Guindeau sur oceanis 411 423

Bonjour,

J ai encore le vieux le roy somer monte d origine sur l oceanis 411. Il fout faire 600 ou 800w et peine à remonter notre mouillage (en l aidant à la main ça monte bien mieux).

On suppose qu avec l age il fatigue, de toute façon on ne l à jamais connu en pleine forme. (on le lance bien etnndu avec moteur et régime)

Ma question est surtout de savoir les modèles choisis par les possesseurs de 411 ou 423. L idéal serait un qui se monte sans modifs (o à part les trous), et le rêve serait un qui ramène bien la chaine au milieu de la baille à mouillage et non dans la pente (guindeau vertical ?)

Voilà,ssi uun possesseur de 411 ou 423 dispose d un guindeau tout neuf et qu il en est conte t on prend les conseils.

Critère :
- barbotin et poupée du même côté
- 1200w mini
- rend son proprio heureux.

L'équipage
1j
0

barbotin et poupée du même coté c'est pas très mécanique... ne pas forcer de trop sur la poupée (tendre une amarre sur pendille par exemple à chaque port, mais si c'est occasionnel pourquoi pas.

Ensuite il y a un sujet tout aussi important que la puissance, c'est le câblage.

1200w c'est 50mm² obligatoire pour faire un montage sérieux.

Connaissant un peu les bénéteaux de cette époque, il y a des choses biens, mais l’électricité est cheap coté dimensionnement, et ce doit être du 25mm² actuellement.
en câblage hiflex ce sera plus facile à passer, mais plus cher, reste que même en cablage classique, c'est 400€ au bas mot de câble.
si tu as un prop tu es possiblement repris sur la batterie avant et là du 35mm² peut suffire. (avec un coût lié à la longueur bien moindre.

Pour info, un 1200w installé avec du 25mm² est moins puissant qu'un 1000w installé en 50mm² à partir d'une certaine longueur de câble: La raison est simple, quand l'un tourne à 11,5V, l'autre est à 10,5V en raison des pertes. Ces pertes sont liées à la fois à la longueur et à la section du cable.

Avant de me faire insulter de menteur, je vais prendre le temps de vous en faire la démonstration. Si vous n'avez pas suivi vos cours de physique au collège/lycée, appelez vos gamins, ils vont vous expliquer!

Nos moteurs de propulseur guindeaux etc fonctionnent en courant continu, avec un bobinage tout ce qu'il y a de plus traditionnel. La résistance du bobinage consomme du courant

Comme il s'agit de dipôles résistifs répondant à la loi d'ohm (U = R * I), plus l'on baisse la tension, plus l'on baisse l'intensité, et donc la puissance baisse encore plus vite!
C'est idem pour une ampoule filament...

en gros U et I sont des variables, et R est une donnée fonction de la section et longueur du bobinage.
On retouve la valeur de R par calcul - c'est la résistance interne du moteur:
0.12ohm pour un moteur de 1200w
0.14ohm pour un moteur de 1000W

Pour 12v = On a la puissance nominale - Logique
1200w = 1200W et 100A
1000W = 1000w et 83A

Maintenant regardons comment se comporte nos moteurs de 1200W et 1000W si l'on baisse la tension:

Pour 11,5v
1200W = 1102w et 96A
1000w = 944W et 82A

pour 10,5
1200W= 918W et 87A
1000W= 787w et 75A

Plus de 20% de perte de puissance pour une baisse de tension de 12,5% (par rapport à la tension nominale)

Les tensions sont celles aux bornes du moteur, pas celle au départ de la batterie, une partie est perdue sous forme de chaleur dans le câble, car lui aussi a une résistance interne, certe faible, mais l'on perd quelques watt dedans.

Notre guindeau 1200w installé façon low cost, malgré 1200w va donner 918w...
Notre guindeau 1000w installé façon sérieuse, va donner 944W!

Voila comment un guindeau de 1200w peut être moins puissant qu'un guindeau de 1000w.
Cela est également transposable pour un propulseur.

Le problème dans le nautisme c'est que les artisans qui travaillent n'ont pour beaucoup pas de notions d’électricité, en plus de ne pas être marins pour beaucoup... bref on cumul un peu les tares pour réaliser des montages propres et efficaces...


0

quote here"Comme il s'agit de dipôles résistifs"

Pas vraiment il s'agit de dipôle selfique.


1

Cédric relis toi !

Sans te traiter de menteur, "Ces pertes sont liées à la fois à la longueur et à la distance." ?
et surtout "Les intensités sont celles aux bornes du moteur, pas celle au départ de la batterie, un epartie est perdue sous forme de chaleur dans le cable" alors là c'est fort des intensités qui disparaissent sous forme de chaleur, c'est une première non ?


