greement idéal ?????????????

En naviguant , je me suis souvent demandé s'il existe un greement plus facile à utiliser qu'un autre pour la balade détente et pourquoi pas au large avec toute la variété de vents .
j'avais vu un plan farr qui avançait super juste avec une GV . impressionnant.
Le freedom avec un seul mat semble sympa .
l'enrouleur avec genois , on le sait, ce n'est pas terrible parciellement roulé . Le fardage est ch... au mouillage et au moteur .
Sur un voilier moyen ( 11 m ) pouurrait-on imaginer une trinquette sur enrouleur , mais de bonnes dimensions :pas trop de fardage , pas de rangement et toujours prete .
Un yankee endraillable sur l'étai à metre dans la baille à mouillage et un tres grand génois , tres léger , en toile à spi qui serait utilisé jusqu'à 10 nds au pres et 15 au portant . petit volume pour etre rangé facilement .
Quels seraient les défaut d'un tel greement ??

L'équipage
28 août 2009
28 août 2009
0

Il y a un truc qui a été inventé pour ça
ça s'appelle un spi assymétrique...
Et sur un vrai cotre il y a une trinquette et un Yankee qui ont peu de fardage roulés et pas de génois... ;-)

28 août 2009
0

foc auto-vireur
De mémoire, il y a eu l'HANSE 300, j'ai rencontré à Marseillan lors d'un stage Glenan, un voileux qui était intéressé par ce bateau car il avait impérativement besoin d'un bateau manœuvrable facilement par une seule personne.... Il semble que ce type de système peut se monter sur des voiliers de série.

29 août 2009
0

Effectivement les Hanses série des 300 et suivants...
mais aussi les Etap.

29 août 200916 juin 2020
0

l'aerorig
je viens d'acquerir un petit cata équipé d'un mat aerorig plus simple on ne fait pas ,un seul winch pour hisser la gv et prendre les ris ert un palan d'ecoute pour gerer tout ça .
des que j'ai fini les travaux je le met a l'eau et je vous tiens au courant
alain :-)

29 août 2009
0

gréement idéal ? ? ?
y'en a-t-il vraiment ?
c'est comme les bateaux, non ?
juste une histoire de programme et de compromis.

on verrait mal un gréement de cotre aurique sur une coque de Pogo ... ;-)

29 août 2009
0

Le réglage délicat des voiles....
ne fait-il pas partie intégrante du plaisir de notre activité????

Pour notre part, chercher le bon compromis en permanence, nous casser un peu la tête, ça nous plait bien

Pour nous, génois sur enrouleur, trinquette (à poste) sur emmagasineur et, malheureusement, grand voile à enrouleur de mât.....

thierry

29 août 2009
0

L'Aeorig, ce doit être pas mal…
Le Swing Wing rig aussi.
Ce sera la base de mon prochain gréement.

Une chose est certaine : je ne veux plus entendre parler de bômes, de rails, etc…

La philosophie : Il faut juste accepter de perdre quelque part pour gagner ailleurs…

29 août 2009
0

petit foc, grande GV pas l'inverse !
plus le foc est petit, plus le gréement est facile à l'usage et pas necessaire moins fin et plaisant à régler, au contraire.

Donc sloop à gréement fractionné pour moi et si je ne dois embarquer qu'une voile d'av, ça serait un solent latté à ris.

jamais eu l'occasion de m'essayer à ces gréements exotique et tres typés genre swing wind rig ou Aerorig/balestron mais j'aimerais bien, pour voir.

29 août 2009
0

pym
un virement de bord en solo (donc necessairement avec un retard certain sur le bordage de la voile d'avant) dans une brise soutenue est juge de paix.

c'est une question d'équipage.

29 août 2009
0

je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas d'astuces
pour faciliter l'usage et le bordage d'un grand genois à recouvrement.
Accastiller en consequence, loffer un peu pour faciliter les choses et eviter de s'exploser un bras ou l'enrouleur quand on reduit etc...

je dis juste que dans l'absolut c'est plus physique donc moins facile particulierement en equipage reduit ou en solo.

29 août 2009
0

D'accord avec Goud.
C'est effectivement une question de préparation :
- du bateau
- du marin qui, historiquement, a SON histoire et SES habitudes.

29 août 2009
0

je n'ai pas pour habitude
de naviguer voile d'av seule, mais c'est un autre debat.

29 août 2009
0

c'est mon deuxiéme bateau
et je ne navigue pas que sur lui. ;-)
Juste qu'a mes yeux de marin du dimanche aux connaissances trés perfectibles, un bateau ne peut pas être équilibré convenablement sous genois seul (en tout cas pas du prés au travers)...

