guindeau manuel

hello à tous
je me pose la question de l'opportunité d'un guindeau manuel à installer sur mon randonneur côtier (7m60 dériveur intégral).
Vu la taille du bateau (et donc de l'ancre) je en vosi pas de raison de mettre un guindeau électrique.
cependant, pourquoi pas un manuel pour éviter de prendre la chaine sans cesse à pleine main (je prévois de mouiller tres souvent).
Mais quel gabarit de guideau dois je trouver selon vous ? tous ceux que j'ai vu me semblent énormes et disproportionnés par rapport à mon besoin...

L'équipage
14 juin 2012
14 juin 2012
0

bonjour,

Genre annonce sur LBC à 60 euros

www.leboncoin.fr[...]672.htm

Si c'est avec barbotin pour chaîne de 8 c'est tout bon pour le Randonneur Côtier ;-)

14 juin 201214 juin 2012
0

Bonjour,

A la main, environ 80cm à 1m remontés à chaque brassée.
Au guindeau manuel, environ 10cm -15cm à chaque pompe.

A la main, gros bras bien entretenus.
Au guindeau manuel, épaules démontées.

A la main, 20m de chaîne env. 25 brassées.
Au guindeau manuel, 20m de chaîne entre 134 et 200 A/R comme un vrai Shadok.

En cas de remontée difficile, croché un autre mouillage ou un rouleau de câble...ça arrive, le guindeau manuel peu rendre service...temporairement.

14 juin 2012
0

Vent frais et clapot :

A la main, t'en chies comme un turc,

au guindeau, roule ma poule :langue2:

14 juin 201214 juin 2012
0

Je n'ai rien contre les Turcs, faut juste garer tes pieds quand tu tires la chaîne.

Le clapot ça aide à décrocher et puis dis donc "au guindeau, roule ma poule" quand tu te mets à rouler, les voisins sont déjà au bar du club! :-)

P.S.
Je n'ai pas dit ça ne sert à rien, je préfère à la main tant que c'est possible ( chaîne de 10mm)

14 juin 2012
0

J'avais un guindeau manuel Goiot sur mon ancien voilier (JNF 38 - 12m - 12 tonnes). Je remontais tout le temps la chaine de 10 à la main (vu que le Goiot était toujours en panne - il a fini au fond).

Un jour aux Grenadines mon genou à laché en remontant le mouillage ! Retour à Paris pour opération. Un ménisque de plus en moins !

Maintenant j'ai un guindeau électrique. Mais je suis d'accord que le guindeau manuel c'est la galère !

14 juin 2012
0

J'ai un guindeau manuel sur mon evasion 32 (voilier à vendre d'ailleurs...).
Je remonte à la main au début et je fini au guindeau.
A la main: prendre une bonne position les pieds en appui, rester droir et tous le corps qui participe. Mais je suis jeune (50) et un minimum rustique...
Le guindeau est un sacré plus quand fatigué ou mer mauvaise.

14 juin 201216 juin 2020
0

cap'tain marco,

Si ça peut t'aider, l'éclaté, les pièces et les dimensions du Royal Lofrans


14 juin 2012
0

Il y a ça aussi qui aide beaucoup pour remonter une chaine (pas trop grosse évidemment), j'ai utilisé assez récemment sur un bateau anglais et ... ça marche :pecheur:

www.idealwindlass.com[...]e_5.htm

:acheval:

14 juin 2012
0

non,non, pas encombrant du tout tu les mets en parbattage ,

14 juin 2012
0

oui, au port, mais en nav' faut bien les rentrer, les pare-batts' ! :tesur:

14 juin 2012
0

tu les mets tous au vent, ça de la contre- gite et au virement de bord y change de coté tout seul ,c'est le cote energiz-air. BON OK j'arrete

14 juin 201214 juin 2012
0

Le mieux, c'est le guindeau Marseillais. J'explique: tu prends un bidon de 20 litres de carburant pour poële à pétrole, ( celui qui te rend gravement malade à la fin de l'hiver ) vide, bien entendu, le bleu, c'est plus joli sinon le gris ça le fait aussi et tu manilles sur la poignée un anneau inox ( si tu as les sous, sinon en galva, c'est bon aussi ) de 10 cms de diamètre. Tu passes la chaîne dans cet anneau. Bon, ça, c'est fait. Là, écoute bien: maintenant, tu mets le bidon à l'eau, tu l'amène à l'arrière et tu frappes la chaîne sur un taquet en laissant le bidon libre. Et tu embrayes en avant. Et là, devant tes yeux émerveillés, tu vas voir le bidon partir à une vitesse folle ( du moins la vitesse du bateau ) en faisant le semi-submersible, et après un temps proportionnel à la longueur du mouillage, l'ancre va venir en surface contre le bidon. Tu largues la chaîne du taquet arrière, et tu vas à l'avant rentrer le tout sans forcer.
Nous faisons cela sur des fonds de 120 à 150 m à la pêche, de grand-père en petit-fils. Eh bien on n'hésite jamais à changer de poste plusieurs fois par jour pour chercher le poisson tellement c'est facile. Pas de mécanique, pas d'électricité, que de la logique. :bravo: :-D :bravo: :coucou:

