Hivernage voilier et dérogation

Mon bateau est au port mais n'est pas vraiment préparé pour passer l'hiver : voile à l'extérieur notamment, ce qui est délicat, voire dangereux, quand il y aura les grosses tempêtes d'hiver (surtout sur port Leucate). Sans compter que j'ai pas mis de doubles amarres...

La question est donc : quelle solution pour y aller légalement ?

Parce que je suppose que si il y a des dégâts (voile explosée, par exemple) l'etat ne va pas me rembourser ?

Et la solution chantier pro est bien.. Mais il faudra de toute façon les clés du bateau...

Merci.

L'équipage
11 nov. 2020
11 nov. 2020
0

Mail du 10 novembre du port d'Arzal:

Le préfet du Morbihan vous informe que par soucis de cohérence avec l'arrêté 2020/109 du préfet maritime et pour des motifs de sécurité maritime (mission d'intérêt général au sens de l'article 4- I-8 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020), la navigation               nécessaire à la mise à l'hivernage ou à la vérification des lignes de mouillage des navires de plaisance stationnés dans les ports du département du Morbihan est autorisée. 

Le plaisancier effectuant ces opérations doit pouvoir présenter aux unités de police les documents relatifs à la propriété du navire, ainsi que l'autorisation de stationnement dans le port, accompagné de l'attestation de déplacement COVID-19 avec la case relatif aux missions d'intérêt générale cochée.

Je vous remercie de me faire remonter toutes difficultés relatives à l'application de ces consignes,

Cordialement,

Yann GUILLOU

Adjoint au chef de service activités maritimes

DDTM 56/SAM-DML


FilleDuVent:Merci. Je vais regarder si il y a le même pour l'aude ! En tout cas efficacité en terme de réponse pour le Morbihan. Bravo et merci. ·le 11 nov. 14:17
11 nov. 2020
0

Pareil pour le Finistère. La dérogation permet de sécuriser les bateaux sur corps morts. Elle a évolué en dérogation pour les bateaux aux pontons. Elle était valable jusqu'au 08 novembre mais vient d'être étendue jusqu'au 22.

Copie du courrier de la DTTM:

"...La préfecture du Finistère avait autorisé jusqu'au 08/11 les déplacements de plaisanciers rendus nécessaires par la sortie d'eau et mise en hivernage de leurs navires mouillés dans les ports (cf. pour mémoire mail ci-dessous).

L'arrêté du préfet maritime paru la semaine dernière prévoyait la même disposition pour les navires de plaisance mouillés hors port, à des fins de sécurité maritime.

Certains plaisanciers, tributaires des entreprises assurant le grutage et la manutention, ou en raison de contraintes de hauteur d'eau dans les ports d'échouage, n'ont toutefois pas pu modifier les dates prévues antérieurement pour ces opérations.
L'autorisation initialement accordée jusqu'au 08/11 par la préfecture du Finistère a été prorogée jusqu'au 22/11.Les plaisanciers sont invités à faire le nécessaire pour achever les opérations projetées d'ici cette date.

Les demandes d'autorisations adressées au service deviennent donc sans objet. Elles ne feront pas l'objet d'une réponse individuelle.

Pour mémoire, les personnes concernées doivent se munir d'une attestation de déplacement (motif "intérêt général", au titre de la sécurité maritime) et de tout document utile pour justifier de leur situation :
- titre de propriété du navire,
- document attestant une place de port ou un titre de mouillage,
- devis/mandat/facture de la société intervenante ou autre document justifiant de l'intervention.

Pour rappel, de manière générale :
- la pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite ;
- les activités professionnelles, quelle que soit leur nature, demeurent autorisées.

En cas de question par rapport à ces dispositions, je vous invite à l'adresser à ddtm-dml-plam-leguilvinec@finistere.gouv.fr.

Cordialement,

Théophile MANTEAU
DDTM du Finistère - Délégation Mer et Littoral
Chef du Pôle Littoral
et Affaires Maritimes du Guilvinec - Concarneau


11 nov. 2020
0

Bonjour , il serait intéressant de connaitre les différentes dispositions en méditerranée. A t on le droit d'aller au bateau pour contrôler les amarres et les doubler si nécessaire ?. Coucou , les autorités .....
Cordialement


11 nov. 2020
2

Moi j’y suis allé mardi matin avant le boulot vers les 6h du mat, pas de contrôle et j’ai pu doubler mes amarres et mettre un déshumidificateur.
Je doute que l’on puisse à nouveau circuler dans 3 semaines donc le risque d’avoir un souci avec le bateau vaut bien potentiellement 135 euros.
Je n’ai croisé physiquement personne, je n’ai pas le sentiment d’avoir été un mauvais citoyen...


11 nov. 2020
0

Il y a un chapitre « FAQ » sur le site de la préf maritime méditerranée qui répond à ces questions. Avec le formulaire qui va bien


alser:j'ai cherché et rien vu.·le 11 nov. 20:54
bidule34:Moi non plus ·le 11 nov. 23:46
11 nov. 2020
0

Si tu as déjà contacté un chantier à Port-Leucate, tu peux lui envoyer les clés par la Poste...


13 nov. 2020
2

J’ai convoyé mon voilier des sables D’olonne à concarneau, pour une mise à sec. Résultat, R.A.S.
J’ai été contrôlé à la vhf par les sémaphores et c’est tout.
Aucunes capitaineries d’ouvertes.
Je trouve que cette dérogation était justifiée et pragmatique.


13 nov. 2020
0

Courrier reçu du port de Plouer sur Rance dans le 22:
"Conformément à l’arrêté de la Préfecture maritime N° 2020/109 qui règlemente temporairement les activités nautiques afin de faire face à l’épidémie de Covid 19
A l’autorisation de Monsieur Le Maire pour aller visiter votre navire sur son mouillage :

Nous apportons à votre connaissance les dernières précisions de la Direction Départementale du Territoire et de la Mer des Côtes- d’Armor :

L’autorisation de Monsieur Le Maire n’est valable que jusqu’au 17 novembre 2020

Les plaisanciers sont donc invités, dans la mesure du possible, à procéder aux mises en hivernage et sécurisation de leur navire avant cette date.
Il faut cocher la case sur l’attestation : « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative »

L’accès des particuliers aux navires de plaisance situés dans les ports maritimes, hors mouillage ne constitue pas un déplacement dérogatoire autorisé.

Les opérations menées par les professionnels (chantiers navals, personnel des ports…) demeureront autorisés.

Les demandes de convoyage en mer sont strictement encadrées par les dispositions de l’arrêté du préfet maritime et ne doivent pas donner lieu à des navigations d’opportunité pour se déplacer d’un point A à un point B.
Les demandes étayées doivent être transmises à : ddtm-dml@cotes-darmor.gouv.fr"


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021