Gréement Wharram

Bonjour à tous

Dans le cadre d'un projet de construction amateur que je suis en train de mûrir, j'aimerais avoir quelques avis sur le gréement Wharram de type Tiki, à voile-aile entourant le mat.

Sur le papier, ce gréement me semble avoir un certain nombre d'avantages intéressants par rapport au Marconi :
- Simplicité et coût: gréement moins compliqué
- Gréement plus bas, moins de gîte pour le même rendement
- Rendement de la voile-aîle évitant les turbulences du mât
- Pas de bôme - merci pour les têtes.

En fait il semble comparable en simplicité au gréement au tiers qui fait son retour en force ces derniers temps, mais avec l'avantage en principe d'un bien meilleur rendement
du fait de l'incorporation du mat dans la voile, et d'une manoeuvre plus aisée.

Avec des dizaines (centaines?) de bateaux naviguant avec ce gréement depuis de nombreuses années il me semble que son principe en est validé, y compris la manoeuvre (prise de ris etc).

D'où mes questions

1) Quels sont les inconvénients de ce gréement?
2) En dehors du manque d'originalité généralisé, pourquoi n'est-il pas utilisé hors de la secte des Wharramistes (en toute amitié, j'aime beaucoup ces bateaux)? Connaissez-vous des exemples de mise en oeuvre sur d'autres bateaux, notamment des monocoques?
3) En dehors de la nostalgie, qu'est-ce qui justifie l'utilisation d'un gréement au tiers plutôt que du Wharram?
4) Qu'en pensent ceux qui naviguent avec ce gréement?

Fluctuat, nec mergitur

L'équipage
15 oct. 2003
15 oct. 2003
0

voile enrouleur
Un architecte français travaille sur ce type de voile depuis plus de 10 ans. C'est Gille Montaubin.
Plus d'info sur son site: chantiermer.com.
Bon vent!

15 oct. 2003
0

grement
as tu parcouru le fil "grément moderne et intelligent"? Il parle aussi de ces grément "tiki Wharram"
Sur le site de gille Moontaubin y a même un cata qui a été gréé avec ce type de mat autoporté... un sur chaque coque.
A+

15 oct. 2003
0

moi aussi

Les gréments type cat ketch de Gilles Montaubin diffèrent a mon avis totalement de ceux de Warham.

En effet, le grément wahram se distingue principalement par le fait qu'il ne s'agit pas de cat-ketch (ex TIKI 21), mais d'un grément de sloop ou cotre avec la GV qui est nettement améliorée par le foureau autour du mat et peutêtre par l'espèce de petite corne qui permet d'ouvrir la voile dans les surventes (cf. le site de wahram).

Les cat-ketch présentent quand a à eu le désavantage majeur qui est la difficulté de prise de ris (surtout avec un mat à l'avant...) Montaubin à contourner le problème avec des voiles à enrouleur, mais alors on perd à mon avis un l'avantage de la formule qui est d'avoir des profils de voile épais. cf. les freedoms de deuxième générations qui ont abandonné le profil épais... oubliés... (cf. le fil gréments moderne ou intelligent)

Donc à mon sens pour le grémaent wharam est effectivement un compromis interessant surtout qu'il a été validé sur toutes les mers...sur les catas wharams... autes avantages : grande simplicité, réalisation avec des matériaux simples et économiques (bois...) = possible de le faire et de réparer sois - même.

La question de Fluctuat est donc à mon avis s plutôt de savoir si de tels gréments ont été essayés sur d'autre types de bateau et particulièrement des monocoques (ce que j'avais déjà évoqué sur l'autre fil).

Je me pose toujours la même question, je trouve se type de grément tout à fait tentant pour mon projet de bateau de vagabondage qui muri toujours... mais je pense que j'adapterais l egrément à la coque que je trouverais... àce propos j'ai découvert ce site : www.norseayachts.com[...]27.html
qui présente un canot que je trouve formidable et bien différent des standards hexagonaux !!

Toujours en quête DU grément, celui qui fera avancer nos rêves

Julien

15 oct. 2003
0

Gréement Wharram
Merci pour ces premières réponses.

Il semble clair que le courant porteur (illustré sur le site de Montaubin et l'excellent fil "gréement moderne") est le gréement autoporté cat-boat et la voile-aîle.

Le gréement autoporté nécessite un plan (coque et pont) conçu spécifiquement pour, afin de reprendre les efforts du mat. Un gréement haubanné simplifié type Tiki peut en principe s'adapter sur des plans existants (mat implanté ou sur épontille, étai et haubans repris classiquement sur la coque).