14 juin 2012
0

Oupsssss !
Tu veux pas répéter... mais moins vite s'teuplait !?! :lavache:

14 juin 201214 juin 2012
0

C'est vrai que ça mérite des explications, je comprends pas tout. :oups:

14 juin 2012
0

Du guindeau, la chaîne va à l'arrière où elle est tournée sur un taquet (juste 1 tour sans ça si ça force faudra une disqueuse). Du taquet, la chaîne plonge dans l'eau vers le fond.
A la surface flotte le bidon dont l'anneau a été passé dans la chaîne (ça suppose d'ouvrir la liaison chaîne/textile ou d'aller jusqu'à l'étalingure pour enfiler le bidon...pas simple).

En mettant en avant dans la direction supposée de l'ancre, la chaîne est supposée passer à travers l'anneau du fait de la résistance opposée par le bidon en partie immergé. Là ou ça devient magique, c'est qu'à la verticale de l'ancre, elle est supposée se décrocher et remonter, toujours à travers l'anneau du bidons, jusqu'au dit bidon. Tu as toujours la chaîne à remonter mais sans résistance et sans le poids de l'ancre.

Bon, ça c'est ce que j'ai déduit des explications d'Hoolof.

Maintenant, je pense qu'avec un petit mouillage, ça peut marcher (20m de chaîne de 8mm et le reste en textile avec une ancre grappin...sur 150m de fond !!!) mais avec 40m de chaîne de 10mm ou 12 mm et l'ancre en rapport (16Kg et 20Kg) bien enfouie, j'ai de forts doutes.

J'espère qu'avec son guindeau marseillais il ne pêche pas la sardine dans le port. :reflechi:

14 juin 2012
0

en fait c'est le bidon qui remonte ton ancre ,il sert de davier si tu veut , et c'est le bateau qui avec son deplacement fait office de treuil . Enfin fallait quand meme recuperer les 120 m de bouts ,super biscotos pour le mec a la manoeuvre hoolof ,en tout cas dans le plus pur esprit marin simple et efficace

14 juin 2012
0

pneuboat.com[...]dex.php
par Gerard Robineau
:pouce:

14 juin 2012
0

Bonjour
c'est valable pour du bout, pas de la chaine
Il faut un bon moteur pour remonter l'ancre
Yves

14 juin 2012
0

Bon, apparemment, c'est ce que je supputais (bonjour madame!).

Vu l'anneau ouvrant, ce qui explique comment le passer le câblot ou la chaîne.
La question reste entière pour un mouillage lourd. Hoolof nous a appâtés avec son histoire pour chambres à air. Il semble que la technique soit réservée à l'annexe...enfin mouiller son annexe par 150m faut pas craindre.

14 juin 2012
0

Guindeau pas chère
www.compass24.fr[...]4935075
Yves

14 juin 2012
0

C'est vrai que je ne ferais pas un très bon prof, mais Mélody et Quixote ont bien compris le principe. Le fait de frapper la chaîne à l'arrière permet de tirer à l'inverse de l'axe de traction du mouillage et donc de décrocher l'ancre facilement. Pour un mouillage lourd, il suffit d'augmenter le volume du flotteur, dans ces cas là les grosses bouées blanches en forme radis géant. Et tu remontes n'importe quoi. Les gars qui pêchent aux fosses, en Espagne, sont sur des fonds de 250m, pas un guindeau électrique ne résisterait au traitement. Là, c'est le flotteur et les moteurs qui bossent, et le guindeau, lui, ne sert qu'à ramener le mouillage en surface, sans efforts. Magique, je vous dis. Ceci dit, en Espagne, ils appellent ça le guindeau Espagnol.

14 juin 2012
0

enfin meme si l'on a appris une nouvelle technique pour relever son ancre ,le cap'tain marco y c'est toujours pas il achete un guindeau ou un bidon

14 juin 2012
0

ca doit etre super technique, toujours pas compris comment le bidon peut aller sous l'eau par le simple fait d'embrayer en avant (vers l'ancre)

14 juin 2012
0

Il ne me reste plus qu'à planter des radis géants!

