Grib gratuits (US) et Météo France

Just for fun, voici ce qui était prévu le 31-10-2206 pour le lendemain 1-11-2006 sur le bassin méditerranéen:

1) Marais baro basse pression vent faible par le Grib gratuit américain.

2) 40 noeuds de mistral par météo France (et par d'autres sources aussi).

J'y étais, on avait les 40 noeuds prévus.

Moralité: gaffe avec les gribs gratuits à grosse maille. Il n'y a aucun contrôle sur la logique du résultat, même s'il est idiot de toute évidence. On voyait venir depuis un moment ce coup de chien. Le lendemain (1-11-2006), le grib donnais le bon résultat pour le jour en cours (1-11-2006)! Génial, non ?

YvesD va nous faire un commentaire, j'espère ;-)

L'équipage
02 nov. 2006
02 nov. 2006
0

Mais alors !!!
;-) Le curé avait raison !! tu étais sur ton caniche !!! ;-)

03 nov. 2006
0

mon commentaire
Salut Robert.
Alors, ça a secoué ?

La différence entre le produit US (le gratos) et le produit Météo-France vient de l'échelle utilisée (voir 1 pour la définition) qui est "plus précise" dans le cas qui nous occupe pour le modèle M-F que pour le modèle US (certainement du NWS)

Robert compare les résultats de deux modèles :
- le modèle d'échelle synoptique pour le US-NWS-gratos
- le modèle méso-échelle pour le Aladin à maille fine de Navimail-France de Météo-France

La physique de ces deux modèles est différentes ainsi que (surtout, dans le cas de la med) la représentation du relief, reflété plus précisément dans un modèle méso-échelle (le modèle de météo-france) - que dans un modèle (d'échelle) synoptique comme celui du NWS.

On est ici dans un cas de NW (que nous appelons presque toujours "mistral") naissant, à un moment ou le relief joue un rôle prépondérant. Une fois ce mistral établi et observé puis repris dans l'input du modèle synoptique il a des chances d'apparaitre dans les sortie de ce même modèle.

Cette naissance se produit souvent lors d'une invasion d'air froid sur la manche et l'atlantique généralement associé à un front froid (on parlait autrefois du 4ème et dernier front du cortège, l'immense qui ressemblait à un sac de patate, et on écoutait avec attention la météo de FI-GO pour le temps sur la manche, précuseur du temps en med dans ce cas là).
Malheureusement pour nous nous, et pour le modèle synoptique, cette invasion est fortement influencée par le relief :
- le venturi au niveau du sol entre les préalpes et le massif central
- et aussi - si le vent est très fort - l'escalade obligée de la chaine alpine en arrière de Nice.

Le venturi accélère le vent (conservation de la masse) au niveau du sol. L'escalade crée puis creuse une dépression sous le vent des alpes ("le golfe de Gênes") et rend instable (refoidissement par le sommet) la masse d'air sur la med. En l'absence du relief, le vent se serait écoulé - peu ou prou - à la même vitesse qu'à Strasbourg ;-).
De plus à l'arrière d'un front froid (surtout venant de W, ici il venait de N) la pression a tendance à augmenter et on observe alors une HP sur l'Espagne. Conjuguée à la BP sur Gênes on a alors le splendide moteur canonique à vent ("la faute au Gaspard du synoptique")

Une fois le phénomène démarré, la dépression de Gênes et la HP sur l'Espagne deviennent des phénomènes observés et repris y compris par les modèles synoptiques et inluencent le résultat (attention : c'est la prévi faite avec des bases postérieures au début du mistral, pas celles faites sur des bases antérieures). Ces modèles (la faute à Gaspard) prévoient alors des vents de NW, notre mistral bien-aimé.

Le même problème se produit en Grèce avec les début de Meltem qui sont mal prévus (mal = pas) par les synoptique, c.a.d par les produits du NWS et ceux de M-F (la Grèce est dans la zone "europe" de navimail, le modèle est le modèle Arpège, à l'échelle synoptique, hélas). Ensuite ça converge !

Yves.

