Hook de ris : procédure

Bonsoir.

Qui pourrait me décrire la manoeuvre détaillée pour la prise de ris lorsqu'on a des hook de ris (exemple Karver KHR) ?

Avec des bosses de ris classiques, je fais comme ceci :
1) choquer l'écoute de GV (la bôme part sous le vent, la GV fasseye)
2) choquer la drisse de GV (en la retenant ;-) ) jusqu'à ce que le point de ris arrive au niveau du point d'amure
3) accrocher le ris au point d'amure
4) border la bosse de ris
5) border la drisse de GV
6) border l'écoute de GV

Avec un Hook de ris, j'imagine (je me trompe peut-être) que cela se passe comme ceci :
1) choquer l'écoute de GV
2) choquer la drisse de GV
3) tirer sur le bon brin de bosse de ris (celui qui va permette que le crochet ''prenne'')
4) Et ensuite ? Est-ce qu'on mousquetonne le point d'amure puis on étarque le tout en bordant la drisse de GV ? (ça nécessiterait de la mouffler pour mieux étarquer le tout?)
Ou est-ce que d'abord on borde la drisse de GV et ensuite on étarque le tout à partir d'une sorte de cunningham au niveau du point d'amure du ris ?

Visualisez-vous mon interrogation ?

Pour m'aider à répondre à cette question, je me suis imaginé ceux qui ont à la fois des hook de ris et également des hook au rail de GV (pour la drisse : je me suis dit qu'ils doivent forcément avoir un (trois?) cunningham au niveau du point d'amure du ris et que l'étarquage par le cunningham c'est la derniere étape. J'ai juste ?

Question subsidiaire :
Sur le site internet de Karver ils écrivent : «Attention ! L'utilisation d'un hook KHR entraîne la perte de réglage de la bordure (sauf si installation d'un Cunningham au vit de mulet)» .
Il doit y avoir quelque chose qui m'échappe : la bordure c'est bien la partie horizontale de la GV, non ? Or, le Cunningham au niveau du point d'amure ça va étarquer à la verticale, pas à l'horizontale. Qui peut m'expliquer ?

L'équipage
25 sept. 2019
25 sept. 2019
1

C'est quoi un hook ?

25 sept. 2019
0

un crochet
ce qui permet de diviser en 2 parties une drisse ou une bosse

25 sept. 2019
0

C'est un crochet où la tétière de voile vient s'enclencher, beaucoup de cata de sport en ont.

25 sept. 2019
0

A Xabia

Pas uniquement
sur les class america à une époque et sur les bateaux rapides les drisses étaient en 2 parties, l'active : de la tétière au winch en passant par le bloqueur, et la partie inactive : celle qui fait des noeuds dans le cockpit quand la voile est hissée.
Avec les matériaux modernes ont peut avoir 2 diamètres différents sur la même longueur de filin, donc pas besoin de hook. Pareil sur les écoutes. Et donc le poids mort est limité en haut et aussi en bas.

25 sept. 2019
1

ça parait être le merdier.
Un hook pour limiter le poids d'une drisse dans le mât au repos je veux bien. Mais franchement pour un ris ça parait étonnant de complexité.

25 sept. 2019
1

et comment on règle la bordure avec ce système ?

25 sept. 2019
0

Merci pour la video, le brizetout ! c'est donc un crochet qui permet un palan provisoire (avec frottements) à 2 brins… Mais comme toi, je ne vois pas trop l'utilité sur une prise de ris !

25 sept. 2019
0

Mon gréeur m’a dit un jour que les bosses de ris sont les cordages qui cassent le plus sur un voilier. Ces hooks ne sont peut-être pas utiles pour le plaisancier moyen, mais peut-être bien pour des coureurs océaniques par exemple.

25 sept. 2019
0

La bordure oui c'est l'horizontale

2) choquer la drisse de GV
3) tirer sur le bon brin de bosse de ris (celui qui va permette que le crochet ''prenne'')
4) Et ensuite ?
Ou est-ce que d'abord on borde la drisse de GV et ensuite on étarque le tout à partir au niveau du point d'amure du ris ?

Je ferai comme ça.

la bordure se règle indépendamment de la drisse. mais là karver dit que pas de réglage de bordure possible. alors c'est étonnant

25 sept. 2019
0

c'est quoi comme canot ?
simplement suivant la surface de voilure, ce qui est faisable à la main peut être impossible sur une grande surface, donc ça change la procédure

25 sept. 201916 juin 2020
0

Sur la vidéo présenté plus haut ,voilier JFA 110 4 étages de barre de flèche... :-) ;-) :heu:

26 sept. 2019
0

wahou
est-il à donner ? :pouce: :bravo:

26 sept. 2019
0

Pour ceux qui s'interrogent sur ce qu'est un hook de ris :
www.karver-systems.com[...]/fr/

www.karver-systems.com[...]500.jpg

Les avantages :
- moins de poids dans les hauts
- fin de l'usure des bosses de ris
- bien moins coûteux par rapport au rachat des bosses de ris
- rapidité/facilité de prise de ris
- théoriquement moins de compression dans la bôme

Pour ma part, c'est la rapidité/facilité de prise de ris qui retient mon attention (et également moins de poids dans les hauts, c'est globalement qu'il faut voir la chose (un peu dans l'esprit du contenu d'un sac à dos d'une personne qui part faire une randonnée sur plusieurs jours/semaines) ).

26 sept. 2019
1

Au prix du crochet (600 € pour le modèle KHR2), on peut racheter ou surgainer les bosses pendant un petit moment.

26 sept. 2019
0

Et avec ce système de hook comment ça fonctionne pour plusieurs ris ? Un hook par bande de ris ???

26 sept. 2019
0

Un ou deux par bande de ris (point d'écoute et point d'amure).

26 sept. 2019
0

Un hook de ris par point d'écoute, oui.

Par contre je ne suis pas sûr que les voiliers de course aient un hook au niveau du point d'amure. Je m'explique : il existe des hook au niveau du rail de GV afin que la drisse se bloque au bon endroit (et qu'il n'y ait plus de tension sur la drisse). Donc pour moi ils n'ont pas de hook au point d'amure : ils reprennent la tension de la GV justement par le point d'amure.

26 sept. 2019
0

Pas forcément.
Imagine un (pour chaque ris) palan violon, à la verticale, sous le vit de mulet : ta prise de ris se fait en étarquant à la main. C'est quand même bien plus rapide qu'au winch.

26 sept. 2019
0

Pour reprendre la tension par le point d'amure, il faut tirer dessus avec une bosse ou un crochet, comme pour le point d'écoute. Ça parait bizarre d'utiliser un hook d'un côté et une bosse de l'autre.

26 sept. 2019
0

Palan ou winch, ça dépend de la taille du bateau. Dans tous les cas il faut bien tirer sur la voile pour étarquer le guindant, , donc une bosse qui passe dans un œil ou une sangle, ou un crochet attaché à cet œil.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer