Hood 38 Passage cable de derive

Aux (ex)-utilisateurs de Hood 38 (Wauquiez).

Comme l'a très bien remarqué un propriétaire de Hood 38 (mkII), le câble de relevage de dérive passe par un trou de env 15x15 cm au fond de la coque, en avant de la descente, bien en dessous de la ligne de flottaison. L’étanchéité est assurée par une plaque inox boulonnée.
voire ici:
forums.sailinganarchy.com[...]dex.php

Évidemment, en cas de problème avec cette plaque, le bateau coule en 35 min.... flippant:
navegacaobrasil.canalblog.com[...]13.html

Est-ce le seul cas de défaut de cette pièce, est-ce que des proprios de Hood 38 on effectué des modifs pour prévenir ce genre d'accident? (15x15 c'est un peu grand pour un passage de câble...)

Suis en train d’acquérir le Hood 38 #50: ça intéresserai d'avoir des retours

L'équipage
30 nov. 2016
0

bonjour
cette plaque est fixée par environ 25 boulons sur un puit en polyester solidement échantilloné.
L'étanchéité est donnée par une plaque en caoutchouc.

La plaque est en inox ainsi que les deux poulies fixées en dessous.

Il faut démonter à mon avis au moins tous les trois ans pour vérifier qu'un phénomène d'électrolyse ne se développe pas entre des inox différents.

pour ma part je n'ai pas ce problème.

et pour inspecter la fixation du câble sur la dérive, point sensible.
certains comme celui en vente sur H&O ont replacé avec bonheur ce câble inox par du kevlar.

le moins solide est peut-être la soudure du tube sur la plaque inox si un équipier se cramponne à la gîte sur le tube, et encore .... mais là une pinoche suffirait.

cordialement

0

sur le MK1 la plaque est exposée au bras de levier de la dérive en cas de rupture de l'axe car plus en arrière.
sur le MK2 en cas de rupture de l'axe, la dérive ne va pas basculer car le câble est à peu prés au milieu et si pour une raison ou une autre elle basculait quand même elle ne taperait pas sur la plaque mais plus en arrière dans le massif de quille

15 juin 2020
0

... En plus le puits de passage du câble ne fait pas 20cm de diamètre... Comment voulez vous que la dérive puisse bousculer la plaque???

16 juin 2020
0

Sais pas, mais, supposons que la derive soit basse, a moitié déployée - parce qu’on est au portant, et qu’elle stabilise bien l’allure -, puis,l’axe de dérive corrodé casse, la dérive pivote sur le point d’attache du câble, fixé à un tiers de la base. Les deux tiers supérieur de la dérive plonge vers l’avant pendant que le petit tiers arrière remonte dans l’arrière du puit et tend à rejoindre la verticale, son bord de fuite rejoignant le câble de dérive.
Avec un peu de pas de pot, l’extrémité arrière de la dérive, en basculant, arrive sensiblement au niveau de la plaque, ou pas loin, en donnant un bon coup de marteau dans un endroit sujet à la force du câble qui tire vers l’arrière.... ça fait peut être beaucoup de contraintes pour une plaque retenue par huit boulons dont l’état est peut être douteux, non?
Simple supposition, tout ça. Rien de vraiment sérieux.

16 juin 2020
0

ah mon avis , vaut mieux mettre un casque quand même :o)

30 nov. 2016
0

Merci Hubert pour ces précisions, le bras de levier me parait une explication plausible.
Pas surpris de te voir prendre ce fil de discussion: tes contributions sur le Hood 38 ne sont pas étrangères à mon choix :-) ... J'inspecterai effectivement cette pièce inox à la prochaine mise sur ber, le bout kevlar est déjà a bord pour un remplacement du câble.
Si tu as d'autres recommandations de points a vérifier, je suis preneur.

0

il n'y a qu'un seule chose à mon avis qui est loupée sur le Hood comme sur les autres Wauquiez de cette époque : l'évacuation de l'eau des bancs de cockpit est très mal foutue : quand il pleut cela stagne et cela devient vite dégueu.
j'ai des projets mais ce n'est pas très simple.

pour le reste, c'est comme tous les vieux bateaux : il faut faire le bilan de ce qui a été fait et de ce qu'il reste à faire !

prendre la calculette et prendre une décision.

sauf qu'il n'y a pas à s'inquiéter des boulons de quille : il n'y en a pas !

01 déc. 201616 juin 2020
0

je continue ,
sur cette plaque j'ai fait un trou taraudé et monté une anode
qui protège efficacement les inox de texture différentes et j'ai remplacé la tresse qui va au moteur par un câble de 10mm2 ,il y a 11ans aujourd'hui ,maintenant que le bato est à terre pour être vendu
j'ai vérifié l'anode qui a été changée tous les deux ans ,elle fait son travail .
je joins une photo de la modif que j'ai fait en 2000 pour ranger la survie et faire une plateforme de bains ,c'est un gros travail (15jours) effectué à flot le cul à quai ,mais c'est très pratique .tout est en cp okoumé 3plis de 6mm en plusieurs couches gavé de résine epoxy .il y a même une trappe de visite au fond qui donne accès au presse étoupe de mèche et au secteur de barre
si il y en a qui sont interessés ,je leur explique la manip
alain

07 déc. 2016
0

Salut Alain,
Merci pour ces précisions et pour la suggestion de modif (très bonne idée). Sur le mien, je pense que lles preliers postes de dépense seront le pont et le moulin, mais après pourquoi pas.
Par contre pas vu de tresse de masse partant de la piece inox...

07 déc. 2016
0

il vaut mieux en mettre une reliée au moteur
le perkins est en double polarité
alain

12 déc. 2016
0

Bonjour
Sur mon Hood, les cadenes des bas haubans arrière ont surélevé le pont d'env 1 cm
Hubert, il me semble avoir lu un de vos postes ou vous disiez que ces bas-haubans sont juste pour éviter les mouvement du bas du mat dans la brise?
Et que donc elles doivent etre juste tendues, mais pas étarquées. Donc peut-être les desserrer un peu?
Quelqu'un a-t-il posé des renfort au niveau de ces cadènes?

De même pour le bas-étais, sur lequel ont ne peut donc pas endrailler une trinquette (mais un tourmentin oui?)
Avez-vous effectué une reprise de cadene pour votre trinquette sur enrouleur?
merci par avance pour les reponses

12 déc. 201612 déc. 2016
0

oui, tout à fait, c'est précisé dans la doc du bateau, même chose avec le bas étai il ne doit -être que modérément tendu. (le faible diamètre de ces câbles est d'ailleurs en rapport avec la faible tension qu'on leur demande
par contre le reste du gréement doit être tendu assez fortement et le réglage des cales d'étambrai bien fait pour obtenir un léger cintre.

maintenant que vos bas haubans ont tiré trop fort il faudrait mettre une plaque d'inox 10x10 cm et 5 mm d'épaisseur pour répartir les efforts sous la cadène.

