Grand voyage, cata pas cata ?

Ayant toujours pratiqué le monocoque et souhaitant partir, je dois choisir entre un monocoque de grand voyage, dériveur intégral aluminium de 13m50 qui a fait ses preuves et un catamaran polyester d’environ 12m50. Je sais ce que l’on peut attendre du monocoque, mais je suis tenté par le côté confort et espace à vivre du catamaran :
Quelles sont les limites en terme de sécurité, de comportement par très gros temps de celui-ci par rapport au monocoque ?
Des personnes ayant fait le choix du catamaran pour un grand voyage peuvent-elles faire part de leur expérience et des destinations atteintes ?
A quelles zones de navigation est-il limité, avez-vous déjà entendu parler de catamaran ayant navigué dans les mers du Sud, de Patagonie ou du Chili (hors courses) ?
Le Catana 411 peut-il être considéré comme un catamaran de voyage et sinon quels seraient les catamarans de cette taille qui pourraient l’être ?

L'équipage
26 avr. 2001
26 avr. 2001
0

Grand voyage, cata pas cata ?
Il est vrai que c'est un vieux débat. Je pense que de nos jours, avec les différents constructions, se débat ne se résumerais plus que par goût personnel.

Il est vrai que l'un comme l'autre possède ses avantages et ses défauts, me je ne crois pas qu'en terme ne zone de navigation le cata soit si peut restreint.

De même que la sécurité. J'imagine que le choix ne doit pas se porter sur un cata de course, mais quand on voit les performances de ceux ci et leur aptitude à naviguer dans leur système météo ainsi d'échapper aux grosse dépression, le cata me semble pas plus dangereux que le monocoque.

Il ne reste plus que les questions financières et d'art de naviguer.

26 avr. 2001
0

Grand voyage, cata pas cata ?
éternelle question, sans réponse définitive..(un peu comme quille ou dérive!)

il y a un comparatif dans le dernier (ou avant dernier ) V et V, de deux grandes traversées en cata et mono: bilan du cata ( genre catana?) trés négatif en traversées, il cogne énormément par gros temps, et finit par souffrir (petites avaries de liaison, perte d'étanchéité..). Mais trés positif en escale et mouillages forains, évidemment!

il y a des cata plus marins que les appartements flottant usuels (catana, nautitech etc), genre "outremer" par exemple, avec des coques plus fines, une nacelle plus petite, mais bien sur ils sont moins vastes a longueur égale, (ou plus chers a volume égal!)

26 avr. 2001
0

Grand voyage, cata pas cata ?
pour quand même trancher , entre un mono de plus de 13m et un cata de 12m, je prends immédiatemnt le monocoque! mais c'est personnel..penses quand même aux milliers de fois ou il faudra monter et descendre les marches entre coques et carré sur le cata! (entre autre points)

10 juin 2001
0

cata pas cata??
Bonjour,

Tout d'abord merci Michel pour ce site très intéressant, surtout pour les novices comme, moi!
Je d'arriver en Guadeloupe avec femme et enfant, après un an passé au Québec (mmmhhhh!!).
Sans emploi actuellement je me pose la question d'utiliser mes compétences de bricoleur et surtout de travail du bois dans la construction d'un voilier (mes bons souvenirs de régateur adolescent me rattrappent). Mais pour convaincre ma femme d'une telle aventure (!!) je dois lui assurer la construction d'un voilier stable et confortable (elle mesure 1,80m et je suis plus petit qu'elle :-)) et avec le moins de gîte possible bien entendu, elle aime son confort quoi!! nous avons passé la quarantaine, compte tenu de ces paramètres je me dirige dans la construction d'un catamaran de 10 à 14m en cp et epoxy, j'ai repéré sur le site de Nauticomposite, les plans d'un cata de 13,45m qui me semble réalisable dans un temps raisonnable (2 ans, mais le prix des plans est assez élevé (25000f/HT) .
Existe t-il d'autres filons dans la construction CP Epoxy de catamarans??
Merci de vos réponses,
et bon vent à tous ceux qui profitent de ces instants de liberté en navigant sur mers et océans
Bye
pierre-jean

13 juin 2001
0

cata
Pour des plans de cata de 12-13m 25000 Frs ce sont les prix en general, et meme parfois plus.
Voir aussi les sites de Erik Lerouge (lerouge-yachts.com) ou Jacques Fiolleau (clindoeilonline.com)

14 juil. 2001
0

dériveur !
Cela fait déjà pas mal de temps que je me pose la même question que toi
Le prix des places de port m'a fait reculer pour un grand cata ... je reste aux monocoques.
Mais depuis que j'ai lu Van God ... il y a 15 ans, je suis devenu un inconditionnel des déplacements légers et reste convaincu qu'un dériveurs pour des tailles de 35 à 45 pieds se rapproche du voilier idéal pour ce type de croisière ... à condition qu'il soit fabriqué en alu
A défaut de trouver un Trismus Alu de plus de 40 pied, tu choisirais un OVNI ou un INTEGRAL ???

