GV et empannage dans la brise

On m'a appris à border la GV dans l'axe puis à la choquer en grand lors de l'empannage, sans retenir l'écoute. En ce cas je trouve que la GV vient cogner brutalement contre les barres de flèche et ça ne me parait pas top. Autre méthode : faire un nœud d'arrêt à l'écoute pour que ça soit l'écoute qui arrête le déplacement de la bôme mais là encore c'est un peu violent. On peut freiner l'écoute à la main mais ce n'est pas possible sans gant et je n'aime pas trop les gants :)
Comment faites vous ? quelle méthode préconisez-vous ?
Merci !

PS Je ne parle pas dans ce post d'avoir le maximum de vitesse lors de l'empannage pour diminuer le VA ou encore de frein de bôme. Ma question porte précisément sur la gestion de l'écoute de GV :)

L'équipage
20 avr. 2021
20 avr. 2021
0

Bjr

Quel voilier ?


Julien29:Bonjour, je parle d'un quillard de 10m·le 20 avr. 14:15
20 avr. 202120 avr. 2021
2

Je pense qu'il faut que tu fasses des essais et voir ce qui te convient à toi et ton bateau. L'apprentissage de la voile par un moniteur (et j'ai été moniteur de voile) est un début, des suggestions...Il n'y a pas de dogmes en voile...
Cela dit border la GV à plat avant un empannage par fort vent me semble une trés bonne idée.
Le truc est que la bôme d'un bateau est le deuxième machin le plus dangereux après le fait de "bêtement" tomber à l'eau. L'un (la bôme) accompagne souvent l'autre d'ailleurs... (plouf).
Donc garder la bride de cet espar sérée au vent arrière me semble une bonne idée dans cette manoeuvre.

Après l'empannage lâcher la bôme en grand ?

Ca dépend du bateau et je sais que c'est la recette "dériveur".
Même si je pense qu'il ne vaut pas s'inquiéter de "cogner" la GV contre les barres de flêche (c'est mou une voile), je ne vois pas trop la valeur ajoutée à précipiter cette maneuvre plutôt que choquer l'écoute de GV progressivement sans pour autant traîner.
Si le vent est fort il est probable que la mer aussi ce qui veut dire roulis. Un gros coup de roulis avec un barreur un peu fatigué peu donné un changement de cap important et un retour de la bôme sur l'autre panne. Donc si le vent est fort, si possible ne pas trop rester au plein vent arrière. Donc pourquoi ne pas demander au barreur de passer progressivement du vent arrière au largue tout en choquant ? A nouveau ça dépend du bateau, un bateau avec une énorme GV et petit safran risque de partir à l'aulofée avec la maneuvre que je préconise. Le miens ne bougera pas...
Pour info, par vent arrière fort j'arrime la bôme sous le vent avec un bout pris sur la bôme, une poulie en surplus sur le rail d'écoute génois, le bout revenant sur un winch ou taquet près du cockpit, je ne me sentirais pas un chef de bord droit dans ses bottes sans cette mesure de sécu mais aussi, ma bôme est basse et grosse (vieux voilier de course)).


mitch58:pas mieux...pourquoi lacher la bome en grand?tu as la reponse a ta question,ne lache pas ta bome en grand,mais accompagne la.sur mon cata c’est ce je fais,retour de gv dans l’axe,et,après empannage j’accompagne l’ouverture de la bome avec chariot et ecoute.·le 20 avr. 19:14
20 avr. 2021
4

"sans retenir l'écoute" ? surtout pas !
Il faut tout faire avec retenue, ni grand coup de barre, ni précipitation pour passer la bôme d'un bord à l'autre.
Exerce-toi, tu verras...


Kobaia:Faire un tour mort autour d'un winch et relâcher de doucement à la demande.·le 20 avr. 16:38
20 avr. 2021
0

Merci Pierre et Flora pour vos réponses.
L'intérêt de choquer en grand "sans retenir l'écoute" est de faire passer la GV rapidement pour éviter un possible départ au lof en sortie de d'empannage. En retenant l'écoute, cela pourrait arriver, non ?
Est-ce que vous choquez progressivement pour faire passer votre bôme ?