29 août 2009
0

mais le Safari est une exception :-D
à noter que je parle d'equilibre, je ne doute pas que ça avance sous genois seul.

attention hein, je prend ça pour une invitation à un essai de ton spacieux cokpit l'été prochain ! :-D

29 août 2009
0

topla
t'as plus qu'à venir pour voir, d'ailleurs pas besoins de ça ;-)

0

je navigues aussi
tres souvent sous genois seul ;-)

29 août 2009
0

hop
cela va pour pym et moluva , forcément et en règle générale ceux voulant passer un bon moment,

on se fait un plan à l'automne ??

29 août 2009
0

Petite GV, grand génois, pas l'inverse !
plus le foc est grand, plus le gréement est facile à l'usage et pas nécessairement moins fin et plaisant à régler, au contraire.

C'est une question de goût.

29 août 2009
0

pas d'accord
c'est une question de préparation du bateau s'il est préparé pour le solo ou pas,

ensuite le débat taille gv/génois je ne sais pas, mais pour avoir vu les deux menés en solo je n'y ai pas vu de différence

29 août 2009
0

Bof.
Ce micro argument, a mon sens très largement secondaire et finalement résultat de la seule habitude, ne fait pas le poids devant le déséquilibre induit par une GV trop grande (au portant) et les difficultés de réduction/manœuvre d'une GV par rapport à un GSE.

En ce qui me concerne (nav en solo exclusivement), dès que le vent monte un peu, je réduis rapidement ma petite GV pour finalement ne naviguer que sous génois (gros recouvrement 140%). Sous ce gréement, je remonte au près sans aucune difficulté jusqu'à F6, et je trouve cela beaucoup plus confortable. Au-dessus, je dois commencer à réduire mon génois ce qui m'impose de rééquilibrer le plan de voilure en ré-établissant un petit peu de GV.

En ce qui concerne les autres allures, je n'ai pas encore trouvé d'inconvénient à privilégier la voile d'avant.

29 août 2009
0

Tu n'as sans doute pas non plus...
...le gréement qui le permet.

Ceci expliquant sans doute cela et nos divergences.

CQFD... :-)

29 août 2009
0

dommage
que tu n'ai pas été avec nous en début de semaine sur notre bateau, en effet sous génois seul et plein, nous avons descendu le béniguet avec le courant contre le vent , au près donc pour y arrivé et ensuite le passer, et le repasser au portant contre le courant,

nous avons pêché toute la journée en tournant autour de houat et de l'ile dumet avant de rentré à piriac, sous génois seul on remonte au près serré sans problème , vérifié au gps toute la journée car il y a avait de grand coef donc du courant on a pas voulu se bercer d'illusion,

mais mon bateau est le meilleur ;-)

29 août 2009
0

Tu devrais donc...
...naviguer aussi en semaine. :-)

Si, il peut être équilibré :
Si les dimensions de la voile d'avant, la position du mât et la forme de la carène le permettent.

Essaye sur un bateau qui "le fait". Tu verras (comme disait la truie) c'est sympa.

29 août 2009
0

Topla
Et comme ça, pour le prix d'un...il en aura deux.

:pouce:

30 août 2009
0

Ok pour moi
:pouce:

29 août 2009
0

freedom 33
peux tu appronfondir ton futur grement sur ta nouvelle liberté Lorenzo?
ALAIN :-)

29 août 200916 juin 2020
0

Quelques sinfos
sur ce dessin, le gréement de gauche est celui d'une jonque, celui de droite, le Swing Wing.

Voir le site anglosaxon d'où a été prélevé ce dessin :
bigcatcatamarans.com[...]/

Le Swing Ring serait un espèce de gréement à demi profil épais.
C'est un compromis entre la jonque, gréement simple mais peu performant au près, et des gréements à profil épais, bien plus performants mais à mon goût trop complexes pour être viables sur un voilier de croisière hauturière.

Voir aussi un fil ancien d'Heo, celui qui m'a permis de découvrir ce gréement si peu connu :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Une grande partie de ma recherche va être centrée sur la possibilité d'étarquer au mieux la voilure quelle que soit la réduction afin d'éviter une trop grande déformation de la voile. Et tout en conservant la simplicité qui caractérise ce gréement.

Tout est souplesse dans la mature du Freedom, et le Swing Wing me semble l'adaptation la plus parfaite pour la conserver sans trop perdre d'efficacité quand il s'agit de remonter contre le vent.

