heure ronde des marées

on en a dejà parlé mais ça ne me semble pas bien clair dans ma petite tête ou tout au moins je voudrai avoir vos avis .merci

  • Pour le calcul des hauteure de marée on calcul "l'heure marée" ça c'est clair le 1/6 de la durée du marnage .

  • Là est la question: Pour les courants que ce soit l'almanach ou le petit tableau sur les cartes marine on parle de "l'heure DE marée" et cette heure DE marée doit etre l'heure Ronde .Seulement je n'ai jusqu'à present pas reussi à trouver un exemple concret .

Donc etes vous d'accord : exemple

PM: 13h 29mn

à 13h a ma montre je lis le courant sur le tableau à PM 0 ce qui me donne direction et force
à 14h je prends la ligne PM + 1

et entre 13h et 14 h j'aurai un conrant en direction et en force entre PM 0 et PM +1
merci
josé

L'équipage
31 jan. 2011
31 jan. 2011
0

Je ne raisonne pas comme cela
Pour ton exemple
A 13 h je suis entre la PM (qui est à 13h29) et 1h avant la pleine mer (12h 29).
Donc je consulte les deux figures correspondantes du SHOM (par exemple) et je fais une moyenne à l'oeil

A 13 h 29, je ne regarde que la figure PM

A 14 h, je suis entre la PM (13 h 29) et 1 h après la pleine mer (14h 29), donc j'estime en faisant la moyenne entre les deux figures.

En fait, ces valeurs de courant sont tellement approximatives que je prends simplement la figure de l'heure la plus proche, au pif si je suis juste entre deux figures.

31 jan. 2011
0

comprends pas
les cartouches des cartes donnent les courants de -6 à +6 par rapport au port de référence.

31 jan. 201116 juin 2020
0

je crois
qu'on parle des figures tirées des atlas des courants du SHOM, qui sont reproduites dans le Bloc Marine et pas des tableaux de chiffres qu'on trouve sur les cartes marines...

31 jan. 2011
0

OK, merci,
il y a une page par heure et entre les deux, comme tu dis, on extrapole.

31 jan. 2011
0

je parle des deux
c'est la m^me choses

sauf que sur le petit tableau sur les cartes il s'agit des courants à un point bien determiné sur l'atlas on a toute une zone mais la lecture "Heure DE marée" suit le m^me principe ..

J'ai l'impression que cette histoire d'heure DE marée ,heure ronde n'est claire pour personne .

josé

31 jan. 2011
0

heures des marées, heures des courants, heures des ???
En pratique les variations sont faibles et extrapoler à 10mm près n'entraine pas d'erreurs conséquentes.
Il est de peu d'intérêts de chercher à finasser à partir de données déjà imprécises.
Personnellement je prends l'heure la plus proches et c'est tout.

Bien cordialement

JP L

31 jan. 2011
0

Sur les cartes de courants...
il s'agit d'heures d'horloge, le terme "heure ronde " étant plutôt habituellement réservé à l'heure au passage du 12 sur nos montres.

Le rattrapage du décalage avec l'heure marée se fait lorsqu'on change de page pour passer de "h" heures après la PM à "y" heures avant la PM.

Si la PM est à 13h29 localement (à préciser en fonction de la position par rapport au port de référence)et en heure légale (!!) et qu'il est 13h à ta montre, tu dois plutôt lire la carte à PM -1 et celle à PM et interpoler les deux.

On peut tenter de fignoler, mais il faut se dire que le courant indiqué est tout de même assez imprécis (suis-je juste sur la flèche ou bien sur celle d'à côté?) et se modifie en permanence. Donc je retiens la vitesse et la direction indiquées à l'heure la plus proche, ou bien j'interpole lorsque la variation est importante entre deux cartes.

En fait, on est rarement pile par rapport à l'heure de marée indiquée sur la carte et une variation de + ou - 10% n'a pas grande influence sur le résultat final!

31 jan. 2011
0

ecumeur
d'accord tout celà est "imprecis" mais au depart il s'agit de comprendre , de savoir comment ça marche precisément apres ....