12 déc. 2016
0

Merci Hubert!
Si vous avez la doc du bateau en pdf, je suis intéressé. Elle n'étais pas a bord lors de l'achat.
Bon, l'inspection continue...

0

Je vais voir ce qui me rester: au Danemark un maître de port voulait absolument me facturer pour treize mètres, j'ai sorti le classeur contenant la doc du bateau y compris les belles photos sur papier glacé de l'époque .... Coup de vent ... Une partie est partie à l'eau
:-(

0

Je te remercie, je suis preneur du scan.
Je t'envoie mon mail en message privé.

13 déc. 2016
0

Salut Hubert,
halte, je viens de retrouver les 10 pages de doc lors d'une mission speleo dans les équipets de la table a carte. Je peux te les scanner si tu veux. (J'eusse aimé que les proprios précédents aient lu la partie sur le réglage du dormant....)

14 mar. 2018
0

pour info, d'autres se sont deja posé la question et on refait le systeme (trouvé sur le forum wauquiez yahoo le 20/02/2018)

0

Il s'agit là du MK1

Sur le MK2 la plaque, plus grande, est fixée par des boulons/écrous (environ 25) dont le filetage est moins sensible à la corrosion puisque les écrous sont à l'air libre.

Il n'en demeure pas moins que cette pièce doit être surveillée tout comme sur d'autres bateaux, les boulons de quille doivent être vérifiés (trois morts suite à une perte de quille en Belgique en juin 2017)
Le Hood n'a pas de boulons de quille.

14 mar. 2018
0

Bonjour
Je suis intéressé aussi par la doc du bateau en PDF. J'ai le MKI #19 et j'ai aussi remplacé le câble inoxydable par du Kevalr.
Je suis également d'accord avec Hubert sur les sièges de cockpit. Les dalots d'évacuation de l'eau sur le rail de fargue sont également petits et se bouchent facilement.
Autrement, le canot est super confortable et remonte au vent superbement.

14 mar. 2018
0

j'ai fait 25000mn avec le mien et celui qui me l'a acheté autant ,
maintenant j'espère que celui qui l'a en fera encore plus ..
alain

20 oct. 2020
0

... Celui que tu connais pour l'avoir déjà vu qq part a fait plus du double du double... et n'a pas pris une seule ride... Je ne dirai pas la même chose du marin....

02 avr. 201816 juin 2020
0

voila le manuel original du hood 38 mk1


02 avr. 2018
0

Je vais essayer Alain. Pour l'instant je n'ai fait qu'un petit galop d'essai d'environ 1000mn l'été dernier. Et en ce moment je le bichonne....

02 avr. 2018
0

Super merci pour le manuel

16 oct. 2018
0

Bonjour a tous,
Je suis a la recherche d'un solent sur mousqueton pour mon hood 38 (mk1) pour une gamme de vent 20-35 nds. J'ai deja l'etai volant juste en arrière du GSE. Est-ce qu'un des actuels ou anciens proprios (suivez mon regards...) de ce merveilleux cannot on des conseils sur la forme / taille / voilerie pour ce type d'utilisation? Merci d'avance ;-)

0

Mon solent fait environ 20 m carrés.
C'est un peu petit mais l'etai est fixé au niveau de la cloison avant de la cabine et vers l'arrière on est limité par les barres de flèches car il faut pouvoir border à l'intérieur des haubans si on veut une bonne remontee au vent vu la position de mon étai

Avec ton étai plus avancé il faudrait atteindre 25 m carres avec eventuellement une bande de ris

16 oct. 2018
0

Le mien fait 30 m2 arisable à 20 m2. Mon étais volant est dans la même configuration que celui de ehecati. La voile a été faite chez All Purpose à St Malo. Le résultat est bluffant. Je n’utilise plus que cette voile dès 12-15 nds de vent.

0

Oui, c'est mieux, le mien ne tire bien qu'à partir de 20 noeuds réels

16 oct. 2018
0

Merci Hubert & Polben!!
Ecoute interieur des haubans donc, OK. Polben, jusqu'a quel vent gardes-tu le solent non arisé?

18 oct. 2018
0

Oui
Ecoutes à l'intérieur des haubans, j'ai fait poser des réas dédiés.
J'ai fait faire une trinquette tri radiale, je la garde entière jusque vers 20 noeuds de vent ; la réduction suivante c'est la GV. Le bateau est super bien équilibré avec 30 m2 de trinquette et autant de GV…
Tu peux contacter Mr Hervé de All Purpose à St Malo, je peux t'envoyer son portable en MP si tu veux
Je pourrai prendre des photos du bateau à la fin du mois, pour l'instant je suis à 1000 km ; hélas, je bosse encore
B

07 déc. 201816 juin 2020
0

Bonjour à tous!
J'ai la même installation que Polben sur le mien, solent sur étai largable juste en arrière de l'enrouleur, et point d'écoutes à l'intérieur des haubans. Je ne connais pas la dimension éxact, mais je le mets aussi avant 15 noeuds réel au près et ça marche super bien!!!
Elle est aussi équipée d'une bande de ris, que je n'ai jamais eu à prendre. Avec le solent et 2 ris dans la GV, j'ai tiré des bords dans 25/30 noeuds réels avec quelques rafales. Au delà, je pense qu'il faut ariser le solent puis prendre le 3ème ris.. L'étai largable est en textile, plus léger et agréable à mettre en place!

07 déc. 2018
0

Bonsoir
Je garde toujours la tq endraillee, cela oblige à rouler le gégène aux virements de bord

08 déc. 2018
0

bonjour ,
c'est un voilier que j'ai adoré et vendu à contre cœur ,mais il est très physique ,quand on loupe un virement de bord on le paie avec l'écoute à embraquer .

à part les défauts cités au dessus je n'en connais pas d'autres
alain

10 jan. 2019
0

Bonjour à tous et bonne année!
L'année dernière, en carénant le long du quai à St Malo, ma dérive s'est bloquée dans le puit de dérive...
J'ai une marque sur mon câble que l'ancien propriétaire avait fait pour éviter ce problème. Du coup, je me doutais du risque.
A l'eau, en faisant des lancé d'ancres accroché à la dérive (une manille est en place sur la dérive à cet effet), je n'ai pas réussi à la débloquer. J'ai donc dû faire sortir le bateau et la dérive s'est débloquée avec les secousse du travelift.
J'en suis resté là, mais je trouve dommage d'avoir un dériveur lesté et de ne pas pouvoir caréner à la marée (la cale est faite pour ça à St Malo), ou de ne pas oser m'échouer le long d'un quai en croisière.
Avez-vous déjà eu le même souci?

Merci!

