grande polemique

j'ai decide de demander a tt ceux qui vondrons repondre, quel est pour eux le bateau ideal pour partir 2 ans voire plus au large dans un budget ki satisfaira tout le monde je pense,cest a dire pas trop eleve.(modele,marque,annee,a refaire,pas a refaire,pourquoi....etc)....tt ce a quoi vous penserez,ce qui m'aidera beaucoup evidemment moi qui en est au debut de mon projet (eh oui difficile de faire la part des choses... :-)

L'équipage
04 déc. 2003
04 déc. 2003
0

tu peux dejà......
te faire une bonne idée en relisant les anciens articles , qui la plupart du temps tournent autour de cela,

ensuite,tu pouras affiner l'histoire en ayant une idée de base.

tu sais ,il y a des sites de personnes ayant dejà essuyés les platres et qui t'aprendront beaucoup de choses.selon que tu sois seul ou a plusieurs.

bonne balade sur le net" et bon courage mat'lot".

04 déc. 2003
0

bateau idéal
Salut

Moitessier disait : le bateau idéal est celui que l'on peut se payer.
Son dernier bateau ne lui convenait pas, mais c'est le seul qu'il avait pu financer (lire Tamata et l'aliance)
bon vent
Gérard

05 déc. 2003
0

le nerf de la guerre
D'accord avec Gérard (non-inscrit) : le bateau idéal est celui que l'on peut se payer d'abord, entretenir ensuite. Je dirai d'expérience que le bateau détermine le programme, mais que celui-ci est fortement influencé aussi par le budget dont on dispose.
Il n'y a pas vraiment de nos jours de mauvais bateaux, il n'y a que des programmes différents.
Ta question est trop évasive pour amener des réponses précises. Mais je dirai quand même que sur le plan financier, plus tu resteras dans des pays du genre "plaisance de consommation",( telle la Méditerranée par exemple), plus il faut consacrer un budget important au bateau (marinas, grutages, réparations diverses etc..), indépendamment du coût de la vie général, qui peut varier selon les pays.
Les conseils de Gérard 1 sont très valables :ce site , et d'autres créés par des navigos, fourmillent d'infos diverses qui te permettront de te faire une idée plus précise de ce que tu cherches.
bonne pioche...

05 déc. 2003
0

J'commencerais par...
determiner un programme minimum et de la tu obtiendras les caracteristiques principales de ton "objet ideal". (Si ton programme c'est la cordillieres des Andes, je ne te conseille ni le velo, ni le bateau ;-).
De la, tu verras ce qu'il y a sur le marche pour ton budget et tu feras ton choix tout subjectif en fonction (aussi) de toutes les conner... que tu auras lues et crues.
Certains disent que le bateau en ordre de depart ne doit pas depasser 1/5 du budget total. Perso je pousserais jusqu'a 1/4 paske je vis pays et reste le moins longtemps possible chez les civilisés ;-).
Ce qu'il ne faut pas faire :
C'est ce que j'ai fait avec mon premier bateau.
J'ai d'abord choisi le bateau en fonction de mes convictions livresques (et ce malgré une expérience et une connaissance de ce qui se passait en réalité). Arrivé aux Antilles, je me suis empressé de jeter mes convictions au feu et les livres au milieu. J'ai revendu le bateau à un gars aussi motivé sur ces stéreotypes que je pouvais l'etre au départ. J'espère que lui ne s'était pas trompé.
Pour moi l'essentiel n'était pas le bateau mais le voyage. Alors reflechis bien sur ce qui t'attire vraiment et ce que tu recherches. Bouffeur d'ecoutes ? Choisit le bateau qui te plait et va n'importe ou ca n'a pas d'importance.
Curieux des zots ? Prend un truc confortable pour toi (notion toute personnelle qui n'implique pas forcement le frigoboat et la hauteur sous barrot;-) car tu resteras plus longtemps au mouillage qu'en mer.
Tu vois, le bateau idéal... c'est vraiment la question aux mille et une réponse.

05 déc. 2003
0

Sans indiscrétion, Evenkeel :
De quel type était ce bateau inadapté à tes voyages?

05 déc. 2003
0

Tu vas sur l'album
Tu verras, c'etait le premier bateau.

05 déc. 2003
0

c'etait quoi,le bleme???
ça à l'air sympa comme ship,quel etait donc ce souci qui t'a fait evoluer......?