31 jan. 2011
0

Bonsoir
Il est facile de se positionner facilement sur l'atlas avec le compas pointe séche. Il y a une référence en latitude sur le côté du cartouche.
Pour les heures, je calcule la durée d'une heure maréee entre deux pleines mers succéssive mais je ne suis pas sur de la justesse de la méthode. Ne pas oublier d'interpoler le coef du jour a l'aide de l'abaque situé en intro de l'atlas.

31 jan. 2011
0

13 cartouches
il s'agit d'intervalles de temps..

En ce qui me concerne, si par exemple la PM , est à 14h00, au port de référence de la cartouche, j'annote au crayon ou sur un post it , l'intervalle 13h30 14h30 et ensuite je déroule en utilisant des segments de 60 minutes, et non la durée du 12° de la marée en cours..

Et je corrige la force du courant en fonction du coeff en cours, à l'aide du tableau en debut d'atlas, dans la mesure ou les vitesses indiquées sur la cartouche le sont par ME et VE Moyennes

31 jan. 2011
0

C'est bien ça
que j'ai essayé d'expliquer auparavant

31 jan. 2011
0

Tétrapilectomie
Il m'a toujours paru évident personnellement que les heures à utiliser dans l'atlas des courants sont des heures de 60 minutes.

En nav côtière, plus que la force du courant, c'est l'heure de la renverse qui est l'information la plus déterminante. C'est ce qui peut faire la différence entre un apéro bu au port suivi d'une bonne bouffe au chaud, d'avec 6 h à se faire secouer à la cape devant l'entrée du port sous la pluie, ou encore d'un cap franchi fingers in the nose avec plusieurs heures à refouler le courant sur place.
Hélas, c'est souvent sur les heures de renverse franche que les modèles du SHOM sont peu précis et qu'il faut prendre de la marge par rapport aux indications de l'atlas. C'est du moins mon constat perso.

Interpoler au 1/10ème de Nd la vitesse du courant au point P, à l'heure h par un coeff k, cela semble relever de la tétrapilectomie longitudinale.
Même pour une traversée du golfe normand-breton, on se contente généralement du ½ Nd.

31 jan. 2011
0

la pratique de la pataphysique
est parfois utile dans certaines zones, ou l'interpolation à certaines heures, peut donner une différence de 1 noeud voire plus.

ça permet de savoir si ça le fait ou si ça le fait pas , surtout si on navigue à l'estime.

31 jan. 2011
0

une heure marée.......
n'est pas 60 mn.......donc quand on dit pm+1 c'est l'heure de la pm + votre calcul heure marée et l'heure marée on l'obtient par la formule(heure pm-heure bm)/6 ou(heure bm-heure pm)/6

31 jan. 2011
0

@ domi, merci
Il ne m'avait pas totalement échappé qu'une heure de marée ne fait que très rarement 60 minutes.

Mais pour utiliser l'atlas, il est implicite qu'il faut utiliser de heures de 60 minutes.
Comme mentionné dans un post précédent, s'il fallait utiliser des heures de marée, planches PM - 6h et PM + 6h seraient identiques, ce qui n'est pas le cas.
Autre indice : lorsqu'un altas comporte plusieurs références, le passage d'une référence à l'autre est indiqué en heures et minutes, et non en heures et 1/10 d'heures comme ce serait les cas s'il s'agissait d'heures de marée.

31 jan. 2011
1

Je confirme
Je confirme ce qui a été dit, à savoir que les heures indiquées dans l'atlas de courant du shom sont de "vraies" heures de 60 min.

Utiliser de vraies heures alors que les marées peuvent avoir des durées différentes est en effet surprenant. Ça veut dire que le shom considère que c'est au moins aussi bien, sinon mieux, que d'utiliser des "heures marées". On peut peut-être comprendre cela (attention : ce qui suit n'est qu'une opinion personnelle nullement étayée) en regardant comment le shom calcul les courants de marées (www.shom.fr[...]nt3.htm ). En gros, les simulations numériques modélisent les différentes forces qui s'exercent sur les particules d'eau (forces de pression, "frottement" sur le relief, force de Coriolis). Les masses d'eau sont mises en mouvement par la variation de hauteur d'eau imposée (loin des côtes dans le modèle) par la marée.