Quentin

20 oct. 2020
0

J'ai très souvent posé mon MK2 dans la boue des rivières et des mangroves comme sur du dur en pierre bois ou en ciment. Une seule fois à Madagascar après plusieurs jours passés dans la boue la dérive est restée en position haute. A la faveur de la marée basse appuyé contre un quai à Nosy bé j'ai déposé la boîte à réas et donné quelques coups à travers le puits de descente du câble avec un morceau de bois... Puis tout refermé proprement...A marée haute tout était revenu dans l'ordre... Je pense que c'est caillou ou un gros coquillage qui était le coupable de mon désagrément.
A titre préventif, en plongée, je promène de temps en temps la lame de mon coupe coupe le long de la dérive relevée... et relâche, en permanence, le câble de relevage d'un tour ou deux.
J'ai lu qq part que des propriétaires de hood 38 béquillaient avec le leur...

0

Tu as du lire cela dans ce fil !

0

bonjour

j'échoue de temps en temps, la dernière fois en Irlande, sur du sable le long d'un quai.
l'arrière de la quille était enfoncé dans le sable d'une bonne vingtaine de cm donc j'imagine pas mal de sable entré dans le puit.
aucun souci pour descendre la dérive ensuite.

il y a des choses que je ne comprend pas :

J'ai une marque sur mon câble que l'ancien propriétaire avait fait pour éviter ce problème

la marque sert à ne pas casser le câble en forçant sur le câble mais remonter la dérive au max ne va pas la bloquer

une remarque pour le treuil : il ne peut débobiner le câble que si celui-ci est en tension, donc si dérive coincée on ne peut débobiner que si on tire le câble à la main tout en tournant la manivelle, pas conseillé.

par ex sous voile au près si la dérive est en appui elle ne descend pas et tourner la manivelle ne va pas débobiner le câble, sinon avec le câble débobiné la dérive va descendre brutalement au virement de bord pouvant casser un câble en état moyen (mais heureusement la descente est ralentie par l'eau, bateau suspendu au travelift le choc serait rude s'il y a beaucoup de mou dans le câble)

une manille est en place sur la dérive à cet effet

pour accéder à cette manille il faut donc que la dérive dépasse un peu ?
je ne comprend pas comment elle pouvait dépasser alors qu'elle s'était bloquée sur un échouage.

j'ai eu plusieurs dériveurs lesté dont un gib sea 105 que je posais souvent et la dérive ne s'est jamais bloquée.

mais il y a toujours le risque du mauvais cailloux coincé dans la puit.
mais il ne peut être que tout en bas du puit, il faudrait alors aller par en dessous avec une barre pour l'enlever

10 jan. 2019
1

Merci Hubert!

La manille pendouille lorsque la dérive est complètement rentrée dans la quille, on peut donc y accéder quoi qu'il arrive, et la marque sur le câble servait selon l'ancien propriétaire à ne pas remonter totalement la dérive pour ne pas la coincer...
Ce que tu me dis me rassure! Je n'ai peut-être juste pas eu de chance...

0

C'est ce point qui me chiffonne :
ne pas remonter totalement la dérive pour ne pas la coincer... 

Sauf si le point de fixation du câble sur la dérive a été modifié par ex en ajoutant une latte inox la dérive ne peut pas se coincer si on la remonte à bloc

10 jan. 2019
0

Je remonte toujours complètement la dérive en dehors du pré serré pour ne pas l'entendre battre et je n'ai pas de marque ; elle ne s'est jamais encore bloquée
Es-tu sur qu'il n'y a pas un problème sur l'axe de ta dérive qui aurait pu jouer lors d'un talonnage ?
Lorsque j'ai acheté le Hood, le puit de dérive était plein de moules qui se sont arrachées à la manoeuvre de la dérive mais n'ont jamais rien bloqué

10 jan. 2019
0

Quand je dis que je ne la remonte pas totalement, ça se joue à qqs cm, elle est suffisamment remontée pour ne pas battre. Je n'ai jamais vu l'axe..
Je me reechouerais dans un premier temps, et je verrai bien si elle se rebloque ou non !
Merci

16 oct. 2019
0

Bonjour;
Je rentre d'1 TDM de 15ans avec un hood 38...
Je ne vois vraiment pas comment cette plaque inox fixée par une 15aine de boulons et que j'ai démontée (et remontée) à 4 reprises pour vérifs pourrait se rompre.

0

Ce n'est pas monté pareil sur le mkk1 et sur le MK2
Sur le 2 il y a une ribambelle de boulons écrous
Sur le 1 il me semble que ce sont des boulons vissés dans une plaque taraudée et il y a des réactions d'électrolyse dans la masse
J'ai vu des photos sur le net : pas joli ,,,

16 oct. 201916 juin 2020
0

Ah... D'accord.
Les photos vues me font penser à une épave renflouée.
C'est une des corrections apportée par la version MK 2
Pour ce qui concerne la rétention d'eau et les pb de claire voie de fond de cockpit (dans laquelle se prenaient parfois les écoutes) j'ai fait refaire toute la boiserie de cockpit (à mon goût, en teck) hiloire incluse en passant par la Thailande...
Je vous recommande le voyage.
Cordialement

16 oct. 2019
0

ils sont bizarres les cafards dans ce pays ,il parait même qu'ils les mangent
alain :jelaferme: :jelaferme:

21 oct. 2020
0

Tu les préfères comme ça?

0

J'ai refait aussi cockpit et hiloires je l'ai fait moi-même mais en iroko.
Le plus difficile est de faire le gabarit pour les hiloires

16 oct. 2019
0

... L'idéal est de pouvoir décoller l'ancienne à cet effet...
Les thaïs sont habiles. Je suis content du résultat.

Maintenant je vais vous dire... Un énorme défaut... Le mât est de plus en plus trop haut pour mes 74ans...

0

Cette année nous nous sommes offert une manivelle électrique c'est génial

16 oct. 2019
0

J’ai posé cette année des winchs Karver Grinder 4 vitesses et c’est super. Pas besoin d’électricité. L’effort est vraiment bien démultiplié. L’Amirale borde maintenant le génois sans problème.

04 juin 2020
0

Hello Heol II,

Pourrais tu préciser la dimension des winchs Karver que tu as installé.
40 ou 46 ou 52?

Thanks.

04 juin 2020
0

Hi CapRac,

voici la référence : Winch Karver KPW 130 référence PF1205834

You'r welcome

04 juin 2020
0

Merci. Joli matériel chez Karver!

www.karver-systems.com[...]ingpro/ ,

16 oct. 201916 juin 2020
0

j'ai possédé un mk2 pendant 5 ans .
je l'ai revendu à regrets ,on ne fait pas toujours ce que l'on veut ..
j'ai enlevé le câble de dérive et remplace celui-ci par du dynema
les réas également ,posé une anode sur la plaque du puits de dérive ce qui a supprimé l'électrolyse des axes .
j'ai découpé le tableau arrière et réalisé un coffre dans lequel la survie 6 places hauturière rentre ,gardé le panneau pour faire une plate forme de bains et installé la douche chaude et froide à l'intérieur .ainsi qu'un échelle télscopique 4 marches pour aller à l'eau ,coupé la pataras pour installer une patte d'oie ,ce qu iévite de 'lavoir dans le dos quand on est à la barre ,monté un alternateur d'arbre ext...
et pas mal d'autres choses ...
alain

13 mar. 2020
0

Quelle longueur et quel diamètre pour le câble dyneema pour la dérive du mk2?