Par ailleurs les voiles-ailes semblent encore expérimentales et coûteuses, notamment pour de grands bateaux. La voile-aile simplifiée Tiki semble facile à fabriquer et bien au point, et doit pouvoir être mise en oeuvre sur mat haubanné comme sur mat autoporté, et dans ce dernier cas remplacer avantageusement une voile au tiers.

C'est pourquoi je cherche des avis sur ces solutions particulières.

Fluctuat, nec mergitur

16 oct. 2003
0

j'adapte...
mais c'est vrai que ça a été adapté avant le début de la construction... En fait Gille Montaubin a été d'accord de redessiner le grément et l'emplanture des mats de mon expresso plan Philippe Riviére et celui-ci était tout a fait d'accord et même interressé a ce que son plan soit ainsi redessiné.
Donc voilà, construction toujours en cours.

Je pense que le mat autoporté et tournant est encore plus simple et plus économique que le grément "tiki"-tu peut réaliser le ou les mat(s) toi même
-l'accastillage est vraiment ultra réduit

15 oct. 2003
0

A Julien
Nos messages se sont croisés mais je sourscris à tes propos

Fluctuat, nec mergitur

15 oct. 200316 juin 2020
0

juste...

" Les cat-ketch présentent quand a à eu le désavantage majeur qui est la difficulté de prise de ris (surtout avec un mat à l'avant...) Montaubin à contourner le problème avec des voiles à enrouleur, mais alors on perd à mon avis un l'avantage de la formule qui est d'avoir des profils de voile épais. "

Not d'acc. on perd l'aventage de la voile "épaisse" ça tombe bien, quand on réduit la toile c'est qu'on a besoin de diminuer l'rendement...

Photo: une sorte de telescopage des deux grément,le mat autoporté, la corne... et en tout cas ultra simple, moi je suis sous l'charme de s'bateau (18000 euros mais fô allé l'chercher au USA)

16 oct. 2003
0

oui mais...

oh oui, il est bien joli le canot !

POur les voiles à Montaubin, c'est vrai que quand on réduit il est pas important que les voiles conservent leur profil épais. En revanche voiles hautes les profils de Montaubin ne sont pas épais pour autant... bon c'est juste un avis perso, je trouve quand même que le système est intéressant et les bateaux me plaisent bien...

je ne suis pas si sûr que ce système d'enroulement soit si facile à bricoler sois même tout en étant fiable... d'autre part en cas de problème (coinçage...) ça semble difficile de s'en sortir en seul en mer... donc est-ce vraiment adapté pour des bateaux de voyages...??
Je le trouve vraiment génial pour les gros voiles avirons qui sont présentés sur le site de Montaubin.

A+
Julien

16 oct. 2003
0

oui oui
c'est pas vraiment un profil épais,Montaubin ou tiki, c'est juste des voiles a fourreau ...
Dans le cas du tiki je me demande comment se passe la réduction de voilure,...et l'affalage , comment "s'entasse"justement ce fourreau?
Si non pour la fiabilité du système Montaubin ben je pense que c'est difficile de faire plus simple... a priori y a que deux truc qui peuvent se passer, ça peut "coincer" mais ,vu d'ici, j'vois pas trop comment,soit tu casse le mat...
J'veux dire par la que comparer au nombre d'avaries possible sur un système plus classique...les drisses, les coulisseaux, les bosses de ris, les point d'encrage, les reas, les ridoirs, le vit d'mulet....enfin bon chui pas en mesure d'être exaustif...

Et enfin pour l'auto bricole j'vous tient au courant...
La, ce matin la première scociété contactée pour réaliser les bagues (qui justement ne doivent pas coincer) ma +/-envoyer paitre "trop d'boulot que pour s'occuper de pièces a l'unité"
Donc si y a un tourneur qui travail le PEHD...
Enfin j'devrait quand même pouvoir trouver dans mon coin...
Et ce matin j'ajustait les pieces de bois qui vont recevoir ces bagues et transmettre les efforts aux barrots et cloisons (pas fini encore)
Ciao

17 oct. 2003
0

TIKI 21 ...en connaissance de cause ...
Je navigue depuis plusieurs années sur un Tiki 21
Le secret de la réduction de voilure réside dans
le fait que le foureau n'est pas réalisé en toile
à voile mais dans un tissus beaucoup plus souple,
ce qui favorise son "bouchonnage" lors des prises
de ris. Je trouve se gréement simple efficace et
économique comme d'ailleur tout le reste du bateau
Bref, je suis plus qu'un simple passionné, je suis
amoureux !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (8)

Litiri

novembre 2021