14 juin 2012
0

c'est ce que l'on dit en musique c'est difficile de faire simple , en fait dans la description de hoolof l'ancre est derriere et la tu met le bateau en marche avant ( plus facile a manoeuvrer ) et sur le schema l'ancre est a l'avant là tu met le bateau en marche arriere ,euh si j'ai bien tous suivi

14 juin 2012
0

en septembre je vais faire une régate à marseille. je demanderai à un local une démo. y a que comme çà que je comprendrai !!!!!!!!

14 juin 2012
0

Hello,
pour 7m50 (mais quel poids) on doit pouvoir se passer de guindeau mais ca peut toujours servir au cas où l'ancre a croché.
Sur mon sangria je faisait tout à la mano en avançant sur l'ancre no problemo.
Maintenant que j'ai un guindeau je pompe cool. j'essaye de pas me déboiter l'épaule; y'a pas de raison si ça piaule pas!!

14 juin 201216 juin 2020
0

C'est ça ?

14 juin 2012
0

hop là. çà çà me cause ! si c'est çà j'ai tout compris.

14 juin 2012
0

Mais non c'est pas ça !!
Bidon bleu ou gris il a dit !!
:acheval:

14 juin 2012
0

m'embrouille pas Juno. c'est dejà pas simple !!!!

15 juin 2012
0

et la chaine ou le cablot qui se prend dans l'hélice !!!ça n'arrive jamais ????

0

pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué!cette histoire de bidon me fait penser aux shadoks :-)et quid dans un mouillage encombré?

15 juin 2012
0

tu m'as enlevé le commentaire de la bouche ! :-p

15 juin 2012
0

Pierre2 tu n'a pas suivi. Le Shadok, c'est celui qui pompe sur son guindeau.

Je trouve marrant et je vais essayer.
Dans un mouillage encombré, c'est là qu'on démontre ses capacités de fin manoeuvrier, et ça doit valoir le coup de voir la tête des voisins avec ton bidon qui sous-marine derrière. Puis retour en embraquant la chaîne.

C'est vrai qu'avec un courant fort ça risque l'abordage. :langue2:

15 juin 2012
0

ok merci totu le monde.. hollof j'avais bien saisi ta technique mais il n’empêche que apres la manœuvre il faut bien remonter tout le monde à bord... alors à part le poids de l'ancre qui est déja en surface je ne vois pas de différence car sur un mouillage assez long, la chaine retombe au fond même si l'ancre reste en surface avec Mr Bidon...?

Je pense, à la lecture de vos posts respectifs opter pour la remontée manuelle au moins la 1ere année... me faire une idée ... apres tout, le bateau n'est pas enorme, le mouillage non plus... à voir donc... quelle longueur de mouillage (combien de chaine et quel diamètre et combien de nylon) conseilleriez vous ?
Le bateau doit faire moins de 2000 kgs de déplacement.

15 juin 201216 juin 2020
0

Non, car la vitesse du bateau remorquant le flotteur tient l'ensemble en surface. Mais pour un bateau comme le tien, tu peux tout à fait te passer de guindeau. J'ai navigué des années sans, et si cela apporte un plus indéniable sur un bateau plus gros, ça ne m'a pas empêché de mouiller partout où j'en ai eu envie sans problème.
D'autant qu'au mouillage, surtout encombré, on est généralement pas sur de grands fonds.
Allez, juste pour les ceusses qui n'auraient pas tout compris au sujet du guindeau hispano-marseillais, un petit croquis explicatif...

15 juin 2012
0

Et le guindeau Portugais ?
est il forcément Manouel ?

:acheval: :acheval: :acheval:

15 juin 2012
0

J'adore les petits croquis, surtout le tien Alain (même si le bidon n'est toujours pas bleu... ou gris !)
Et une fois en phase 3, tu fais quoi ? Je suis sûre que c'est également la question que se pose le poisson rouge !! :cheri:

15 juin 2012
0

En phase 3, tout l'ensemble est en surface, tu décroches la chaîne du taquet arrière, tu reviens à l'avant et tu rentres le tout.

15 juin 2012
0

Bonjour,

génial le dessin, moi yen a avoir tout compris.

pour répondre à la question, sur un 9 m en Bretagne Nord, pas de guindeau, je n'en ai jamais éprouvé le besoin en 10 ans. Certes, j'étais encore jeunot..... donc téméraire et en pleine possession de mes moyens physiques : on remonte tranquillement la chaîne. Une fois à pic, les mouvements du bateau la décrochent et il n'y a plus qu'à remonter le tout.

Cordialement,

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021