1 : voici ce qu'on lit dans le manuel du Navistage que Météo-France organise périodiquement :
" INTRODUCTION : NOTION D'ECHELLE EN METEOROLOGIE

L'atmosphère, entraînée par la rotation de la Terre, est constamment en mouvement. En météorologie, on s'intéresse à la troposphère, partie de l'atmosphère située entre le sol et la tropopause, située à environ 10 km d'altitude (en fait vers 6 km au dessus des régions polaires et vers 15 km dans les régions tropicales).
La circulation atmosphérique, en permettant des transferts d'énergie des régions équatoriales vers les régions polaires, est un régulateur très efficace.
Les phénomènes météorologiques observables dans l'atmosphère sont très variés. Ils peuvent être regroupés suivant leur taille (échelle spatiale) et leur durée (échelle temporelle).

On distingue 5 échelles

• L'échelle planétaire : associés aux grandes fluctuations saisonnières de l'atmosphère, les phénomènes s'étendent sur plusieurs milliers de kilomètres et peuvent durer plusieurs mois. Exemple : la mousson indienne.

• L'échelle synoptique : c'est l'échelle de la prévision météorologique au jour le jour. Elle comprend les phénomènes de taille comprise entre 100 et 1000 km et d'une durée de vie de plusieurs jours. Exemple : les dépressions et les fronts associés de nos latitudes.

• La méso-échelle : la taille des phénomènes est comprise entre 10 et 100 km, leur durée de vie entre quelques heures et la journée. Exemple : une boucle de brise thermique.

• L'échelle aérologique : taille de 1 à 10 km, durée de vie de l'ordre de l'heure. Exemple un orage isolé.

• La micro-échelle : tout phénomène ayant des dimensions de l'ordre du mètre et une durée de vie de l'ordre de la seconde ou de la minute. Exemple : tourbillon de poussière.

Pour comprendre l'évolution de ce que l'on observe en mer, il est indispensable de savoir à quelle échelle se rattache le phénomène observé (souvent plusieurs échelles se superposent). Par exemple, un front de rafales lié à un amas orageux ne va pas durer plus d'une heure si l'on sait que la situation synoptique est caractérisée par un marais barométrique ; il n'est pas le signe du développement soudain d'une tempête.
"

03 nov. 2006
0

Ahhhh ...
Je le savais, que Yves va nous éclairer la lanterne ;-) Cela soufflait bien, mais j'étais à l'abri :pecheur:

La conclusion , surtout en Méd, est que les fichiers grib gratuits synoptiques sont inutilisables ... Exit Navimail et ainsi que gribs.ocens.net[...]grb.bz2

En tout cas, les prévis de Météo France étaient parfaites sur ce coup-ci que j'ai observé pendant 1 semaine. Et ça avait l'air compliqué, avec un basculement NW puis E-SE deux fois avec des durées de 24 heures juste à la jonction des deux flux (dans le Var).

Conclusion bis: la prochaine fois je me prends un abonnement aux Grib à méso-échelle de Météo-France. Sont bons tout de même (just pour fâcher les anti...)

03 nov. 2006
0

Local et global
En fait je me sers peu de la météo VHF et je prends les cartes globales pour avoir une vue un peu plus globale (rappel pour ceux qui ne connaissent pas):

M.F. www.meteo.fr[...]ent.htm
www.meteo.fr[...]201.GIF

ou de : www.weatheronline.co.uk[...]ndframe

ou de Theyr: www.westwind.ch[...]/

En fait ça a été compliqué car il y a eu un coup de mistral très fort de 24h encadré par deux coups de vent d'est assez fort aussi. Ce qui est pas banal tout de même.

03 nov. 2006
0

Arpège ...
A noter, Arpège, bien que synoptique, a très bien montré ces alternances Mistral - coup de vent d'est ! Alternances que le Gib (US) n' a pas montré ....

03 nov. 2006
0

Ahhhh ++
tu écris "ça avait l'air compliqué, avec un basculement NW puis E-SE deux fois avec des durées de 24 heures juste à la jonction des deux flux"

C'est un peu le reproche (1) que je fais aux bulletins VHF qui, parcequ'ils sont focalisés sur une zone restreinte, ne donnent pas une vision globale, à mon avis indispensable pour lire en les lignes et se faire une idée de l'à venir.