volubilis3:Il ne faut surtout passer la bôme à la volée par vent fort car elle va passer très rapidement et avec la vitesse, tu es certain de casser quelque chose, poulie, hale-bas ou plier la bôme autour des haubans.Donc le passage doit être maitrisé et contrôlé. D'abord, ramené la bôme dans l'axe ainsi que le chariot puis une fois la GV empannée, laisser filer l'écoute tout en lofant légèrement en la contrôlant soit à la main et avoir des gants est indispensable ou plus facilement au winch. Auparavant, si le vent est fort, des ris ont été pris.·le 20 avr. 19:06
Flora :):On fait pas pareil avec un 420 et un croiseur de 10 m...Il faut en même temps border la GV et se mettre VA, un coup d'oeil au compas, rester ainsi 2 secondes, puis un tout petit coup de barre pour faire passer la GV sur l'autre bord, mais en restant VA. Et tu choques progressivement la GV du bon côté, en gardant ton cap VA. Après, s'il y a beaucoup de vent, pas trop de mer... le mieux sera peut-être de faire un lof pour lof ?Tout dépend des conditions.·le 20 avr. 19:09
volubilis3:Comme toujours, le problème n'est pas la force du vent, mais l'état de la mer qui peut provoquer un empannage anticipé. Je borde la GV dans l'axe avant de passer VA pour éviter cela.·le 20 avr. 19:13
20 avr. 202120 avr. 2021
1

Oui éffectivement, au plus vite tu choques au moins du risque 1/ départ au lof 2/ que le vent prenne ta GV sous le vent lors d'un coup de roulis ou autre et la refasse passer de l'autre côté.
C'est pour cela qu'en dériveur on choque vite.
J'ai entendu que des bateaux comme les First 31.7 partent au lof pour un oui ou un non, et passe facilement "sur leur barre". Donc on peu imaginer qu'il ne faille pas trop traîner à choquer l'écoute sur un First 31.7.
Pour le reste, plus un bateau est gros et plus les espars sont lourds et demandent donc l'inverse de la précipitation. Donc à toi de voir ce qui convient à toi, ton bateau et ton équipage, aussi, rien ne t'empêche de ne pas empanner et de faire un virement de bord pour passer sur l'autre panne..
Peu importe la maneuvre pourvu que tout le monde soit hors du champ du passage de cette foutue bôme....
Une bonne communication entre type (ou équipière) à l'écoute et celui (ou celle) à la barre...


20 avr. 2021
-16

Il y'a un truc tous bête...sa s'appel l'école de voile......


20 avr. 2021
1

Perso, je me sers beaucoup de la barre d'écoute qui est large et bien positionnée.

Complètement débordée avant l'empannage, elle a le mérite d'empêcher la voile de venir taper sur les hauban lors de l'empannage (au cas où je perds le contrôle de l'écoute)
Une fois empanné, je réajuste ma barre d'écoute tranquillement.

Fañch


20 avr. 2021
2

en cas de rencontre avec l’espart,dans l’ordre:
un coup de bome 🤕
un coup de baume 👩🏼‍🔬
un coup de beaune 🍷


Scotland:Tu aurais pu terminer avec :un coup de Beaumes de Venise, des vins classiques et un petit vin doux naturel pas mal du tout... 🍷·le 20 avr. 19:27
ric56:et si cela merde , il est possible de se faire embaumer, c'est peut être l'origine???·le 20 avr. 20:27
20 avr. 2021
1

Bonsoir,
Se mettre plein VA, blinder le hale-bas, ramener la GV presque dans l axe, choquer le chariot,attendre d être en « survitesse » sur une vague pour enclencher l empannage, dès que la bôme passe suivre à l écoute pour laisser filer la GV, stabiliser la route et s occuper du génois


20 avr. 2021
0

au dessus de 10 nds de vent réel je n'empanne plus, trop dangereux
alain


20 avr. 2021
1

Qui a pu conseiller à quelqu’un de choquer en grand sa gv à l empannage ? 🙈😬👎😢
Au contraire choquer en douceur, de plus en plus j empanne plus avec les retenues que l écoute, sécurité d abord, je vire aussi lof pour lof dès que ça craint un peu


FredericL:Un virement lof pour lof, c'est un empannage. ·le 20 avr. 21:26
JeanLW:Merci d être chatouilleux bien évidemment il fallait lire que j empanne lof pour lof ·le 20 avr. 23:51
JeanLW:Quoique finalement on peut utiliser les deuxWiki z:Empannage avec un gréement bermudien.En navigation à voile, empanner consiste pour un voilier à changer d'amure (côté duquel le voilier reçoit le vent) en passant par le vent arrière ; un autre terme utilisé pour l'empannage (action d'empanner) est virement de bord lof pour lof, les lofs étant échangés (tribord pour bâbord ou inversement).Les termes anglophones sont très couramment utilisés en voile : on désigne l'empannage par jibe (anglais américain) ou gybe (anglais britannique), la manœuvre sur un gréement carré est wearing ship.·le 20 avr. 23:53
JeanLW:Finalement j avais raison sur la terminologie mais je n en tire aucune satisfaction exagérée😇🙏🤓😎·le 20 avr. 23:55
FredericL:Si le bateau change d'amure vent debout, c'est un virement (tack), si le bateau change d'amure vent arrière c'est un empannage (gybe). ·le 21 avr. 23:00
21 avr. 2021
0

