half tonner bonne occase ,bon choix en croisiere?

Ils sont jolis tout plein ces half tonner a vendre,pas chers a condition d amenager l interieur mais sont ils adaptables a la croisiere?

Sont ils essentiellement lestes par un equipage de costauds ou naturellement raides a la toile?

Sont ils compliques en solo avec bastaques capricieuses au virement ?

Sont ils ridicules en hauteur sous barrots ou corrects pour les petits francais moyens?
On en voit pour 15000 euros en alu,pour 16000 en bois moule,..affaire ou "arnaque"?

L'équipage
19 juil. 2004
20 juil. 2004
-1

Jauge IOR
Une des raisons pour laquelle le IOR est devenue obsolète est parce que les bateaux construits selon la régle montraient de bizarres traits sous voile. Pour "tricher" les mésures de la régle, les formes plats devant les ralentissent dans le clapot. Les devants très fins sont très sousceptibles aux poids devant - pas bien pour la croisière, où l'on veut un ancre et chaîne prêt à tout moment. Sous spi... presque tous les affiches qu'on voit avec des quilles et des safrans en l'air et le spi dans l'eau sont les bâteaux IOR.

Ils ne sont pas raides à la toile, en générale. Pour aller plus vite, les architectes ont réduit le poids de leste au minimum, et comme vous avez suggèré ont aggrandi le bau pour que les équipiers fasse le travail d'aplatir le bâteau.

Autre chose importante -- la construction. J'en ai parlé avec Olin Stephens, qui était le chef du Comité IOR lors de sa création, pendant un voyage de plusieurs heures en voiture l'été dernier. (Je le ramenais chez lui après une discussion qu'il avait mené à notre bibliothèque municipale. À 96 ans, il ne conduisait plus sur l'autoroute.) Il m'a dit qu'il pensait que la règle a été subverti par les architectes navales et constructeurs qui voulait mettre tout le poids dans la quille, et pas assez dans la structure des bâteaux. Résultat: les embarcations dangereuses en mer. Stephens voulait changer la régle pour qu'on soit obligé de maintenir plus de poids dans la structure, mais les autres n'en voulait pas.

Tous les dessins IOR ne sont pas coupables, mais il y en a pas mal avec des problèmes. Si vous pouvez vivre avec un bâteau qui ne va pas très vite par rapport à sa taille (ses lignes trichent la règle, mais on ne peut pas tricher la mer) , qui heurte les vagues dans le clapot, qui a besoin d'avoir un équipage de gorilles pour a) le maintenir à plat b) changer les voiles (on en a pas encore parlé, mais les génois sont d'habitude très grands, donc il faut les changer souvent avec les changements du vent.) et qui sans gorilles aura besoin de ris plus tôt (et donc, de gorilles pour mettre les ris), sur lequel vous ne pouvez pas marcher devant le mât sans le faire trébucher, et qui serait peut-être construit avec moins de structure que préférable, il y en a qui sont comme ça.

Ceci dit, cependant, tout bâteau n'est qu'une série de compromis. Il y a des bâteaux IOR qui ne sont pas si mauvais. Les unités qui existent toujours doivent être ceux qui ont été mieux construits et mieux maintenus que les autres. Ils sont peut-être assez bon marchés.
Ce qu'il faudrait faire, c'est de trouver un qui vous semble bon, et revenir au forum pour qu'on puisse en parler plus précisément avec les gens qui savent d'avantage.

20 juil. 2004
1

amha, non ... c est pas fait pour la croisiere .
J ai fait l Edhec sur un Half il y a bien longtemps ... et fait surtout de la croisiere.
Tu risque trop de problemes et peu de satisfactions. C est une bete de course/régate qui doit etre equipé et géré comme tel. Si tu l equipe pour la croisiere, il sera lourd et plus dans ses lignes . Tu risque d oublier une bastaque et démater. Et c est plus fragile qu un bateau de croisiere (greement, safran ...).
Bref, je te conseillerais plutot un Sun Light ou un bateau de croisiere reputé bon regatier que de prendre un Karting pour aller sur une route ...

20 juil. 2004
3

Tout cela me semble un peu excessif
s'il est vrai que de nombreuses constructions laisent à désirer, ces bateaux ne marchent pas si mal. Je vous rappelle que le Rush, le sun Shine, le First 42 sont tous issu directement de carènes IOR. Et pourtant on en trouve tout le long de nos cotes. Pour avoir longntemps navigué en Half et One ton, je dois dire que généralement ces bateaux marchent beaucoup mieux que leur équivalent croisière. Maintenant il ne faut pas réver entre un half et son équivalent croisière l'habitabilité est divisée par 2, le batau marche mais mouille et surtout il est hyper sensible. Donc vigilance de tous les instants. Le figaro a été courru pendant des années en Half, les bateux restent gérables pour un pur voileu passioné de performance. Un one ton exige un peu plus de bras. Maintenant l'idéal est d'équipé le bateau avec un solet et une GV a prise de ris rapide. La surface reste encore très supérieure à la moyenne des croiseurs et évite d'aller faire le mariole à l'avant. Quant au mouillage, il faut le laisser au pieds de la descente. EN conclusion si croisière rime avec petit mouillages déserts dans 1m d'eau oublie. Si croisière rime avec de long bors pour se tirer la bourre tout est parfait.

20 juil. 2004
0

super cha ok sinon a essayer en solo par 6BF?
super challenger a priori?c est un ancien half tonner comme le first 30 et ca a bonne presse..
,...?
Mais si les entrees d eau sont trop fines quand il y a du creux,ca amortit mal..?

21 juil. 2004
0

avant 1983
en fait, les bateaux ont mal évolués après 1983(arrières torturés, bateaux très sur le nez ....)mais avant, il y a eu de bons bateaux (anke, églantine....)
Mais rien n'empèche de faire redessiner un lest par l'archi afin que le bateau supporte un minimum d'aménagement et pas nécéssairement 4 personnes dans les filières(lest à bulbe par exemple).
par contre pour l'agrément, il faut garder le gréement (on se fait vite au maniment des bastaques)au pire on peut viser sur un gréement de figaro I mais à voir avec l'archi si la structure accepte des galhaubans reculés (barres de flêches poussantes)

21 juil. 200416 juin 2020
0

carene et bateau
Ne croyez pas que parce que la carene est extrapolée d'un half ton ou d'un dessin de course réputé, que le comportement du bateau commercialisé derrière en version croisière a de meilleure perfs.
C'est en effet devenu un argument commercial.
Au départ pour eviter une nouvelle étude, les chantiers ont vite compris l'intérêt marketing de l'opération et sun kiss etc... sont loin d'être des bêtes de régate.... pourtant il était vendus comme étant le dérivé direct de ....
First 42 et 30 sont des courses croisière efficace, et le first 51 (esprit d'équipe) a brillé grace à ses équipiers et non ses performances.

Pour en revenir à la question. J'ai un neveu qui a fait le tour du laitier en 44 IOR aménagé succintement pour 4. Bons souvenirs pour lui. Belles galères aussi dont ils se sont bien sorti :-). Mais les 4 étaient rarement les mêmes et les escales étaient attendues de plus en plus à la fin. Ils l'ont revendu le prix acheté + les aménagements.

Pas une mauvaise affaire en final, si ça ne dure pas trop longtemps.

21 juil. 2004
0

il faut voir, amha
il y a sans doute beaucoup de bateaux IOR qui sont très bien, autant qu'il y en a de construit avec un bordé épaisseur peau d'oignon et étrave à couteau

j'ai un vieux II classe, un two tonner 42 pieds: c'était un prototype de avec lequel on a gagné pas mal de courses, qui entre autre après a été pris comme modèle pour une série de croisière

le bateau a pris toute force de vent ('nfin, max 10) et meme avec voile de cape et tourmentin il va au près tout seul barre bloquée; vent arrière on peut porter le spi ad libitum; c'est un bateau qui donne des belles sensations de vitesse, et répond bien aux réglages, et comme on aime bien ça (pas pour la course, mais pour le plaisir d'en tirer le mieux) on en est très contents.
contents aussi d'un bon moteur, 50hp tandis que dans une sistership ils en ont mis 27..

l'intérieur est spartiate, mais on y a navigué à 6-7-8 sans s'arreter pendant deux trois semaines et tout s'est passé à merveille

peut etre, je pense lui enlèver une barre de fleche, le passant de trois à deux car il est très très toilé

tout ça pour dire que IOR=beaucoup de choses assez différentes, et que dans la jauge on peut y trouver des bateaux vraiment très bon

0

jm main
les super cha et super arlequins sont d'exelents boats de croisiere leurs seul defauts sont des amenagements un peu etroits sinon quand aux qualitées marines ils n'ont rien a envier aux autres bateaux bien qu'ils soient des ior de la 1er generation (j'ai eu un super arlequin 8ans je le regrete encore pour sa rapiditée)
de plus il y a au moins un super arlequin qui a fait le tour du monde avec deux seurs a bord

23 juil. 2004
0

j'ai eu un RUSH et ça marche pas mal du tout
petite question: pourquoi se faire suer à aménager un half qui vaut 16000 € alors qu'un rush tout aménagé coute pratiquement le meme prix?

amicalement

23 juil. 2004
0

que des bons plans..
je note ces temoignages precieux qui me permettent de savoir quels bateaux retenir pour se faire plaisir en mer quand on barre et non se focaliser sur le confort du carre au port ou la taille de la salle de bains..
Un bateau etroit avec des mains courantes,c est genial pour ne pas se goinfrer a la gite le museau dans les equipets..
Merci pour vos temoignages..je note..rien ne vaut le vecu en mer..pour ceux qui aiment naviguer avec leur boat..

0

jp
le rush ainsi que le super arlequin sont des half tonner je vois pas pourquoi tu fais une difference !

24 juil. 2004
0

je fais la différence en référence à la demande
qui établi cette différence entre un half de compet sans équipement et à équiper et un half civilisé par un chantier

j"ai cité le rush que je connais bien , mais n'importe quel half de chantier équipé peut tout aussi bien faire l'affaire évidemment ainsi que n'importe quel bateau non jaugé de prestation équivalente

amicalement

25 juil. 2004
0

a deux..
un quarter a 2 c'est génial, çà rempnte au vent, il y a de la place, cest marin, et en plus joli!

25 juil. 200416 juin 2020
0

oubli
j'ai oublié la tof

03 août 2004
0

Aménagé ou pas...
...un half ton est conçu (carene,gréement, voilure)pour la course, c'est à dire pour un événement encadré (surveillance, sécurité) permettant d'accepter "de bon coeur" départs au tapis et autres surprises, avec un équipage autant que possible pointu et motivé pour çà.On est loin des critères de la croisière plus ou moins hauturière, ou autonomie et sécurité priment
sur la performance, avec ce que ça implique au plan des caractéristiques du bateau.Qui a envie, en croisière, d'adapter sa voilure chaque fois que le vent varie de deux ou trois noeuds?Le mouton à cinq pattes n'existe décidément pas: il faut choisir son programme, et renoncer à quelquechose (la vitesse ou la sécurité,dans des proportions à cogiter chacun pour soi).

03 août 2004
0

Ya des exceptions, si, si !!!
Le "Contessa 32" est un bateau de course rapide, sûr et confortable.Les granbrittons sont passés partout avec, du Fasnet 79 au Horn, mais j'suis pas sur que ce soit un vrai "half-tonner"...
Par contre yapa de miracle: sont chers, compter 3~40000€ pour en trouver un.