C'est pour cette raison que je persiste -en med - à recevoir les fax météo de Northwood : ça donne de la vue d'ensemble.

Yves.

1: reproche non fondé car : - ils annoncent qu'ils sont locaux, très locaux, - ils ont été récemment augmenté d'une vision géographiquement plus large (la "situation générale" est redevenue générale) et temporelle plus large ("pas de phénomènes remarquables ...")

03 nov. 2006
0

les modèles de Navimail
Navimail utilise 3 modèles :

1- pour la France (de Dublin à Messine), c'est le mmodèle Méso-NH "aladin à maille fine, qui rend bien les phénomènes locaux (mistraux, brises)

2- pour l'Europe (de Reykjavik à Beyrouth), c'est le modèle synoptique Arpège

3- pour le Monde, c'est le modèle du centre européen ECMWF

Bien sur l'abonneme nt à navimail donne accès au 3 modèles, et le prix du point de prévi est le même pour les 3.

Notez qu'à chaque modèle est associé une échelle temporelle incompressible et une échelle spatiale, incompressible également.

"incompressible", ici, veut dire qu'on ne peut augementer la résolution temporelle ou spatiale sans friser le ridicule. Entre les échéances toutes les 6 heures ou tous les 100 km IL N'Y A RIEN de plus précis, on ne peut extrapoler. Si on veut plus de précision, on passe au modèle plus précis : Si on veut être sur qu'entre La Rochelle et Rochebone, tous les deux à 1015 hPa, il n'y a pas une dépression à 980 hPa il faut passer du synop au méso car le synop n'en sait rien. Idem pour une cellule orageuse.

03 nov. 2006
0

vent de grib et vent expertisé
On ne répètera jamais assez que les grib sont des sorties de modèle, brut de fonderie, au contraire des cartes avec fronts et des bulletins vocaux ou textuels (VHF, Navtext, FI-GO, ...) sont le produit de la cogitation d'un humain réputé expert et expérimenté.

La sortie de modèle donne des résultats moyens, dont le vent météo à 10m de hauteur moyenné sur 10'. La notion de rafale n'a pas de sens dans un grib (qu'en pense votre mât ?). Le même format grib peut aussi servir à propager des états de la mer théorique.

L'expert, après analyse des sources dont il dispose (qq centaines) peut identifier des particularités dangereuse pour la population cible. Il nous parlera de mer/houle croisé, de brusque rotation du vent, de rafales plus ou moins dévastatrices, de bancs de brume et autre joyeuseté ayant un impact direct sur l'avenir du bateau et de son équipage. Il dressera la carte résumant tout ça.

En résumé, méfiance, c'est pas du tout les mêmes produits.

Yves.

03 nov. 2006
0

Le modele americain
a toujours ete reconnu, et il l'ecrive eux même comme non adapté a la mediterannée.

03 nov. 2006
0

ils l'ont dit , et même écrit ?
c'est un comble ! S'ils ont été jusqu'à écrire que leur modèle est inadapté à la Méd, pourquoi distribuer le grib sur cette zône ? Pour permettre à tout un chacun de vérifier un jour sur deux que leur simulation est mauvaise ;-)

Cela ne va pas attirer le chaland pour la partie commerciale de leur job :non:

03 nov. 2006
0

Quel source ?
talou, tu m'intéresses !

Quel source ?

Je ne connais que GlobalMarine et RayMarine. Y en a-t-il un autre ? (Navcenter est "out" depuis de printemps)

03 nov. 2006
0

Super ...
Je l'avais oublié, celui-ci !

Merci de me le rappeler, surtout qu'il est meilleur que les deux les plus connus ;-;

06 nov. 2006
0

Navcenter ?
Wilfrid, ne faut-il pas être licencié I&M pour suivre cette procédure sur Navcenter ?

Sur Saildocs, la maille peut-être de 0.5°, mais pas pour toutes les cartes. Si ce n'est pas possible, la maille sera de 1° par défaut.

06 nov. 2006
0

Où trouver le chopper
Je viens d'aller sur le site d'I et M et j'ai créé un compte mais il faut encore le logicile chopper pour récupérer les gribs.

07 nov. 2006
0

Merci
Ca fonctionne impec.

Que valent ces prévisions par rapport à celles de raymarine, et autre gribs gratuits ?

@+

03 nov. 200616 juin 2020
0

gribs gratuits
bonsoir
de la nécessité de multiplier les sources, même avec les gratuits !

voici ce que je recevais d'un gratuit américain le 31 au matin pour le 1 à 12
Grib extracted from file gfs061031-00z.grb dated 2006/10/31 04:49:42
l'installation du régime de NW est visible dès 00 et les prévisions pour 12 h indiquent 30/32 nd sur ouest Corse

03 nov. 2006
0

gribs gratuits
j'ai répondu à une autre question cet aprem sur un autre fil, je pense avoir mis le nécessaire ici
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php
ça marche très bien en gsm ,en adsl et en skyfile (iridium ou standard B) !

03 nov. 2006
0

en plus
si en plus on veut le décodage par un pro
(en clair recevoir le bulletin émis dans le système SMDSM et transmis par standard C)
on envoi un mail à query@saildocs.com
objet : please ou merci au choix !
texte
send Met.3w

on reçoit ce que Météo France Toulouse envoi pour le navarea III
et qu'on peut obtenir aussi par navimail mais c'est moins fiable que saildocs car le serveur de navimail
est parfois ... paresseux

Met.1a North Part of North Atlantic Ocean (High Seas)
Met.1b Northeast Part of North Atlantic Ocean (Offshore)
Met.2 East Part of North Atlantic Ocean
Met.3e East Mediterranean Sea
Met.3w West Mediterranean Sea
Met.4 West Part of North Atlantic Ocean
Met.5 North Part of South Atlantic Ocean

etc ...

Any of these can be requested ("send xxx") or subscribed to,
send a (blank) email to: info@saildocs.com for complete info.

06 nov. 2006
0

navcenter out???
pas du tout, Navcenter fonctionne parfaitement.
Il suffit de s'inscrire sur le site de Maxsea. les demandes sont servies par e-mail en deux à trois minutes.
la formule du message est différente de celle de saildocs et ressemble à ceci:
@mto@reqt@grib@ Z XX XX 10 10 ; D AVN ; P vent pmer ; E 0 24 48 72 ; C none ; V 0.0 0.0 ; @mto@reqt@fin@
email a chopper@Navcenter.com

pour saildocs, l'échelle la + fine est de 1° d'arc.

06 nov. 2006
0

Navcenter, pas nécéssaire d'être licencié I&M
Il suffit de s'inscrire comme utilisateur du site de maxsea pour être accepté, pas besoin d'une license.
Parfois I&M est sympa!

06 nov. 2006
0

Maxsea Chopper
Est en standard sur toutes les versions maxsea récentes. On le trouve aussi en téléchargement sur de nombreux sites comme globalmarinet.net ou meteo-marine.
attention c'est environ 220mega si ma mémoire est bonne.

03 nov. 2006
0

Situation tellement compliquée...
... que les BMS se sont succédés très vite.

Il me semble que c'est passé du N° 324 au N° 327 en 24 heures ( j'étais en Espagne avec des prévisions "tranquilles").

Et c'était diffusé sur la VHF, comme quoi tous les moyens d'avoir la météo sont bons.

03 nov. 2006
0

être bon ou se compléter
Duf36, tous les bulletins météo ne sont pas bons (il s'en faut de beaucoup) mais au mieux ils peuvent se compléter utilement.

Bien sur que dans un premier temps le bulletin de la capitainerie ou le bulletin vhf fera l'affaire.

Avec de la pratique on apprécie "des produits issus de diverses modalités" (argh !).

Une carte fax complète agréablement un bulletin VHF. Un France Inter Grandes Ondes (FI-GO) donne une vision d'ensemble (y compris la manche et l'atlantique, indispensable pour la med).
Un navtex (bulletins du large) interloque par ses discordances avec le bulletin côtier ("E 3 à la côte, W 6 au large" est un grand classique)

Même lorsqu'ils sont issus du même producteur (M-F Aix en Provence pour notre med) les différences/discordances apportent un éclairage précieux lorsqu'on arrive à les comprendre.

Bon, s'ils sont issus de producteurs différents, c'est un autre registre, plus délicat à utiliser (mots clefs : confiance, expérience)

Yves.

PS : et la météo de la zone d'à coté ou presque est utile aussi, c'est d'ailleurs ce que fait M-F sur VHF lorsqu'ils rappellent dans le bulletin Corse le coup de vent n° 2xx en vigueur sur Roussillon.

04 nov. 2006
0

tous les moyens sont bons, mais pas tous sont disponibles
Duf36, tu évoques indirectement un problème bien gênant pour l'acquisition de l'information météo, à savoir que les mêmes produits ne sont pas dispo à terre et en (haute) mer même si ça s'améliore.

A terre tu as accès à une floppée d'info dont beaucoup sont de bonne qualité, pas ex des cartes expertisées (celles du NOAA et celles de MetOffice ou M-F).
En mer, sauf à utiliser ton GSM à proximité des côtes comme point d'accès lent et onéreux à internet (ou pire, ton iridum/thuraya/...), tu n'accède plus au même produits, tes cartes deviennent celle de Northwood ou de Hamburg/Pineberg, non disponibles sur internet pour les premières et difficilement disponible pour les secondes.

Du coup, l'entretien du "feeling" météo (être dans le bain de la situation) est délicat par manque d'homogénéité.

Bon, dans le cas des côtes françaises, toutes les infos dispo par radio le sont également par internet.

Yves.

04 nov. 2006
0

Tous les moyens sont bons...
...mais pas tous les bulletins ! C'est vrai.

Et je ne suis pas (encore...) équipé de réception par BLU connecté au PC pour avoir des prévisions à "long terme".

Même en côtier j'écoute Monaco radio à 9 h 30 pour le bulletin du large et la tendance générale, et France Inter à 20 h .. pour la même chose.
C'est grâce à une connection wifi dans le port de Llansa (vers Béar) que j'ai pu avoir les prévisions espagnoles et celles de weatheronline qui m'ont incité à vite rentrer.

04 nov. 2006
0

en océanique
les gribs sont largement suffisants avec un indice de confiance beaucoup plus élevé.
Le maillage est souvent largement suffisant car peu d'interaction entre relief et masse d'air ;-) .

Pour la med, il existe un petit interface super cool qui descend les wettercentral (temp, précipitation, iso, iso à 850, vent,...) pour 7 jours... avec la precision de prevision sur la med. C'est le modèle GFS qui est utilisé. Je ne me souviens plus du maillage (pas terrible mais suffisant dans la majorité des cas). Ce ne sont pas des gribs, mais c'est accessible par GSM et autres.
Sylvain Thomas à qui il faut rendre hommage pour son job vous permet de descendre ça sur :
www.meteociel.com[...] (un des très grand site meteo pour l'instant.

pour un download direct --&gt page logiciel GFS :
www.meteociel.fr[...]dex.php

04 nov. 2006
0

Et le modèle Bolam ?
Pour la méditerranée occidentale, moi j'aime bien le modèle Bolam qu'on trouve à cet endroit :
www.sar.sardegna.it[...]_it.asp

C'est une maille fine qui fait bien la différence entre la côte et le large, et entre l'est et l'ouest du cap Sicié, par exemple.

La prévision est sur 72 heures, et mise à jour tous les matins vers 6 ou 7 heures.

04 nov. 2006
0

les LAM
les LAM sont des modèles locaux, de la méso-échelle. Bolam est celui de l'université de Bologne.
Un consortium de pays européens autour des espagnols exploitent un HIRLAM dont les 1G de MF reconnaissent qu'il est bon (== meilleur que le leur) pour la prévision des vagues (dans la plupart des cas). C'est le modèle WAM.
Ca se retrouve sur www.inm.es[...]as.html accessible à partir de www.inm.es[...]am.html

En général un LAM ne prévoit pas au delà de 48h à 72h

Yves.

07 nov. 2006
0

Grib et route du Rhum
Par curiosité j'ai chargé les Gribs du NOAA sur la zone de course.

