hiverner au Canada

Bonjour,
Je souhaite hiverner sur les grands lacs ou le Saint Laurent. Les températures très basses y sont courantes, et mon voilier n'est pas polaire(via 39 -iso refaite dessus-dessous, mais pas sur les côtés. Poêle Seimi central tout simple, sans circulation d'eau). Quelqu'un a-t'-il l'expérience de cet hivernage?
Tous témoignages bienvenus.

L'équipage
30 sept. 2012
30 sept. 2012
0

Tournesol va sans doute répondre à ta question, c'est un québequois pure souche!
tu peux aller voir sur "voile abordable" forum de marin au Canada

30 sept. 2012
0

je crois qu'au Canada, en hiver, les bateaux sont sortis de l'eau, et mis sur des grands parkings.

01 oct. 2012
0

A partir de Québec le St Laurent est gelé, et bien souvent plus bas en aval. Bon il y a les brises-glaces. J'ai un pote qui a un 35' sur le lac Champlain depuis peu je vais le questionner. mais géneralement il les sortent de l'eau.

Tu peut éviter de passer au US, en empruntant le 'canal Rideau"

01 oct. 2012
0

Je ne suis pas certain de bien comprendre la question.

Tu veux laisser ton bateau chez moi pendant l'hiver? o

Ou tu veux vivre à bord pendant l'hiver?

Au Québec, la majorité des plans d'eau sont gelés (on peut rouler en auto sur la glace). S'il ne sont pas gelés ils y aura quand même des glaces flottantes qui peuvent à coup sur endommager le bateau.

Au Québec, sortir le bateau de l'eau est grandement conseillé. Je ne connais personne qui prendrait le risque de laisser le bateau à l'eau pendant l'hiver.

Je ne connais pas la situation en Ontario (Grands-Lacs) mais j'ai déjà entendu dire qu'il était possible à certains endroits (certainement pas partout) de laisser le bateau à l'eau.

Sur la côte Ouest (Vancouver) il n'y a pas de problème, c'est comme chez vous, les gens peuvent naviguer toute l'année.

Ceci étant dit, le bateau n'a pas besoin d'être «polaire» pour passer l'hiver dans le congélateur. Mon Kelt 8,50 est bien français et il s'est bien adapté au congélo même si je le soupçonne de s'ennuyer de sa Bretagne natale. :alavotre:

Quoiqu'il en soit, le bateau devra être bien préparé à passer l'hiver au froid. L'eau de la plomberie devra être remplacée par un antigel à plomberie. L'eau du moteur devra être remplacée par un antigel à moteur (nous mettons un antigel efficace jusqu'à -73 celcius.

Bien entendu, il ne faut pas qu'il reste d'eau dans le bateau, les cales mais également le safran qui est souvent plein d'eau (le percer pour faire sortir l'eau.

Les voiles remisées au sec, les coussins laissés dans le bateaux doivent être placés de façon à ce que l'air circule autour.

Couvrir le bateau avec une bonne toile idéalement placée sur une structure de bois avec une bonne pente pour que la neige glisse sur la toile. Laisser des ouvertures sous la toile (hublots, écoutilles, passe-coque) pour que le bateau soit bien aéré.

Pour vivre à bord... Oufff!!! je ne le ferais pas. Ceci dit, il y a des Bretons qui l'ont fait récemment. Vous pourrez consulter les archives sur Voile Abordable (voile.org) pour connaître leur histoire.

01 oct. 201216 juin 2020
0

Aux US tu peux encore rester à bord pour l'hiver.

01 oct. 2012
0

Au Canada aussi...

Il faut vous mettre dans la tête que l'échelle ici n'est pas la même que chez vous.

Il y a plus de 5 fuseaux horaire au Canada. De Montréal, en avion, vol direct, c'est aussi long d'aller à Vancouver qu'à Paris.

Évidemment, les conditions climatiques varient beaucoup d'une région à l'autre. :alavotre:

01 oct. 2012
0

Nous, si on met ce genre de bâche, le mistral se charge de dégréer!!

01 oct. 2012
0

Bonjour,

Je suis aussi Québécois. Comme nous tous, ici, je m'apprête à «hiverner» mon voilier la semaine prochaine, les étapes sont décrites plus haut. Les bateaux sont entreposés sur ber du 15 octobre au 1er mai environ et non habités.

Il y a eu quelques aventures de vie à bord dans ce milieux froid, très froid, elles furent assez concluantes pour rester sans suivi... Même parmi quelques milliers de passionnés de voile, je ne connais pas de récidive. les problèmes sont complexes. Quand cela arrive, c’est un événement que nous suivons avec intérêt.

Nos plaisanciers et autres amis de voile qui veulent poursuivre malgré l’hiver, préfèrent descendre vers le sud et/avec la chaleur. Choix facile et agréable par les canaux intérieurs qui relient Montréal à New York, Washington, la Baie Georgienne, la Floride et finalement les Caraïbes.

Sur les bateaux entreposés ici, tout gèle… complètement.

La côte Ouest a un autre climat, on peut aussi hiverner son bateau à l'eau à Toronto.

Proche de Montréal, à la Frontière américaine au nord du lac Champlain, la marina Ganes 518-297-7000 www.gainesmarina.com[...]/ offre cette année, une hivernation à quai avec un système de bulles qui empêche la formation de glace sous le bateau. Mais pour s’y rendre en bateau, il faut déjà être proche, car les écluses commencent à fermer la semaine prochaine, en prévision du gel des voies d’eau, du moins au nord du 45eme parallèle. Seul restera sous ces latitudes la navigation commerciale confiné au St-Laurent avec ses brise-glaces et ces tankers d'aciers capables de résister aux glaces.

Guy du Farniente

01 oct. 201201 oct. 2012
0

Salut Guy,
Sais-tu comment les Bretons ont «appréciés» leur hiver à flot à Longueuil (l'an dernier ou l'année d'avant???)

Un autre problème dont on n'a pas parlé... Vivre à flot implique de devoir se rendre à terre assez souvent. Comment ferez-vous? En dinghie? à pied sur la glace???

Une fois à terre vous découvrirez qu'il n'y aura probablement aucun service à proximité.

Un autre détail pour la vie à bord. Le bateau n'étant pas (ou mal) isolé, la facture de chauffage risque de coûter la peau des fesses.

01 oct. 201216 juin 2020
0

Vagabon 2 recidiviste et même multi recidiviste bien connu
dans les hautes latitudes
Hiver dernier passé quelque part dans le John Sound par (env.)


01 oct. 2012
0

Un peu exceptionnel, comme Amudsen, Sedna, Babouche, Vagabond, J.e. Bernier, Nuage. Au Québec, les conditions seront très difficiles.

Par contre, du côté de Toronto, sur le lac Ontario, la région est plus chaude que le Québec, la glace y dure moins longtemps, voici un lien documenté avec de telles expériences. Cela reste peu commun. Vous pourriez probablement avoir un complément d'information sur les sites anglophones canadiens, l'amérique est anglophone sauf une poignée d'irréductibles. www.angelfire.com[...]er.html

01 oct. 2012
0

merci pour ces témoignages :)

c'est un truc que je ne ferais décidément jamais (je gèle à 5°C) mais c'est très intéressant de voir les contraintes techniques de telles régions

02 oct. 2012
0

L'épaisseur de la glace varie beaucoup d'un plan d'eau à l'autre et d'un hiver à l'autre.

Selon les plans d'eau ça varie selon la profondeur, la présence ou non de courants...

Un hiver froid avec peu de neige (couche isolante), le plan d'eau va geler en profondeur tandis qu'un hiver plus doux avec beaucoup de neige la glace sera moins épaisse.

Le lac chez moi a déjà gelé solide, plus de 4 pieds de glace. Habituellement il y a environ 3 pieds. Mais que ce soit 3 ou 4 pieds, ça fait une grosse pression sur une coque de plastique. Par ailleurs, au printemps quand cette glace descend avec le courant ça arrache tout sur son passage.

Pour hiverner à flot il faut un bateau capable de résister à ça, il faut également choisir son endroit avec soin et protéger le bateau avec un système à bulles ou autrement.

02 oct. 201202 oct. 2012
0

En allemagne dans certains ports, il y a des bateaux qui ont un système anti glace.
Il s'agit d'entourer la coque d'un tuyau percé de petits trous et d'une pompe qui fait couler de l'eau prise sous le bateau.
Ce système empêche la formation de glace.
Apparemment ça fonctionne plutôt bien.

Vu également des plaisanciers trancher de grands carrés de glace à la tronçonneuse pour éviter la prise en glace de toute la marina... C'est assez surprenant !