13 mar. 2020
0

La même longueur oui... Le dyneema ne s'étire pas.
Le diamètre choisi est de 5mm (bout tendu).

14 mar. 2020
0

On dirait Nuage...

14 mar. 2020
0

c'est nuage .
alain

14 mar. 2020
0

si mes souvenirs sont bons je t'avais aidé pour déposer le tourteau et changer le presse étoupe par un volvo ,je crois que toi tu étais dans la confection de tubes inox .nous nous sommes partis sur madère et les canaries après, les iles du cap vert ,puis qwada à st françois
alain

13 mar. 2020
0

la même que celle du câble en acier ..
alain

14 mar. 2020
0

j'ai oublié ;
j'ai fait souder un tube en acier . pour doubler celui qui descend sur la plaque
alain

14 mar. 2020
0

Bonjour Alain;
Ne serais-tu pas le jeune homme qui fut mon voisin de quai à Cadix au début des années 2000...Avec un Hood baptisé NUAGE?

14 mar. 2020
0

et si ,merci pour le jeune homme ,il a pris 15ans depuis et toi tu descendais sur dakar ,est tu passé
avant ou après delta ,nous on est passés en plein dedans .
alain

14 mar. 202016 juin 2020
0

Je vais tout te dire... J'ai fait la transat retour durant l'été dernier(2019)... Et donc retouché Cadix le 10 Aout...
Entre ??? Et bien 15 ans de pur bonheur...En passant par la Casamance... Cap Vert Trinidad... Washington... Panama... Polynésie...Australie... Asie... Maldives, Seychelles, Kenya... Mada...Af Sud... Ste Hélène Brésil...Plus de 50 pays.
Re chaine des Antilles Açores Portimao...Et enfin Rosas ce dernier mois d'octobre où j'ai acheté un petit appartement
Le grand tour quoi...
Je me souviens de tes aide et conseil pour écrouir un joint d'injecteur et installer un presse étoupe volvo.
Maintenant Je trouve le mât de plus en plus en plus et rêve de vendre Tissande et le remplacer par une lancha entre 33 et 36 pieds pour faire cabotage, canaux et rivières d'Europe et quelques courtes traversées.
Tu n'as pas envie de faire un tour?

14 mar. 2020
0

Je vais tout te dire... J'ai fait la transat retour durant l'été dernier(2019)... Et donc retouché Cadix le 10 Aout...
Entre ??? Et bien 15 ans de pur bonheur...En passant par la Casamance... Cap Vert Trinidad... Washington... Panama... Polynésie...Australie... Asie... Maldives, Seychelles, Kenya... Mada...Af Sud... Ste Hélène Brésil...Plus de 50 pays.
Re chaine des Antilles Açores Portimao...Et enfin Rosas ce dernier mois d'octobre où j'ai acheté un petit appartement
Le grand tour quoi...
Je me souviens de tes aide et conseil pour écrouir un joint d'injecteur et installer un presse étoupe volvo.
Maintenant Je trouve le mât de plus en plus en plus et rêve de vendre Tissande et le remplacer par une lancha entre 33 et 36 pieds pour faire cabotage, canaux et rivières d'Europe et quelques courtes traversées.
Tu n'as pas envie de faire un tour?

14 mar. 202016 juin 2020
0

Le tube de bonne épaisseur est en deux parties qui s'emboîtent et coulissent l'une dans l'autre. Ce n'est pas le poids d'un homme si gaillard soit il qui pourrait le tordre et encore moins l'arracher... Seul point faible à mon avis c'est la soudure du tube bas à la plaque... facile à surveiller.
Mais chacun de nous aime bien mettre son bateau à sa main.

14 mar. 202016 juin 2020
0

Sur la photo du 18/10/19 vous pourrez voir comment j'ai résolu le pb de rétention d'eau à l'avant des banquettes du cockpit...
Ici vous pourrez voir le bateau posé dans la boue du club nautique de Maputto... Pour permettre le nettoyage du puits et dégager la dérive il suffit de détendre un peu le cable de relevage .. Jusqu'à ce que la dérive redescende seule par gravité... Après quelques minutes de navigation.
Pour éviter qu'elle ne soit coincée par des coquillages qui grossissent entre puits et dérive il faut penser à y "promener" une lame de coupe coupe (en plongée si vous aimez "ça")... et bien nettoyer la dérive à chaque carénage.
Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer une image de traversée dans l'alizé... Mieux que sous spi de 120m²...Que du BONHEUR.

0

Bonjour
Tissande avait écrit :
"Sur la photo du 18/10/19 vous pourrez voir comment j'ai résolu le pb de rétention d'eau à l'avant des banquettes du cockpit..."
Sur la photo on voit surtout les langoustines !
Mais pas comment tu as résolu le problème de l'eau stagnante.

20 oct. 2020
0

Bonsoir Hubert.
Je ne vois votre question qu'aujourd'hui...
Après avoir arraché les anciennes lattes usées au point de voir leur vis de maintient les traverser j'ai arrasé ces vis a la meuleuse puis ajouté une charge d'epoxy d'environ 2 cm pour inverser la mauvaise pente incriminée... Puis fait coller de nouvelles lattes en teck de bonne épaisseur... Qui ne sont pas prêtes a être usées... Ce qui vous trompe sur la taille des cafards posés dessus.

0

Je tartine d'antifouling à l'intérieur du puit avec un petit rouleau : aucun coquillage d'une année à l'autre.

14 mar. 2020
0

normalement comme il n'y a pas d'air ni de lumière ,la photosynthése n'est pas possible .
alain

14 mar. 2020
0

Tu as raison au sujet de la photosynthèse... Il n'en demeure pas moins que qqs coquillages insensibles à la claustrophobie s'installent assez haut dans le puits et vieillissants (tout comme moi) prennent de l'embonpoint jusqu'à contrarier la redescente de la dérive... A la montée de la dérive on ne s'en rend pas compte...

14 mar. 2020
0

Les lattes de cockpit usées à la corde laissaient dépasser la pointes des vis qui les fixaient.
J'ai donc arraché ces vieilles lattes et avant d'en rapporter de nouvelles j'ai coulé une bonne couche d'époxy... Avec la pente adéquate.

0

J'ai auusi enlevé les lattes fabriqué des cales qui rattrappent l'arrondi du banc, ces cales sont fixées là où les lattes étaient fixées.
Les espaces remplis de mousse.
J'ai fabriqué des panneaux composés de lattes de teck sur un contreplaqué et jointées au sika noir comme le pont.
C'est du boulot mais je suis content du résultat.