Tout ce paragraphe pour dire que la durée de la marée n'est pas la seule échelle de temps en jeu dans ce phénomène, mais que d'autres éléments rentrent en jeu : la configuration de la côte et des fonds marins par exemple. On ne peut donc pas toujours s'attendre à ce que les courants changent X fois plus vite si la durée de la marée est diminuée d'un facteur X. Pour se convaincre de l'importance de ces "autres" éléments, on peut d'ailleurs admirer le fait que le marnage est environ 2 fois plus important en Manche qu'en Bretagne sud, alors que les forces à l'origine de la marée sont les mêmes : la taille de la manche est juste ce qu'il faut pour "amplifier" les marées.

Pour terminer sur un truc utile, lorsque j'utilise un atlas de courants, je prépare sur un papier un petit "tableau" pour savoir quel carte utiliser à quel moment. Mettons que je veuille naviguer entre 18h et minuit du côté de Brest. Je note les heures des deux pleines-mers qui encadrent cet intervalle de temps : 15h33 et 3h55 le lendemain (horaires pour les PM de Brest aujourd'hui).

Je prépare alors deux tableaux :

15h33 PM

16h03
16h33 PM+1
17h03
17h33 PM+2
18h03
18h33 PM+3
19h03
19h33 PM+4
20h03
20h33 PM+5
21h03
21h33 PM+6
22h03 21h25
21h55 PM-6
22h25
22h55 PM-5
23h25
23h55 PM-4
00h25
00h55 PM-3
01h25
01h55 PM-2
02h25
02h55 PM-1
03h25
03h55 PM

En vrai, ça va très vite. Je note la première PM, j'ajoute 1h à chaque fois de bas en haut (première colonne du premier tableau, qu'on n'a en fait pas besoin d'écrire). Ensuite je note les heures intermédiaires (décalées d'une demie heure, deuxième colonne). Je sais donc qu'entre 20h03 et 21h33 j'utiliserai la carte PM+5.

Pour le deuxième tableau, je fais quasiment la même chose de bas en haut, en retranchant à chaque fois une heure à la PM. Entre 0h25 et 1h25 j'utiliserai la carte PM-3.

Le point délicat, c'est évidemment de savoir quand passer de la carte PM+6 à la carte PM-6. D'après mon tableau, c'est quelque part entre 21h25 et 22h03.

On peut bien sûr étendre ce tableau autant que l'on veut.

J'espère que ce sera utile à quelqu'un.

31 jan. 201116 juin 2020
0

Pb de mise en page
Pardon pour la mise en page du tableau (échec flagrant), je tente d'en joindre une copie en .jpg

01 fév. 2011
0

tout d'accord
avec jack et lulu, c'est bien comme ça que ça marche; après, le plus adapté à la mer, c'est quand même le crayon 3B sur la carte de l'atlas du shom et la gomme entre 2 navs...
JM

31 jan. 2011
0

Plus simple
Noter au crayon dans la marge de chaque planche de l'atlas l'heure correspondante du jour et rayer celle du jour précédent.
Quand la marge est pleine, hop un coup de gomme et on recommence.

01 fév. 2011
0

Je suis agréablement surpris....
par l'intérêt soulevé par la question de notre ami Calypso. Cela montre qu'il existe tout de même un certain nombre de pratiquants qui ne veulent pas "naviguer idiot", guidés par l'écran de leur PC mais qui cherchent à comprendre le fonctionnement de ce milieu fluide et changeant, ce qui fait tout l'intérêt de nos navigation bretonnant-normandes!

01 fév. 2011
0

d'accord

avec la plus part d'entre vous .il y a les "heures marées" pour la regle des 1/12emme et les "heure de marée" de 60mm pour le courant.

ce qui s'explique facilement car s'il fallait des documents fait en "Heure marée" il nous faudrait plusieurs tome car elles ci changent toujours pouvant passé de 50 à 70mn , donc je suppose qu'il y a aussi une question pratique .

Néanmoins tout celà ne repond pas à cette histoire d'heure RONDE .

il peut y avoir une façon de connaitre la direction et la force quelque soit l'heure c'est d etracer la "Rose des Courants" puis de lire la courbe ainsi determiné .

Mais le plus étonnant de cette histoire d'heure Ronde c'est que nul part je ne trouve un exemple d'application m^me dansr des bouquins costaud ...

josé

01 fév. 2011
0

Réflexion intellectuelle
Je suis tout à fait en phase avec l'exemple donné par Calypso et n'ait pas de réponse concernant l'heure ronde.

Mais n'oublions pas qu'une précision à la minute ou au centimètre est ridicule du fait que l'heure réelle de la marée dépend de plusieurs facteurs variables.

Il m'arrive fréquemment de constater des différences entre l'heure de marée théorique et réelle de 15 mn et même de temps à autre de 45 mn!

Tout cela influe sur les courants de manière considérable, alors 10 mn de plus ou de moins...

Par ailleurs les cartes de courant ont fréquemment des différences de direction ou de force sensibles.
Pour ma part, dans les anglos, j'utilise simultanément 3 cartes différentes.

01 fév. 2011
0

Il ne faut
pas trop chercher la petite bête pour savoir la vitesse et la direction d'un courant à une heure t.

Il y a aussi d'autres facteurs (non inscrits dans les livres) qui peuvent jouer énormément sur le courant et décaler l'heure prévue théorique.
Par exemple dans une rade ou une baie, un vent fort ou des pluies excessives vont aussi largement influencer le courant.

Les valeurs données dans les livres de courant sont des moyennes constatées.Non pas, à un coef précis mais à une moyenne de vives eaux et mortes eaux.

On constate donc que en un point, les valeurs qui nous sont données ne correspondent qu'a une sommation de valeurs moyennes.
Un port de référence (qui peut être une sortie de rivière) et qui peut être assez éloigné du point où l'on se trouve, des valeurs forces et directions constatée en moyenne sur le lieu suivant un coef moyen, une heure donnée par rapport à la PM du port de réf avec des durées de marrées variable.

Autant dire....rien de vraiment précis là dedans.
Et pourtant....à quelques dizaines de minutes près....ca fonctionne !!!!

Elle est pas belle la vie !
Merci aux chercheurs qui ont établi toutes ces données.

01 fév. 2011
0

Le post de Jak
est exactement la manière dont je procède.
Et je ne prends ces infos (cartes ou atlas) que comme des indications.

J'ai posé la question hier soir au SHOM par mail.
N'ayant pas accès à ma messagerie en cours de journée, réponse j'espère ce soir.

01 fév. 2011
0

site du shom
As-tu l'adresse de la page où ils parlent d'heure ronde pour qu'on essaie de comprendre ?

01 fév. 2011
0

Bah ....
J'ai lu l'avant-propos, les généralités, les caractéristiques des courants et les définitions données dans l'atlas et nulle part (sauf erreur de ma part of course) je n'ai lu l'idée d'"heure-marée".
On ne parle que de l'heure de la PM pour seule référence.

01 fév. 2011
0

Il y a des tables
qui donnent les hauteurs, non par à PM+1, +2 etc..., mais à 16h00, 17h00, 18h00 etc...

Je pense que c'est ça les heures rondes.

L'interpolation est plus facile puisque s'il est 18h20, marée montante, il suffit d'ajouter le tiers de la différence entre la hauteur à 18h00 et la hauteur à 19h00.

01 fév. 2011
0

Ah !

On en apprend tous les jours.
Je ne connaissais pas ce tableau.

En fait tout dépend de la question que tu te te poses.

Si tu veux avoir une idée approximative du temps pendant lequel tu pourras naviguer dans une zone, ce tableau est très pratique car ta préoccupation est une notion de durée plus ou moins précise.
Très facile à appréhender montre au poignet. Pas d'erreur possible.

Si tu veux savoir le laps de temps pendant lequel tu pourras entrer ou sortir d'un port avec des bornes précises et impératives, le calcul de l'heure marée est incontournable mais il y a un risque d'erreur lié au calcul.

02 fév. 2011
0

Réponse
plutôt laconique du SHOM :

Sur les heures indiquées :
"Concernant votre premier point, il s'agit bien d'une heure de 60 minutes, sinon nous aurions précisé "heure marée" en haut des tableaux.

Sur la différence PM-6 et PM+6
"Pour le second point, cela est du a la propagation des ondes de marées qui ne se fait pas de la même manière : facteurs géomorphologiques ...
je vous renvoie pour cela aux pages du fascicule.

Restant à votre disposition, cordialement."