Cela a l'air Ok par rapport au vitesse et cap des bateaux.

En revanche ce matin, selon la carto et champs de vents sur le site du Rhum
philsharpracing.com marchait a plus de 10 knts 10 ° du vent ......:reflechi:

08 nov. 2006
0

Grib et route du Rhum suite
Les Gribs de ce matin n'ont plus rien a voir avec ceux de ce soir....
C'est halucinant la vitesse de modifications et les differences entrent modeles sur la zone couvrant la flotte des 40 pieds .....

Un peu complexe la situation :reflechi:

En revanche ceux associé a la carto du site de la Route du Rhum semble reellement a côté de la plaque.

08 nov. 2006
0

Toujours sur l'exemple du Rhum
Cette année, quasiment tous les concurents sont associés a d'excellent routeur a terre.

Quand je vois l'etalement de la flotte, et les options prisent, je me dis surtout que la meteo est une "science" hyper complexe et modèles (Grib) ou "humain" face a un systeme complexe c'est pareil....auncun n'est fiable a 100 %.

08 nov. 2006
0

gribs en folie !
c'est exactement ce que je me suis dit en lançant ce fil !

Les gribs sont brut de sortie de modèles. Cela prouve que l'intervention d'un prévisionniste "humain" est encore ce qui se fait de mieux, même si ce n'est pas parfait ;-)

12 nov. 2006
0

Encore une source Grib
ici:

www.grib.us[...]lt.aspx

Avec un logiciel simple pour accès direct à leur base de donnée et tracé des gribs (pratique si liaison GSM lente):

www.grib.us[...].us.exe

A tester !

12 nov. 2006
0

ca a l'air bien
mais comment s'enregistrer?

12 nov. 2006
0

Différence
Bonsoir,

Super, une source de plus.

Y a t'il une différence avec les gribs de saildoc, navcenter ?

16 jan. 2007
0

HIRLAM
Je voulais remercier Yves de nous avoir indiqué sur ce fil le modèle espagnol HIRLAM. Je rentre de croisière sur en Espagne et il m'a bien servi. Je le trouve plus agréable à utiliser que l'italien Bolam, avec une mise à jour bi-quotidienne, des cartes (vent et vagues) à 48 heures sur la Méd Occidentale, et à 24 heures très détaillées, par exemple sur la zone Baléares-Barcelone-Valence. Un exemple :

www.inm.es[...]zz.html

12 nov. 2006
0

enregistrement:
envoyer un mail à

request@grib.us

avec comme sujet: grib

et un texte expliquant que c'est un usage privé, du genre:

Dear Sir,

I am a private grib user , sailing on the mediterranean and atlantic sea in France.

Thanks, best regards.

L'adresse mail utilisée pour cet envoi sera celle à donner au moment de la connection. L'activation du compte gratuit se fait 1 ou 2 heures après la demande.

13 nov. 2006
0

la même source de plus ?
une source de plus ou un diffuseur de plus ?
Difficile de savoir avec ce grib.us qui, en tout cas tant qu'on est pas enregistré, ne donne pas l'origine de ses sources, ce qui est indispensable pour un usage raisonné.

Yves.

13 nov. 2006
0

grib.us
bjr,
Le programme windows est pour l'instant (c'est une béta) un simple interface sympa d'aquisition des données. D'après les auteurs (réponse en français :-) si tu leur avait précisé que tu l'étais), le module visualisateur devrait être ajouté dans environ 2 semaines.
Sont disponibles dans le fichier 2 paramètres (Vent et Pression) donc moins que dans saildocs où il peut y en avoir jusqu'à 6.
Petit test comparatif sur la baie de St Malo:
---------------S A I L D O C S-+-G R I B U S--
2006/11/13-00h 14.7@245 1021.6 14.6@243 1020.4
2006/11/13-12h 14.4@254 1015.9 15.5@266 1015.7
2006/11/14-00h 14.4@246 1013.9 14.8@241 1014.1
2006/11/15-12h 16.1@177 1008.9 15.3@209 1011.1

à comparer avec la réalité...

++

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (130)

novembre 2021