01 juin 2020
0

hA ah ! le sika noir, mon paletot en a encore les traces😁

01 juin 2020
0

Bonjour,

De retour sur le forum après plusieurs années à terre, je voudrais saluer les contributeurs, et remercier beaucoup d’entre eux dont les echanges et discussions m’ont enseigné beaucoup de choses. Mention spéciale pour Heol II sans qui je n’aurais probablement pas acheté un nouveau bateau.

Je suis en train d’acheter un Mk-I - celui que personne n’aime -, qui porte le doux nom “d’Indigo” (1983 # 110) - et qui le gardera -, et je vais tacher de voir ce que je pourrais bien pouvoir en faire.
Et avant même de larguer la première amarre, je m’interroge déjà sur des éventuels “battements” de dérive, au près, par vents forts, battements dont les conséquences pourraient être déplaisantes. Les avis et expériences seront les bienvenues.

Merci.

Gérard

2

Si la dérive est nécessaire elle est en appui et ne bat pas.
On ne peut d'ailleurs pas ma bouger quand elle travaille.
Si elle bat c'est qu'elle ne sera à rien il faut alors la remonter.
Grand largue avec de la mer on en descent un petit bout ce qui recule le centre de dérive et rend la barre particulièrement douce ce que le pilote apprécie.

Dans cette configuration elle ne bat pas car il n'y en a pas assez de descendu.
Les seules fois où je l'ai entendue battre un peu c'est sur un mouillage rouleur et on avait oublié de la remonter.
Le bruit que cela provoque est plus faible qu'une drisse qui claque !

02 juin 2020
0

Précisions appréciées, et bien notées. Merci.

Pour fixer les idées, “on descend un petit bout”, ça fait combien de tours de treuil?

Gerard

0

Je descend de l'ordre d'une quinzaine de tours si au portant la mer est dure.

02 juin 2020
0

Ok. 15 tours. Thanks!

04 juin 2020
0

Dans les manœuvres de port, penser également à descendre la dérive, cela améliore l'évolutivité

04 juin 2020
0

Ok. Bien compris et noté.

C’est un peu comme pour les avions, non? Il paraît qu’eux aussi descendent leur dérive, ou plutôt leur “train d’atterrissage”, en arrivant au Port...

05 juin 2020
0

😀👍

02 juin 2020
0

Je plussois Hubert

01 juin 2020
0

tu as acheté un dingo ,ça vient d'australie cette bête .
sur le hood 38 on navigue la plupart du temps dérive rentrée ,il n'y a que quand on veut remonter à 30° du vent réel qu'on la sort et elle n'est pas la plus grosse ...
je dis ça pour éviter la polémique
sur le mk1 on peut faire une deuxième descente dans le cokpit , mais on ne peut pas rallonger le mat
pour avoir la même surface que le mkII qui est un peu plus lesté
d'ailleurs le moteur est en ligne alors que sur le mkII il est en V .tant qu'il n'est pas en T ça va
bien que quelque fois on se demande s'il n'y a pas un toupapaou dans le bato .
alain

01 juin 2020
0

Merci, the cat, toujours un plaisir de te lire.
- “ sur le hood 38 on navigue la plupart du temps dérive rentrée ,il n'y a que quand on veut remonter à 30° du vent réel qu'on la sort”.
Ok. Après avoir lu et relu l’aventure d’Elanaveva, je commençais à me diriger vers ce principe de “dérive minimum”. Ça fait plaisir de le voir confirmer! Message bien compris, merci.
- “ sur le mk1 on peut faire une deuxième descente dans le cokpit“
Pas capable d’avoir un avis : Je ne vais pas commencer à découper le bateau avant même d’avoir navigué, n’est ce pas? On verra plus tard, mais l’idée d’avoir deux descentes parallèles situées a un ou deux mètres l’une de l’autre, ça me laisse songeur.
Et je vais bien regarder si il y à une Toupapaou.
Merci!
Gerard

01 juin 2020
0

Salut!

Non, la dérive ne bat pas au près.
Elle bat aux autres allures, mais c'est qu'il n'y en a pas besoin comme l'a indiqué Fritz the cat!

Quentin

01 juin 2020
0

Salut, Quentin,

Merci pour ta réponse. Effectivement, si le bateau est bien calé au près, ça ne devrait pas bouger.

“Philippe, un des équipiers d’Elanaveva, avait conclut dans son rapport :
- “ A plusieurs reprises, j’avais fais part de mon inquiétude au sujet des chocs de la dérive que nous entendions dès que nous naviguions au près, dont le matin même du naufrage avec Xavier.”

D’où ma question.

Gérard

01 juin 2020
0

Yes, elle peut en effet faire un peu de bruit au près par petit temps clapoteux...

02 juin 2020
0

Ok. “Un peu de bruit”, c’est acceptable, mais “un gros bruit sourd”, c’est pas bon.

On va surveiller ça... au près et de très près!
Merci, Quentin.

Gerard

02 juin 2020
0

hello, j'avais egalement essayer de trouver des info la dessus et sans savoir si ca a un rapport, le proprietaire du bateau a mentionné un probleme d'electrolyse 2 ans avant:

"le diagnostic : électrolyse et rupture du sertissage de câble se fixant sur la dérive."
oldgaffer.canalblog.com[...]66.html

en tout cas, remplacer le cable par du dynema est une bonne idée, aussi pour des problems d'electrolyse

par ailleurs je remets ici le pdf de andrew@velocitychange.com qui avait disparut du fil plus haut... ca vaut le coup d'inspecter ca (cf alain/fritz):
www.hisse-et-oh.com[...](1).pdf

ehecatl

02 juin 2020
0

Hello Ehecat,

Merci pour avoir démarré ce sujet.

Sur le blog du vieux gaffeur, en mars 2009, il semblerait que le souci de l’auteur soit la rupture du câble inox. Il explique cela par l’électrolyse et la réponse du remplacement du cable par du textile Dyneema, apparemment adoptée par beaucoup, et comme tu le précises, est probablement une bonne option.

Moins de deux ans plus tard... le problème de dérive paraît être différent.
D’une part, la destruction de la plaque - par électrolyse ou corrosion - a certainement pu être la cause de la voie d’eau, et d’autre part, les équipiers ont plusieurs fois signalé les “battements” de la derive, ce qui semble les avoir inquièté, au moins deux d’entre eux.

Xavier à plus tard écrit :
“Les causes du naufrage: Ce ne sont que suppositions:
La voie d’eau s’est produite à l’aplomb du cable relevant et descendant la dérive, au pied de l’escalier.
La dérive « cognait » récemment et de plus en plus.“

Et Philippe a écrit (déjà cité plus haut):
“A plusieurs reprises, j’avais fais part de mon inquiétude au sujet des chocs de la dérive que nous entendions dès que nous naviguions au près, dont le matin même du naufrage avec Xavier.“

Alors, quelle est la cause la plus probable de la voie d’eau et du naufrage?