03 août 2004
0

sélections de Jeanneau
Pour avoir rencontré 2 selections armés à la croisière et parlé avec leurs skippers voici leurs expériences.
le 1er avait le gréement d'origine,le 1er ris quasi en permanence,sauf dans la pétole ou avec tout dessus il avançait toujours quand on était nous en appui moteur!seuls changements important,par l'assos de propriétaire,il a acheté un kit de lest posé dans les fonds(qui remplace le poids des équipiers),et était très satisfait de son choix,sur un bateau sécurisant,rapide,stable à partir ou on le mène cool(ce qui n'est pas toujours le cas avec pas mal de bateaux de série maintenant!!!)
le 2éme avait installé un gréement de JOD 35 d'occase,fait retailler la GV,un enrouleur de génois,mais n'avait pas jugé utile de prendre le kitt lest car il avait navigué ainsi dans de très mauvaises conditions sans soucis et estimait la raideur à la toile suffisante ainsi.
Les deux étaient très content de l'aménagement intérieur qu'il avaient juste un peu amélioré,comme quoi pour un prix raisonnable on peu naviguer avec un ancien coursier en lui adaptant sa nav,quitte à faire qqes modifs pas toujours onéreuses,sans pour autant prendre de risques inconsidérés,ce qui est aussi mon avis.
Comme on le dis souvent c'est le skipper qui fait la valeur du navire et non l'inverse(j'entends par navire une unité en correct état de maintenance,ce qui est loin d'être le cas de nombreux navires de croisière,dans lesquels je n'aurais pas vraiment envie de prendre un coup de chien!!
Alors pourquoi pas un half si tant est qu'il est en bon état,et qu'au niveau nav il soit suffisamment stable de route( ça a son importance si on ne veut pas crever son équipage,ni manger des pilotes à tour de bras)Il y en a,derrière mon shipp il ya eu un quater tonner avec un régulateur d'allure!
jm main voivi pour mon avis,bonne recherche.
cordialement JACQUOT

14 août 2004
0

half je conais
Me concernant, j'ai eu une anke 78 joubert puis un eglantine 80 finot,ce sont de bons bateaux pour courir soit en hn ou en irc (avec équipier bien sur).
Pour la croisière, c'est autre chose, la conception initiale ne prevoyait pas grand chose, hauteur sous barrot minimum,table carte rudimentaire et couchettes cadres en général.
Avec un bon projet d'aménagement on peut en faire quelque chose de très sympa.Au final on peut avoir un batau unique et personnalisé et pas forcement très cher.
Les points faibles portent essentiellement sur le gréement (tube fin et gréement type rod).
Pour info, ces bateaux font un bon 6 noeuds au près et de bonnes pointes sous spi(&gt10 noeuds).
cordialement.
thierry

07 mar. 2017
0

moi je vends mon Half (Super Arlequin)sur lequel je pars dans le Solent tous les été en croisière.
c est un super bateau très marin , vivable à 2 en croisière.
c est pas le grand luxe mais pour le prix il n y a pas mieux
qualité de construction à l ancienne ( 4 cm de resine dans les fond)
des bateaux fait pour durer et encaisser le mauvais temps au besoin

www.leboncoin.fr[...]048.htm

03 juin 2021
1

La jauge ior au début pénalisait les gv ce qui a amené a des bateaux avec une petite GV et des génois a fort recouvrement et donc pour une utilisation croisière il faut de bon winch. Dans Les half ton cup il y avait entre autre des parcours en triangle (dit olympique ) avec 3 bords de près aussi les bateaux ont ete majoritairement dessiné pour du près (cf l'impensable qui deviendra le first 30 ) et sur lesquels au plein vent arrière on mettait un coup la bombe un coup le tangon dans l'eau . Apres le quarter 45°south on a pu constaté qu'un bon comportement au portant pouvait faire gagner

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021