Haubans

Bonjour

je vais remâter sous peu
Y a t'il un moyen d'évaluer si mes haubans et mon gréement sont encore fiables.
J'ai un brise de mer 34, l'ensemble du gréement est en inox toronné de 8 mm de diamètre
il a 10 ans
merci pour vos conseils

L'équipage
20 jan. 2009
20 jan. 2009
0

Gendarmes...
Bonjour!

En principe, s'il n'y a pas de "gendarmes" (des petits bouts d'inox qui dépassent de tes haubans et qui montrent que certains des fils de la tresse sont cassés), c'est que tes haubans sont encore en état.

Jérôme :-)

26 août 2009
0

Les gendarmes ne sont qu'un aspect...
Le problème est que, au ras des sertissages s'exercent des contraintes mécaniques entre un câble relativement souple et le sertissage absolument rigide. Le résultat est une cristallisation de l'inox qui devient cassant comme du verre. Seule une radiographie capable de détecter le phénomène serait efficace.

Dans mon ex club de voile, un mât de Melody est tombé par rupture d'un hauban au ras du sertissage (phénomène évoqué plus haut) par force 3 et sans gendarmes. L'expert sympa a préféré ne pas trop voir mais nous a mis en garde.

Alors dans ce domaine, rien n'est très certain.

Un gréement, même au ponton travaille avec ces micro flexions continuelles.

20 jan. 2009
0

à part la radiographie
rien ne peut le dire.

Et encore , ce n'est pas sur à 100%

28 août 2009
0

la radiographie ne mettra absolument pas en evidence
la résilience du sertissage, mais pourra seulement montrer les ruptures des fils d'inox au niveau du sertissage ou dans le sertissage, ou bien encore des fils a l'intérieur du toron.

En aucun cas elle ne montrera un changement de structure de l'inox lui-même.

Un bon contrôle visuel sur l'extrémité du manchon, une fois celui-ci bien nettoyé par brossage peut permettre de détecter un problème.

Et disons qu'après 15 ans d'age, il n'est pas idiot de remplacer le gréement dormant.

20 jan. 2009
0

visuel
la vérif visuelle est raisonnable; attention de bien vérifier l'étai si tu as une voile sur enrouleur.

O

26 août 2009
0

Remplacement du haubanage ?
Le contexte :
Depuis 10 ans, mes contraintes de boulot ne me permettent d'utiliser mon bateau qu'une fois par an, durant environ 1 mois. Le reste du temps il m'attend sagement sur son ber.
Avant de le quitter, outre les opérations habituelles de préparation à l'hivernage, j'enlève et rentre au sec le génois sur enrouleur et la grand-voile, je remplace toutes les drisses par des messagers, je désaccouple le vit de mulet et rentre la bôme à l'intérieur avec l'écoute et le chariot de GV.

Question :
On dit qu'il faut théoriquement changer le haubanage tous les dix ans si on ne veut pas courir le risque de prendre le mât sur la tronche.
Dans le cas présent, j'aimerai savoir si c'est indispensable dans la mesure où, débarrassé de la bôme et du génois enroulé, le gréement n'offre plus guère de prise au vent et que, par conséquent, les haubans sont beaucoup moins sollicités que ceux d'un bateau qui navigue toute l'année et conserve en permanence ses voiles à poste.
A noter qu'à l'occasion d'une dépose du mât il y a trois ans, pour installation d'un radôme, nous n'avons constaté aucune gendarme ni trace d'oxydation des sertissages.

Merci d'avance de vos judicieux conseils.

26 août 2009
0

en marge du sujet ...
que penser de l'utilisation de serre-cables, posés dans les règles de l'art avec une cosse ?

Je n'en vois guère sur les pontons, plutôt des sertissages ... mais pourquoi ?

hervé

26 août 2009
0

Serre cable ...
Une histoire de rayon de courbure pour les cables inox ???
Une élingue avec cosse est fabriquée avec des fils d'acier trés fins ...

Et puis, ce serai agressif pour qui viendrai s'y frotter ... voiles et barbaque :-D

Plus l'esthétique ...

12 oct. 2011
0

Parce qu'on utilise des cables inox monotorons difficiles à plier. Pour un sertissage avec des cosses, il faut du multi-torons (49 brins). Mais c'est vrai que c'est plus visible et plus fiable au vieillissement. C'est ce qu'on utilise en aéronautique légère.

26 août 2009
0

soyons raisonnable
de bons câbles en inox convenablement dimensionnés (comme sur la plupart des bateaux de croisière où le poids a une importance assez relative) qui ne souffrent pas de frottements, de rayons de courbures trop faibles ou d'autre choses du genre, ... peuvent tenir sans problème 20 ans au moins.

Si on est adepte du principe de précaution le plus absolu, on peut remplacer tous les dix ans.

Le problème se situent beaucoup plus sur les terminaisons que sur les câbles en général sauf s'il y a endommagement (gendarmes).

10 avr. 2013
0

c'est vrai avec de l'inox 18-12 qui équipait nos bateaux encore au début des années 80
Mais aujourd'hui, comme dirait Jean Pierre Coffe: c'est de la meeeerrrrrrde!

26 août 200916 juin 2020
0

ce n'est pas forcément ...
où on le dit et où on le croirait que ça casse
exemple
cosse supérieure de mon bas étai :-(

27 août 2009
0

idem pour moi
toujours en haut 1 fois sur un étai de 12 mm et 2 fois sur du 10 . mais le voilier reste souvent au mouillage face au clapot .

28 août 2009
0

Il y a quelques mois
J'avais indiqué ce lien sur H&O:
www.navtec.net[...]ice.pdf
a l'époque il n'avait pas intéressé grand monde, Donc je le repasse.
En anglais mais fort instructif.
Bonne lecture.

12 oct. 2011
0

Bonjour Patrick
tu me reconnaitras certainement, je t'avais répondu sur la question de l'étanchéité de l'entrée de ton brise de mer 34
J'espère que tu as fini tes travaux et que tu es parti pour le grand Sud
Si ce n'est pas le cas et que ton bateau est au sec peux tu mesurer la quille:
-longueur, de l'avant vers l'arrière par exemple
-hauteur, du fond de la coque au bas de la quille
Je te demandes ça car je suis intéressé par un brise de mer 34 dont la quille a été modifiée et je n'arrive pas a avoir les infos claires et précises sur la modification
Ainsi quand j'irai voir le canot' je pourrai comparer
Merci d'avance
Bernard

12 oct. 2011
0

beaucoup d'intervenants donnent des analyses et conseils judicieux...
Sécurité et prévention:un changement complet du gréément est recommandé tous les 10/12 ans,pour ttes les raisons évoquéés...
Voir aussi les embouts "Norseman"solution possibleet qui serait(plus?)fiable...

12 oct. 2011
0

Bonjour,
Il n'y à pas vraiment de règle!
Changer tout les dix ans, cela ne veut pas dire grand chose.
Entre un voilier qui navigue un mois par an et un autre de voyage, la fatigue est bien différente.
Il faut connaître l'historique du voilier et du gréement, et surtout, s'assuré qu'il à été monté dans les règles de l'art.
Si vous venez de l'acheter il est prudent de changer!
MV

12 oct. 2011
0

Rebond sur les embouts norseman.
Mon bateau est équipé comme cela.
Du coup, quelles mesures, en dehors du controle visuel, peuvent me permettre de connaitre l'état de mon grément et les éventuels changements à appliquer ?

12 oct. 2011
0

J'ai vu sur le net pas mal de démâtage suite à un changement de hauban.
Alors que faire ?

12 oct. 2011
0

Sur le viellissement des haubans, expérience perso ce printemps. Erendil, gréement dormant de 22 ans. On remonte au près le long de Sicié, on tire la bourre avec un gros mono au moteur, on est trop toilé dans 25 nd de vent.

On abat pour prendre la passe entre les Embiez et le Rouvreau, ca accèlère nettement. On a du mal à choque le foc. Je crois me rappeler que l'on entend un bruit. Un peu plus loin, alors que tout s'est un peu calmer, on entend un toc toc. Je vais voir. C'est le hauban sous le vent qui est tout mou. Je regarde mieux. Il me semble que le sertissage a glissé.

Le remplacement des 3 (2 galhaubans et un étai) m'a couté 500 € et, avec l'aide de MrChriscool et de sa bande, on les a remplacé en 2 heures mat en place. Franchement, a ce prix, je n'ai qu'un regret, ne pas l'avoir fait avant. Les conséquences d'un dématage auraient été autrement plus graves.

Jacques

12 oct. 2011
0

Je suis d'accord pour dire qu'un gréement peut durer facilement 20 ans. Le hic, c'est que les assurances ne couvrent le gréement que s'il est de moins de 10 ans.

Il faut également savoir que le gréement travaille tout le temps : non seulement en navigation, ce qui semble évident, mais également lorsque le voilier est au mouillage ou sur son ber. Le seul moyen de le préserver est de dégréer le bateau.

12 oct. 2011
0

ah la discussion sur la durée de vie des gréements... personne ne sait vraiment et celà dépend tellement de l'utilisation et du boat.
Les étais en ROD sur les mumm30 du tour de france à la voile étaient considérés comme morts après 2 grosses saisons. J'ai vu plusieurs étais casser au bout de 3 saisons. Bref, sur ces bateaux très utilisés, fortement toilés, le vieillissement n'est pas le même que sur ceux de croisières.

Bref, moi je pense qu'il n'y a pas de règles mais qu'il faut quand même changer pour être tranquille. Dans mon cas 15 ans, bien sûr avec inspection régulière et changement immédiat si trâces suspectes.

10 avr. 2013
0

Bonjour à tout les heossiens, petite question, pour chaque démâtage est-ce les câbles inox qui casse ou les embouts ? pour le cas d'erendil ces l'embout serti qui a glisser... mais les autres quelqu'un en connait il les raisons.

Pascal.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (100)

novembre 2021