que l’Hydranet existe en grammage adapté à ton bateau. A vérifier.
Bon maintenant je vais jouer les mauvaises langues en disant que d’une manière générale plus c’est cher et moins c’est solide, mais plus la forme dure longtemps.:langue2:
Je sais je fais un peu de provoc, mais il y a du vrai.
Excepté peut-être pour le Cuben, qui à priori cumule la performance, la solidité, la longévité et le prix…astronomique !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (3)

Calme Norvège

novembre 2021