hivernage, quelques questions! aidez moi svp !

Bonjour,

Je fais actuellement une étude sur les voiliers.

Je m'interresse particulièrement à l'hivernage et me pose de nombreuses questions:

-Un voilier est-il systématiquement mis en hivernage?

-Les voiliers en hivernage sont-ils plus souvent sur des parking ou dans des hangars?

Merci à ceux qui voudront bien me répondre!

Bon vent à tous!

L'équipage
05 mai 2009
05 mai 2009
0

les études c'est bien beau...
mais naviguer un peu c'est beaucoup mieux...

05 mai 2009
0

qu'entend-t-on par hivernage ?
A lire tes questions, je pense qu'il faudrait affiner ta notion de l'hivernage et les catégories de voiliers.

On peut hiverner un bateau en le laissant à l'eau mais aussi en le sortant de l'eau, en le remisant dans un local.

On peut mettre au sec facilement un dériveur (à chaque sortie) mais difficilement un 15m. Et pourtant ce sont deux voiliers.

Mon expérience :
mon fireball d'il y a 20 ans était sorti de l'eau après chaque ballade. Rincé à l'eau douce, une bache avec de l'aération et remisé dans le jardin. Le matériel est stocké au sec dans le garage. Les voiles séchées puis rangées. Nettoyage plus approfondi pour la longue période d'hiver.

Sur un croiseur de 8.00 : Il faut prendre en compte en plus, l'électronique, l'avitaillement, le moteur, l'équipement qui est plus conséquent.
Le mieux est de faire très régulièrement l'entretien et pour la phase de "mise au repos du bateau", les choses sont plus simples.
Dans une phase d'hivernage, si on met le bateau au sec, cela peut être le moment d'effectuer des travaux que l'on ne ferait pas sur l'eau : oeuvres vives, passe-coques, anodes... Et en plus pour une coque plastique, c'est mieux de passer du temps au sec, versus osmose.

Pour un dériveur, temps à passer = 1/2 journée
Pour un croiseur : 2 jours ?

je connais plusieurs skippers qui sortent leur bateau de l'eau 4 ou 5 mois par an. Ça fait de la place pour les autres bateaux.

Pour hiverner sous un hangar, il vaut mieux que le bateau soit au gabarit routier. Comme ça on le stocke où l'on veut, quand on veut.
L'hivernage sur parking est courant sur les terre-plains des ports. On n'a pas besoin de démater car c'est la grue qui met le bateau à son emplacement, dans un espace privé.

Pour finir, il y a des fiches techniques sur comment hiverner quoi. Les archives des revues nautiques peuvent t'aider. Je pourrais te fournir certaines de VV si tu le souhaites.

Bon courage pour ton étude.

François

05 mai 2009
0

En ce qui me concerne
Navigation en eau douce (lac Léman), voilier quillard 8m60.

Hivernage à sec tous les 3 ans (en moyenne de fin octobre à début mars) sur terre plein chantier. Réfection antifouling avec préparation surface (VC17), polish coque et travaux en fonction des besoins.

Moteur HB 6cv, entretien annuel (environ 50h) standard (bougie, filtres, vidange embase), remplacement préventif de l'impeller tous les 3 ans à la sortie d'eau.

Le reste du temps, soit 2 ans sur 3, le bateau reste à flot (amarrage doublé) et je navigue toute l'année (première sortie le 4 janvier en 2009). Moteur dans la cabine pour le protéger du gel, idem pour GV et Génois. Un peu plus de temps de préparation/rangement mais pas photos sur la durée de vie des voiles (GV de 1988, remplacement prévu hiver prochain, Génois de 2002 fera encore 1 ou 2 saisons)

Sinon pour l'entretien courant ,carénage par plongeur en début de saison, contrôle régulier des points d'usure des voiles, etc... Un bateau c'est fait pour naviguer pas pour hiverner 8 mois par ans, quoi qu'on en dise !

Bon vent à tous ;-)

05 mai 2009
0

ça depend de ton budget
non t pas obligé de le sortir de l'eau, juste faire un carrenage et le remettre a l'eau.
tu peux l'hiverner sur le parking port, dans un (ton) hangar, dans ton jardin, dans le jardin du pti pépé qu'a un champ pas loin du port.

05 mai 2009
0

tentative
un voilier n'est pas systématiquement mis en hivernage, certains naviguent aussi l'hiver,

d'autre hiverne leur bateau à l'eau, c'est à dire qu'il est désarmé, voiles coussin nourriture enlevées enfin souvent un maximum (moteur d'annexe, annexe elle même)

d'autre hivernent à terre, sur des emplacements prévus par les ports, sur ber (berceau) calé, et souvent déséquipés

dans un cas comme dans l'autre c'est souvent une période de petit travaux,

peut de bateaux hivernent sous hangars car il y a peu de place et ce sont des places des chantiers nautiques, alors seuls les bateaux nécessitant des travaux lourd nécessitant un abris sont sous hangars des chantiers,

voilà de mon point de vue, merci de revenir nous donner le résultat de ton travail

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (102)

Le beau temps !

mars 2021