haubans, changement ou vérification, radiographie?

Salut à tous,

le grééement dormant ( à part l'étai changé l'année dernière ) a 40 ans.
enfin j'imagine, vu que je ne sais pas s'il a été changé par les précédents proprio.
ridoirs acmo, cables nickel acmo aussi je pense, du bon acier inox qui reviens à neuf poli miroir etc en les nettoyant au wichinox.
Du coup même si on préconise un changement en général, si le cablage est nickel, je trouve ça con de le changer.
l'assurance pour ma part est au tiers, et je me doute bien qu'en cas de dématage même avec gréément changé, la prise en charge d'un nouveau mat et travaux ne sera pas au rdv...

Donc je me demande si je ne peut pas faire vérifier tout le gréement, histoire de savoir si tout est ok.
est ce possible? une radio? ça peut se faire? quel cout? certains l'on fait?

merci!

laurent

L'équipage
11 mar. 2021
11 mar. 2021
0

On n'est pas non plus obligé de mener un bateau comme une bête de course.
Pour le métal la fatigue est d'abord fonction de l'utilisation.
Pour recevoir un mat sur la tête il faut tout de même y mettre un peu du sien où n'avoir vraiment pas de chance. Et pourquoi pas alors en profiter pour changer aussi le mat qui subit des contraintes majeurs ?
La radiographie de contrôle industrielle est classique. Naturellement le matériel radiographique étant très couteux et les contraintes règlementaires très élevées on peut supposer que la facture est à la hauteur (et ce n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale !!!!).


11 mar. 2021
0

J'ai le meme dilemme cornélien, sur mon petit prince en rénovation.
N'étant pas pressé , j ai encore énormément à faire, je repousse la décision sur ce point là.
Question radiographie, j ai appelé une entrepise spécilisée dans les analyses de micros fissures industrielles, le mec était très intéressé au problème mais m'a répondu que sur un sertissage de câble il ne pouvait pas faire un travaille satisfaisant. Il peuvent le faire sur les ridoirs et autres pièce (masse)
(il m'a aussi fait un petit commentaire sur son admiration de la bonne qualité des vieux câbles)
Je reste toujours dans le doute et , finalement, je pense que personne n aura la réponse et qu'il faudra changer tout ça quand les finances le permettent


11 mar. 2021
1

j'ai eu la même remarque en discutant avec mr Gazurelli d'Acmo; les inox d’antan de meilleure qualité. De plus sur les gréements de 40 ans c’était du surdimensionné! Donc si pas d’écharde, de point de rouille ect sur le gréement et une utilisation hors régate du bateau à quoi bon changer.


11 mar. 2021
0

D'après ce que j'ai compris, les radiographies des haubans coute très cher et dans la pratique ne sont faites que lorsque un bateau de valeur (pas uniquement sentimentale) démâte la responsabilité est donc recherché par l'assureur.


11 mar. 2021
0

En 2001 pour un greement de 18 ans un de mes équipiers a fait vérifier l ensemble chez son frère qui était préparateur de voitures de course aux Usa. Ras


11 mar. 2021
0

Je ne veux pas dire mais les bateaux modernes sont vraiment mal foutus.
Sur le mien, le mât est en bois et posé sur la quille.Le tout à passé 60 ans et je ne pose toujours pas ce genre de question.
Mais si j'en avais un comme les vôtres, je me les poserais aussi


Damjan:Si ça se trouve,ton pommier commence à pourrir par le haut...Et ton vieil haubanage reste nickel.qui lâchera le premier ?·le 12 mar. 23:36
11 mar. 202111 mar. 2021
-1

A toutes fins utiles ci-dessous une vidéo montrant comment vérifier son gréement.
J'aime tout particulièrement sa "chambre des horreurs" à partir de 15'45" +/-.


