Grande croisière , barres de flèche poussantes

En régate,pour des courtes croisieres , je peux comprendre les bdf poussantes . Par contre , lorsqu'il y a des risques de raguage de la GV , jour après jour , je me demande si c'est une bonne solution ??
De ne pas déborder suffisamment la.GV explique peut être l'instabilité au portant .
C'est résolut en n'utilisant que la voile d'avant pour la propulsion mais bonjour le roulis...

L'équipage
24 mai 2021
24 mai 2021
2

Barre de flèche poussante

je vous invite a lire le v&V de ce mois (spécial 50 ans) , et l'interview de F. Bourderau page 107 au sujet des barres de flèches dans l'axe.

"Beneteau a eu l'habileté de créer cette mode marketing (BDF poussante) pour donner au client l'impression que les bateaux étaient beaucoup plus performant avec ce genre de gréement, alors qu'en réalité, c'est ni plus ni moins qu'un moyen d'économiser sur la structure du bateau, ... Mais ça, on ne le dit pas (rires)"


philou2:Ce n’est pas Bénéteau qui a créé la mode des barres de flèches poussantes mais Jeanneau avec le Jod 35, le premier bateau de course à gréement fractionné sans bastaques·le 24 mai 17:29
Papayou56:le FIRST 35S5 (beneteau) est sorti en 1988, 2 ans avant le JOD 35.le first 35S5 a été le pionnier (en marketing) des barres de flèches poussantes.Au lieu de mettre des -1,allez lire ce qu'a écrit F. Bourdereau (ex Francespar, Sparcraft, Z-Spar et Soromap) il a passé sa vie professionnel a concevoir et vendre des mats.·le 24 mai 18:13
Estran:C'est marrant cette approche franco-française... mon voilier suédois de 1978 a des barres de flèche poussantes d'origine (Selden) ☺·le 24 mai 17:53
Café noir:Le Corsaire, (pan J-J Herbulot ) de 1954 à aussi des barres de flèche angulées/poussantes... (ainsi que la plus part des dériveurs légers de la même époque)·le 24 mai 18:08
Dr Feelgood:mon Aphrodite de 1976 aussi, outre le marketing, ça permet de tenir un peu le mât sans bastaques!·le 24 mai 19:09
blue kiss:Quand on doit naviguer au portant sur des longues distances, on écarte d’emblée les BDF poussantes et les full batten ...( bien moins d’em..........) déjà qu’il faut des placards aux endroits des BDF dans l’axe ... et des gaines de protection sur les bas haubans arrières ... si transat ,attendre les vents de sables africains pour savoir exactement où ça frotte!!! On peut commencer à coller des bandes de protections au Cap Vert avec du tissu à voile, pas trop épais ( au double face, ça tient 2ans) Suis assez assez d’accord avec Papayou pour dire que beaucoup de configurations de gréement sont plus pensés pour réduire les coûts de revient que pour apporter des meilleures solutions techniques . sauf en course .. ( comme les reprises de galhaubans inters en bouts de BdF , avec des ridoirs au lieu de revenir au pont )·le 24 mai 19:10
philou2:Les reprises d’inter en bout de barre de flèches avec ridoir cela ne simplifie pas les choses pour les réglages·le 24 mai 19:37
24 mai 2021
0

Pas seulement sur la structure: le profil tendu peut etre une taille en dessous.
Du travail pour les voileries à patcher sérieux surtout sur full battens et au transporteur local car une GV c'est lourd et encombrant.
Déjà , il faut prévoir ses escales avec une voilerie. Pas évident !!


Papayou56:profil tendu peut être une taille en dessous ????Je te suggère de regarder la section d'un mât de Half, ou de Selection, ou de Class Europe ou class 10, puis celle d'un Jod ;-)La dernière phrase de l'article que j'ai cité est "Et ça nous à contraints à vendre des profils un petit peu plus lourds, forcément ..."·le 24 mai 17:53
24 mai 2021
1

30 000 milles avec la même GV full batten, BDF poussantes, une transat et une transpac.
Résultat: un patch au niveau de la deuxième barre de flèches. On ne déborde pas trop au portant et si ça rague, on prend un ris. Mais comme de toute façon, on a toujours eu largement le vent qu'il faut pour avoir besoin au moins d'un voire deux ris, on n'a eu finalement que peu d'usure à cause des BDF.
Peu de roulis vu que la dérive est remontée dans ce cas mais c'est vrai qu'à choisir, je pense que je reviendrais aux BDF dans l'axe.


Virgule:perso, Bdf très poussantes . et je prend un ris quand mon Nke ne contrôle plus le bateau. du coup renforts en toile cousus des deux côtés sur toutes les configurations. la pire en raguage, c'est ma corne sous ris 2 à 155°ou quand je prend un ris au portant.ce gréement m'empêche d'ailleurs de pouvoir mettre une Gv autrement qu'en dacron. mes 2 voileries successives (en 55.000 milles) refusent de me vendre du laminé pour cette voile tellement mes Gv sont marquées.accessoirement, si on n'a pas de Gv à corne (avec bastaquage et, dans ce cas, les Bdf très poussantes pardonnent mieux les boulettes) je ne vois aucun intérêt à avoir des Bdf angulées.·le 24 mai 18:13
24 mai 2021
0

l'article dans son intégralité.


Café noir:"On était un peu les premiers à faire des mâts en France"....C'est un peu vite oublier MarcoPolo, Ermat, et d'autres sans doute !·le 24 mai 18:17
24 mai 2021
0

J'avais entendu dire que les BDF poussantes permettaient de se passer de pataras.


Tilandsia:A celui qui m'a mis -1, au lieu de me répondre: www.hisse-et-oh.com[...]s-point ·le 24 mai 20:32
Tilandsia:Décidément, il y a des ayatollahs du vote négatif. Dans le lien que j'ai mis, un post fait l'article des BDF poussantes avec absence de pataras. On lui a mis +6 (Brufan pour ne pas le citer). Vous m'expliquez ?·le 24 mai 20:37
Sam972:Oui, si les barres de flèches sont suffisamment poussantes, le mat peut tenir sans pataras. ça permet de reculer le point d’accroche des haubans, ce qui empêche le mat de partir vers l'avant.Par contre, en nav Il vaut quand même mieux prendre du pataras ou de la bastaque, surtout au portant.·le 24 mai 21:39
Sam972:PS: Certains bateaux, comme le First 18, se passent carrément de pataras grâce à des barres de flèches très poussantes et un mat carbone, plus résistant.·le 24 mai 21:42
blue kiss:Faut voir la taille des bateaux ...dériveur ou croiseur hauturier ...pas comparables ·le 24 mai 22:07
sylvz1:Avec une GV à fort rond de chute ou à corne, pas de pataras mais des Bdf très poussantes...·le 24 mai 22:09
Tilandsia:Merci @sam972 et sylvz1 d'avoir répondu à ma question. ·le 24 mai 22:55
lolapo:De mémoire , un.pogo 12.50 qui a des bdf tres poussantes n'avait pas de patara. Mais peut etre que son mat blanc est en carbone ???Là , on est plus sur un style de voilier très équipé et qui peut planer si pas trop chargé. La GV est alors pas très loin de l'axe longitudinal .En croisiere hauturiere, peu de voiliers déjaugent .·le 24 mai 23:22
24 mai 2021
0

De mémoire, "Charette", le fameux SO.40 o changé son grémenet pour des bdf non poussantes, justement pour avoir plus de possibilités au vent arrière, mais il me semble qu'il a maintenant une paire de bastaques.


Papayou56:Charrette étant le bateau de F. Bourdereau pour ceux qui ne sont pas aficionados de la régate.·le 24 mai 20:12
JeanLW:Je suis très content d avoir des Bdf dans l axe, quelle idiotie que ces Bdf poussantes, de Port Napoléon AAgzy je suis en train de faire du vent AR avec F 5 et F6 plus rafales, pour une fois je privilégie la GV car enrouler un Genoa sans Gv pour deventer bonjour les dégâts et nécessité d enrouler le genoa pour empanner, avec 10 15 nds de vent genoa seul ok·le 24 mai 23:24
24 mai 2021
0

Je ne crois pas qu'il y ait vraiment eu d'inventeur de bdf poussantes.
Bergstrom oui ,mais c'est encore un autre style , assez compliqué que l'on voit sur certains Hunter.
Par contre , je veux bien croire qu'il y a eu des études sur les efforts bien localisés qui ont permit de diminuer les coûts de Mo et matériaux .
Un truc que je voulais avoir sur un nouveau mat c'est un gréement 9/10.
La raison en est un peu trop de trucs qui étant trop proches peuvent s'emmêler: enrouleur et drisses de spi.
Neanmoins , pas assez d'espace autour de la drisse de spi. Risques d'endommager l'avaleur de chaussette par raguage.
Encore des trucs à améliorer...