C'est un gréement qui s'est développé outre-manche avec un petit succès. Comme quoi là-bas, conservatisme et modernisme font un ménage bien différent…

Le Freedom 33 était équipé à l'origine d'une voile double avec wishbone. Ce type de voilure est assez courant aux Etats-unis, avec tous les Freedom, mais aussi les Nonsuch et d'autres moins nombreux. Voilure très performante mais il semble que le réduction ne soit pas aussi simple que l'on le dit.

Gros avantage de la jonque et du Swing wing:
- Hissage/affalage/réduction possible à toutes les allures
- Fini les empannages intempestives qui vous font propulser uen bome de 3m à une vitesse dangereuse.
-réduction de la toile facile.

Gros inconvénient :
-ce type de voilure est, c'est évident, moins performant qu'un Marconi actuel.

Personnellement, cela m'est assez égal car je sais que le Freedom est rapide au près, bien que ne faisant pas un cap de quillard.

Et au portant, j'imagine que le Swing Ring doit être d'un confort exceptionnel.

29 août 2009
0

Un autre site informatif
celui des Wharrams, où Bertrand Fercot présente son catamaran précédent, équipé du swing Ring.
Quelques photos tout à fait explicatives.

wharrambuilders.ning.com[...]krigged

29 août 2009
0

Il faut pas tout mélanger
le débat grand génois petit génois déped de la taille du bateau.

J'ai croisé un bateau IOR reconverti à la plaisance de 12 m avec un génois de 80 m². Le proprio ne naviguait finalement qu'avec son solent de 50 m².

Donc, tout dépend de la taille du bateau. Avec un 8m, pas de problème pour naviguer avec un "grand"génois". Dès qu'on dépasse 10 m, la taille du génois devient de plus en plus dure à gérer.

Même si ça va un peu moins vite, sur un 12 m+, un petit génois auto-vireur change la vie en solo.

AMHA

RV

29 août 2009
0

chapouteau
ça ressemble for a une voile epaisse chapouteau n'est'il âs ?
ALAIN :-)

30 août 2009
0

Le Chapouteau
a péché par trop de complexité, à mon avis.

Sur le papier, cela paraissait très prometteur mais la réalité s'est avérée décevante.

29 août 2009
0

grand génois
sur un bateau de bonne taille (ex:12m lourd donc sérieusement toilé) avec un accastillage ordinaire , quand il faut manoeuvrer lorsque le vent monte soudainement, c'est pour les colosses taillés comme des catcheurs ou qui disposent d'un équipage entraîné:les fainéants surtout solitaires solitaires évitent les grands génois comme la peste... :-D

30 août 2009
0

bon , soyons un peu sérieux ......
quels sont les défauts du type de greement qui m'intéresserait : grande trinquette sur enrouleur et yankee endraillé . vent faible au pres bon plein ou portant grand génois ultra léger ?

30 août 2009
0

j'ai préféré l'inverse...(sur cotre)
Trinquette endraillée (en fort grammage, à ris, c'est la dernière voile à être réduite ou à être éventuellement remplacée par un tourmentin, Yankee sur enrouleur et gennaker sur étai volant (utilisable jusqu'au près), grand voile importante et à fort rond de chute ...efficacité bonne à toutes les allures et sans prendre de risques inutiles devant...un spi assy est plus efficace au portant, mais n'est utilisable qu'à partir du travers: juste plus facile à utiliser qu'un symétrique ...

31 août 2009
0

Taille du bateau
J'avais jusqu'à ces derniers temps navigué plutôt sur des bateaux entre 8 et 12 m. Je trouve effectivement que le couple genois à 110% et GV de bonne taille est pas mal. Je crois même que je serais tenté par un solent sur enrouleur et un génois léger sur emmagasineur. Une question : sur mon Dehler 38, la bordure de la GV était très longue, et j'avais l'impression que cela rendait la tenue de route difficile, ce qui fait que j'étais souvent sous genois seul au portant. Donc sceptique sur le plutôt AR. J'utilise maintenant un bateau de plus de 15 m avec un génois dans les 80 m² (Winch de 65) : sur une traversée, pas de gros problème, mais tirer des bords courts avec plus de 15 kn ca vous met vite à plat ventre. Et on passe vite à la trinquette. Donc sceptique dans cette taille sous le "tout AV".
J'ai aussi pas mal fait de cata et là c'est assez différent, car ca va tout droit et une grande GV ca va.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (53)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021