01 fév. 2011
0

donc si je comprends bien
vos avis et commentaire c'est le plus grand flou quant a la lecture de ces documents .

que ce ne soit pas precis au dixieme ou au 1/4h d'accord tout le monde sait celà mais qu'en est-il avec de cette heure RONDE dont parle tous les documents en la matiere ????

les capitaines 2000 savent peut etre ??,

01 fév. 2011
0

j'ai aussi posé
la question au Shom voilà bien des mois ,jusqu'à ce jour pas de reponse .

Par contre lorsqu'on lit sur leur site il parle bien d'"heure marée" et d'"heure DE marée" et parle d'heure Ronde mais pas d'exemple de lecture c'est celà qui manque ...

j'aime bien savoir et comprendre ensuite et bien chacun fait ça petite sauce:-(

01 fév. 2011
0

sur le Shom
tu va en "plan du site" puis en Océanographie et là tu trouve marée et courant là il parle de "heure de marée " et d'heure Ronde

01 fév. 201116 juin 2020
0

Heures rondes
.

01 fév. 201116 juin 2020
0

H. ronde
D'accord avec Picarre

Définition par l'exemple :
"Le barrage est coupé par une écluse (côté Dinard).
L'ouverture de l'écluse se fait chaque heure ronde lorsque le niveau de la mer est supérieur ou égal à 4.00 m." C-a-d 11h, 12h, etc ...

Pour ce qui concerne la précision, chacun sa méthode. Pour ma part, j'ai inclus dans mon livre de bord fait maison, des feuilles plastifiées contenant les abaques de calcul marées et courants

02 fév. 2011
0

.
Pas de réponse du SHOM à mon mail. :-(

03 fév. 2011
0

merci Gadloo

au moins on sait à quoi s'en tenir

et lisez bien le haut des tableaux c'est bien écrit "heure DE marée" et non "heure marée"

ouf me voilà rassuré

josé

01 fév. 201116 juin 2020
0

et aussi
Celui-ci, genre marégraphe pour PM+ ou - x heures

01 fév. 201116 juin 2020
0

Puisque personne ne l'a encore mentionné
je signale le site officiel PREVIMER
www.previmer.org[...]/
qui comporte des prévisions des courants sur 4 jours tous les 1/4 h dans certains cas, la météo et beaucoup d'autres choses (il faut s'inscrire mais c'est gratuit)
Pour une fois que l'état fait bien les choses avec nos impots...

01 fév. 2011
0

finalement
à la lecture de tout celà "l'heure DE marée" en position à "l'heure marée" est surement une heure ronde de 60mn .

donc si la PM à 13h 29 , PM + 1 c'est 14h 29

ce qui m'arrangerai bien car ça fait plus de 40 ans que je lis les tables de cette façon

01 fév. 2011
0

puis je avoir votre attention ?
salutatous

les cartes de courant fournies par le SHOM sont des "photographies" (si je peux dire) de l'état des courants à une heure donnée

par principe, le SHOM les ratache à l'heure de la pleime mer

donc PM+1, c'est forcément PM+1 heure (soit 60mn) et ainsi de suite; c'est à dire qu'il présente l'état des courants 1 heure après la pleine mer

ce serait impossible à analyser si le "+1" était en fait "+1 heure marée", puisque l'heure marée n'est jamais la même entre 2 marées successives

ce qui explique aussi que le PM+6 ne correspond pas au PM-6 de la marée suivante

j'espère que je suis clair

cordialités maritimes
larent le hareng

01 fév. 2011
0

Félicitations à Calypso
car avoir raison depuis 40 ans ça n'arrive pas tous les jours ! :-D

01 fév. 2011
0

Rien de choquant !
puisqu'un cycle de marée dure plus de 12 heures.

Et puis, si vivre dans le doute est désagréable, vivre dans la certitude est ridicule ! :alavotre:

01 fév. 2011
0

en suivant
donc calypso, tu as parfaitement raison depuis 40 ans

cordialités maritimes
larent le hareng

01 fév. 2011
0

et ce qui est désolant
c'est que personne a pu me demontré que j'avais tord ..j'aurai bien voulu.. :-)

mais je pense que certains vont changer leur façon de faire .

et à lire attentivement les tableaux sur les cartes on voit qu'il y a un trou PM+6 n'est pas identique à PM-6

01 fév. 2011
0

tout à fait
et entre le doute et la certitude il y a l'inquiétude ..et ça c'est pas bon :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (143)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021