05 déc. 2003
0

c'etait sympa en effet
mais pas de hauteur sous barrot, pas de hauteur sous galipette, une cabine arriere trop petite et pourtant, c'etait a peu pres bien pensé : belle table a carte, cuisine raisonnable, toilettes rudimentaires, un coffre immense ou on aurait pu faire plein de choses.. le truc typique de l'architecte francais. Pas de douche, pas de.... et puis aussi 4m de large pour 11 de long, impossible a tenir tout dessus au dessus de 15 noeuds par l'avant du travers. La forme trop large en le faisant giter le rendait particulierement instable et sensible a tout (mer,houle,risée). Un super bateau de portant pour un solitaire. Mais un couple... c'est une autre histoire. Pourtant spacieux, blabla et tout, mais absolument impossible a ameliorer sans tout casser.
Comme je n'avais pas envie de vivre a 4 pattes avec ma femme dans un autre lit... que je ne voyais l'utilité de tout casser sans obtenir des minimums : HSB et HSG ... que le confort a la mer etait tout relatif, que je n'étais vraiment pas confortable avec l'alu (sans arret penser a isoler tout, la fatigue du métal, les contraintes alternées, la moindre bosse...), que le programme allait devenir autre chose qu'une traversée sous les alizées, que nous avions envie de vraiment voyager.... que...que...

06 déc. 2003
0

Merci pour ces précisions, Evenkeel.
Quand on a un petit bateau, on croit résoudre tout les problèmes en visant plus grand.
Qui eu cru qu'un 11 mètres n'était pas non plus le bateau idéal ?

05 déc. 2003
0

Le barlu qui va bien
Effectivement, le bon bateau c'est celui qu'on a ou qu'on peut avoir (sans s'endetter pour 15 ans, ce qui est nuisible au départ...).

A priori, Evenkeel, tu es passé du bateau de voyage "idéal" (Alu, DI ?) à du beaucoup plus lourd et traditionnel.

J'ai eu aussi la même démarche et, malgrès son poid et son tirant d'eau, j'aurais maintenant beaucoup de mal à me séparer de mon bateau actuel (voir albume). Ou alors pour le même en plus grand...

Passque, passer 5 jours au près dans la baston sans entendre l'étrave taper ni être secoué comme un prunier, pouvoir lacher la barre 5 mn (même au portant) et être très confiant sur la solidité de la coque et du gréément, tout ça, c'est le plus important pour moi...

Mais, chacun son trip...
Il y en a d'autres pour qui le bateau de voyage idéal c'est un proto 6,5m...

05 déc. 2003
0

du mono au multi

Questions directes à Evenkeel :

  • qu'est-ce qui t'a déterminé à passer du mono au cata ?

  • après expérience, reviendrais-tu au mono ?

05 déc. 2003
0

réponse directe à benett
Le programme : nous avons decidé de rester intertropical pour un moment.

Je voulais me lancer dans la construction amateur d'un cata de 42 ou 44 pieds en CP epoxy. Mais la peur de voir le couple se desagréger, de perdre 3 ou 4 de ma vie pour me retrouver avec un truc que j'avais jamais vu naviguer m'a fait reflechir : pas pour moi.
Le programme avait aussi evolué : Pacifique Nord et Sud. Nous avons donc acheté un superbe monocoque de 14m. Pour le Pacifique c'était génial, le confort à la mer, le creux qui donne du volume, mais c'est la descente à la cave quand même.
Ma femme est peintre et quand nous avons décidés de réduire le programme, nous sommes revenu sur l'idée du cata : espace,lumière,sécurité... et faible tirant d'eau. Après quelques essais, nous avons trouvé une taille raisonnable 37 pieds qui me permet d'envoyer la grand voile seul, sans chariot a bille ou truc sophistiqué qui finira par merder un jour, lumineux et spacieux tout plein pour deux. Naviguer avec c'est comme prendre son velo pour aller faire un tour le dimanche. C'est ce que nous cherchions : partir du mouillage bahamien en 3 minutes sans avoir rien rangé et faire 10 noeuds par 2 mètres de fonds sans peur, c'etait l'idée, et c'est vraiment top.
Bien sur, d'autres vont plus vite, sont moins chers, blablabla...

Quand à revenir au mono ? La gite ne m'a jamais géné mais pas de gite c'est grandiose si c'est ça la question. Maintenant, je n'irais pas trop haut en latitude avec un cat paske la hauteur et l'escarpement des vagues peut te jouer de vilain tour. Alors pour le Labrador et le Groenland, peut etre un acier mono, mais salon de pont, gros moteur, entre 13 a 16m et départ par bonnes prévisions météo uniquement ;-) Mais c'est pas encore au programme, on a pas fini de profiter d'Even Keel,du soleil, de la chaleur, des poissons et des Zots, les zhabitants (pas ceux a pinces, ceux qui vivent sur les cailloux ;-0)

Depuis cette premiere erreur d'avoir choisit le bateau d'abord, j'essaye d'adapter le véhicule au programme : nous avons aussi parcouru 135000 milles a travers le continent Nord Américain en camping-car, paske si on reste sur la cote, on voit pas tout, ni tout le monde. Tu vois mono, cata, je suis pas vraiment le bon gars pour te répondre.

05 déc. 2003
0

Beau bateau et beau mouillage
Tu devrais la mettre pour un OUSSESSA.
Ceux qui lisent ce fil seraient avantages Hehehe ;-)))

05 déc. 2003
0

la bonne reponse

c'est celle que j'attendais. De la part d'un gars qui a déroulé du câble comme toi, avec ton expérience, c'est qu' il n'y a pas de mauvais bateaux, il y a des programmes différents. J'étais intéressé de savoir ce que tu en pensais, car bien qu'ayant certainement moins de milles que toi dans le sillage, j'ai eu un parcours/bateaux un peu comparable : 2 monos de voyage, et maintenant cata. Celui-ci est resté à naviguer en Méditerranée, et ce n'est pas ce qui lui convient le mieux. La gîte ne m'a jamais posé grand problème non plus, etil m'est souvent arrivé en tentant de tirer des bords de penser à mon ancien mono, qui se coulait dans la mer avec ses mouvements de déplacement lourd. Mais les mouillages !... La luminosité, l'espace, et le tirant d'eau minime qui permet d'aller écraser les crabes (même en Méditerranée).!

Je regrette aussi parfois les manoeuvres à la voile, qui faisaient partie de mes plaisirs, et qui me sont maintenant interdites (sauf grand espace autour !) Mais je crois qu'il me serait difficile de revenir au mono après avoir connu le cata. Merci de ta réponse.

PS en ces temps de grisaille, une petite photo soleil, ça fait pas de mal

05 déc. 2003
0

Comprends pas tout...
Evenkeel, dans ton profil, tu explique que la réinsertion dans le monde du travail après 12ans de bateau est difficile.
Sauf erreur de ma part, tu as commencé par un alu, puis un plastique et enfin un cata de CATANA flambant neuf. Mais dis moi, où tu le trouves ton fric, car pendant ces 12ans de mer, tu n'as pas pu bosser beaucoup et épargner. As-tu gagner au loto ? Es-tu un riche éritier ?
Visiblement, avec tes moyens, ton bateau est celui de ton progamme et non l'inverse. Chanceux.

05 déc. 2003
0

C'est pas un catana
mais un lagoon 37 , ca ne se fait plus depuis pres de cinq ans et celui-ci en a bientôt 9 ou 10 (j'me rapelpu). Quand au fric, je dépense uniquement pour ce qui me plait (pas de tele, pas de grosse bagnole, pas de baraque, pas de bijoux, de clopes,...), je gagne bien ma vie (tiens, au moins un qui se plaint pas ;0) en prenant le max de risque (pas d'assistanat, de retraite et ce genre de truc) et j'ai une femme qui pense exactement comme moi.
Le prix du bateau, toujours a peu près le meme : les prix du cat que tu vois ou du mono d'avant sont identiques au prix de l'alu du départ... (ouais, c'est decidement trop cher l'alu).
Pour le reste, comme je suis pas un riche héritier (j'regrette pas, mes parents sont tiptop et je trouve qu'ils m'ont donné l'éducation que j'aurais aimé recevoir (love) :->) je suis reviendu pour kekzannées comme la fourmi (mais bon, c'est pas le monastère quand même), pour repartir comme la cigale. J'ai l'intention de faire comme ca jusqu'a 103 qns et quatorze mois. Après nous esperons être le premier couple euthanasiés pour une émission people sur CNN, ca nous fera des sous pour repartir faire le même genre de conner.. au paradis des voyageurs.

05 déc. 2003
0

choisir un bateau c'est exactement comme choisir un(e) conjoint(e)
tu peux le faire sur catalogue et tu ne connais ton bonheur ou ton malheur qu'a la livraison

tu peux le faire choisir par d'autres, mais ce ne sera jamais vraiment le tien

et puis il y a la méthode traditionnelle:

tu passes et repasses toujours là oû il y en a, sans les voir vraiment, et un jour tu vois tout de suite que c'est lui

ça n'empeche pas les erreurs mais c'est tellement mieux ainsi....

amicalement

n'oublie jamais qu'il y a une autre similitude plutot affligeante: celui des autres est toujours l'idéal car tu ne vois que le meilleur et c'est l'autre qui se tape tous les sales boulots à bord
(ma femme adore mon voisin car c'est pas elle qui lui lave les chaussettes et repasse les chemises)

05 déc. 2003
0

t'as raison,sauf que.....
quand c'est les copains qui l'utilisent ça va mieux,plus vite,et plus loin........
tu lui change sa garde robe que si elle est vraiment usée.....
quand tu monte dessus et que tu entre dedant,c'est pour te reposer,et ça peut durer des heures....
quand il a des moustaches ça fait pas jaser sur les pontons.......
etc........

ne comparons que ce qui est comparable.....

laissez nos bateaux tranquils.!!!!