15 juil. 2001
0

cata ou mono
comme vous tous je me pose la question depuis bien longtemps, et apres de nombreuses lectures sur le sujet je ne crois pas qu'il y est un bateau ideal pour tous mais plutot un bateau adapte a chacun(budget, programme...). j'ai un projet de tour du monde depuis 18 ans et il ne me reste plus que 2 ans avant le depart. pendant tout ce temps j'ai change 100 fois d'avis entre cata ou mono . aujoud'hui je dois prendre ma decision finale car il faut que j'achete mon bateau bientot, et j'ai choisi d'acheter un cata mais un cata a deplacement leger du type Outremer ou Soubise car ce sont des bateaux marins et qu'ils ont fait la preuve qu'ils peuvent affronter le gros temps. je crois pour ma part que la construction moderne est fiable et les exemples ne manquent pas de catas qui ont fait plusieurs tour du monde sans plus de problemes qu'un mono. il faut aussi penser que sur un tour du monde on passe beaucoup plus de temps au mouillage, qu'a faire de grandes traversees, donc privilegier la confort me parait le plus important, et pour repondre a Michel au sujet des marches entre le carre et les coques ce n'est pas mieux sur un mono entre le cockpit et le carre.

15 juil. 2001
0

cata!
l'essentiel c'est de choisir un jour!
sûr que les catas genre outremer sont plus marin que les gros machin, et plus élégants en plus...
bonne chance José!

24 août 2001
0

Rapport cata/prix
Hello,
C'est super internet, de rencontrer des gens dont on partage totalement les préoccupations... J'ai fait une transat en cata (un Island Spirit 35, construction sud af bien, $60000 neuf!!!), et ça m'a bien convaincu sur les catas. Pour un programme alizé/mouillage, c'est l'idéal. On met le spi, grand voile affalée la nuit pour le pas le déventer, et c'est l'autoroute, super confort. Je suis convaincu par le cata, mais je n'ai pas forcément assez la foi (ni la place) pour le construire. Dans mon budget, je ne trouve que Blue 2, Louisiane 37 et Quest 33. Que pensez-vous de ces bateaux?
D'avance merci

03 oct. 2001
0

cata pas cata
J'ai déjà fait un grand voyage de 5 ans sur un monocoque (Trirème 51). J'ai aujourd'hui acheté un Catana 42s, je vis dessus et je projette de repartir dans 2-3 ans.
La vie n'y est pas du tout la même, par exemple dans le monocoque on est dans l'espace cockpit ou dans l'espace carré-cabines tandis que dans le cata on est dans l'espace carré-cockpit ou retiré dans sa cabine.
On est DANS un monocoque et SUR un cata.
D'autres points sont aussi très importants. Par exemple, nous sommes toujours au mouillage (le prix des ports n'est donc pas si important) donc une grande annexe est la bien venue, ce qui est beaucoup plus facile à caser sur un cata. Par contre l'ennemi est le poids, adieu donc cocotte en fonte, vastes réservoirs, matériel à profusion etc...
En résumé le choix est surtout un choix de vie, et je pense qu'une location de quelques jours devrait permettre de bien choisir. C'est ce que nous avons fait et nous ne le regrettons pas.
Michel

03 oct. 2001
0

Brumas Patagonia
Il y a quelques années, un Catana 44 pieds appartenant à un argentin, avec 2 personnes à bord, Ricardo Cufré et Bruno Nicoletti, a fait le tour du monde en 139 jours. L'idée de départ était de le faire par les 3 caps, mais à la suite de je ne sais plus quoi, ils ont pris les canaux de Patagonie plutôt que le Horn (Horn que certains ont déjà passé en Hobie Cat 18...).
A vous de retrouver un vieux numéro, d'il y a 2 ou 3 ans, de Voiles et Voiliers pour vous faire une idée sur les conditions de confort (si nécessaire, je pense encore avoir ce numéro). A chacun de juger.

03 oct. 2001
1

Cata, femme et enfants
Comme dit Michel2, il est clair que l'argument "prix de la place de port" n'est pas un argument à prendre en compte... si l'on part. Parce qu'ailleurs on est au mouillage.

Quant à la question de savoir si les catas tiennent la mer en cas de tempête, elle ne doit pas être surestimée, vu que la plupart des circumnavigateurs restent dans les alizés, un régime stable s'il en est, et avec de bonnes sources d'infos quant aux cyclones. Pour ce qui est de faire le Horn, les glaces et les albatros, c'est sur que je préfère un bateau où les chances de rester à l'envers sont nulles.

Parmi les navigateurs que j'ai rencontré, j'ai remarqué par ailleurs que le cata était souvent un choix familial, et même un choix de l'épouse. En fait je pense que sur pas mal de bateaux, la femme suivait son homme sur les septs mers, mais à condition que ce soit à plat ! Quant aux enfants, ils préfèrent presque toujours les catas. Ce n'est pas rien, vaut mieux être heureux à bord d'un cata qu'on aime moyen que de se pourrir avec sa famille sur un mono qu'on adore.

05 oct. 2001
0

Ahh la famille
Je crois que la contribution de Patrick comporte une phrase qui resume ce type de debat. Mieux vaux etre heureux en famille a bord d'un bateau qu'on aime moyen, que l'inverse. Mais je crois pour bcp entre nous qui sont encore au stade de reve (comme moi), le plaisir de la bare, les sensations du reglage des voiles sur un monocoque en gite, sont a l'origine de ce reve, et font le choix familiale plus difficile.

Moi, pour trancher comme Michel(1), je suis pour un monocoque, deriveur integral de grand volume dans les 38 a 45 pieds.
J'irais meme plus loin avec un amenagement/acquastilage un peu trop pousser par rapport au besoins du bateau et du programme mais de quoi satisfaire l'esprit chipoteur de son capitain.

Sacha

04 avr. 2003
0

Une fois que l'on y a touché...
Etant au début très monocoque suite à mon apprentissage sur ce type de support, j'ai gouté au cata de sport F18 avant de passer sur des navigations sur un cata de 14 M. La navigation en cata est géniale à partir du moment ou le cata est leger donc rapide. La rapidité du support permet une plus grande marge de sécurité...

06 avr. 2003
0

Longtemps hesite... mais decision facile
J'avoue que j'aime bien les deux pour beaucoup des raisons evoquees plus haut (dirais que le cata
est tres bien pour croisiere tranquille , vie a bord de longue duree, vitesse dan sle portant et petits airs)... par contre le budget pour un cata est grosso modo deux fois plus eleve ( at least pour le cata de mes reves par rapport a mon
DI alu)

06 avr. 2003
0

et oui...
le cata offre beaucoup d'avantages mais il a l'incovénient d'être cher. Maintenant, si on regarde le prix d'un mono alu proposant les mêmes volumes qu'un cata, on arrive à peu près au même budget... çà demande à être étudié non?

06 avr. 2003
0

Cata , si bon , si cher !
Bonjour

J'ai la chance d'avoir un cata depuis une douzaine d'annee et je confirme que c'est assez genial . Nos deux filles sont nees avec le cata et je peux vous assurer que faire de la voile en famille dans de tel bateaux n'est plus synonime de sacrifice .

Par contre , le prix d'achat d'une part , mais surtout d'entretien ( c'est beaucoup moins facile a gerer et anticiper )est reellement tres important , et on est encore plus la poule aux oeufs d'or !!!

Mais pour ceux qui le peuvent c'est super .

CE

07 avr. 2003
0

Cata
Oui moi aussi j'ai la chance d'avoir un cata et c'est vraiment le pied et tous les amis et autres que j'ai emené en transat ne tarissent pas d'éloges à propos de la place , du confort etc...
Mais c'est vrai qu'il y a la place

11 avr. 2003
0

Island Spirit 35
Quel est ce cata (Island Spirit 35) dont parle JF(coordonnées constructeur...) ?
Merci

03 fév. 2009
0

Cata ou mono
Salut à tous,

Un cata sa ne remonte pas au vent et c'est stable qu'une fois à l'envers, à part ça c'est bien...

03 fév. 200916 juin 2020
0

eh ben ça alors!!!!
je pense avoir déjà lu et entendu ça !!!
le probleme c'est que lorsque on y a gouté on a du mal à s'en passer et pour l'instant tant que je pourrai assurer financièrement et physiquement je resterai un inconditionnel du cata
je repars début mai pour un autre petit tour en méditérannée
grenadine

03 fév. 2009
1

Jeanpierr
pourquoi repondre à de telles bétises ?

Séb

03 fév. 2009
0

ben des fois tamata
c'est pas facile :-(mais tu a emplement raison ;-)je parle d'en generale hein pas pour se fil specialement.

03 fév. 2009
0

mais bien sur cata
pourquoi se limiter a une coque.
Didier

03 fév. 2009
0

Tour du monde par les caps...
... clairement un momo, je ne me vois pas sur un cata dans ces mers là (ni sur un mono d'ailleurs)

Tour du monde par les tropiques, évidemment un cata entre 42 et 45'.

Beaucoup de propriétaires d'ailleurs passent du mono au cata. Je ne connais qu'un exemple d'une famille qui est revenu au mono. Ils avaient fait une première boucle sur un cata extrême (plan Lerouge) En route vers la Nouvelle Zélande, 60N établis, le cata sur une coque, la famille à l'intérieur, vente du bateau, retour au mono.

Si nous avions les moyens nous continuerions sur cata mais un cata raisonnable du genre Fountaine Pageot ou Dean, minimum 42' pour repousser le risque de retournement.

A+ Sergio

04 fév. 2009
0

gary
si tu veux un cata raisonnable, évites les dernières séries FP...! parce qu'ils n'ont plus rien de raisonnable, au point de vu des ...emmerdes!
:-(
et je t'en parle d'expérience...! :-p

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (190)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021