hélice repliable

Je sais que ce sujet fait couler beaucoup d'encre mais je n'arrive pas à comprendre le phénomène d'ouverture de mon hélice.
Le bateau, un first class 10 avec moteur 2 GM centrale sous la table du carré, une chaise d'arbre plus de 1 m après la quille et une hélice radice neuve.
Le problème : impossible d'ouvrir l'hélice sans une marche arrière vigoureuse, puis marche avant très lente, je débraye, je réenclenche sans dépasser 0.8 nds sinon ouverture impossible. Parfois il faut refaire la procédure 2 fois ... Les rentrées au port sont parfois faite en marche arrière, histoire d'être repéré par les potes.. Car la marche arrière est super efficace.
Les coups de gaz ne font rien et l'hélice ne s'ouvre jamais comme cela. L'ancienne, une bec de canard pales jointives (un bon cru de 20 ans au moins) présentait le même phénomène.
La radice neuve est bien graissée et n'a pas de point dur. L'arbre est bien aligné car vérifié également par pro.Silents bloc moteur OK également.
La problématique s'amplifie avec le fouling au fil de la saison.

Quelqu'un a t-il une idée avant l'achat d'une max prop qui doit s'ouvrir indépendamment des effets hydrodynamique ou vitesse du bateau?

L'équipage
16 juil. 2011
17 juil. 2011
0

Je crois que c'est un phénomène de filets d'eau sur la coque, au niveau de la voute. J'ai un peu le même cas avec ma Maxprop de 16 pouces. Tout semble ok au niveau hélice, silent-blocs, bague hydrolube etc. Si je passe la marche AR et augmente le régime moteur alors que le bateau avance un peu trop vite, il se produit des vibrations épouvantables (plutôt des tremblements !). Par contre, si la vitesse du bateau est faible, dès que les pales se sont bien orientées, je peux accélérer, aucun problème. Je suppose que c'est un problème hydrodynamique, que les filets d'eau sont plus rapides sur une pale plus que sur l'autre.
Un autre phénomène curieux : en route au moteur seul, tout est onctueux, si je m'aide un tant soit peu avec la grand-voile, il y a une sorte de 'battement' quelque soit le régime moteur. Inexplicable !

17 juil. 2011
0

Merci pour ces explications. Je pense aussi à un problème de cette nature.
Mais le plus inquiétant est qu'une maxprop à embrayage mécanique risque de ne pas mieux marcher.
Par contre, quel type de bateau possèdes-tu?

17 juil. 2011
0

First 32s5. Qu'appelles-tu "embrayage mécanique" ? Avec la Maxprop, une chose est sûre, c'est qu'il ne peut y avoir une différence temporaire dans le 'pas' des 2 pales.
Peut-être une solution : un diamètre d'hélice inférieur mais avec un pas plus grand, mais il vaut mieux prendre l'avis d'un spécialiste...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (11)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021