08 déc. 2003
0

Largeur idéale de bateau.
Evenkeel parle plus haut de son bateau trop large (4 m de large pour 11 m de long).

En proportion, ça fait pour un 21 pieds une largeur de 2.29 m.
Or, les 21 pieds font 2.50 le large. Sont-ils finalement trop larges ?

Et quand peut-on parler de "déplacement lourd" ?
Je suppose qu'un bateau lourd mais trop large se comporte en déplacement léger ?

08 déc. 2003
0

Trois références

"La longueur doit faire au moins six fois la largeur, et dix fois si possible. A partir de quatorze fois la largeur, les frictions en surface annulent cette économie."

James Wharram

"Les coques les plus marines sont de trois à cinq fois plus longues que larges, avec un tirant d'eau du quart à la moitié du bau; et leurs quille est bien plus profonde à l'arrière qu'à l'avant, pour ne pas enfourner dans les creux."
Howard Chapelle

"L'attribut premier d'un bateau pratiquement conçu est la sûreté, le second le comfort, le troisième la vitesse."
Edson Schock

(Trad. par mes soins)

08 déc. 2003
0

Attention !!!!!
Dans ce cas, Wharram parlait de la longueur / largeur d'un flotteur de cat.
Rien a voir avec un momo. (tu pourrais pratiquement diviser les chiffres par 2 <=> 5l>L>3l ), surtout pour les cats Wharram aux flotteurs fins et penetrants

08 déc. 2003
0

proverbes anglais
"la longueur idéale du bateau est égale en pieds a l'age du capitaine..."

"un bateau est un trou dans l'eau ou on jette son argent..."

"si dieu avait voulu des bateaux en plastique , il aurait fait les arbres en plastique.."

j'aime bien les anglais (parfois!)

08 déc. 2003
0

Merci pour vos réponses les gars (et peut-être les filles)

Surtout Michel. (je parle de la réponse)

Il en faut pour me faire marrer, et là, c'est réussi.

08 déc. 2003
0

Anglosaxonisme ??
B O A T est un quadrigramme pour :
Bring Out Another Thousand
(a peu près En sortir 1000 de plus)

10 sept. 2004
0

Pour Helpingu

j'ai retrouvé cette discution sur la largeur d'un bateau

10 sept. 2004
0

Merci de penser au moussaillon!
Mais je me faisait tout petit, car j'ai eu l'impression que j'indisposais avec mes questions de newbies,serait-ce le fil que j'ai retrouvé de Roberto du 29.01.04 "Stix le bateau idéal".Salut, Michel. :-D

10 sept. 2004
0

amha
ACIER: se répare partout dans le monde avec un soudeur, pas trop de casse contre un récif, occasion peu onéreuse et facile à remettre en oeuvre. DEPLACEMENT LOURD. beaucoup de demandeur en hollande.
GREEMENT CÖTRE : voiles de tous les temps a disposition et surtout trinquette (merveilleuse voile)

le reste, a toi de voir
ceci n'est que mon humble avis et il est très personnel.

10 sept. 2004
0

Merci Basile
d'avoir remonté cette très intéressante discussion où ce cher Even explique son expérience.
Y'a pas qu'Helpingu qui en profite ! :-)

24 juil. 2006
0

????????
Il n'y a pas assez de contraintes de définies.
Nous sommes partis 3 ans sur un 13m à deux. Mais ...beaucoup de questions et de choix avant.
-BUDGET
-TYPE DE VOYAGE. QUELLES DESTINATIONS
-EXPERIENCE DE NAVIGATION
ET..........
Après on peut mettre tout sur la table.

Vous pouvez me contacter.

PMP

25 juil. 2006
0

Phynances ??????
"budget ki satisfaira tout le monde". Ben avec ça ! S'agit-il d'un budget de RMIste, de minimum vieillesse ou bien celui que tu as dégagé en vendant, quand il le fallait, tes stock-options EADS ?

Raisonnons méthodiquement : "partir à deux" donc on exclue, même si tu en as les moyens, plus grand que 12 m.

Ensuite il y a l'équipement, plus la marge. J'ai connu un brave instit, rencontré à Gibraltar et qui faisait le tour Méd. Atlantique, ou l'inverse, je ne sais plus) qui avait mis tout son pognon dans un 14 m, n'avait pas pu emmener sa petite femme (qui bossait), avait pris un équipier qui l'avait laissé tomber (comme d'hab) et pour finir éclaté son gènois sur enrouleur en ayant rien comme voile de rechange et en n'ayant pas les moyens d'en acheter un autre. Bref, tout ce qu'il ne faut pas faire...

25 juil. 2006
0

çà sent....
le troll a plein pif! :-)

25 juil. 2006
0

mais non ....
ça fait que 3 ans que la question était posée
;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021