Merci à (presque) toutes et tous pour vos réponses. Je retiens de freiner l'écoute avec le winch, je vais essayer la prochaine fois que je vais sur l'eau. Bonne journée !


21 avr. 2021
3

Attention, je lis qu'il faudrait blinder le hale bas, je ne conseille pas.
Risque de plier le mat, surtout sur un mat fractionné, plusieurs dématages en Surprise ou en First Class.
Et aussi ouvrir un peu la chute de GV pour soulager.
Par contre saisir le hale bas pour ne pas mater la GV.


21 avr. 2021
0

Sinon il y a ça comment empanner par 45 Nds et 8 mètre de houle toujours intéressant à voir ou revoir vidéo très connu (350.000 vues)


Pierre3:Fameux, merci.·le 21 avr. 22:22
21 avr. 2021
0

En solitaire, je pense qu'ils ne s'embêtent pas avec l'écoute de GV, déjà occupés qu'ils sont à gérer la voile d'avant. Bon là c'est vrai qu'il n'y a pas trop de vent; j'aimerai voir la m^me chose dans la brise en solo pour voir comment ils gèrent ça.


Adonnante:Trop facile avec un spi asy, pas la même mayonnaise au temps des half tangon, bastaque, pilote très moyen, souvent mieux valait un affalage puis renvoi dans la brise. ·le 21 avr. 18:55
21 avr. 2021
0

Sinon on peut aussi s'amuser à la barre à empanner de fausse panne à fausse panne!


21 avr. 2021
0

Tu peux aussi reprendre la GV en abattant mais empanner avant de la border à fond et quand elle passe, tu rechoques en abattant. Si tu y arrives bien ça empêche le bateau de partir au tas et ça amortit bien le passage de la voile. Le risque c'est de trop abattre ou de le faire trop tôt. Là la bôme peut te revenir dessus... :-/
Mais bon avec une bonne coordination et un peu d'entraînement dans moins de vent je pense tout le monde peut le faire.

Après, chacun sa technique. Essaie différents trucs et tu trouveras vite de quelle façon tu es le plus à l'aise.

Sam


21 avr. 2021
0

Un frein de bôme évite de se poser trop de question! Cela permet aussi d’éviter la casse en cas d’erreur qui peut arriver à n’importe qui... aucune crainte à laisser le pilote en mode vent voile en ciseaux avec un frein...


JeanLW:Surement mais le frein de bôme ça alourdit un peu les empannages dans les,conditions faciles ? J ai pas l expérience, ce ce que j ai luJe suis un maniaque de la retenue avec des bouts bien flexibles , sur grandes traversées les freins de bôme sont sûrement utiles ·le 21 avr. 19:18
21 avr. 2021
0

Le genre de truc qu'on ne fait pas avec son bateau de croisière : www.hisse-et-oh.com[...]e-mer-5


Pierre3:Belle histoire, merci.·le 21 avr. 22:32
21 avr. 2021
2

Quand je jaisais mes belles solitaires je me permettais des empannages jusqu'á 20/25 nds de réel, selon la mer bien sûr, l'équilibre dépend plus des vaues que du vent. D'abord je passais un bon moment á vérifier si le bato pouvait tenir sous pilote (un brave 4000 autohelm á cette époque) á la limite de la fausse panne. Je lâchais les bastaques (heureusement non critiques sur l'Aphrodite) puis je fonçais á l'avant passer le tangon, avec mes marques sur les écoute je ne lâchais que le minimum syndical, juste pour clipser le tangon au mat. Après ça j'étais tellement content si ça avait bien marché que le passage de la GV n'était qu'une formalité: je reprenais doucement puis lâchait le + vite possible sur l'autre amure. Mais un empannage de GV un peu violent ne m'a jamais fait de gros dégats, le plus spectaculaire étant une brosse á dents retrouvée qques mois plus tard dans le compartiment des batteries.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (3)

un éléphant ça trombe

mars 2021