Et merci pour avoir posté le Manuel du Hood et les photos de la plaque.

Gerard

02 juin 2020
0

Bonjour le fil,
Pensant que les spéculations sur les causes de cet accident avaient causé suffisamment d'insomnies parmi les propriétaires de hood 38, j'ai décidé de demander directement a l'intéressé Oldgaffer (Claude) qui a eut la gentillesse de me répondre très rapidement.
citation:

Les boulons qui tiennent la platine inox sur le puits de dérive ont été rongés par l’électrolyse et ont lâché d’un coup laissant place à un geyser qui a rempli le navire en moins d’une demi-heure

Il faut les démonter à chaque carénage pour les vérifier

quel qu'en soit la cause (axe de derive qui lache,...), voici le résumé des recommendations contribuées sur le fil (voir plus haut):

*A minima
*

démonter la platine inox lors des mise a terre et inspecter l'état des boulons/vis/platine/reas

remplacer le cable de relevage par du dynema pour prévenir toute corrosion dues a des alliages différents en contacts électriques (manille, cable, sertissage, platine, etc.)

*Pour garder l'esprit tranquille, après 40 ans de nav:
*

refaire le systeme de fixation de la platine cf et

mettre la platine a la masse pour qu'elle soit protégée par les anodes d'arbre (contrib. Alain/Fritz)

et/ou faire souder un boulon inox sous la platine pour y visser une anode changeable a chaque carenage (contrib. Alain/Fritz)

faire refaire le système d'axe de derive (les deux pieces inox prisent dans la masse du puit de derive)

au final de la maintenance de bateau de + de 40 ans, relativement peu cher (a comparer au prix d'un GSE, Gasp....) pour garder un bateau genial (si si, meme le mk1).

Désolé si les infos étaient deja connues, mais j'ai pensé util de les rassembler ici.

05 juin 2020
1

je n'ai rien fait souder ,j'ai percé la plaque taraudé et vissé une anode crayon avec son porte anode en bronze en plus la plaque est reliée à une grosse anode commune .
sur le mkII elle est bien plus importante avec un renvoi de poulies il y a au moins 4 réas dont un a 45°.
les boulons de fixations sont traversants avec les écrous dessous le retour en polyester .
par contre pour trouver l'axe de dérive il faut meuler la quille et creuser les ronds de mastic
d'un coté il y a une plaque vissée ,c'est par là qu'il faut le sortir en le chassant de l'autre coté
la dérive fait 130kgs .
alain

19 oct. 2020
0

Bonjour à tous,
Je suis en train de faire un brin de toilette au MK1 modifié n° 21, que j'ai sortie pour carénage annuel. Disposant de 12 jours de parking, je décide de gratter toutes les vieilles couches Anti fouling et là.. que vois-je... des bulles, que je décide, aprés réflection de perser pour réparer.
Donc je dispose jusque à fin Janvier 21 pour bricoler mon boat.(c'est court)
Je suis sur la dérive, que j'ai démonté sans problème,(avec les copains) l'axe en inox est intact. La bague de la dérive est corrodée et je suis surpris par la différence de diamètre de l'axe (37,4mm) est le diametre interne de la bague (43mm). Pourquoi 5mm de jeu? Est ce la place pour la graisse, où bien y avait'il une bague, téflon ou autre qui a été mangé
Merci d'avance pour votre aide
lucien

0

Le jeu entre l'axe et le trou dans la dérive est pour que la dérive puisse s'orienter de 3 degrés comme sur certains bateaux de Jean Louis Noir

20 oct. 2020
0

Donc ce jeu est normal. Merci pour votre réponse

11 nov. 2020
0

Hello Parisina, as tu terminé de remonter ta dérive? As tu gardé l’écart de 5 mm entre axe et support pour le remontage?
Merci.

12 nov. 2020
0

Salut CapRac, et bien j'ai opté pour combler ce jeu par une bague en Reelsan ou autre. L'atelier où j'ai passé commande, va me refaire les 3 éléments, c'est à dire l'axe en inox (fixe sur la quille), la bague en inox (fixe sur la dérive) et la bague Reelsan; parce que 5mm de jeu, avec un frôtement inox sur inox, ça me chagrine un peu.

0

Ce n'est peut-être pas une bonne idée de vouloir limiter ce jeu : la dérive est prévue pour s'orienter un peu.
Les efforts de torsion sont répartis sur toute le largeur de la dérive ce qui limite les efforts sur l'axe et les parois du puit.
Un axe ajusté va encaisser un gros effort en torsion.
Juste une remarque.
Mais cela fait plusieurs Hood qui ont ce jeu sans usure notable de l'axe.
Si l'axe s'usait il serait déformé par une usure sur la partie haute.
S'il reste cylindrique, pour moi il n'est pas usé

12 nov. 2020
0

Je suis tout à fait d’accord

12 nov. 2020
0

Thanks, Parisina. Merci beaucoup pour ta réponse.

Je dois reconnaître que j’ai du mal à considérer comme normal ces mouvements latéraux de la dérive comme des castagnettes. Maintenant, il faut bien admettre que la dérive doit reposer sur une des parois internes du puit pour faire son boulot, et pour cela, il doit y avoir du “jeu”. J’ai eu un peu de mal à admettre ça. (Si en plus Hubert de Cherbourg et Heol l’affirment, il y a des chances pour que ce soit correct, n’est ce pas?).

La question est de savoir “quel” jeu est “normal” ou recommandé, et donc, quel doit être le diamètre intérieur du tube (pour l’axe, on connaît, le diamètre est de 36mm +/- 0.5). Hubert parle plus haut d’un jeu normal de 3 degrés. En mesurant grossièrement le déplacement et en calculant l’angle par la tangente, avec toutes les imprécisions, j’arriverais plutôt à 5,5 degrés.

Alors, à ce stade, ma dérive est démontée et repose tranquillement sur une paire de tréteaux en attendant de connaître la dimension originale/constructeur du diametre intérieur du tube.
Merci pour les infos.

1

On pourrait dire que la dérive est maintenue par les joues du puit et supportée par l'axe.
Si en navigation elle bouge il faut la remonter car si elle n'est pas en appui elle ne sert à rien qu'à freiner le bateau

12 nov. 2020
0

Hubert de Cherbourg : “ On pourrait dire que la dérive est maintenue par les joues du puit et supportée par l'axe.”

Oui, c’est parfaitement clair.
Maintenant il me manque juste la mesure du diamètre intérieur du tube!

