gréement au tiers

Bonjour.

Je cherche des informations sur la manœuvre des voiles au tiers.

Si quelqu'un peut m'indiquer des livres ou bien des articles récupérés par ci par là cela m'aiderais beaucoup.

Remerciements nautiques.

L'équipage
26 jan. 2011
26 jan. 2011
0

Un élément de réponse
Un ouvrage parmi d'autres : "Guide de la manœuvre des petits voiliers traditionnels" :

www.chasse-maree.com[...]ge.html

26 jan. 2011
0

rien de plus simple ...
que le gréement au tiers !

le seul embêtement pour les virements, c'est éventuellement de gambeyer ...

26 jan. 201116 juin 2020
0

Bah !
Si le pic est bien relevé (apiqué) ça passe tout seul mais il faut que ce soit prévu d'avance.

Certains gréement 1/3 plus modernes ont une fourche sur le pic qui vient sur le mât et la voile est transfilée sur celui-ci, c'est le cas des premiers bélougas, dans ce cas on vire de bord sans rien faire de spécial.
La prise de ris sur ce genre de gréement n'est pas toujours aisée ni toujours très efficace, il faut étudier ça soigneusement avec un maître voilier.
Bien réussi c'est très beau.
je vais essayer de joindre une photo d'un gréement très apiqué ne nécessitant pas de manoeuvre spéciale au virement de bord.
Pardonnez la qualité de l'image mais c'est très très vieux.

27 jan. 2011
0

un greement houari
c'est un greement aurique avec une seule drisse pas deux..
eric

27 jan. 2011
0

Non
Le Belouga avec sa "fourche" sur le mat n'a rien à voir avec un gréement au 1/3 : c'est un gréement houari (en fait une voile aurique avec le gui presque vertical). Gréement standard sur les balénières à rames de la Royale.

27 jan. 2011
0

gréement houari à 1 seule drisse ??????
je demande à apprendre, mais à ma connaissance il y a les 2 (celle de mat et celle de pic).

Le pic est plus proche de la verticale que pour un aurique.

la drisse de pic est qd même nécessaire pour relever celui-ci.

hervé

27 jan. 2011
0

il me semble qu'une voile
au tiers, ne se gambeye pas,une voile latine se gambeye, mais c'est franchement embetant. Vaut mieux naviguer à "mauvaise main" .

27 jan. 201116 juin 2020
0

ok
je pensais pas aux greement de regate comme les votre ( tres beau du reste )

27 jan. 201116 juin 2020
0

En tout cas
Moi, suis trop faineant, sur ma barque je gambeye plus, surtout à l'heure de l'apéro.

27 jan. 2011
0

Sont tres actifs
Les Arcachonnais, bravo!!

www.pinasseyre.com[...]tte.htm

27 jan. 2011
0

on gambeye pas?
mais si mais si
en regates de pinnaseyres sur le bassin d'arcachon on gambeye pour virer de bord .. on souleve le mat (en bois) lourd mais lourd.. et on change meme son emplanture suivant l'amure..
et on fait passer la voile et la vergue derriere et de nouveau devant sur le bon cote.. ouf..
on gambeye.. si si..
eric

27 jan. 201116 juin 2020
0

je pensais
à ce genre de greement au tiers plus sage

27 jan. 2011
0

merci pour la photo
30m2 pour 1,60m de large il faut du poids au rappel!!!
celle la de pinasse je pense que c'est la boienne qui marche pas mal du tout.;
eric

27 jan. 2011
0

Voile au tiers
Je n'ai pas personnellement d'expérience de la voile au tiers, si ce n'est que mon flèche est grée au tiers. Il ne pose pas de pb particulier, puisqu'il qu'il est autodémerdant et qu'il est toujours hissé du même bord. Les seules questions sont la position du point de drisse et les manoeuvres pour l'établir et pour l'amener, mais ça, c'est une autre histoire ...

Pour un petit canot, gambeyer ou non : c'est à chacun de voir au cas par cas.
En revanche, une fois le point de drisse bien positionné, toute la finesse du réglage de ces voiles en fonction de l'allure et de la force du vent repose sur le réglage de l'amure et de la position du point de tire de l'écoute.

27 jan. 2011
0

Z'avez raison
Le gréement 1/3 n'est pas le gréement à Houari mMis l'évolution du premier donne le second beaucoup plus efficace et plus simple.
Il faut bien deux drisse, une pour hisser le pic et une autre pour le redresser.
C'est d'ailleurs au passage la cause de la mort de Tabarly.
Quand le pic est affalé il est à l'horizontale au dessus de la bome et peut très facilement pivoter ainsi autour du mât jusqu'aux haubans. Pour étouffer la GV on tend l'écoute de GV pour bloquer la bome mais le pic peut encore pivoter jusqu'aux haubans. il faut alors saisir les deux en même temps avant de rabanner. Si une vague vicieuse arrive alors le pic pivote et on essaie en vain de rester accroché à celui-ci. On est poussé dehors, impossible de crocher les doigts sur le tissus à voile et on tombe à l'eau.

Pas toujours drôle les vieux gréements, c'est aussi pour ça qu'ils ont évolué.

27 jan. 201116 juin 2020
0

photo
je joins une photo de vieux gréements, ça ne peut pas faire de mal.
Tu peux aussi contacter un groupement de vieux gréements, ils peuvent certainement t'aider ou du moins avoir des documents ou des renseignements.

27 jan. 2011
0

merci à tous
Je vais commander le livre au Chasse Marée et je verrais bien comment adapter les manœuvres à un voilier de 9m et 2t.

J'ai prévu une amure en pied de mat montée sur un rail qui permettra de la déborder au vent s'il le faut. Le soucis sera de faire suivre les bosses de ris qui passerons par là. Ah oui j'ai oublié de préciser que la voile sera à bordure libre..

Merci à tous grâce à vos infos et au forum en général mon futur bateau de retraité avance.

27 jan. 2011
27 jan. 2011
0

"Pas toujours drôle les vieux gréements"
... mais tellement sympas.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (65)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021