02 oct. 2012
0

Quand j'étais enfant, il y avait une entreprise qui coupait des bloc de glace sur le lac pendant l'hiver pour les revendre aux villégiateurs en été (pour mettre dans la glacière).

La glace était entreposée sous des copeaux de bois pour éviter qu'elle ne fonde trop rapidement.

Ceci dit, les sections dégagées du lac ne restait pas liquide très longtemps, la glace se reformait en moins de 24 heures.

02 oct. 2012
0

Autres "hivernants" recidivistes (même si ce n'est pas au Canada c'etait au bien froid quand m^me ) Poncet avec Damien II
Recement au Labrador le couple Harald au Labrador en passe de recidiver , lui aussi, sous d'autre latitudes
www.haraldpaul.com[...]/
il est faux d'affirmer: "restés sans suivi".
Les exemples fourmillent , ils suffit de clicquer sur votre moteur de recherche favori

02 oct. 201202 oct. 2012
0

Tout se fait si vous voulez vivre l'aventure.

J'aime faire du plein air en hiver, j'ai dormi sous la tente à -30 celcius. J'ai également passé près d'un mois en haute alttitude au Népal à dormir à des températures largement sous zéro. Idem au Pérou.

Ceci dit, jamais il ne me viendrait à l'idée de laisser mon bateau à l'eau, chez moi, en hiver. Le Kelt a beau être solide, je ne crois pas qu'il pourrait subir un tel sort sans souffrir considérablement.

Quant à moi, je ne suis pas maso à ce point.

Pensez-y 2 fois plutôt qu'une. Chez moi, l'hiver est long à ne plus finir. Une fois l'aventure commencée il sera difficile de ne pas se rendre au bout. Quand on n'est plus capable, on commence à compter les jours. Dans un tel cas, se rendre compte qu'il en reste encore une centaine c'est assez déprimant.

02 oct. 2012
0

Bonjour,
Nous sommes au sud de Terre-Neuve à Saint Pierre et Miquelon où nous avons prévu d'hiverner pour aller sur le Groenland l'année prochaine. Nous avons choisis cette option car il nous est apparu difficile d'hiverner et de vivre sur son bateau l'hiver au Québec. L'hiver y est très rude. Il n'est que de lire les avis donnés plus haut par ceux qui y habitent. Même à Halifax (Nouvelle Ecosse) ou pourtant le port est rarement pris par les glaces les voiliers sont stockés à terre durant la période hivernale.
Ceci étant tout est possible mais la préparation doit être en conséquence. Vagabond hiverne une nouvelle fois et cet hiver en Baie de Baffin. Aller sur vagabond.fr[...]ndex.fr pour apprécier l'organisation et la logistique.

19 oct. 2012
0

st pierre et miquelon reste un solution car le port ne gèle pas, il vous reste les parkings au sec aux sept iles ou aux iles de la madeleine a cap au meule bonne chance

19 oct. 2012
1

Une question comme ça: Pourquoi vouloir venir hiverner dans un congélateur quand on peut faire autrement?

20 oct. 2012
0

:mdr: peut être que notre ami Pmarguerie trouve que le Québec en hiver c'est magnifique? là on va pas le contre-dire bien au contraire!!! et peut être voyait-il dans son bateau le moyen de se loger durant la saison à moindre frais?...
peut être aussi Pmarguerie a t-il lu un jour "les anti aventures de Coquimbo" et veut-il refaire le parcours? sinon il devrait le lire! car J.M. Assencio fait un descriptif assez dantesque de sa saion hivernale Québecoise passée pas loin de Québec (la ville) au chaud chez l'habitant... :mdr: :mdr: :mdr:
mais tout de même l'idée ce contempler Québec le soir tombant en pantoufle depuis son salon de pont un mug de café fumant à la main.......
saleté de glace!!! :mdr: :mdr: :mdr:

20 oct. 2012
0

Ben le canada vu d'ici c'est tout ce qui est au dessus des Etats unis Alaska exclu évidement :mdr: Pour nous français le Québec est naturellement la province la plus connue. Province qui fait 3 fois la superficie de la france mais à la population 9 fois inférieure répartie au sud de la province le long du St Laurent. Un coup d'oeil sur une carte du Canada permet de dire que la majorité de la population canadienne est répartie principalement au sud-est et au sud-ouest, plus de 8000 km d'un bord à l'autre, pas grand choses entre les deux et au nord.
Pmarguerie parlais du St Laurent voire des grand lacs, ça "limite" la zone au grand est... mais comme tu le laisses entendre les régions les plus peuplées sont aussi parmis les plus froides... :mdr:

