Helice bec de canard dans le courant

Bonjour,

Est ce que quelqu'un peut m'expliquer si il connait ce cas:
Dans le courant du Golfe du Morbihan par exemple à la Jument entre Berder et l'ile de la jument devant Port Blanc si on va avec le courant mntant par exemple on est sous voile et on veut eviter un bateau alors on demarre le moteur pour récuperer sa manoeuvre est ce que l'helice va se déployer ?
Ou dans un courant moins fort

Merci de me faire part de vos experiences sur ce sujet
Nicodimus

L'équipage
20 avr. 2013
20 avr. 2013
0

une bec de canard ne se déploie que quand tu embrayes , c est la force centrifuge qui la fait ouvrir .
je vois mal ce que le courant pourrait bien avoir a faire la dedans

21 avr. 2013
0

En fait mon helice BDC ne s'ouvre pas bien, je pensais que c'était le courant car on peut avancer dans le même sens que le courant mais en fait même en partant de ma bouée hier l'helice ne s'est pas ouverte en marche avant même quand je montai en regime alors je suis passé en arriere puis en avant
A quoi c'est dû ?
Comment faire pour que ça s'ouvre à 100%?

20 avr. 2013
0

bsr ,
je ne vois pas ce que ça change à son fonctionnement qu'il y ai du courant ou pas ?????
veuillez reformuler la question ....
ou comme dans tournez manège :répétez la question ......
alain :doc:

22 avr. 2013
0

Qu'est ce qui de dit que ton hélice de s'est pas déployée?
Les filets d'eau d'un courrant de quelques nœuds ne sont rien comparé à la force centrifuge qui ouvre l'hélice.
Par contre c'est vrai que les becs de canard ne sont pas des modèles de puissance...

22 avr. 2013
3

une bonne hélice bec de canard a pratiquement le même rendement en marche avant q'une fixe ,en marche arrière comme elle ne s'ouvre pas complètement le rendement est moindre .avec l'avantage de ne pas attraper tout ce qui passe quand elle est fermée .
mais au vu des avantages à la voile cette petite perte est négligeable
ce que j'en dis ......
alain

22 avr. 2013
0

" l'helice ne s'est pas ouverte en marche avant même quand je montai en regime alors je suis passé en arriere puis en avant
A quoi c'est dû ?"
Simple hypothèse: si l'hélice est restée immergée plusieurs semaines / mois, des concrétions, des coquillages, etc peuvent avoir colonisé les deux engrenages et rendre difficile l'ouverture (ou la fermeture) de l'hélice. Un bon nettoyage + graissage peut alors résoudre le problème.

22 avr. 2013
0

en marche avant si la vitesse du courant est supperrieure à la vitesse du bateau,l'hèlice se referme et le bateau recule.
et en marche arrière,si la vitesse du bateau n'est pas suffisante l'hélice ne s'ouvre pas,donc le bateau avance. :lavache:

22 avr. 2013
0

"en marche avant si la vitesse du courant est supérieure à la vitesse du bateau,l'hélice se referme et le bateau recule."
C'est évident que si la vitesse du courant est supérieure à celle du bateau moteur embrayé à fond, le bateau ne peut que reculer. Mais dans ce cas, l'hélice est forcément déployée par la force centrifuge !
Chaque bateau qui navigue dans le Golfe du Morbihan, contre le courant,avec appui moteur et une hélice bec de canard le prouve quotidiennement. Je me souviens d'une entrée dans le Golfe, par fort coefficient et plein jusant, moteur à fond et voiles avec 20 kn de vent portant, où le speedo nous indiquait une vitesse de 8 kn sur l'eau, alors que nous étions scotchés à quelques mètres de l'île de Berder !
La vitesse du bateau, que ce soit en marche AV ou en marche AR n'a aucune influence sur l'ouverture de l'hélice. Amarré à son ponton, moteur embrayé en AV ou en AR, la vitesse est nulle et pourtant l'hélice se déploie et pousse (ou tire) fort... !

22 avr. 2013
0

bjr Steredenn,

Pertinente remarque, hors sujet du fil cependant, sur l'indication speedo...

Comme en aviation, ne pas confondre Vitesse Propre (indiquée sur l'afficheur) et, dans notre cas, la Vitesse Fond (vitesse sol en avia).

Ta petite remarque est très pertinente.

bonnes nav's

22 avr. 2013
0

hélice inversée ?

22 avr. 2013
0

Dans un de ses documents, Flex-O-Fold expliquait que, compte tenu de la masse des pales, le force centrifuge était 10 fois supérieure à la poussée sur les pales.
Ils expliquaient ainsi qu'en marche arrière, l'hélice s'ouvrait quand même alors que la poussée à tendance à la refermer. Toutefois, en marche arrière, l'ouverture typique ne se fait pas à 100 % mais à 90-95 %.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer