hélice repliable

Sur un moteur fixe d'assez faible puissance; le fait de passer de l'hélice triplaes d'origine à une hélice bipale repliable va til modifier la vitesse ou le comportement du bateau ??

L'équipage
03 sept. 2003
03 sept. 2003
0

Hélice tri à bi pliable
Ben un peu mon n'veu que ça va changer. En nav' au moteur probablement 30% de perf' en moins en marche avant, et 50% en marche arrière, décalage entre avant/arrière dans les manoeuvres, temps de "prise" dans l'eau plus long (faut l'temps qu'elle se déplie...). Ceci étant, tu as des pliables MaxProp qui sont sur papier quasi aussi performantes que des tripales fixes, mais faut allonger les biftons. En navigation sous voile, on m'a toujours prétendu que le gain d'une pliante pouvait aller jusque 1 noeud, je n'y crois pas, entre 3 et 5/10e me semble plus correct. Attention aussi de ne pas changer l'hélice d'origine contre n'importe quoi comme bipale pliante, çe se fait pas au hasard. Ah oui, si ton safran est correct, et avec une pliante bi-pale "standard" en marche arrière tu ne baborde/triborde plus du tout.
Tout ceci n'est que de l'expérience personnelle amateur, bien sûr, cum grano salis....

Jean-Louis

04 sept. 2003
1

attention !
Un essai recent d'une revue nautique, je ne sais plus laquelle, je poubellise, a montre qu'une J-prop tripale a mise en drapeau automatique fonctionnait mieux qu'une tripale normale en marche avant apres reglage du pas.
Elle fonctionnait aussi beaucoup mieux en marche arriere avec absence de couple et un temps de reaction plus rapide.

Cependant ce sont des helices cheres et sont elles fiables au fil des ans ?

Excuse d'avoir repondu un peu a cote de la question car il ne s'agit pas d'helice repliables mais qui se mettent en drapeau.

Cependant c'est peut etre bon a savoir.

04 sept. 2003
0

Mouais,
Une bec de canard est parfaite, à la voile ...tu devrais gagner 0,5Kn.
en marche avant yaurapa grosse différence, en arriere ça peut etre l'horreur.

En fait tout depend du rapport poids/puissance de ton batô:
18CV pour un boat de 3~3,5t c'est OK, aprés c'est plus difficile.
Pour cette raison(4,5t/18CV) j'ai démonté la BDC d'origine et mis une tripale (pliable) à la place.
Maintenant je manoeuvre nickel, mais j'ai perdu 2 ou 3/10eme par rapport à la bipale :(

11 oct. 2004
0

HELICE REPLIABLE
POUVEZ VOUS ME FAIRE PART DE VOS REMARQUES AU SUJET DES HELICES TRIPALES MAX PROP ET GORI

12 oct. 2004
1

des faits.... rien que des faits !
Voilà j'ai une maxprop :

les plus :
- manoeuvre en marche arrière hyper confortable (voilier de 47 pieds)
- performances : au moteur au moins équivalentes à celles d'une hélice classique; sous voiles, un petit gain mais je ne suis pas régatier donc le 0,x nds gagné ne'est pas ma motivation première

les moins :
- le prix
- le règlage qui ne peut s'effectuer qu'a sec
- les anodes spécifiques

Voili Voilou

27 juil. 2015
0

j'ai également une max prop sur un voilier 41 p , même constat plus et moins

12 oct. 2004
0

bec de canard standard
voilier fantasia, moteur 9 cv:

en marche avant comme la tripale fixe "d'avant",

en marche arriere : MISERE !!! (temps de reponse hyper long, 2 kt a fond...)

gain sous voile: 3 a 4 dixieme au pres
un peu plus au portant, c'est pas enorme...mais c'est beaucoup de plaisir...que tu regrettes en arrivant au port !

0

perte des pales
C'est pas moi qui le dit, c'est l'expérience d'un loueur qui utilise des Bavaria et des Beneteau avec hélices repliables fournies à l'origine. Après moulte mésaventures et pettes de pales, il a renonçé et équipé toute sa flotte d'hélices tripales fixes.

Sous voile, ne pas oublier de bloquer l'hélice. Contrairement à ce que l'on pense, une hélice en "roue libre" freine plus qu'une bloquée (sans compter que ça abime certains réducteurs)

23 fév. 2014
0

Je gagne jusqu'a 1 noeud en laissant tourner ma tripale quand je la bloque mon bateau ralenti ... Sur un voiler de 9.50m avec un 18cv et 3,5t de poids cherchez l'erreur ?

12 oct. 2004
0

le test des locations

Prendre le comportement "marin" des locataires de bateaux à la petite semaine n'est peut être pas un bon critère !!

Pour des comportements normaux envers son matériel, je peux vous faire-part de ma modeste
expérience des trois systèmes.

La max-prop bipale :Au montage la faire régler par un pro en fonction du moteur et du type de carène cela est important pour le rendement
. A l'usage! Un peu de douceur si votre moteur est puissant car sinon le système de Sécu met l'hélice en drapeau et il faut intervenir!
. Pour les accros de la régate ou de la fraction de nœuds : Faire un repére trés visible sur le tourteau moteur-arbre d'hélice avec l'hélice en drapeau en position Verticale c'est dans cette configuration qu'elle présente le moins de trainée.
La bec de Canard: Plusieurs familles suivant l'ancienneté et ou le constructeur!
-Les pales indépendantes les + anciennes
si en permanences propres ! Pas de PB, en marche avant après un bon coup d'accélérateur!
En marche arrière toujours le coup d'accélérateur
bateau sans ère avant si possible! Et attendre le résultat !Car momentanément la situation est incontrôlable!
-Les pales solidaires par des dentures, même précautions et conditions d'usages, un peu plus
de vitesse de réaction en marche arrière, mais toujours de la patience!
- Les pales solidaires par des dentures et pales
vriées en position repliées , je n'ai pas d'expérience personnelle sur cette dernière famille.

L'hélice fixe traditionnelle :
J'ai écris un modeste texte sur les maneuvres portuaires au moteur sur ce forum au sujet des propulseurs d'étraves !
Les hélices quelques soient leurs conceptions ne sont pas faites pour aller tricoter avec des mouillages qu'il soient en chaines ou en textiles !! Même si le bateau n'est qu'une location!!!

Bon choix!

01 déc. 2004
0

HELICE GORI
POUVEZ VOUS ME FAIRE PART DE VOS OBSERVATIONS SUR CETTE HELICE ?

02 déc. 200416 juin 2020
0

Pas repliable et pas vraiment adapté au sujet mais
J'ai 2 petits moteurs qui étaient équipés de tripale et avaient du mal à exploiter toute leur puissance. Malgré calculs et recalculs tous les pros me disaient que mes tripales étaient adaptées. Je suis repassées aux bipales d'origine, non repliable .... et miracle :-)
Ca n'a pas grand chose à voir avec ton cas, mais le point commun c'est que je pense qu'il faut faire fi de toute tentative d'explication théorique et ne prendre en compte que les expériences réelles.
Ca se trouve sur :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php
bonne lecture si tu as le temps ;-)

24 fév. 2014
0

que d'âneries .......................
une hélice en roue libre freine moins que bloquée .
une bec de canard bien calculé pousse autant qu'une trois pales avec un rendement inférieur d'ou une consommation accrue .
en marche arriére le couple est identique à une bipale de même taille .
on ne peut pas parler de gain de vitesse en noeuds mais en pourcentage .
une fois que la vitesse de coque est atteinte quelque soit l'hélice on n'ira pas plus vite ,mais on partira plus facilement au planning et celle-ci sera plus rapidement atteinte .
sur tous mes voiliers à part le hood qui avait une trois pales qui entrainait un alternateur j'ai eu des BDC GORI
je n'ai jamais perdu de pales ,au carénage je la démonte et je la graisse je vérifie l'usure des axes ...
pierre2 en a une dont il est très satisfait
je trouve que trainer un seau sous le voilier me mange 50% du plaisir de la voile donc si je perds 10% de rendement au moteur il me reste encore 40%
alain

24 fév. 2014
0

tu as completement raison !!!
il y a beaucoup d histoire racontee au niveau des helices parceque souvent pas adpate ce qui genere des legendes
une helice il faut bien la calculer et si le resultat n est pas concluant ca veut dire que le calcul est passe a cote
j ai eu plusieurs exemples qui pour un pas ou un diametre legerement different du calcul theorique le bateau devenait manoeuvrant alors que le calcul donnait une pettite difference
donc il faut des fois tatoner autour des cotes prevu pour trouver la bonne helice
avec une helice a pas reglable c est plus simple mais il faut prendre le temps de la regler

24 fév. 2014
0

Je reconfirme hélice en roue libre freine moins ... Et pour ce qui est de la manœuvrabilité c'est aussi une question d'habitude autrement dit il y a des bons pilotes et des mauvais comme sur la route :)

17 mai 2015
0

C'est connu, les hélicoptères qui tombent en panne bloquent leurs pales pour tomber moins vite !!! Une hélice bloquée freine moins qu'une hélice freinée (car même si elle est libre elle freinée par les frottements!)
C'est comme ça la physique, c'est forcément comme on le voudrait !

17 mai 2015
4

revois ta copie .......
par constatation et par calcul ,ça à été constaté
l'autorotation comme parachute sur les hélicos
à pour but de donner de la vitesse au rotor
et d'inverser le pas au moment critique avant le contact au sol
si l'hélice bloquée ne freinait pas comment ferait'on pour récupérer de l'énergie avec un alternateur de ligne d'arbre en la laissant tourner ,
une hélice qui se visse dans l'eau ,c'est comme pousser une planche dans un liquide perpendiculairement ou sur la tranche ce n'est pas le même effort
je veux bien te croire mais prouve moi le mathématiquement
par ces calculs comparatifs
.
alain

17 mai 2015
0

Je crois que tu commets une erreur. L'autorotation agit dès le début de la chute et non seulement en fin. Le pilote va orienter ses pales de manières à emmagasiner le plus d'énergie possible et vers la fin il va les "ouvrir" afin de ralentir. De plus le pilote, en fin de chute, le pilote récupère l'énergie horizontale (s'il y a) pour augmenter l'autorotation. Pour cela il cabre l'appareil pour transférer cette dernière sur le rotor. Et comme tu viens de le dire toi-même, il donne de la vitesse aux pales en les mettant le plus perpendiculairement au mouvement afin d'accélérer la chute et en les fermant au fur et à mesure de l'accélération de la descente pour augmenter leurs vitesses et.... ralentir la chute.
Une hélice qui tourne doit être considérée comme une surface plane dont la surface serait équivalente au cercle formé par les pales et donc une traînée bien plus importante que celle des pales seules (surface des pâles perpendiculaires à l'avancement).
La nature l'a bien comprise d'ailleurs, avec les graines d'érable. Mettons-les dans le vide, elle tombe rapidement sans mouvement: dans l'air, elles tournent et tombent doucement comme les hélicoptères.
L'hélice fixe fait donc bien moins de trainée qu'une hélice freinée, car il n'existe pas d'hélices "libres", toutes les hélices débrayées ayant quand même des coefficient de frictions importants. Et le pire, c'est quand on met un alternateur d'arbre dessus, car c'est là qu'elle freinent le plus (normal, il faut bien que l'alternateur prenne sa force quelque part).
Et pour finir, quand un avion à plusieurs hélices et dont un moteur tombe en panne, on met l'hélice en drapeau afin de minimiser la traînée et non en mouvement libre.
J'ai moi-même mis beaucoup de temps à intégrer ce concept, mais devant les calculs fait devant mes yeux (pas par moi rassurez-vous), je n'ai pu que constater.
Ceci dit quel est la différence de freinage entre les deux modes d'hélices ? Ce ne doit pas être bien lourd et la réglage des voiles et plutôt primordial par rapport à cela.

17 mai 2015
0

NON! Il me semble qu'on mélange là deux pbs apparemment identiques, mais en réalité très différents: hélice marine très faible allongement, forte viscosité du milieu, hélice aérienne ou rotor très grand allongement et faible viscosité; moralité ce qui est vrai dans un cas (hélico en autorotation) ne l'est pas dans l'autre (hélice en rotation libre, dont en plus on ne peut pas régler le pas en marche!)... on peut ajouter que la mise en drapeau de l'hélice d'avion trouve son équivalent avec les J-Prop et consorts

17 mai 2015
0

Plus une hélice tourne librement et donc vite, plus le régime d'écoulement de l'eau autour se rapproche d'un écoulement laminaire … d'où une résistance moindre .
Plus elle est freinée, à fortiori immobilisée, plus l'écoulement de l'eau autour sera turbulent … d'où une résistance croissante pour devenir maximale lors de l'immobilisation .

… mais il est toujours possible de continuer à s'opposer aux divers développements relatifs à la Mécanique des fluides . :pecheur:

NB : ma remarque ne concerne que la résistance à l'avancée du navire . L'usure de l'arbre et ses annexes, de l'inverseur est un autre débat !

17 mai 2015
0

Bonjour l'embrouille, chaque fois que je lis les fils sur les hélices il y a une palanquée de théories (fumeuses?) diamétralement opposées décrites avec force détail.

Un lien vers un site crédible et simple à comprendre serait le bienvenu.

18 mai 201516 juin 2020
0

D'accord avec Freychou...
Le raisonnement physique pour une hélice DANS l'EAU est assez simple et bien connu des spécialistes, mais guère par les plaisanciers
Une hélice libre tourne parce qu'elle reçoit de l'énergie provenant de l'eau qui frappe les pales, qui est donc transformé en "énergie de rotation". Mais en tournant, elle éjecte de l'eau derrière elle. Elle redonne donc cette énergie à l'eau.
Dans le cas d'une hélice parfaite, capable de tourner sans frottement sur un axe, tellement lisse qu'il n'y ait pas de perte d'énergie par la friction de l'eau sur les pales etc..., elle serait 'transparente' par rapport au passage de l'eau, absorbant et redonnant toute cette énergie: elle n'opposerait donc aucune résistance au passage de l'eau.
Une hélice fixe est un obstacle qui perturbe l'écoulement de l'eau en créant des tourbillons, etc... De l'énergie est donc absorbée sans être restituée du tout, ce qui est à l'origine de la plus forte résistance qu'exerce l'hélice fixe par rapport à l'hélice libre. Bien sûr, l'hélice libre n'est jamais parfaite en réalité, donc elle provoque une résistance à l'avancement, mais plus faible que celle d'une hélice fixe...

PS concernant l'autorotation des hélicos, les arguments contre cette comparaison ont été trop souvent donnés pour que y revenir longuement : inversion du pas nécessaire pour créer une forte résistance etc...(fritz)

Quelques valeurs numériques pour fixer les idées...
Locked: fixe
free to rotate: libre de tourner
Feathering: mise en drapeau
3 blade : tripale

18 mai 2015
0

J'ai une Maxprop 2 pales. Aussi bon en avant et en arrière. je ne reviendrais pas a ma bipale fixe. Mais attention lors de la mise en place: j'ai eu besoin de 3 sorties d'eau pour trouver le bon pas. A ajouter au budget!

14 juil. 2015
0

Pour continuer sur un sujet qui divise un peu voici ce qu'écrit kiwiprop sur leur site web:

"Ainsi, contrairement aux idées généralement reçues, une hélice verrouillée en prise a généralement moins de trainée qu'une hélice en rotation."

www.kiwiprop.eu[...]s-voile

27 juil. 2015
0

C'est bien ce que je disais ! Un hélice freinée à une surface de résistance bien plis importante qu'une hélice fixe et donc provoque une traînée plus importante : c'est l'effet auto giratoire de l'hélico en panne ou plus simplement de la graine d'érable !

27 juil. 2015
4

ils parlent de leur hélice à mise en drapeau pas des fixes .....
il n'y a pas plus sourd aque celui qui ne veut pas entendre .
alain

27 juil. 2015
0

Mais oui, t'as raison... Et la graine d'érable tombe plus vite en tournant qu'en tombant fixement; l'hélico bloque ses pales en cas de panne; il est connu que les éoliennes donnent moins de résistance au vent les pales en mouvement que fixe.. c'est pour ça qu'en cas de tempêtes on les arrête... tous les avions qui laissent leurs hélices drapeaux lors d'une panne plutôt que de les laisser tourner librement... pour freiner sans doute parce qu'avec un moteur en moins on va plus vite ! Ah évidemment, c'est comme Galilée avec la terre ronde, c'est pas intuitif, mais c'est pourtant vrai !

27 juil. 2015
1

pour les helicos ils inversent le pas et descendent en auto rotation, avec frein moteur, il parait que c'est efficace si le moteur n est pas bloqué bien sur.
s'ils bloquaient les pales ils tomberaient comme une pierre

à confirmer par des experts bien sur

27 juil. 2015
0

Ca ne me dit pas comment améliorer marche AV et AR de ma Radice bec de canard ...

27 juil. 2015
0

il y a peu de bdc de qualité, depuis que j'ai la flexofold BDC je defie quiconque de savoir si c'est une fixe ou une BDC.

sur la MARTEC c'était important d’équilibrer au millipoil le poids des pales, regarder si il y a du jeu, mettre des rondelles le cas échéant, mêmes rondelles de chaque coté, graisser vigoureusement avant la mise à l'eau

la radice c'est plutot du bas de gamme ?

27 juil. 2015
1

une BDC bi pale, flexofold recommandee par Pierre 2, 6,5 nds à fond avec le meme moteur que toi et une tonne de plus au moins !!
rentré dans un mouillage par mistral et rafales fumantes a 3 noeuds, a fond
mais c'est cher
:oups:

0

la bipale bdc de flexofold est aussi performante en marche avant que la tripale de la meme marque,si j'avais un bateau de moins de dix metre je prendrai la bipale qui est beaucoup moins chere plus simple et quasiment aussi performante :-)

28 juil. 2015
0

our moi j ai payé 940 en aril 2014
j'ai contacté l importateur

28 juil. 201528 juil. 2015
0

c'est le prix de la qualité, il y a meme des silent blocks caoutchouc zéro shock zéro vibration
passage indécelable ma mar
vraiment a part le prix il n' y a aucune raison de garder des hélices fixes mais de mauvaises BDC, hideuses d'ailleurs ont donné une mauvaise réputation aux bdc
attention chez flexofold il y a deux versions cruising et racing peut etre que la racing est plus chere ?
vu que c'est un figaro tu vas pas mettre une cruising
:acheval: :acheval: :acheval: :doc: :jelaferme:

27 juil. 2015
0

Radice montée d'origine.
Malgré la petite puissance du moteur, je n'ai pas l'impression qu'elle "pousse".
C'est une 2 ou une 3 pales que tu as ?

27 juil. 2015
0

@Pierre 2, au secours !

27 juil. 2015
0

je suis rentré de corse par pétole, à 2200 tours bateau un peu chargé mais propre je suis à 5 nds dans des conditions idéales, si ça clapote je reste à 5 noeuds jusqu'à 2500 tours

conso ridicule , dans les 0,7 litre a l heure

j'ai un peu râlé au début car je n'attends pas le régime maximum à fond, 3400 au lieu de 3600 mais ça fait un peu overdrive ce qui est pas mal avec un bateau qui est TOUJOURS propre

940 euros

27 juil. 2015
0

2 ou 3 pales ?
€€€ ?

28 juil. 2015
0

Je suis tombé sur un tarif flexofold de 1100€ la bipale.
Est-ce le tarif, ou bien y a t-il une erreur ?

28 juil. 2015
0

Aïe, ça pique !

27 juil. 2015
1

changer les pales pour avoir un pas et un diamètre adapté
alain

27 juil. 2015
0

Une helice qui tourne freine moins qu une helice fixe.

27 juil. 2015
0

Une helice qui tourne freine moins qu une helice fixe.

27 juil. 2015
0

Une grains D erable qui tourne freine moins q une grains D erable qui tourne pas.

27 juil. 2015
0

Un helico sans moteur chute ajuste ses pales orientables pour accumuler de la vitesse de rotation et a l approche du sol oriente ses pales pour donner de la portance. Pour compared avec votre helice de bateau Il faudrai qu Elle soit a pas variable et a profile symetrique interieur exterieur comme helico.

27 juil. 2015
0

rien a voir l helico fait tourner le moteur eteint en frein moteur, sinon crash

27 juil. 2015
1

SI vous faites tourner votre helice plus vite que l eau la pousse Elle Donne une poussee au bateau.

27 juil. 2015
0

Fates vous une helice a pas variable ou une helice rentrant Dans la coque.

27 juil. 2015
0

j'ai adoré le noeud gagné en remplaçant la tripale fixe par une Kiwiprop, et j'ai le sourire chaque fois que je sors ...
après chacun fait comme il l'entend !

27 juil. 2015
0

Bonsoir,
perso une volvo trois pales repliables... Performance à la voile au dessus de la moyenne... j'ai une préférence pour la repliable au regard d'une à mise en drapeau... Au moteur en avant RAS vitesse correct, hélice bien équilibrée, économe en carburant... une bonne hélice simple de conception, mais 1 nds de moins à régime moteur équivalent qu'une JPROP. En Arrière, c'est pas terrible même pire que çà... il faut de la vitesse de rotation pour que la force centrifuge ouvre les pales et il en faut d'avantage lorsqu'il faut de plus lutter contre l'erre du bateau... c'est bien pour les bourrins. Par ailleurs à régime lent il ne recule pas il tourne en mangeant sur le pas de l'hélice. Il faut contrer ce symptôme par une ou deux impulsions sur le propulseur d'étrave afin de l'obliger à reculer...
Bref une histoire d'entrainement.

27 juil. 2015
0

Je ne comprends pas qu'il y ait encore des discussions sur le fait de bloquer ou pas l'hélice puisque qu'il suffit de regarder le loch ou le gps pour être fixé sur une éventuelle variation de vitesse . Chez moi je ne vois pas de différence (Gori pliable), donc je bloque, inutile de laisser tout ça tourner pour rien.

27 juil. 2015
1

Pour ceux que la langue de Nelson ne rebute pas, toutes les réponses aux questions précédentes sont ici, tests à l'appui.
www.yachtingmonthly.com[...]n-29526
Bonne lecture.

28 juil. 2015
1

CE fil veut dire que pas mal de bateaux ont une helices pas tres adaptee.

28 juil. 2015
0

très juste ! d'ou le bonheur après ètre passé à une hélice pliable adaptée au bateau et au moteur ...

28 juil. 2015
0

Est CE quelqu un a la feuille de calcul excel pour les helices de now bateaux ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021