11 mar. 202111 mar. 2021
3

bonjour à tous on en parle rarement mais le plus important dans le dormant c'est le sertissage, on ne voit jamais un cable se briser en plein milieu!dans les sertissages il y a eu des series à problemes en provenançe d'Asie on en parle moins de nos jours! apres il y a grements et grements! ceux à sertissages superieurs à boules sur les grements poussant modernes des bateaux de grandes series peuvent inquieter dans le temps,ils sont souvent calculès au plus juste mais pour une utilisation croisiere familiale classique c'est rare qu'ils vous tombent sur la tete.... sur des dormants anciens de bateaux de grandes croisieres ou voyages avec doubles etages, double bas haubans, galhaubans , haubans, bastaques,double pataras, etai de trinquette, sertissages traversant et estropes il faut se taper un pont pour demater...... apres une chose tres importante à surveiller c'est l'etai avant celui çi soufre le plus des à coups au niveau du sertissage ,celuiçi doit etre imperativement montè avec articulation longitudinale et laterale et pas seulement avec un seul ridoir sur la cadene en dessous de la poupèe d'enrouleur de plus souvent sur beaucoup d'enrouleurs la fixation en haut du mat sur l'emerillon n'est pas montè dans les regles et de temps à autre la drisse de genois si elle est mal etarquèe vient s'enrouler au niveau du sertissage, on ne s'en rend pas compte tout de suite ,on force au winch comme des malades pour enrouler et l'on se rend enfin compte du problème, mais on a plus ou moins detorsadè l'etai et fragilisè le sertissage =grand classique! perso sur mon passoa je change l'etai avant tous les 15 ans mais pas le reste apres les assureurs qui n'aiment pas sortir d'argent on vite fait d'exiger dans la plupart du temps completement inutilement ,un changement tous les 10 ans ça donne du boulot aux gréeurs, aux chinois ou aux polonais et ça rassure les inquiets ! en grandes croisieres lointaines c'est bien d'avoir aussi un etai volant ça permet de ne pas avoir à affaler le genois sur l'enrouleur pour envoyer un tourmentin et en cas d'un debut de detoronnage sur l'etai vous avez un rechange qui peut sauver votre mat


Pierre3:J'ai tellement bien aimé ton commentaire qui sent le vécu que j'en ai fait un "copy/paste" dans mes documents techniques pour mon bateau. Merci beaucoup.·le 11 mar. 19:43
captainwat2:si ça peut aider ,c'est le butcordialement·le 11 mar. 19:55
Rigil:Tout à fait d'accord, depuis 1991 j'ai toujours eu un deuxième étai devant l'enrouleur, du 6/8 mm en fonction du bateau, il ne gêne en rien, permet un deuxième genois en ciseaux, et tient le tout quand je dépose l'enrouleur.J'ai découvert ce truc avec l'achat de mon premier ketch anglais au greement surdimensionné. L'essayer c'est l'adopter...·le 11 mar. 22:26
11 mar. 2021
0

Ça rappelle les cures préventives anti-osmose
Ca à fait le bonheur des chantiers.
"vous n'êtes pas encore malade, mais vous risquez de le devenir.
Pour votre gréement c'est pareil. Scanner ou IRM serait plus prudent... " 😄


11 mar. 2021
0

Dans mon expérience, le bateau était démâté et le copain a embarqué le tout et tout à été vérifié aux x ray, produit chimiques colorants etc

Ca rassuré avant une traversée


11 mar. 2021
2

Mon greement a 45 ans, je ne vois pas de raison de le changer, c'est propre sans traces particulières.
Par contre je suis étonner des réactions, d'habitude sur HEO il faut tout changer tous les ans...Cedric est en vacances? :-)


Cédric 1983:Acmo, enfin sarma faisait du bon à l’époque... 45 ans, c’est toi qui sera le plus embêté si le mat tombe!Perso je me poserai pas trop la question. En faisant le job, c’est pas si cher·le 12 mar. 01:13
11 mar. 2021
0

Si ridoir ACMO (depuis 99), il doit y avoir la date de fabrication dessus.


11 mar. 2021
0

Remarque pratique: comme ce qui doit arriver peut arriver, il est hautement souhaitable de vérifier qu'il y a à bord un robuste coupe boulon apte à cisailler ce qui retient le mat en train de battre la coque,
et de quoi monter un gréement de fortune ayant un minimum d'efficacité, les pansements permettant de soigner les blessures éventuels, une antenne VHF de secours, etc... et après beaucoup de patience pour arriver au port (à noter que, mat en bas la période de roulis est alors plus petite).
Plus simplement avoir au moins le minimum pour réparer ou substituer au mieux un hauban rompu.


JeanLW:j ai debarqué la pince, plusieurs temoignages vecus m ont convaincu de son inutilité, une bonne scie a metaux ou un dremel fera le boulot, sur un pont balloté la pince est tres difficile a utiliser ! a nouveau ce sont des temoignages lus·le 11 mar. 21:34
JeanLW:ou meme devisser en dernier recours·le 11 mar. 22:57
FredericL:Il faut de bonnes pinces qui coupent et pas un coupe boulon. Je sens très mal la scie à métaux, si c'est la scie dans une main et le câble dans l'autre, il faut prévoir un paquet de lames. ·le 11 mar. 22:57
Polmar:Disqueuse sur accus (conservé bien chargé) et cela le fait sans problème.Choisir un diamètre de 125 mm car les plus grosses sont brutales au démarrage et beaucoup plus lourdes.·le 12 mar. 08:00
11 mar. 2021
0

Coupe boulon ,c'est pour la chaine.
Sans être en mer , j'ai noté la facilité de couper un enrouleur + cable de 8 ou 10 avec une scie à metaux + bonne lame inox. Mais en prevoir plusieurs.
L'étai souffre , les bas haubans arrières de même.
Les surdimensionner en longue croisière .


12 mar. 2021
0

Mon coupe boulon était made in USA chez une filiale de Facom, il pesait une tonne et faisait plusieurs kilos et avant la traversée je l avais testé, 20 ans après sur un pont par mer agitée on oublie


12 mar. 2021
0

Merci à tous pour vos commentaires, ça confirme un peu ce que je pensais.
l'etait a été changé l'année dernière, monté sur double cardan en haut et en bas, et suppression de la possibilité d'enroulage autour, ce qui était arrivé!

aucun gendarme nulle part, aucune déformation, et tout reviens à neuf au wichinox.

peut être changer les bas haubans arrière qui sont plus sollicités.
j'ai un était largable qui peut bien remplacer l'étai.

bon, vérification poussée et reflexion pour les bas haubans arrière.

merci!


12 mar. 2021
0

Personnellement, j'ai dématé à cause d'un galhauban qui a rompu au sertissage. Le dormant avait 30 ans et paraissait très bon état. Force 6 au près pendant 2 jours sur un trident 80 avec la mer qui va avec. En 5 minutes tout le dormant était coupé. La pince coupe boulon a bien fait son travail.


Le quernet:Putains les mecs prenez des bateaux avec des mâts posés sur la quille et non sur le pont.Les plans initiaux du Pen duick 6 prévoyaient les mâts traversant le pont et posés sur la quille. A la suite d' un changement de dernière minute ils ont été posés sur le pont. Cette erreur à coûté son tour du monde à Tabarly.·le 12 mar. 23:19
Damjan:Oui oui le quertruc,on va faire comme tu dis.·le 12 mar. 23:26
Le quernet:faites comme vous le souhaitez. Cela M est totalement égal. Mais moi je n ai pas à me soucier de la tenue de mon mât. Et la gréement à 6p ans. ·le 12 mar. 23:28
JeanLW:C vrai que Tabarly aurait gagné facilement la première whitbread mais avec une machine de guerre logiquement supérieure à des voiliers magnifiques comme le Swan @65 et Grand Louis. Finalement sa victoire héroïque à la transat a écrit une page encore plus grande·le 12 mar. 23:30
Damjan:Ceci étant dit,j'ai changé mon gréement il y a deux ans,Acmo pour Acmo. Deux étages de barres de flèche, bastaques(textiles),bah...A surveiller .Alors que l'ancien ne présentait que peu de signe de fatigue,sur le nouveau,on décèle rapidement quelques points de corrosion.Surtout au niveau des sertissage...·le 13 mar. 00:15

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (140)

mars 2021