Cédric 1983:désolé, j'ai écris cela d'un téléphone.

vous aurez compris, longueur et section (et pas distance) et c'est bien évidement la tension qui chute. La chute de tension est effectivement évacué par effet joule.·le 17 sept. 17:01


bruno972:Bien sûr que j'ai compris et qu'écrire avec un tel peut jouer des tours mais là encore la chute de tension n'est pas évacuée par effet joule mais la puissance perdue oui. Je pinaille, mais c'est le ton très souvent professorale qui m'y pousse.·le 17 sept. 17:31
16h
0

Pas de problème pour monter plus gros en cable.
effectivement ceux de beneteau ne sont pas gigantesque (j ai pas de propulseur).


-1

Non Bruno,l'intensité que tu mesures en sortie de batterie ou près du moteur sera la même. C'est de la puissance qui sera perdue sous forme de chaleur. Et le fait d'alimenter un moteur en dessous sa tension nominale de service est très mauvais, ce qui peut entrainer (contrairement à ce que dit Cédric) à une augmentation du courant car (contrairement à ce que dit Cédric) ce n'est pas un dipôle résistif. Un moteur c'est "du fil enroulé" donc self. Pour imager, si tu bloques un moteur électrique la tension à ces bornes sera quasi nulle (donc inférieur à la tension nominale)et le courant sera maximum et pourra aller jusqu'à faire fondre les fils du bobinage.


Cédric 1983:Non, l'intensité va augmenter car tu le bloques... par parce que la tension chute!

si tu alimente un moteur avec une pile 1,5V tu vas avoir une tension bien moindre que si tu l'alimentes avec une pile de 9V... mais également une intensité bien moindre

Un propulseur avec une batterie déchargée consomme moins que lorsque la batterie est pleine... car la tension chute...·le 17 sept. 17:09


bruno972:@apzo22 ce n'est pas Non Bruno mais Cédric, toi aussi relis ;-) Et puis si on continu ce n'est ni un dipôle résistif ni selfique car il y a une force contre électromagnétique qui se crée lorsque le moteur tourne, donc l'image d'un dipôle passif ne marche pas pour un moteur.·le 17 sept. 17:39
bruno972:Mais cela va être difficile de ce relire car Cédric corrige (5:30 après !?) son post. Donc bien tôt nos commentaires ne voudront plus rien dire.·le 17 sept. 17:45
11h11h
-1

@Tai tu ne nous dis pas qu'elle est la taille/poids de ton mouillage ancre/chaîne.

J'ai un guindeau Tigre de 1200W et avec une 20kg et Chaîne de 10, je ne suis pratiquement jamais monté au dessus de 80A, mais je remonte et "arrache" au moteur pas au guindeau.

Tout cela pour dire, comme le dit Cédric ;-), ton guindeau est peut-être mal monté d'origine (ou notoirement sous dimensionné) donc fais vérifier ton moteur, regarde les câbles d'alimentation/connexions sinon changes-le.


11h11h
0

C est 20kilos, chaine de 10, 40m pour 6 à 8 de fond sableux.

C est les vieux leroy somer, je crois que c est 600w mais peut être 800.

Il n à jamais du beaucoup fonctionné . À l achat du bateau la poupée et le barbotin étaient collés par l oxydation.
Je ne l ai pas encore démonté car nous sommes toujours en mouillage,iil ffaut que je sois sûre de le remonter après 😊

Le guindeau galère sauf quand je l aide en tirant sur la chaîne. Sinon, à la moindre difficulté il a tendance à ralentir voir parfois se stopper.

pour l instant ça le fait,mais je rêve d un bidule que je puisse monter et descendre sans aller à la baille à mouillage aider la chaîne à monter ou l aider à la ranger car le tas tombe sur une pente et non au fond de la baille.


matelot@19001:Dit comme ça on comprend mieux : si le guindeau n'a jamais connu d'entretien il est normal qu'il fonctionne mal. L'entretien du guindeau est quelque chose qu'on néglige facilement. J'ai profité du confinement pour démonter entièrement le mien qui n'avait que 5 ans d'utilisation, hé bien ce n'était pas un luxe ! J'ai tout nettoyé, changé les roulements, les joints spi, refait un clavetage, mis de l'huile neuve, et maintenant c'est un plaisir de l'utiliser. Ce serait peut-être bien de commencer par ça, et aussi par le contrôle et la réfection de son alimentation électrique. Quant au problème de la descente de la chaîne, il y a surement des solutions.·le 18 sept. 01:29
0

Bonjour
sur mon 411 made in USA, c'est un Lofrans Tigre qui ne nous a jamais fait défaut.
Avec 60 mètres de chaîne de 10 et une Kobra de 20 kgs, nous remontons le mouillage sans problème, en s'aidant au moteur si besoin.
Je pense que je remonterais le même si celui ci devait faillir


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer