Grande plage de Houat PV pour non respect de l'arrété municipal

Bonjour,
la police municipale de Houat a commencé à verbaliser ceux qui n'empruntent pas les chenaux dans la zone des 300m.

Pour la mairie la zone des 300m est réservée à la baignade et ne peut être utilisée par les engins de plage, les annexes à rames ou à moteur ni par les navires immatriculés, pas de mouillage.

J'ai demandé l’arrêté municipal 2017-16, vous en disposez dans les fichiers attachés. Il reste à le lire et comprendre le pourquoi...et si c'est conforme. Il est signé de madame la maire et du préfet.

La verbalisation des gros semi-rigides est normale. Ils ont l'habitude de débarquer l'équipage et le pique nique sur la plage puis mouillent à 3m du rivage ce qui est interdit. Cela est clair, car les semi rigides sont des navires immatriculés.

Idem pour les dériveurs intégraux et autres catamarans.

Par contre les annexes à rames et à moteur de moins de 3KW (4CV) sont des engins de plages, donc peuvent traverser la zone des 300m n'importe où...mais se font aussi verbaliser à l'arrivée ou au départ de la Grande plage de Houat.

"

"la loi dit:
Arrêté du 8 avril 2009-article 2-6 Annexe: embarcation non immatriculable utilisée à des fins de service à partir d'un navire porteur
Division 240 Article 240-1.02: < 2,5m et puissance <3KW: engin de plage, circulation diurne <300m d'un abri
Division 240-3.03 Limitation des conditions d'utilisation
Les annexes peuvent effectuer des navigations à une distance d'un abris n'excédant pas 300m, leur navire porteur étant considéré comme abris"
Au delà de 2,5m l'annexe n'est plus un engin de plage, a fortiori si elle équipée d'un moteur de plus de 3KW (4cv)

Elle doit donc être immatriculée: carte de circulation si <7m, francisation au dessus, et passer par les chenaux comme tout bateau immatriculé.

On peut lire aussi:
www.legifrance.gouv.fr[...]exte.do


Maintenant les semi-rigides mouillent dans les chenaux, car ils n'ont pas d'annexes. On ne peut plus passer.

On ne peut pas rentrer du restaurant le soir avec son annexe, mais la police et les affaires maritimes sont couchés.

L'équipage
15 août 2017
15 août 2017
0

Y a un balisage complet ?

0

:litjournal:
"Division 240-3.03 Limitation des conditions d'utilisation
Les annexes peuvent effectuer des navigations à une distance d'un abris n'excédant pas 300m, leur navire porteur étant considéré comme abris"
Au delà de 2,5m l'annexe n'est plus un engin de plage, a fortiori si elle équipée d'un moteur de plus de 3KW (4cv) "
:non:
En réalité, la Div 240-3.03 =
"Article 240-3.03
(Arrêté du 05/07/12)
Limitations des conditions d’utilisation
I. Les engins de plage effectuent des navigations diurnes qui n’excèdent pas 300 m de la côte. Pour ces
derniers, aucun matériel de sécurité et d'armement n'est requis. Les annexes peuvent effectuer des navigations
à une distance d’un abri n’excédant pas 300 m, leur navire porteur étant considéré comme un abri.
II. Effectuent des navigations diurnes et à une distance d’un abri n’excédant pas 2 milles :
- les planches à voile et aérotractées,
- les véhicules nautiques à moteur,
- les embarcations mues par l’énergie humaine non auto-videuses et qui ne sont pas des engins de
plage ;
III. Les autres embarcations mues par l’énergie humaine qui ne sont pas considérées comme des engins de
plage effectuent des navigations diurnes, et à une distance d’un abri n’excédant pas 6 milles.
IV. Les engins à sustentation

hydropropulsés effectuent une navigation diurne à une distance d’un abri
n’excédant pas 2 milles.
Leur utilisation est effectuée dans des zones dégagées, libres de tous obstacles susceptibles de représenter un
danger pour l’utilisateur.
L’utilisateur est titulaire du permis plaisance option côtière ou est accompagné par un titulaire de ce permis.
Leur évolution peut par ailleurs être réglementée par l’autorité de police compétente en mer, dans les ports ou
sur un plan d’eau intérieur,
pour tenir compte des spécificités des dits plans d’eau
liées à la sécurité et à la
préservation de l’environnement.
1.
Le matériel d’armement et de sécurité basique, prévu par l’article 240-3.07, est embarqué. Un moyen
de repérage lumineux, fixé sur l’utilisateur, lorsque celui-ci utilise seul l’engin, est embarqué en
supplément. L’utilisateur porte un casque adapté à la pratique de l’activité.
www2.developpement-durable.gouv.fr[...]2-3.pdf
Ce n'est donc qu'une (mauvaise) interprétation de ta part, une annexe peut parfaitement faire plus de 2,50m, en étant soumis à l'unique règle des 300m. !!!
:non:

0

:litjournal:
Article 240-1.02
(Arrêté du 05/07/12)
Définitions
.../...
3.
Engins de plage
: sont considérées comme engins de plage :
.../...
les embarcations mues exclusivement par l’énergie humaine dont la longueur est inférieure à 4 m ou la largeur est inférieure à 0,45 m. Toutefois, dans le cas d’une embarcation multicoque, la largeur
additionnée des coques doit être inférieure à 0,40 m. Ne sont pas considérés comme coques, les flotteurs latéraux de longueur inférieure à 1,5 m.
.../...
:litjournal:
www2.developpement-durable.gouv.fr[...]2-3.pdf
:non:
Là encore, je te contredis, une annexe peut légalement faire jusqu'à 4 mètres...

:scie:

16 août 201716 août 2017
0

Tu as raison, une annexe peut bien sur être plus grande que 2,5m mais elle n'est plus un engin de plage.
En ce moment Au mouillage devant la thalassothérapie du Crouesty, on a le grand yacht du prince du Quatar. Son annexe fait 15 mètres environ.

La réglementation:
Entre 2,5m et 7m immatriculation et détention d'une carte de circulation avec un nom différent de celui du bateau. au delà de 7m il faut avoir la francisation.

Mais je peux me tromper de texte, ou avoir un autre texte qui contredit celui ci. On est en France, c'est assez complexe.

merci pour tes remarques.

15 août 201715 août 2017
4

Ce que j'ai compris:
les chenaux sont réservés à l'accès à la plage ou à sortir au-delà des 300 mètres (avec ou sans moteur)
le mouillage est interdit dans les chenaux

il s'agit de protéger les baigneurs de toute autre activité nautique.

Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, si vous arrivez du large, à la rame ou au moteur sur une plage ou les gens se baignent, comme par hasard,
les baigneurs, en particulier les enfants, se déplacent vers vous rendant plus compliqué l'accès au rivage ....

Je ne vois rien à redire au bon sens de l'arrêté, si ce n'est de préciser les bouées rouge et verte d'entrée de chenal.

Le stationnement des annexes sur une plage, au milieu des utilisateurs, peut aussi poser problème.

Personnellement je remonte l'annexe en haut de plage, la retourne et la sécurise (avirons à l'intérieur et amarre fixée (même symboliquement à un caillou, bout de bois, arbuste...) le problème est quelque fois le passage pour traverser l'espace sablonneux utilisé par les gens...

Le problème des arrêtés est de les faire respecter par ceux qui n'en n'ont rien à faire ou qui n'en ont pas connaissance.

La plage est un lieu public, d'où les arrêtés pris afin que le droit des uns puisse être respecté par les autres.

pas de mouillage dans les zones de baignade, dans les chenaux, pas de stationnement des annexes au bord de l'eau mais aussi pas de nageur dans le chenal et au delà des 300 mètres parmi les bateaux au mouillage.

Le problème ici n'est pas dans la distinction au sens stricte entre annexe et engin de plage mais l'organisation des activités en évitant les conflits sur un espace public

15 août 201716 juin 2020
0

Les entrées de chenaux doivent rester en jaune car elles sont dans la zone des 300m. Forme conique à tribord, cylindriques à bâbord.
Ce qui est critiquable dans le balisage c'est l'absence de zone réservées à la baignade à l'intérieur de la zone des 300m.
Petites bouées sphériques reliées par des lignes de petits flotteurs=baignade seul

Bouées sphériques grosses et rapprochées= baignade et pas de bateau à moteur, donc annexe à rames possible

Vous avez le dessin à l'arrière de toutes vos cartes marines du SHOM

Les bouées des 300m doivent être grosses, diamètre d'environ 1m donc très chères, espacées de 200m. Elles délimitent la ligne à ne pas dépasser pour les engins de plage, et ne concernent pas les baigneurs ni les annexes. Les 300m délimite aussi la zone de responsabilité des maires. Au delà et dans les chenaux se sont les Affaires maritimes qui doivent agir.

Il faut respecter le bon sens et protéger les baigneurs.
Le soucis c'est que sur cette plage il y a des baigneurs sur toute la longueur de la plage, même dans les chenaux, mais pas à plus de 10m du bord. Sauf si un plaisancier(ère) rentre à la nage ..;300m de la zone balisée bien protégé plus 300m pour rejoindre le bateau, en ayant peur à chaque bruit. Mon épouse est familière de cela.

La maire va rajouter l'interdiction des annexes dans la zone des 300m en dehors des chenaux. Ensuite elle va peut être mettre de petites sphères rapprochées aux 300m ou faire une ligne spéciale à 50m pour définir la zone de baignade.

La définition de l'annexe a changé. C'est 4,5KW maintenant..
Ne pas oublier d'écrire: AXE + marques du navire porteur, donc le nom et quartier maritime.

www.ecologique-solidaire.gouv.fr[...]aisance

-- en fichiers ce qu'on apprend pour passer le permis A

0

"Ne pas oublier d'écrire: AXE + marques du navire porteur, donc le nom et quartier maritime."
:tesur:
+ le numéro d'immatriculation du navire porteur !!!
:jelaferme:

0

Bien sûr que si...

16 août 201716 juin 2020
0

"OK pour bateau à moteur, sinon pour un voilier le numéro n'est pas imposé idem pour l'annexe."
:non:
Bien sûr que si, courtox56...
La fiche la plus ancienne que j'avais encore, et que je viens de te mettre, date de 2013... c'est pas une nouveauté récente... :litjournal:

(J'ai géré un achat groupé d'adhésif de marquage pour navire, j'ai exploré le sujet en long, en large et en travers. Renseignements également pris auprès des instances officielles. Cela fait donc parti des sujets que je maitrise...)


30 août 2017
0

www.ecologique-solidaire.gouv.fr[...]aisance

les annexes portent ce qui est écris sur les bateaux precedé de AXE donc pour les voiliers pas d'immatrication

15 août 2017
0

non quand même pas.

Navires à voile

Nom du navire et initiales du service d'immatriculation à la poupe

Pour mon bateau: HATOUP-VA

donc mon annexe: AXE HATOUP-VA

Moins de 7 mètres donc:

4 cm de hauteur 1,5 cm de largeur réservée à chaque caractère Épaisseur du trait : 0,5cm mini.

J'ai 2 annexes une seule a les marques, celle qui a 20 ans, l'autre est toute neuve, on verra cet hiver.

16 août 2017
0

OK pour bateau à moteur, sinon pour un voilier le numéro n'est pas imposé idem pour l'annexe. Tu peux tout mettre bien sûr.

Le dernier texte sur ce sujet:
Marque d’identification externe
flotteur composition et emplacement

Navires à voile
Nom du navire et initiales du service d'immatriculation à la poupe

Navires à moteur
Numéro d'immatriculation sur les deux côtés de la coque ou de la superstructure

Véhicules nautiques à moteur (VNM)
Numéro d'immatriculation visible et navigation sur les deux côtés de la coque

Annexes
AXE + marques du navire porteur

Embarcations propulsées à l'énergie humaine (port volontaire)
Immatriculation non obligatoire pour une navigation à moins de 2 milles d'un abri

1

C'est fou le nombre de fois où une même info (basiquement vérifiable) doit être répété, sur HEO...
:-(

15 août 2017
0

Pir2lune a tout dit ....

15 août 201716 juin 2020
0

la législation manque de précisions mais les prérogatives de chacune des autorités sont précises
le Maire a pouvoir de police sur la bande des 300m MAIS PAS SUR LES NAVIRES
(au sens légal, un navire est une embarcation immatriculée)
seul le préfet maritime peut statuer sur les restriction de circulation des "NAVIRES " donc dans la bande des 300m, pas le Maire
reste à définir la situation des ANNEXES
Une ANNEXE est une" EMBARCATION" à usage de servitude d'un"NAVIRE"
Bon, c'est un peu complexe car une annexe est en fait un engin de plage par ses caractéristiques (- de 2,50m et moteur inférieur à 3,5cv), on pourrait considérer qu'elle est" immatriculée" puisqu'elle porte le numéro du navire porteur (MAIS cependant sans avoir la qualité de "NAVIRE") à ce titre elle a seulement le droit de considérer le navire porteur comme un abri .(donc on reste dans les prérogatives limitées de l'engin de plage avec une extension du droit)
Tout cela est bien confus et conduit à la situation rencontrée
Les arrêtes municipaux sont certainement attaquables, (voir pièce jointe sur les droits de chacun)
le plus intelligent serait de rencontrer le Maire et de lui faire part de toutes ces contradictions afin d'obtenir un MODUS VIVENDI acceptable pour tous.
..
Il m'était venu à l'esprit il y a un certain temps de créer une association des usagers du mouillage de Houat avec une faible cotisation (10 ou 15 €) presque entièrement reversée à la commune qui doit gérer ce problème et se conséquence avec un budget ridiculement faible ... une aide financière en quelque sorte .... Association qui nous permettrait de mettre sur la table ce type de problème (+ les autres, ... pollution, ordures, respect de l'Ile etc) et d'en trouver la solution ...(ou plutôt...les solutions)
Qui est partant ?
A+ JM

en pièce jointe , le guide édité par les pouvoirs publics sur les règles de circulation dans la bande des 300 m (déroutant !!!... zone des 300m vitesse limitée donc mixte baigneurs + embarcations , zone de baignade balisée interdites aux embarcations, chenaux: interdits aux baigneurs, les arrêtes sont bien loin de cette définition officielle de ll'administration concernant les droits de chacun )


15 août 2017
0

oui c'est bien baliser

c'est bien qu'ils continuent, qu'ils fassent du froc avec ceux qui ne respectent rien,
la vitesse de tous les navires dans les zones de mouillage etc

car franchement, c'est n'importe quoi

très bien tout ça

enfin

15 août 2017
0

Normalement s'il y a des chenaux, les navires immatriculés ne peuvent entrer ni mouiller dans la zone balisée des 300m

J'essaie de préparer un résumer pour lui transmettre.
Faire un balisage correct et complet est un casse tête et coûte une fortune.

L'idée d'une association qui reverserait toutes les cotisations à la Mairie de Houat pourrait être une solution.

15 août 2017
0

Combien de bateaux passent par saison sur ce mouillage ? une sacré quantité !
une association avec 30 à 40 % de ces bateaux qui cotisent = un sacré soutien pour cette petite commune qui doit affronter cette fréquentation courageusement avec son tout petit budget, tout en fédérant les comportements respectueux de la part des plaisanciers.
Il est certain que l'initiative ouvrirait les esprits des élus
A+ JM

15 août 2017
0

Encore une opération de lobbying, il faut respecter l'espace public qui est à la disposition de tous...

j'ai vu plus de 250 bateaux au mouillage ensemble devant cette plage arrivant de belle ile, quiberon , la trinité, le crousty, le golfe du morbihan, le croisc, la vilaine, la Baule,

Le Morbihan est un département nautique par la volonté de ses élus, depuis le sénateur Golvan dans les années 1960, Les retombés touristiques sont connues des élus qui n'ont pas besoin de groupe de pression partisan quand il faut agir dans l'intérêt général.

15 août 2017
0

A propos de la limite des 300 m, j'ai cherché par rapport à quoi elle était définie. Apparemment c'est par rapport à la limite de l'eau à l'instant T. Pour la Méditerranée, c'est pas gênant, pour le bassin d'arcachon c'est une autre histoire.

16 août 201716 août 2017
0

Quand je pense que je me suis mis a rêver de multicoques il y a près de 30 ans en voyant un Maldives sur la grande plage de Houat alors qu'avec mes 2,1 m de TE j'étais au mouillage assez loin.

Vous noterez que la "zone des 300 m" est une interprétation car l'arrêté municipale cite uniquement de 2 zones interdites, et de 2 chenaux selon balisage.
D'après la carte a marée basse les zones interdites ne sont pas bien grandes - environ 80% de la surface des zones étant en amont de la ligne de sonde des 2 m.

Les grands perdants dans cette histoire ce sont les petits tirants d'eau.

16 août 2017
0

Libe?te conditionelle :policier:

16 août 2017
2

quand tout le monde s"empile volontairement au même endroit, le terme "conditionné" me semble plus pertinent que "conditionnelle".

16 août 2017
5

Comment s'étonner du renforcement des contraintes imposées quand on sait le comportement de certains "plaisanciers" ?
Ici à Groix les semi-rigides beachés ou au mieux mouillés à quelques mètres sont une vraie plaie pour les autres usagers des plages et des criques car ils accaparent à eux seuls une bonne partie de la surface disponible. De plus, gentiment ballottés par les vaguelettes et les risées ils sont un danger permanents pour les petits enfants barbotant en bord de plage.
Et je ne parlerais même pas (ben si, finalement...) des radios "musicales" braillant les derniers tubes à la mode ou des déchets de toutes sortes abandonnés après le pic-nic sur le sable.
Et malheur à la mère de famille qui tenterait de s'en offusquer ! Raillée et même parfois insultée et menacée (vécu, et pas qu'une fois !), il ne lui reste qu'à ramasser sa progéniture et à trouver une autre activité pour ses bambins.
Le résultat de tout ça c'est effectivement une réglementation de plus en plus contraignante, mais comment s'en étonner ?
J'ai un voilier mais aussi un petit Boston Whaler et, personnellement, jamais il ne me viendrait à l'idée de venir barboter en bordure de plage avec ! Il y a tellement de petites criques quasi inaccessibles depuis la terre et qui sont un bonheur de calme et de tranquillité lorsqu'on y est au mouillage !!! Et puis, ces bateaux sont vraiment de plus en plus gros, et une petite annexe gonflable comme nous en avons sur nos voiliers ne prendrait guère de place à leur bord et faciliterait un usage plus respectueux des lieux et des autres estivants.....

16 août 2017
0

Bonjour.je suis passé à Cordouan pour continuer ensuite ma route vers La Rochelle.Il n'y a à ma connaissance aucune réglementation,mais les plaisanciers en bateau à moteur ou à voile font n'importe quoi , slalomer en ski nautique entre les bateaux alors que les gens se baignent autour de leurs embarcations, mouiller trop prés des autres voiliers avec les chaines qui s'emmélent . ouf! le site est magnifique ,mais je reviendrais hors saison.François

16 août 2017
2

Pour info ,cette situation est le résultat d'une concertation entre l'UNAN et la mairie de Houat
La gratuité des mouillages à un prix

16 août 2017
0

Merci tycoz77,

le dessin annoté de l'UNAN devrait être mis dans le prochain arrêté municipal et diffusé largement dans les ports voisins et les associations de plaisanciers je le pense sincèrement.

J'ai envoyé un mail au président de l'unan56 avec quelques remarques, comme l'absence de zone balisées réservées totalement aux baigneurs. Les annexes qui sont des engins de plages etc ...

Mouillages payants sur bouées? Cela représente une grosse dépense pour cette petite mairie.
Lors du payement de la place, l'employé pourrait diffuser le plan d’accès à la plage et les règles.
L'hiver les 100 bouées nécessaires l'été seraient bien seules et inutiles car trop loin de la plage.

16 août 2017
1

c'est qui qui disait il y a peu que la maire de Houat était sympa ? Ras le bol de tous ces articles de loi qui se suivent et s'empilent en attendant que les flics zélés arrivent pour renflouer ce pauvre état !
Il y a 15 ans il y avait 450 000 lois, articles, décrets et autres subtilités alors qu'un pays civilisé normal n'en comptait (quand même !) que 45 000 à 50 000. Tout le monde sait bien qu'il faut des lois mais trop de lois tuent la loi et n'oublions pas qu'en France on sème des lois et il pousse des fonctionnaires. Qui qu'à dit qu'il y en avait trop ?
Décidément la maire de Houat ne s'arrange pas !

16 août 2017
1

j'te comprends pas ... c'est bien de passer comme des cons n'importe où et à n'importe quelle vitesse ?
si les humains se comportaient normalement dans le respect d'autrui, il y aurait pas besoins de lois ...

16 août 2017
0

Tu as vu ça où ?
De l'art de raconter n'importe quoi puissance 10.

450 000 lois, on verra ça dans 10 000 ans.

En moyenne, c'est entre 40 et 50 lois par an.
A peu près, comme en GB.
A comparer avec l'Allemagne qui grimpe à 100 ou 120 tout comme la Belgique.
On est dans la moyenne basse.

16 août 2017
1

Des pv pour ceux qui n'empruntent pas les chenaux d'accès avec leur annexe, pourquoi pas, mais il faudrait aussi en dresser aux baigneurs qui trampouillent joyeusement dans ces mêmes chenaux d'accès. Rien de plus énervant que de se frayer un passage avec son annexe au milieu des baigneurs dans un chenal d'accès

16 août 2017
0

Bonsoir,
je me suis mis à l'eau avec la bouée canard de ma petite fille, le téléphone bien calé au bout d'un bâton le long du cou.

Je suis un peu essoufflé de nager en même temps que j'essaye de parler, et puis je raconte aussi des conneries sur les formes de bouées que je vois pas très bien le nez au raz de l'eau.

Le côté gauche (Sud Ouest) de la plage à Port Er beg, là où je suis mouillé à 25m de la côte, dans les fonds de 2m. Il y a un paquet de semi rigides au mouillage à 2m du bord de la plage dans ce chenal, plus pas mal de bateaux mouillés soit le long du chenal soit entre la plage et les bouées

Le côté droit de la plage (Nord Est), avec le paquet d'annexes qui respectent bien le chenal et qui ne mouillent pas dedans
Les propiros sont au bistro à boire une bonne bière fraîche.

Bien sur aucun nageur n'est visible sur ces vidéos car je suis seul. Les petits enfants et mon épouse nagent autour du bateau.

16 août 2017
5

Comme je suis content de vivre en Ecosse... quand des copains viennent me voir ils jettent l'ancre dans la baie, laissent l'annexe sur la plage, et viennent à la maison.

Ici on est content de voir un voilier jetter l'ancre, la liberté existe encore.

Et on s'étonne (mais pas ici) que je crie haut et fort que je ne veux plus retourner en Europe continentale... Pauvres de vous...

16 août 201716 août 2017
0

Bien d'accord avec toi Michel. En plus en ecosse peu de chances de voir des nageurs autour du bateau :whaou:

Benoit (au pub à Oban)

17 août 2017
1

Les zones de baignade en ecosse !!!!

16 août 2017
0

Et comment sont considérés les semi rigides avec roues escamotables pour grimper sur la grève?
(j'en ai vu un au début du mois à Port Blanc)

16 août 2017
0

Idem la semaine dernière à l'île Dumet...

16 août 2017
0

Sur l'eau au delà des 300m pas de soucis, ensuite dans le chenal puis sur le sable OK. Mais pas dans la rue, les voitures ne sont autorisées à rouler.

30 août 201716 juin 2020
0

Bonjour,
l’arrêté municipal de Houat étant signé du préfet maritime Daniel Le Diréach, je lui ai demandé gentillement des éclaircissements. Il m'a répondu que l’arrêté préfectoral 2017-44 sur ce sujet à Houat est plus direct donc plus clair.
Une zone à 200m du rivage a été définie, interdisant la navigation des navires non immatriculés et immatriculés

"...Les zones interdites à la navigation des engins non immatriculés établies par le maire de Houat sont implantées à Tréac’h Er Goured et sont délimitées jusqu’à 200 mètres du rivage. Elles sont matérialisées par des bouées
jaunes sphériques ..."

Donc on doit tous utiliser les chenaux, navires, annexes, kayak et les Semi rigides et autres engins ne doivent pas mouiller dans les chenaux.

Je vous donne le PDF complet à lire, pour être prévenu.


30 août 2017
0

c'est bien ce qui était dit dès le départ ...

30 août 2017
0

j'avoue ne pas comprendre la longueur de ce fil : n'est il pas évident que l'on n'a pas à passer dans une zone de baignade ? même ne annexe ? S'il y a un seul bateau et qu'il fait attention, ok, mais à 50 bateaux ou plus, avec des annexes à moteur, il y a un vrai danger pour les baigneurs, et sans moteur les coups de rames involontaire cela arrive ! dés lors que la bon de chacun ne suffit plus, le maire à raison de prendre un arrêté, en sachant que la sanction est une amende de 30 euros maximum.

07 sept. 201716 juin 2020
0

C'est vrai, il était temps de mettre de l'ordre :heu: :bravo:

07 sept. 201707 sept. 2017
0

Fil long mais instructif, qui est resté assez calme et respectueux des avis de chacun.

Merci.

De son salon à la maison en regardant le plan publié on peut décider avec son annexe de prendre les chenaux prévu pour les bateaux immatriculés .
Mais en venant du large sans le plan ni les textes sous les yeux, on ne peut pas voir immédiatement ces chenaux à cause du nombre de bateaux au mouillage.

Surtout que dans cette zone de 200m c'est un vrai désert, aucun baigneur, sauf ceux qui essaient de rentrer à leur bateau, en général il y a sur ces 5kms de plage une dizaines de baigneurs ...dans l'arrivée du chenal central...même le 15 Août.

Ensuite l'annexe est considérée comme un engin de plage, ( j'ai été verbalisé par les affaires maritimes à la pêche sur mon annexe à plus de 300m de mon bateau) donc elle peut naviguer dans la zone des 300m ou 200m car cette zone n'est pas réservée à la baignade par un balisage approprié (Bouées faiblement espacées, reliées par des fils de ligne d'eau équipés de flotteurs)

Ce n'est qu'à la lecture du texte de la préfecture maritime qu'on apprend que la zone des 200m qui est balisée est interdite aux navires immatriculés ET "non immatriculés" . contrairement à ce qu'indique le balisage.

Donc nos engins de plage, annexes à moteur de moins de 5Kw ou à rames doivent emprunter les chenaux et ne pas y rester, donc tirés sur le sable.

J'ai discuté avec les affaires maritimes qui passaient la nuit sur place (à une autre plage) du retour la nuit suite au repas au restaurant. Ils envisagent d'appliquer les textes et de verbaliser dans un avenir proche les engins de plage (nos annexes) qui naviguent la nuit.

La leçon que j'en tire est qu'il faut disposer de tous les textes de la préfecture maritime et pas seulement les Avurnav de la zone où on va naviguer, même si on connais les lieux depuis 50ans. Car chaque lieu de mouillage impose sa loi locale.

Je suis passé ce matin à Houat, mouillage seul sur la grande plage, je suis allé faire les courses en annexe en utilisant le chenal central. Pas un baigneur, pourtant l'eau est assez chaude

On peut garder ce fils et en reparler la saison prochaine...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

Piégeage des gouttes

mars 2021