13 nov. 2020
0

Oui c'est vrai que les pièces ne sont pas usées (photo jointe), corrodées mais pas usées; je pense aussi que Hubert a raison. La mesure interne de ma bague est de 43mm. En résumé je ne change rien à ma commande mais à la place de la bague en teflon je mettrais de la graisse.Et pour la corrosion justement, vous avez une solution? Merci à tous pour votre aide

13 nov. 2020
0

Bonjour... Si "ça" peut aider...
J'ai déposé la dérive il y a 10 ans à Phuket en Thaïlande. Je ne l'utilise en position basse que pour serrer le vent.
Je ne me souviens pas d'avoir remarqué ni usure ni corrosion...et surtout je n'avais démonté que l'axe parce que les autres pièces n'étaient pas mobiles.

13 nov. 2020
0

Comme tu peux le voir sur la photo, j'ai un problème de corrosion assez important sur la bague. A l'avenir je surveillerais ce point plus souvent, démonter la dérive n'est pas un gros problème.

02 juin 2020
0

chez wauquiez ils faisaient la modif pour un prix conséquent et appelaient ça le mkIII
deux montants en teck une porte ne pléxi avec un serrure et une partie basculante sur le dessus pour faciliter l'accés .
il faut aussi ajouter une marche sur la cloison de la cabine arrière et on descend sur le capot moteur
alain

02 juin 2020
0

... et il y a aussi le mk-4 : tu accroches une corde à noeuds sous le panneau de pont du carré. Pour un prix raisonnable.

05 juin 2020
2

à mon avis qui n'engage que moi ,c'est l'axe de la dérive que a cassé et a fait bélier sur la plaque en inox ,s'ils avaient coupé le câble avant quand ils ont entendu les chocs , elle aurait coulé .
mais c'est toujours facile après bien sûr .
alain

15 juin 2020
0

Et si ils avaient remonté la dérive, est ce que ça aurait obturé en partie le trou, ou ralenti la montée de l’eau? Suffisamment pour colmater avec un mastic étanche?

1

non il y a de l'espace entre les flancs du puit et la dérive le débit serait resté assez fort.
En supposant que ce soit bien cette plaque qui a sauté, le trou n'est pas si énorme qu'on ne puisse pas y bourrer des pulls, coussins ... le temps de préparer une plaque de contre plaqué en découpant un couvercle de coffre et une épontille dans le stock de bout de bois prévu à cet effet.
mais je n'y étais pas et l'avarie était peut-être plus importante.

15 juin 2020
0

Ok. La plaque de contre-plaqué et l’epontille devrait effectivement pouvoir servir.
Ca n’a pas l’air facile. Il faut toute une procédure :
- Relever ou enlever l’escalier
- enlever le coffrage moteur avant
- apprécier (!) la situation et essayer de colmater la brèche...
Plus facile à dire qu’à faire, non?

05 juin 2020
0

Quelqu’un sait où l’on peut se procurer les “plans” du mk-I?

06 juin 2020
0

je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont coulé ,sur le mk2 si la plaque saute ça fait un trou énorme ,mais sur le mk1 c'est colmatable on doit pouvoir la juguler ,il doit y avoir une grande part de panique la dedans .
alain

06 juin 202016 juin 2020
0

Mais non... Sur un MK2??? Comment voulez vous que 25 boulons lâchent en même temps???? la poussée de l'eau est dérisoire... D'autant que la dérive (que je soulève seul) pèse moins de 80 kg...Je l'ai déposée en Thailande ...
L'axe est en inox et fait 30mm de diamètre... En supposant que l'axe ait échappé la dérive aurait tiré vers le bas... Et n'aurait pas repoussé la plaque vers le haut... En aucun cas la dérive ne peut passer par le trou de passage du câble pour venir bousculer la plaque... Et si le câble se rompt ou arrache une poulie de renvoi ça ne créè toujours une voie d'eau...

07 juin 2020
0

Pas un Mk-II, c’est un Mk-I double descente.

15 juin 2020
0

Mon bateau est à vendre.... Le mât devient trop haut pour mes 75 balais....
Qu'on se le dise....

07 juin 2020
0

relis bien mon post ,sur le mk1 la plaque est toute petite et il n'y a qu'un réa
si l'axe casse le câble devient un pivot et le bout de la dérive peut taper dans le haut du puits si elle n'est pas remontée complètement .
sur le mk2 ce n'est pas possible .
alain

24 juin 2020
0

Mk-I : Si tu coupes le tiers inférieur de la dérive, au niveau de l’attache du câble, il n’y a plus de pivot sur la câble et le bout de la dérive, étant absent, ne viendrait plus cogner contre la plaque, non?
Incidence sur la remontée au près? Je ne sais pas, probablement pas besef.

09 juin 202016 juin 2020
0

bonjour vous pouvez me contacter j'ai des éléments plans et photos cdt davidmerlot@orange.fr

16 juin 2020
0

un (autre) truc genial avec ce bateau, l’échouage tranquillou dans tous les ports a marée. ici Roscoff, 2019, Homards du viviers, apero sur le port. bref, le pied. rhaa vivement Juillet.

16 juin 2020
0

idem pour le carénage d'ailleurs

20 oct. 2020
0

On peut même casser la croute à côté...

0

On peut même béquiller

20 oct. 2020
0

C'est le tiens Hubert?
Les béquille ne sont pas trop énormes et lourdes à manipuler?

0

Oui c'est Los Ninos cette année à Sein
Les béquilles sont en trois parties en alu ce n'est pas trop lourd ... Sauf le prix !

21 oct. 2020
0

Hubert,
Tu les a fait faire où tes béquilles ? Quelle est leur longueur ?
Je ne te demande pas leur prix ou leur poids 😇
Merci

0

Je les ai achetées
Un petit moment que je retrouve les coordonnées

21 oct. 202021 oct. 2020
0

je ne retrouve ni la facture (de l'ordre de 1200 euros en 2012) ni le site

"the Yacht Leg Company has discontinued the legs as a product"

donc ce n'est plus fabriqué

21 oct. 2020
0

Merci Hubert

19 jan. 2021
0

Bonjour,
Je cherche à faire faire des béquilles pour mon Hood 38 MK1. Quelqu'un connait-il les spécifications, longueur, point de fixation, etc. ... ? Le bateau est déjà équipé avec les points de fixation.
A moins qu'il y en ait d'occasion quelque part ?

Merci bien.
Patrick.

20 oct. 202020 oct. 2020
0

“On peut même béquiller”.
C’est un sacré équilibre... Surprenant que ça tienne!

0

cela tient très bien
à Batz j'avais même oublié de sortir la partie inférieure (environ trente cm) il faisait nuit ... la béquille était verticale au lieu d'être un peu écartée vers l'extérieur sans autre conséquence qu'une gîte raisonnable

21 oct. 2020
0

Super, merci Hubert!

Et tu as dû faire un trou dans le bordé pour reprendre les béquilles (c'était comme ça sur mon ancien bateau) ou elles sont simplement prise sur le rail de fargue ?

21 oct. 202021 oct. 2020
0

Il y a une ferrure discrète qui est boulonnée sur le haut du bordé (épaisseur du bordé 2 cm environ) et grosse contreplaque derrière

Voir le lien donné ce matin

21 oct. 2020
0

Merci, j'avais pas vu!

