Houle qui dure, donc mal de mer.

Quelqu'un a-t-il un avis sur l'efficacité de ce produit ?
www.swi-tec.com[...]dex.php

L'équipage
23 août 2012
23 août 2012
1

En admettant que vous en mettiez deux devant et deux derrière, il aura l'efficacité de soulager votre portefeuille.
Par contre je connais un autre produit plus efficace, le ber...
y'en a de plusieurs sortes, y'à le ber-bère, le ber-gamote, le ber-rychon etc... :langue2: :langue2: :langue2:

23 août 2012
0

avec des seaux,meme resultat pour moins cher
daniel

23 août 2012
0

Sûrement efficace, mais à ce prix! Et "tracassins" supplémentaires à loger à bord...

Peut être limiter la casse de la tirelire en essayant avec les seaux et ancres flottantes lestées du bord?

Un 2nd mouillage quand la place le permet, frappé en tête de mât ou au capelage (drisse ou autre…) sur une ligne lestée en travers du bateau…

Bateau orienté par rapport à la houle en utilisant un bout entre l'AV et l'AR et frappé sur la ligne de mouillage...

Il me semble que tout ça est évoqué dans le "Glénan" et déjà vu sur ce forum... :reflechi: :litjournal:

23 août 2012
0

Ameline: vous mettez en sujet le mal de mer et en lien un dispositif , s'il était efficace, censé réduire le tangage au mouillage , donc pas en navigation.

Au mouillage : si le mouillage tangue à ce point c'est qu'à priori ce n'est pas l'endroit adéquat , soit qu'il s'agit d'un mouillage dans un lieu pour échapper à du gros temps et donc exceptionnel. Le centrage des charges près du centre de gravité du bateau (non loin du mat et de la quille) sera bien plus efficient par exemple.

Au mouillage bien souvent ce n'est pas le tangage qui est gênant mais le roulis, et il faut parfois opter pour un ancrage qui tienne plutôt compte du roulis que du vent (avec précaution !) pour des raisons de confort (tant que la sécurité est la)

Concernant le mal de mer nous avons tous nos avis la dessus mais il me semble que ce dernier est nettement plus fréquent en navigation qu'au mouillage voire au port. Ce qui revient à dire qu'en ce cas ce n'est pas le dispositif ad hoc.

23 août 2012
0

Le ber y connaît, il est dessus toute l'année quand y rentre au ber-cail. Je retiens l'idée plus économique des ber-seaux. Ber-nique !

13 oct. 2012
0

Se méfier tout de même de la ber-ézina !!! :mdr: :acheval:

23 août 2012
0

un remède de grand-mère contre le mal de mère, mettre un caré de sparadra ou ruban adhésif 5cm sur 5 cm sur le nombril

23 août 2012
0

Ca me rappelle une nuit à AGAY cet été!! jamais autant roulé toute la nuit.
C'était bien car c'était le baptème de nav de mon frangin et sa femme!!

Ils n'ont ps demandé à débarquer le lendemain mais c'était limite.
On était sur coffre donc difficile de prendre le mouillage de l'arrière pour orienter le bateau (proximité avec les voisins...).
J'ai regretté de ne pas être sur ancre.

D'autre m'on dit le meme chose de ce mouillage organisé : le vent de terre la nuit oriente le bateau travers à la houle qui elle reste face à la baie!!

24 août 2012
0

Pas de possibilité de laisser la GV en "mouillage" dynamique ?

24 août 2012
0

Sûrement que la GV doit aider mais quand ça remue, ça remue, et de babord à tribord en soulevant le coeur. Je me demande donc s'il ne serait pas possible de bricoler le truc des suisses à bien moins cher. Mon capitaine m'a promis de se pencher sur la question. A suivre.....

13 oct. 2012
0

Nau-Ta-Mine + Stilnox ;o)))
En espérant qu'il ne faudra pas se lever au milieu de sa nuit...
Plus sérieusement, la sensibilité au mal de mer doit se passer après 48h, donc patience!
Ou ne pas expérimenter le mouillage forain avant trois jours.
Et ne pas avoir froid, faim, etc... les vieux conseils habituels

13 oct. 2012
0

Salut
Il y aurait quelque chose à faire peut être... J'y ai pensé, mais jamais fait :
Il est connu que le poids du mat diminue, par inertie, le rouli. Un bateau dématé roule beaucoup plus que lorsqu'il a son mat. Les vieux mats en bois plein (arbre) étaient très lourds et réduisaient le rouli.
En suivant ce principe, il serait (peut être) bien d'envoyer du poids en haut du mat. Par exemple une vache à eau hissée avec une drisse, maintenue au mat par des coulisseaux de GV, et immobilisée par deux bouts frappés au pont sur chaque bord...
C'est à essayer...

Sinon, lorsqu'on roule au mouillage (abrité derrière un cap, par exemple) c'est qu'on reçoit la houle du large sur le côté, alors que le bateau est orienté au vent (en direction du cap). Une deuxième ancre mouillée par l'arrière peut aider à placer l'étrave face à la houle... le tangage étant préférable au rouli...

13 oct. 2012
0

Tu installes un hamac la haut, ça c'est une idée!
JJ

13 oct. 2012
0

Celà s'appelle un système à paravanes. Voir ici l'avis du Ministère canadien des transports :
www.tc.gc.ca[...]fra.htm

13 oct. 2012
0

Baboujoli, si on augmente le poids du mât en hissant une masse en haut de celui-ci, logiquement son centre de gravité va monter, et par conséquence, le CG du bateau aussi, augmentant le roulis.
La seule chose que j'ai trouvé pour réduire très significativement le roulis sont les deux seaux de part et d'autre du maître bau, et à une profondeur assez importante.

13 oct. 2012
0

PhilippeG
Le principe est, au contraire de s'éloigner du centre de gravité. C'est l'inertie qui joue, et plus elle est placée loin du CG, plus elle joue.
Un exemple pour comprendre : Le fleuret. La poignée étant le bateau, et la lame étant le mat. Avec la poignée (partie lourde) dans la main, le fleuret peut être bougé avec grande vitesse. Si on le tient par l'extrémité de la lame (partie légère) on aura beaucoup de mal à le bouger, l'inertie de la poignée se faisant lourdement sentir...

13 oct. 2012
0

Le tangage au mouillage résulte généralement d'une houle travers au vent. Pour l'éviter, un bon moyen c'est de mettre la proue face à la houle. Cette manœuvre est réalisable en maillant une aussière sur la chaîne du mouillage et en la reprenant à l'arrière sur un winch (sur le côté opposé à la houle) après avoir donné quelques mètres de mou sur la chaîne. C'est simple et gratuit !

13 oct. 2012
0

Vous avez tous rectifié: je voulais dire " Le roulis au mouillage..." !

13 oct. 2012
0

Oui, mais il faut encore que le vent ne soit pas trop fort, parce que, de travers, le fardage est beaucoup plus important que de face... Mais il, est vrai que le vent exerce une force qui reste généralement relativement modérée.
Par contre, un bateau soulevé par la houle tire très fort sur la chaîne au moment ou il s'élève...

13 oct. 201213 oct. 2012
0

Le truc en pub, là, c'est encore le genre de machin inventé par quelqu'un qui se masturbe la cervelle mais qui n'a jamais dormi sur un bateau.
Pour le mal de mer, un remède efficace: Cocculine Boiron. Commencer 24 heures avant d'embarquer, c'est magique. Pas d'effets secondaires, et on peut en donner aux petits.
Depuis que mon toubib m'a conseillé celà, mes petites-filles, pourtant sensibles au mal des transports, n'angoissent plus pour venir en bateau.
Quant à moi, je ne sais pas ce qu'est le mal de mer. J'ai eu dormi comme un bébé à Cadaquès avec de belles houles de Sud sans vent, où on se serait cru à Port Avantura. Mon remède: calamares plancha et rosado muy fresco. Et un p'tit verre de manzana avant d'aller au lit.

13 oct. 2012
0

Ca n'est peut-être pas si idiot que ça, puisque apparemment les canadiens en ont sur leurs bateaux de pêche (si j'ai bien tout compris du lien de coreng) ou des seaux, ou des sacs pour déchets verts, une ancre à l'arrière, tout est bon à essayer pour réduire ce p....de roulis après le passage du corsica ferry de 20h reliant Ajaccio à Marseille !!!!!

14 oct. 2012
0

Si ce n'est que le passage du ferry à 20h00, il suffit peut-être d'attendre 20h10 que les mouvements du bateau se soient calmés pour aller se mettre dans la bannette, non?

14 oct. 2012
0

Rien de nouveau… Les paravannes sont un système encombrant, mais très efficace, mais il en faut un de chaque coté et bien réglé…
Attention aux bricolages, les efforts sont très importants !!!

14 oct. 2012
0

Quelqu'un l'avait déjà suggéré ici. Cet autre l'a réalisé. Ca pourrait le faire non ?
www.stw.fr[...]_dt.cfm

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021