25 mai 202125 mai 2021
2

Les bdf poussantes permettent d'optimiser la tenue du mât et d'en réduire le poids, c'est pas un détail.
A noter que, plein vent arrière, une voile ouverte à 70° plutôt que 90° ne réduit sa surface exposée au vent que de 6 %, c'est peu. On peut même imaginer que cette technique permet de suralimenter le génois en ciseaux... Personnellement, en vent arrière, j'applatis complètement ma voile pour limiter le ragage; l'incidence sur la performance est minime (régime non laminaire).
Quant au retour des bdf non poussantes... la messe est dite depuis longtemps déjà.


gorlann29:Cap Cool,vent arrière, dans le tout petit temps, en terme de performances, des bdf très poussantes sont catastrophiques.il y a deux ans, en Ecosse, un superbe course-croisière de 35 pieds avec des superbes voiles en carbones, s' est vu doublé, avec à peu près un nd de différence, par mon modeste Brise de Mer 31, équipé d' un enrouleur de génois, d' une trinquette sur stockeur, d' échelons de mât, hélice tripale fixe et très chargé, mais avec un gréement modifié avec les bas-haubans rapportés dans l' axe des bdf, et des bastaques pour reprendre l' effort de l' étai de trinquette, permettent d' ouvrir quasiment à 90 ° la GV au portant.Outre cet avantage de vitesse dans le petit temps, cette modification a, pour moi, surtout l' avantage d' augmenter considérablement la stabilité de route(d' origine déjà très bonne) au portant dans la très grosse mer, ce qui fait que le pilote travail et consomme beaucoup moins, et que le bateau peut se permettre des embardées de 20 ° sur la fausse panne sans empanner.C' est pour moi un critère vraiment très important en grande croisière.Gorlann·le 25 mai 12:44
JeanLW:Salut Gorlann je viens de faire Bendor Porquerolles avec F 6 et rafales, mer grosse, malgré une première heure à 5 noeudd pour sortir de la baie de Bandol, gv a 90 juste posée sur les Bd, vent ar pile, moyenne 6.6 et nombreuses pointes entre 10 et 12. Avec des Bdf poussantes serait pas belle la gv !!·le 25 mai 14:29
25 mai 2021
0

Le chantier Boréal semblait aussi être partisan des barres de flèches dans l’axe. Le navigateur Dominique Wavre a équipé son Boréal 55 d’un gréement avec barre de flèches poussantes et probablement pas pour des questions de coût....
Dans le voile mag de Mai ,le tout nouveau Boréal 47.2 est aussi équipé de barre flèches poussantes, la tendance semble avoir évolué sur ces bateaux de voyages et il serait intéressant de connaître les raisons de ce changement de configuration.


25 mai 2021
0

Cap cool Çà dépend de la religion de ta chapelle .


25 mai 2021
2

Bonjour,
J'avais publié ceci, en 2014, suite à l'essai du premier Exploration 45 dans le Passage du Nord Ouest.


JeanLW:Bien vu, phénomène de mode ?·le 25 mai 14:41
25 mai 2021
1

Chacun semble content de ce qu'il possède et c'est tant mieux. Mon bel Aphrodite est un super bateau de portant "malgré" ses bdf poussantes. Par petit temps on peut descendre á la limite de la fausse panne et déborder la gv presque á 90º, j'ai pu constater qu'en régate de triangle on allait plus vite ainsi qu'en multipliant les empannages. La voile ne présente aucune trace de contact avec les bdf. Si ça souffle fort je préfère m'éloigner de l'axe du vent et des vagues le problème ne se pose donc pas pour moi. Ce n'est pas une véritée absolue, bien sûr.
En fait les bateaux avec des bdf poussantes sont pratiquement tous des fractionnés et ce type de gréement permet de jouer facilement sur le volume de la gv avec le pataras, tout est question de réglage des bas haubans pour permettre de cintrer la mat. (Les bastaques, c'est pour raidir l'étai, pas pour cintrer le mat).
La grande croisière c'est un autre programme, dans ce cas le principal est d'assurer la tenue du mat plus que de jouer sur son cintrage. Dans ce cas des bdf dans l'axe semblent plus rassurantes.


JeanLW:Oui c sur la dernière heure j ai eu du 7 bonjour les empannages ! Heureux de faire route directe surtout que je ne gagne rien en distance parcourue, j si déjà pleine balle ·le 25 mai 16:49

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (71)

Les caprices du ciel

mars 2021