11 jan. 2021
0

Salut à tous et bonne année!
Je réfléchis au travaux de l'hiver, et je voulais savoir si sur les mk2, quelqu'un avait réussi à rendre l'évier de la cuisine utilisable tribord amure en le remplaçant par un évier plus plat par exemple, et avec un siphon situé le plus "au vent" possible?
Merci d'avance!
Quentin

1

Quand le fond de l'évier est sous la flottaison à la gite déplacer le point de vidange ne changera rien.

En pratique si l'eau remonte dans l'évier c'est que le bateau est trop côté.
Les formes du Hood dont tellement bien équilibrées que l'on peut être trop gîté sans que la barre devienne dure alors qu'un bateau moderne serait déjà passé sur sa barre.

En résumé : le Hood est bien réglé quand l'évier ne se remplit pas à la gite ou très peu.

25 mai 2021
1

pour l'évier et le lavabo il faut faire gaffe ou éviter la gaffe ..
on prends des crépines en plastique on supprime les fentes en ne gardant que la partie demi-cylindrique et on les colle sur les sortie de coque l'ouverture vers l'arrière
l'effet venturi suffit à empêcher l'eau de remonter dans l'évier et les lavabos ,au contraire on est obligé de fermer la vanne tellement ça aspire et c'est bruyant ,l'effet de succion est important.
alain

0

Super !
Le vide vite réinventé !

19 jan. 2021
0

Bonjour,
Je suis en train de rénover un Hood38 MK1 de 1979 (N°13).
J'ai démonté le tube et les plaques en INOX. La plaque intermédiaire, celle qui est vissée à la coque n'était pas dans un état catastrophique après 40 ans de service, juste un peu d'érosion, néanmoins je la fais refaire et je vais mettre des joints neufs.
La plaque du tube est boulonnée sur la plaque intermédiaire. A mon avis, pas de souci à ce niveau là, par contre le vissage dans la coque doit être réalisé soigneusement.
A vérifier également l'état de la soudure entre le tube et sa plaque.
Cdlt

ci-joint, photo au moment du démontage (avant nettoyage)

19 jan. 2021
0

Vérifier également l'état du tube, je dois changer le mien qui a une micro fuite liée à la corrosion interne (fortement du câble ?)

19 jan. 2021
0

Moi c'est le n° 21, même année, mêmes problèmes + une osmose, que je traite.
Je me demandais si ton bateau etait dans la région Parisienne je pourrais, peut être, te rendre une petite visite.
lucien

25 mai 2021
0

Amusante déduction qui consiste à imaginer qu'une vingtaine de boulons disposés en "boutons de guétre" puissent lâcher en même temps... Comme imaginer que tous les passe coque lâchent en même temps... Comme on peut le voir tous les boulons de quille... Svp...
Soyons sérieux.

25 mai 202125 mai 2021
0

Clamar75000 parle d’un Wauquiez HOOD 38 de 1979. Il s’agit d’un des premiers models, et sur ces bateaux, les plaques ne sont pas fixés par une vingtaine de boulons.
La plaque inox soudée au tube du câble est fixée sur une contre plaque inox par huit boulons (a travers un joint) et cette contre plaque est vissée sur la structure par huit vis.

La plaque de notre Hood 38 (1983) et ses boulons et vis avaient été changés quatre avant (2016) par un chantier professionnel. Nous avons néanmoins voulu démonter le tube du câble de dérive et la plaque pour vérifier l’état des fixations.
Sur les huit boulons inox qui reliaient les deux plaques, trois étaient complètement corrodés. Les huit vis qui fixaient la contreplaque étaient beaucoup trop petites (!), et six étaient corrodées, dont deux carrément cassées.

Il est fort probable que, avec qqs années de plus, un effort lateral porté sur le tube ou sur le câble traversant, aurait pu conduire à l’arrachement des fixations et à la voie d’eau (s/v Elanaveva?).

Il n’y a pas besoin d’être bien malin pour comprendre que la vérification sérieuse de tout le système du passage du câble sur Hood 38 (Mk 1) est fondamentale.
Ceci a probablement été à l’origine de la modification qui a donné le Mk 2 qqs années pus tard, dont la nouvelle plaque est beaucoup plus grande, et est fixée par plus de vingt boulons.
Il demeure que ce point étant bien surveillé, le Hood 38 est probablement un des bateaux les plus safe de sa catégorie.

0

La modification du système de relevage sur le MK2 est dûe à la nouvelle disposition de la cabine, le tube devant être décalé sur le côté.

25 mai 2021
0

Effectivement, la raison principale de la modif reste probablement la transformation de la descente et donc le nouveau plan de la cabine arrière.
A propos du tube décalé, il existe une vidéo YouTube sur laquelle on voit le proprio cuisiner en s’appuyant sans vergogne les fesses sur le tube... ça laisse songeur.

25 mai 202125 mai 2021
0

Il devait avoir de grosses fesses car il y a de l'espace entre le tube à tribord et la cuisine à babord !
C'est un tube télescopique mais il est costaud !
Il est télescopique pour pouvoir monter la plaque une fois les boulons enlevés pour acceder aux poulies

26 mai 202126 mai 2021
0

Ok, alors c’est pas le bon “tube”. Ils ont installé un pôle dans la cuisine pour les danseuses nues sur le mk-2?

25 mai 2021
0

tu te trompes de tube ,celui dont tu parles est une modif à gauche de la descente ...
regarde bien sur you tub
alain mdr

25 mai 2021
0

Alain, je ne retrouve plus cette vidéo... aurais-tu le lien?

25 mai 2021
0

et surtout l'aménagement complètement différent ,même le moteur est plus haut et plus en arrière
avec une transmission en V,l'hélice est plus près du safran ce qui n'est pas un avantage pour les manœuvres.
alain

25 mai 2021
0

Je me souviens d'une Tentative de mise à quai en marche arrière...

26 mai 2021
0

Je pense que cap rac parle d'une de mes vidéos et donc de "mes fesses que j'appuie sans vergogne" sur un tube inox .....qui n'est pas celui ou passe le cable de dérive (d'ailleurs remplacé par du dynema). En effet ce dernier est sur tribord de la descente en avant de l'entrée de la cabine arrière alors que le tube sur lequel je m'appuie visiblement sans élégance (lol) est situé au pied de la descente sur babord et me permet d'éviter de traverser la largeur du bateau acrobatiquement selon la gite ou les mouvements du bateau. Les videos sont visibles sur ma chaine youtube 66pecosbill.

26 mai 202126 mai 2021
0

Merci Tailana, pour tes explications! Ne t’inquiète pas pour ton élégance, elle paraît tout à fait convenable. Sorry pour mon erreur, juste trompé de poteau, et j’en suis bien content, honnêtement. Bonnes navigations.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (57)

Piégeage des gouttes

mars 2021