Hale bas rigide poussant : quels avantages , quels inconvéniants ?

Bonsoir a tous !
Je suis un inconditionnel du bon vieux hale bas avec palan , quelqu'un peux t'il me convaincre que le système hale bas rigide poussant est plus pratique ?
CORDIALEMENT , Christian .

L'équipage
29 avr. 2013
29 avr. 2013
0

Pas besoin de balancine = une drisse de GV de secours, un renvoi de moins au cockpit, etc...

29 avr. 2013
-1

Ça doit être efficace car on en voit de plus en plus, mais j'aime bien le halle bas classique que tu peux choquer très rapidement.

Sur le first il se règle au millimètre, je ne sais pas si on peut régler aussi finement les "hales haut" rigides.

À voir les retours des utilisateurs.

29 avr. 201329 avr. 2013
0

Si j'ai répondu, c'est que j'ai eu les deux : de 1976 à 1983 sur un Tequila (plan Harl?) et que je ne vois que des avantages au hâle bas rigide... Mais, ce n'est qu'un témoignage...

29 avr. 2013
-1

Je l'ai viré sur mon surprise, ça gêne au bon travail de la GV car tu souques sur le hâle bas et la bôme descend pas. J'ai gardé les lazys pour aider à la prise de ris

29 avr. 2013
0

Comme souvent les très bons pour être bien règlés doivent coûter un bras....

29 avr. 2013
0

Comment un hâle bas rigide peut se passer de palan? À moin d'être hydrolique?

29 avr. 2013
0

Très puissant aussi.
Quand tu as un palan de GV fixé sur le roof avec une GV assez grande, le seul moyen de contrôler un peu la chute est le hale bas. D'où il faut qu'il soit puissant et très très bien fixé.
Les forces en jeu sont phénoménales.
Une bon hale bas rigide bien dimensionné, si on prend la peine de "jouer" avec compense en grande partie l'absence de rail et une écoute en bout de bôme.

04 mai 2013
0

le seul moyen est de jouer sur le rail d'écoute du chariot, le hale bas ne devrait servir qu'après la limite du chariot et avec modération... son placement et son montage (la différence de bras de levier en bout de bôme et au niveau de la fixation du hale-bas), entraine des efforts inutile sur le gréement et sur la bôme.

il sert a cintré le mat sur les gréement de voile légère, alors qu'il sert à éviter de déchirer sa grand-voile en empanant sur les voilier de croisière.

29 avr. 2013
2

Le plus gros avantage du hale bas rigide : tu ne prend pas la bôme sur la gueule a l'apéro quand c'est un bleu qui à fait le nœud de taquet de la balancine.

29 avr. 2013
0

hale bas rigide ou poussant à priori ce n'est pas la même chose

"rigide" est ce truc avec un petit volant, genre étarqueur de pateras, il reste tout le temps (en compression ou en traction) à la longueur qu'on lui donne

"poussant" c'est un piston qui s'il est relaché il soulève un peu la bôme, sinon il y a généralement un palan pour le ramener vers le bas

le premier pour le régler c'est un peu l'enfer, il faut aller au mât pour tourner le volant

le deuxième (j'en ai un) a à mon avis le grand défaut d'empêcher le bloquage total de la bôme. Si on n'a pas de balancine, quand on affale la GV on a beau étarquer l'écoute de gv en comprimant le piston mais la bôme oscille de folie d'un coté à l'autre, si on doit ferler la voile bonjour, je me suis retrouvé pendu à la bome une deux fois puis j'ai regardé le tout avec beaucoup de méfiance
s'il faut rajouter une balancine pour bien immobiliser le tout, le piston perd un peu de son intérêt :blabla:

29 avr. 2013
0

bonjour
Roberto, et pour la prise de ris, est ce que c' est plus facile qu' un hale bas ?

01 mai 2013
0

ok Roberto pour la description du hale bas , merci des infos

30 avr. 2013
0

Kermahy

j'ai des doutes je voudrais juste qu'en utulisant un terme on se réfère à la même chose

si "hale-bas" = palan souple qui tire la bome vers le bas, donc soit il la tire vers le bas mais si la bome n'est pas retenue elle tombe sur le pont, alors sauf petites unités amha une balancine de bome est essentielle
on étarque la balancine, on étarque l'écoute, la bome ne bouge plus, on peut s'appuyer avec son corps dessus, bien faire toute la manoeuvre

si hale-bas textile tout seul sans balancine, dès qu'on largue la drisse la bome se pose sur le pont, il faut affaler plus de GV pour prendre un ris convenablement; sur un bateau d'une certaine taille avec une bôme qui commence à peser quelques kilos on prend des risques..

perso, avec mon piston compréssible, si le temps est calme tout va bien: le piston tient la bôme horizontale, on affale la GV et on la ferle tranquillement
s'il y a du roulis c'est tout une autre histoire: même si on étarque l'écoute, le piston se compresse mais la bôme garde un degré de liberté latéral très fort, elle peut bouger d'un bon mètre-mètre et demi d'un coté à l'autre, si tout va bien on reste pendus, si moins bien on se prend la bôme dans le front
donc pour prendre un ris si on se met avec le vent à peine de coté pour garder un peu d'appui sur la toile ok, mais s'il y a des vagues qui font rouler le bateau.... on tend à s'accrocher à la bôme et elle a des oscillations (donc accélerations) qui peuvent être très fortes

bref je pense que une balancine au fond soit toujours nécessaire si on veut bien bloquer la bôme (ou sinon le hale-bas à piston fixe..)

01 mai 2013
0

de rien :-)

tu vois, bcp d'autres n'ont pas les mêmes soucis que moi avec le mouvement latéral, donc à vérifier avec puissance du piston ou type de hâle-bas..

bv

30 avr. 2013
2

Il me semble que hors navigation un hâle bas rigide doit être soulagé pas la drisse de GV frappée en bout de bôme à la façon d'une balancine afin de préserver la réponse du piston, ou des joncs dans mon cas

30 avr. 2013
0

oui bien sûr cela bloque la bôme

par contre pour prendre des ris,

ou bien juste après avoir affalé la GV, quand on décroche la drisse de la voile pour la ramener en bout de bôme, s'il y a du roulis bonjour, on risque soit de faire échapper la drisse de la main, soit de rester pendu embrassant la bôme :doc:

après avoir vu voler la drisse presque tout en haut, j'ai rajouté une estrope à longueur fixe qui part de la fin de la bome, court tout au long de la bome pour arriver vers le quart initial de la bôme: quand je détache la drisse, je peux l'accrocher tout de suite à l'estrope, étarquer et bloquer la bome, sans devoir faire la ballade avec la drisse à la main vers l'extremité de la bôme qui est en train d'osciller comme une folle à droite et à gauche

30 avr. 2013
5

un hale bas rigide hormis son utilité au port sert avant tout a controler le vrillage de la GV et cela encore plus dans le petit temps ou il soulage la bôme et évite de trop fermer la chute de la GV qui par le poids de la bôme a tendance a se tendre et donc a fermer

-1

Plutôt contre :

  • Au port : il impose de conserver la bôme haute et il interdit de l'immobiliser en la posant sur le roof ou les glissières (fatigue du vît de mulet)

  • En mer : possibilités de réglage réduites. Un hale-bas a palan permet de guider positivement la position de la bôme et de soulager la chute en jouant entre balancine et hale-bas. La "drisse de secours existe tout autant avec un hale-bas à palan mais elle est souvent de plus petite section voire absente sur les navires équipés d'un hale-bas rigide.

30 avr. 2013
0

Perso j'ai mis, pour raison de sécurité, un bome stick flexible, simple et peu couteux. Il est très desagréable de recevoir un coup de bôme si on relache par mégarde la balancine. Le système permet une échappée de la bôme vers le haut, à contrer par le hale bas.
Pour immobiliser une bôme en latéral il suffit de mettre deux bouts ou un support rigide en triangle isocèle fixés au pont ou au roof.

30 avr. 2013
0

Totalement pour. Bon maintien de la bôme dans les deux plans : haut et bas.
En latéral, c'est l'écoute sur barre d'écoute.
Seul petit inconvénient: c'est au vent arrière on laisse un peu de liberté à la bôme qui monte légèrement. De ce fait le ressort du hâle bas rigide n'est plus comprimé et il grince.
Comme me disent mes équipiers: " c'est le vaisseau fantôme de l'angoise"
Cordialement
JP

30 avr. 2013
0

Merci a tous pour ces précieux avis , je crois que je suis convaincu ...
Il me reste a l'acheter , c'est un modèle SPARCRAFT , je trouverais bien un heossien du coin pour me guider pour une bonne utilisation !!!
Cordialement , Christian .

30 avr. 2013
1

Bonjour , je comprends mal l'intérêt de choquer le HB au vent arrière , si ce n'est pour provoquer un vrillage inutile de la voile.....c'est justement aux allures portantes , que le HB sert.....au près , le palan d'écoute suffit à baisser la bôme et fermer la chute....à la rigueur, dans la pétole soulager légèrement la bôme , comme l' écrit Carrick

Quand au HB rigide, son rôle principal est de remplacer la balancine...

Sur le F 265, ( Gréement 9/10ème ), il n'y a que la drisse de GV en tête de mât , avec une poulie rapportée , et balancine extérieure...j'ai donc remplacé ça , par un HB poussant , que j'ai bricolé avec deux tubes alu , et un vérin de hayon de fourgonnette ,,il faut en essayer plusieurs ,pour trouver la bonne force........pour un petit bateau ,c'est suffisant...

30 avr. 2013
0

L'avantage réside aussi dans sa puissance. Souvent les HB rigides sont en 8:1 avec des fixations plus fortes.

Je n'ai pas constaté qu'il a une liberté très grande qu'un HB normal une fois l'écoute souquée.
J'ai beau mettre mes 80 kg sur la bôme, celle-ci ne descend que de quelques cm.

30 avr. 2013
0

quelqu'un sait si on peut "charger" un peu le piston, augmenter la pression, le rendre plus dur ?

car je vois que la plupart des utilisateurs sont contents, je vais essayer de rigidifier le mien

30 avr. 2013
0

@roberto, tu peux surtout remplacer ton vérin à gaz par un neuf ou un plus puissant. Toute l'astuce consistant à trouver le modèle adéquat en fournitures industrielles.

Je cherche pour le mien depuis quelques semaines.

01 mai 2013
0

moi j'ai un hale bas rigide à ressort et j'ai remplacer le système d'origine par un palan dynema en cascade

comme ça j'ai les avantages du hales rigide et du hales bas classique

par contre les ship vendent les hales bas rigide à un prix enorme ( 250 E mini )alors que c'est tous simplement 2 tubes et un ressort qui coulissent l'un dans l'autre

c'est facilement fabricable par un bricoleur moyen, le plus compliquer et de faire les 2 fixation des extrémités ( bôme et mat )

a vos etablit

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (164)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021