Hé mais t'as fumé la coque ou quoi ?

Voilà ce que l’on pourra bientôt dire à un
skipper ayant réalisé une manœuvre hasardeuse !

Extrait du journal « Le Monde » d’aujourd’hui (article de Yves Eudes)

« …... Et les ingénieurs inventent sans cesse de nouveaux usages : les tableaux de bord des nouvelles Mercedes et BMW sont en plastique composés en partie de chanvre, léger, peu inflammable et recyclable ; des fabricants de bateaux, d’emballage et d’électroménager se lancent aussi dans la plasturgie à base de chanvre et dans la laine de chanvre . »

Y’a peut être des marins baba cool qui vont troquer leur ferro pour du plastique !

Bonne soirée à tous,
Nicolas

PS : c’est juste pour l’anecdote rigolote, surtout que personne ne le prenne mal !

L'équipage
17 sept. 2003
18 sept. 2003
0
  • Aïe... Nico, là tu prends des risques...!!

Fais gaffe mec... tu vas t'attirer les foudres!!
Même en prévenant que c'est juste pour le fun...

La libre parole c'est pas encore l'époque.

Sinon c'est cool ce type de scoop...

adios hijo,

18 sept. 2003
0

Encore pire avec les double coques !
Ces double coques qui dissimulent de la coc !

18 sept. 2003
0

Damned!
Les chantiers vont delocaliser sur Tanger!
Les stups se déchainer, et nos batôs finir en fumée:)

30 sept. 2003
0

moitessier........
ce n'est pas lui qui vante la consomation de ses plantations de petites feuilles a 5 doigts....

et qui descend regulierement rouler une....... cigarette........

et ça nous a tous fait revé.......

nous etions jeunes et c.. bien sure............

gerard.

30 sept. 2003
0

moitessier bis
C'est sur que de temps à autre il fumait le calumet... Aujourd'hui non? Seulement avec sa bite et son couteau il a réussit à faire ce que beaucoup ne peuvent même pas immaginer avec leur pognon et leur boites en plastiques au prix de l'or.Le marin, ce n'est pas son blabla le soir à la taverne qui le fait.Surtout aprés avoir pris le risque de franchir le musoir de la jetée extérieure...

30 sept. 2003
0

c'est bien vrai ça!!!
tu l'a dit l'ami.........

sacré mec...........

30 sept. 2003
0

au fait.....
oui ,j'oubliais,le chanvre sur les bateaux,c'est pas vraiment nouveau.......

les bouts,les fringes etc...

du coté de Rochefort ou des autres grands ports ce n'etait que plantations de chanvre.
pour les corderies........
mais ce n'etait pas du chanvre indien qui lui est trés riche en principe actif ce qui donne les effets que certain connaissent.

et que d'autre imaginent (souvent mal )ce qui est parfois trés drole........aussi.........

@+
gerard

ps...je cherche toujours comment nettoyer mes voiles.......

30 sept. 2003
0

c'est un vagabon que j'aprecie
C’était un marin qui n’avait pas besoin de tous ces trucs modernes qui vide nos portes feuille
Et ça ne l’a pas empêche de faire le tour du monde
C’est un peut comme ça que j’apprécie la voile.
Sans trop de contrainte mais avec un minimum de sécurité

30 sept. 2003
0

vagabond....
Selon vous est-ce encore possible.....$$

30 sept. 2003
0

Du temps de Moitessier...
Le mouillage aux Galapagos, (entre autres), était gratos.

Et maintenant ?

30 sept. 2003
0

certe
Ce doit être très difficile mai en cherchant bien il existe des mouillages sauvages et pas trop fréquente
Mai on n’a plus l’esprit aussi libre que l’avais Moitessier on tien trop a notre petit confort
Quant on vois les bousculade l’été dans les ports ce n’est plus la même quête du graal .

30 sept. 2003
0

cé juste une question
Combien de bato il à perdu le grand marin ?

pfffzzzz

30 sept. 2003
0

juste un réponse
à ma connaissance 3 -- les "marie thérèse" et je ne suis pas sûr mais je crois que Joshua aussi.
qui peut confirmer?

30 sept. 2003
0

Bah, bah, bah,
Il les a tous perdus sauf le dernier, Tamata, il a pas eu le temps ! (le pauvre)

Bah, je vous trouve bien plein d'idées noires !

C'est sur, si vous regardez les ports de chez nous l'été, ça donne un peu le spleen. Mais le grand voyage, ça n'est pas chez nous !

Tiens, je viens juste de recevoir des nouvelles de mes amis de Khamsa, une chouette petite famille partie faire le tour du monde pendant 5 ans (voire plus !) sur un cata Outremer 43 (je les ai baptisé "catarocket", certains reconnaitrons la référence, et c'est une vrai bombe cette baignoire de cata !)

"Nous sommes actuellement au sud de Rio de Janeiro et nous commencons notre descente vers l’Uruguay et l’Argentine afin d’y passer le printemps-été.
Nous avons beaucoup de mal à quitter cette baie d’Ilha Grande tellement les mouillages sont nombreux et paradisiaques.
L’ équipage est en pleine forme."

Voilà un extrait de leur dernier mail ! Y sont t'y pas heureux ? Y'en a plus des bons coins où se balader ?

Scrongneugneu, quand je reçois ces messages au boulot, ça me fout les boules, mais je me dis que chaque jour qui passe me rapproche du départ, sur "ma-baignoire-en-plastique-qui-coûte-plein-de-sous-et-que-j'aime-tant" !

Y'a une phrase de Moitessier que j'aime beaucoup: "sauras tu réaliser tes rêves ?"

Bonne soirée pleine de rêve à tous

30 sept. 200316 juin 2020
0

Marie Jeanne ou Marie Thérèse?
le grand Bernard n'a perdu "que" deux bateaux: "Marie-Thérèse" et "Marie-Thérèse II".
J'en connais une qui dirait que "c'est Freudien"!!!), parce qu'il avait failli épouser la vétitable titulaire du prénom. Il fallait choisir entre ce statut (la mariage) et la liberté, la première option nous eut privé de notre exceptionnellement grand navigateur, qui nous a montré,avec une grande et précieuse matière à réflexion sur le sens et les vrais besoins de la vie, ce que nous avions tendance à oublier, que naviguer n'était pas que faire des ronds sur l'eau, aussi vastes soient-ils.

Joshua, quoique durement malmené, n'a pas été perdu, il fait les beaux jours du musée maritime de La Rochelle, et navigue toujours dans les "Perthuis", pour autant que je sache. C'est l'avantage d'un bateau en acier: en bois il eût fini en combustible pour barbecue, ou en reliques, qui sait?

On a beaucoup à apprendre de Moitessier: par exemple que la navigation ne tolère pas la légèreté , l'insouciance, le manque d'application; et que l'atterrissage en longitude, avec seulement une méridienne, est à proscrire: des centaines de naufrages ont été la conséquence de cette méthode.
Bernard a compris, s'est amendé, a appris à naviguer avec les droites de hauteur, est devenu le réellement très grand homme de mer qu'il fût, et n'a été vaincu que par sa santé physique qui un jour l'a abandonné.

Photo: un jour, j'ai croisé "Joshua"

01 oct. 2003
0

Joshua ?
La derniére nuit de Moitessier à bord du Joshua, c'etait avec un autre allumé: Klaus Kinski!
Puis la tempête est arrivée...
Ya quelqu'un qui a raconté ça, avez vous les réferences du book?

01 oct. 2003
0

Une seule vie, mais de nombreuses routes.
Difficile d’en prendre plusieurs à la fois.

Ainsi, Windjammer, tu nous apprends que Moitessier a failli en prendre une toute différente de route s’il s’était marié avec Marie Thérèse. D’où tiens-tu l’origine du nom de son bateau ? Sait-tu aussi ce qu’est devenue Françoise, sa femme, après la longue route ?

Beaucoup d’entre nous sont donc piégés sur « une route », et les rêves de 20 ans peu à peu s’estompent. On est piégés par les études qui nous façonnent dans un moule de citadin occidental, pour faire un boulot finalement pas plus rémunérateur que plombier ou mécano alors qu’on aime pourtant bricoler. On commence par acheter la baraque au lieu du bateau, car selon Boris Vian, les femmes rêvent de maison et les hommes de bateau. Puis après, la résidence secondaire près de la mer au lieu du grand boat. Et après, pourquoi changer, puisque tous les potes sont sur place, au bistro du coin, où aux îles à 1 ou 2 jours de mer.

Merci aussi pour cette photo inhabituelle de Joshua, vu de l’extérieur.

01 oct. 2003
0

Joshua

Joshua, quoique durement malmené, n'a pas été perdu, il fait les beaux jours du musée maritime de La Rochelle, et navigue toujours dans les "Perthuis", pour autant que je sache.

Je confirme, j'ai mouillé à côté de lui dans l'anse du Martray (Ré) en Août dernier.

01 oct. 2003
0

Les beaux sujets polémiques.
Il y a des sujets dont le titre est insignifiant, et on ne les lit souvent que tardivement.
Or, c’est souvent dans ces sujets que la discussion est la plus enrichissante.

Qui aurait cru qu’on aurait une telle conversation sur Moitessier dans « t'as fumé... » ?

Dommage que d’autres zappent ces sujets dits « polémiques ».

01 oct. 2003
0

pol et mickey
Elle a répondu dernièrement a d ‘autres radoteurs à cette adresse

www.monbateau.com[...]ces.cfm

pfffzzzzz

01 oct. 2003
0

pas mécontent.......
slt .a tous .......

oui! j'suis pas mécontent d'avoir relancer le sujet sur Moitessier........

on voit bien que ce mec est un monument ,il n'y a qu'a voir les contreverses qu'il declanche a chaque fois.

en plus cette fois ci on a touché une photo sensas........

c'etait ou??? et quand???

merci a tous.....

gerard.

01 oct. 2003
0

Je trouve normal ...
que dans un sujet où l'on parle de fumer la moquette il soit question de Moitessier :-)

C'éatit tou-à-fait son genre !

R.

01 oct. 2003
0

moquette????
c'est ce que je disait quand j'ai relancer le sujet.....

au fait,ce n'est jamais la moquette qui est toxique........c'est la colle qui est dessous..

g.

01 oct. 200316 juin 2020
0

sympa
Prendre moit-é-scier pour « une blatte roulant sa bosse sur une flatte flottante » est très réaliste comme cela au moins, nous resterons entre bestioles de bonne compagnie

Dis donc windj lorsque tu mets une photo en ligne, présente-la au moins correctement…

Cé vrai qu’elle est chouette

pfffzzzzz

01 oct. 2003
0

"Le chemin des iles"
Bon puisque personne veut repondre, j'ai posé la question à GG, et lui y sait:
C'est un bouquin de Domminique Charvay, en v'la un cht'it resumé.

Après dix années passées en Polynésie, las de la torpeur tropicale, Moitessier part à San Fransisco, dans l'idée aussi de se renflouer financièrement. Le fidèle Joshua malgré les blessures de l'âge accoste Sausalito après trente-huit jours de traversée. Dans cette bourgade dans la baie de San Francisco, Moitessier n'aura que des déconvenues. La terre promise s'avère ingrate envers le navigateur. Après avoir réalisé quelques maigres économies en exerçant des petits boulots, il songe à mettre le cap vers le Mexique. Un admirateur incongru aux cheveux hirsutes lui propose alors 30 000 dollars pour l'emmener à Tahiti et lui apprendre à naviguer. L'inconnu salutaire n'est autre que l'acteur Klaus Kinski, le conquérant génial du film de Werner Herzog, Aguire, la colère de Dieu. Au dernier moment, pour des raisons de tournage, le comédien annule le voyage, mais demande tout de même à Moitessier de l'embarquer avec lui jusqu'au Mexique. Au large des côtes mexicaines, le navigateur invite Kinski à rester quelques jours en plus sur Joshua pour parfaire son apprentissage. Un brusque et inhabituel cyclone force Moitessier à débarquer le comédien sur la terre ferme d'où il assiste au naufrage de Joshua. Au dernier moment, Moitessier abandonne son bateau pour rejoindre Kinski sur la plage. Ce sera la fin de Joshua pris dans les éléments déchaînés et la colère des dieux de la mer…

Yen a qui vont batailler sur le "naufrage" de Josua...
Moi j'vais essayer de trouver le bouquin.

01 oct. 2003
0

Merci, Cobra.
Je n’avais jamais lu ce fil sur les pavillons de complaisance sur Radio Ponton.

J’avais donc loupé l’intervention inattendue et intéressante de Françoise Moitessier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (146)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021