Hors-Bord Électrique + hydrogénérateur deux en un [Epropulsion]

Bonjour

Pour faire suite à message de boat1 dans un autre fil
Je n'avais jamais découvert de la particularité de ce hb électrique
Non seulement il fait moteur mais en plus hydrogénérateur

automarinetechnology.com[...]tshaft/

Courbe de charge ici
www.norfolkmarine.co.uk[...]dy-only

Deux en un pour un prix relativement bas.
Avez vous des retours sur ce genre de matériel?
Pensez vous qu'il soit possible de recharger les batteries de services en traversée?

L'équipage
15 oct. 2021
0

4 A à 5 nœuds et 8 à 6 noeuds c'est pas énorme
Et positionné en bas du tableau arrière resisterait-il à une immersion ?


15 oct. 2021
0

Qui dit hors bord dit petit bateau, donc petite vitesse.
Ça fournit 50 W à 5 nds, il vaut mieux un panneau solaire.


crescent76:Qui ne freine pas le bateau·le 15 oct. 16:05
15 oct. 2021
0

En fait l'idée est hb pour l'annexe mais en traversée c'est 50w cumulés sur 24h cela devient intéressant.
L’équivalence c'est vrais d'environ 200w de panneau solaire. (bon j'ai toujours été fâché avec l’électricité, il me semble que mon calcul est juste).
Pour autant que ce deux-en-un tienne le coup.


15 oct. 2021
0

Bonjour Quand un moteur thermique fournit 3CV à l'hélice il fournit 2,2KW
Et là on aurait 3CV avec moins de la moitié de puissance électrique? C'est magique


BlackNav:C’est la magie du marketing. Comme les « watts musicaux » versus « watts rms »·le 15 oct. 15:03
crescent76:Quesque ça leur couterait de ne pas mentir, il est bien ce produit·le 15 oct. 18:34
CapRac:Yep, “exagération et omission”, les deux mamelles du marketing! Déplaisant et idiot, exactement comme en politique.·le 15 oct. 19:16
MIKI 92:En propulsion électrique marine on ne transpose pas le Kw de moteur thermique en Kw électrique. Car en réalité il a été constaté surtout sur les bateaux lourds qu'1 Kw électrique en vaut 2 thermiques. les meilleurs diesel atteignent les 40% de rendement , un moteur électrique dépasse les 80% et donne son couple maxi dès les premiers tours.Comme ce couple est constant, pas besoin de boite de vitesse ni d'inverseur. Ce qui signifie qu'un moteur inboard electrique de 10 Kw remplace avantageusement, avec un couple meilleur, un moteur thermique de 20Kw. Des essais l'on constaté sur deux modèles identiques. Ces motorisations électriques sont restées confidentielles pour cause de mauvaise adaptation de l'électrique au milieu marin par vulnérabilité à l'humidité saline, et à la trop faible autonomie des batteries qui ne permettent que des trajets brefs. Problèmes de refroidissement aussi.Et la rareté de l'offre électrique dans un marché saturé par le thermique très au point depuis un siècle, et surtout bien installé par des prix abaissés par l'effet d'échelle.·le 16 oct. 01:06
crescent76:J'ai bien spécifié puissance à l'hélice, le rendement énergétique c'est autre chose.·le 16 oct. 09:15
Lambda:@Miki 👍👍👍·le 16 oct. 10:08
fritz the cat:voir le couple entre un électrique et un thermique ,ceci explique cela alain·le 16 oct. 10:27
Lambda:J applaudis la synthèse de Miki sinon bien sûr l expérience électrique est incomparable, ce produit est très intelligent, sur un croiseur faudrait imaginer une chaise pour qu il se recharge dès que le bateau avance et ensuite le mettre sur l annexe. Reste qu il serait vulnérable à l arrière du croiseur 🙈·le 16 oct. 10:51
15 oct. 202115 oct. 2021
0

Ok ok donc vous me dites qu'au mieux (on parle juste moteur et pas générateur)
qu'il ne fournirait que la puissance équivalente d'un 1.5CV?
Et comme générateur que couic? Bon ben dommage :-)
Merci pour vos réponses.


crescent76:Lavoisier se retournerait dans sa tombe·le 15 oct. 15:29
tuperware:Merci d'avoir fait avancer le schmilblick.·le 15 oct. 15:54
Hubert, de Cherbourg:Mais avec une hélice adaptée à la production d'électricité et un capot étanche ?·le 15 oct. 16:01
15 oct. 2021
0

Le rendement n’a pas l’air terrible, ok, mais le principe est excellent. L’échange entre l’énergie accumulée et l’énergie restituée est une très bonne idée.
Ce genre d’appareil offre probablement des possibilités d’amélioration du rendement.


15 oct. 2021
1

Sur un petit bateau qui marche bien à la voile, c'est une solution très intéressante.
Il y a sur Youtube des vidéos d'un mini 6.5 qui n'a jamais eu besoin de recharger ce moteur sur secteur car il le rechargeait complètement assez facilement avec ses navigations d'entraînement et de convoyage à la voile.

Solution judicieuse pour un petit bateau qui n'a besoin du moteur que pour sortir du port ou quand il n'y a pas du tout de vent.


15 oct. 2021
2

Pour la puissance réelle, il est vrai que depuis le début, ils sont assez optimistes.
Mais pour le reste, il faut noter que ca reste sympathique de pouvoir recharger (un peu) avec quelque chose qui est prévu pour de la propulsion.
(à noter quand même que pour le modèle 1kW, il se recharge lui-même, et ca demanderait un sacré bricolage de vouloir recharger les batteries du bord avec ca ... Par contre, les modèles 3, et 6kW sont eux connectés à la batterie du bord)

Pour la puissance, c'est une bonne idée de comparer à du solaire, et disons le franchement : le solaire reste imbattable sur le secteur de la facilité et du coût rapporté à la puissance.
Mais ceci dit, et en tenant compte qu'il faut quand même atteindre des vitesses minimum de 5/6 noeuds de moyenne, la recharge devient quand même significative.
Il faut compter pour des panneaux solaires qu'il produit l'équivalent de 3h de sa puissance nominale par jour, en moyenne. (évidemment, en hiver et au nord, c'est moins, en été au sud, c'est plus). Donc sur une navigation de plusieurs jours, 50W en permanence, ca se transforme plutôt en un équivalent de 400W, et là, c'est plus négligeable du tout !

Personnellement, si je dois reconcevoir un bateau un jour, fortement hybride, ce serait sur ce type de système. (avec néanmoins un inboard thermique de moyenne puissance pour compléter)


crescent76:Connaissez- vous le principe développé par Nanni diesel qui intercale une génératrice/motrice entre moteur et inverseur. C'est élégant ·le 16 oct. 11:41
Lambda:La production continue?Un souci était l obligation d avoir une hélice fixe, ce qui réduisait le nombre de clients potentiels ·le 16 oct. 11:44
crescent76:A voir au prochain salon·le 16 oct. 11:54
Hubert, de Cherbourg:Il y avait celà sur le bateau où j'étais équipier entre Captown et Bahia : Fuite d'huile sur l'inverseur, quand le moteur tourne l'arbre primaire de l'inverseur tourne ...Donc plus de moteur, plus de groupe électrogène plus d'alternateur ...Donc plus d'électricité du tout- dessalinisateur- WC à broyeur électrique- piloteHors service.Il y avait un petit groupe Honda portable mais très peu d'essence en réserveHeureusement c'est arrivé à 5 jours de l'arrivée.·le 16 oct. 13:17
matelot@19001:De toute façon ça n'avait pas de fonction hydrogénérateur, c'était comme un super alternateur. Sauf qu'un alternateur normal est facile à démonter et à réparer ...·le 16 oct. 13:29
Hubert, de Cherbourg:Et cela sortait du 220 volts·le 16 oct. 13:46
matelot@19001:Exact. Comme souvent, une solution excellente sur le papier et ensuite on découvre les problèmes.·le 16 oct. 14:26
crescent76:Oui mais là c'est l'inverseur qui était en cause. Une panne moteur aurait les mêmes conséquences. Le rôle de ces génératrices est de recharger un parc de batterie pour une utilisation ultérieure moteur coupé.·le 16 oct. 14:35
Hubert, de Cherbourg:Le système dont je parle est un groupe en 220 volts·le 16 oct. 16:08
15 oct. 2021
0

Merci à vous. En fait je suis en plein fantasmes. Pour moi ce qui est acquis c'est une traversée Atlantique avec un régulateur et des panneaux solaires. Par contre l'installation en temps que hydrogenerateur c'est bizance d'avoir du rab en production et quel rab. Si en plus c'est moins cher qu'un hydrogenerateur et cerise sur le gâteau un moteur pour l'annexe malgré mes réticences à la modernité là c'est le top. Merci à tous et bonnes spéciales à certains répondant. :-)


16 oct. 2021
1

C'est un leurre de vouloir utiliser un moteur en générateur car l'hélice est complètement inadaptée.
En retournant le moteur de 180 °, ça améliore les choses...

Sinon, on peut avoir une hélice réversible :

Mais usine à gaz et $$$ !


J-Marc:C'est pas tout à fait un leurre car on sait qu'il faut environ quatre fois plus de temps de recharge que d'utilisation du moteur électrique.·le 17 oct. 01:14
Weborg:$$$$$ !·le 30 oct. 15:44
17 oct. 2021
0

En auto électrique on récupère plutôt un tiers en descente de col ce qui n est pas du tout négligeable


17 oct. 2021
0

Une autre technologie à régénération made in Suisse www.rts.ch[...]urables

www.navigaflex.ch[...]/


Peuwi:Intéressante en remplacement d'un propulseur d'étrave, mais du coup, la régénération est plus difficile à réaliser (forte exposition à l'avant)Par contre, à l'arrière, aucun intérêt comparé à un hors bord.·le 18 oct. 14:06
30 oct. 2021
2

Bonjour,

Ca m’intéressait aussi donc je leur ai posé directement la question : 
« Peut on utiliser vos produits en usage principal d’hydrogénération, sur de longues périodes de navigation sur un voilier, connects directement aux batteries principales du bateau ? »

La réponse est venue directement de Chine le 20/10/21 dernier :
« The hydrogeneration function is deisgned for the sailing environment, but it only apply to the ePropulsion battery. »


tuperware:Merci beaucoup pour le retour. ·le 30 oct. 12:10

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (120)

Eté norvègien

novembre 2021