20 oct. 2012
0

c'est ce que je disais dans la seconde partie de ma phrase....
"... mais comme tu le laisses entendre les régions les plus peuplées sont aussi parmis les plus froides... :mdr:"
suffit de jouer avec google earth, zoomer jusuq'a ce que Trois rivière apparaisse (3ème agglo du Québec) et ensuite planer au dessus des grands lacs..... à part sur les lacs Ontario et Erié il n'y a rien!!!
et il me semble pas que Otawa ou Détroit soient réputés pour leur douceur hivernales...

20 oct. 2012
0

C'est quoi le Canada pour vous?

Chez moi, on parle rarement du Canada. On parle plutôt des Maritimes, du Québec, de l'Ontario et de l'Ouest. On fait même la différence entre les Prairies et la Colombie Britanique.

Il faut vous mettre l'échelle dans la tête. Le Canada c'est 6 fuseaux horaires (5,5 heures de décalage entre Terre-Neuve et la Colombie Britanique). De Montréal par exemple, c'est aussi loin d'aller èa Vancouver qu'à Paris.

Je dis ça parce que c'est bien beau vouloir chercher un endroit où les conditions climatiques permettent d'hiverner le bateau mais ce ne sera peut-être pas l'endroit où vous aurez envie de passer 6 mois.

20 oct. 2012
0

Pmarguerie parlais du St Laurent voire des grand lacs, ça "limite" la zone au grand est...

Oui mais... Thunder Bay (Lac Supérieur) est èa 1500 Km de Montréal tandis que dans l'autre direction Gaspé est à plus de 900 Km.

Bien que limitée, ce corridor fait quand même plus de 2500 km (par la route). Vous allez trouver que Thunder Bay est bien loin si l'idée vous prend d'aller boire une bière dans un bar de Montréal ou Québec. :alavotre:

20 oct. 201216 juin 2020
0

Une petite photo de la glace qui nous entourait l'hiver dernier
Au debut nous laissions la glace prendre contre la coque,
Mais finalement nous l'avons cassée regulierement non pas pour un probleme de resistance mais de temperature car sur une coque alu qui transmet particulierment bien le froid une glace qui fait par exemple 20 cm, au niveau du bateau va former un retour d'une epaisseur presque double au niveau de la coque (un peu une section en L dont la petite branche irait vers le fond) doublant ainsi la surface de contact avec une glace qui est à la temperature ambiante (disons - 20°).Soit pour un bateau comme le notre env. 8m2 de tôle en contact avec du - 20°. Alors que glace cassée nous n'aurons au matin que 8/10 cm de nouvelle glace le reste de la surface ayant passée la nuit avec de l'eau nettement plus "chaude" que l'air ambiant d'ou un gain non negligeable en calories .
Par calme plat à temperature egale la glace reprend bien plus rapidement que par une journée ventée qui "agite" la surface de l'eau autour du bateau .

20 oct. 2012
0

Tu parles de l'hiver 2012?

Il faut savoir que l'hiver dernier a été anormalement doux. Très peu de neige et des périodes de dégels importants.
L'hiver 2012 passera à l'histoire comme étant l'hiver le plus doux depuis qu'il y a des statistiques à ce sujet.

Pas certain que tu aurais aimé si l'hiver avait été plus rigoureux avec des nuits èa -40C, des journées à -30C et des tempête èa répétition.

20 oct. 201216 juin 2020
0

Ce qui risque de vous attendre sur les dormants ...
Bon il faut dire que notre cabine n'est pas chauffée et que nous dormions regulierement entre 0° et 2° donc forcement nos haleines condensent forcement quelque part

25 oct. 2012
0

J'ai vu ton message sur voile abordable, j'espère que tu y as trouvé les réponses qui pourront faire évoluer ton projet.

Tiens nous au courant.

Si tu décides de venir chez moi, il suffira d'un message sur voile abordable pour t'annoncer et tu y trouveras d nombreux amis.

:alavotre:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

Piégeage des gouttes

mars 2021