Grand voyage à deux couples

Bonjour à tous,

Nous prévoyons un voyage dans 2 ans dans le Pacifique à 2 couples dont 1 avec un enfant en bas age. Nous ne savons pas encore sur quel type de bateau partir (alu, plastique, ancien, cata…). En ce moment nous nous posons la question suivante : partir les 2 couples sur un catamaran avec une coque par couple. Nous faisons pas mal de voile ensemble et nous avons déjà fait un fait un tour de l’Atlantique ensemble (pas en couple, juste mon pote, moi et 3 autres amis). Qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous des histoires de gens qui ont fait cela pour qui cela a marché ? pas marché ?
Un autre sujet : au départ nous voulions partir de méditerranée et tracer presque directement aux Marquises (donc 3-4 mois de voyages) donc pas prendre beaucoup de temps pour profiter de la méditerranée, de l’atlantique et des Antilles. Un ami nous a du coup conseillé d’acheter un voilier aux Antilles directement pour éviter de faire trop de traversée et surtout pour avoir des prix plus intéressants sur les voiliers qui sont à priori moins chers. Qu’en pensez-vous ?

Merci pour votre aide.

Adrien

L'équipage
22 jan. 2015
22 jan. 2015
7

du mal...mais si j'explique je vais encore faire un discours, place aux autres

22 jan. 2015
0

Un discours, un discours, un discours !!!
:bravo: :bravo:
:mdr:

Un cata en bon état valant à peu près deux bateaux mono-coque en bon état, il n'y a pas photo...
Parce que tu dis : "pas en couple, juste mon pote, moi et 3 autres amis", et c'est là où le bât peut blesser, il n'y avait pas les femmes respectives, donc le test n'est pas complet.
J'espère me tromper...
Après, acheter un voilier ou deux aux Antilles, j'y ai renoncé suite à quelques conseils et discussions un peu poussé avec des vendeurs. Si bateaux de loc, il faut penser à les réviser gravement, amha, mais je peux là aussi me tromper.

23 jan. 2015
0

un bon discours
philippe

22 jan. 2015
0

es-ce que vous avez vécu ensemble dans le même appart à terre
sans accrochages ???????
alain

22 jan. 201522 jan. 2015
7

Deux couples........ Deux bateaux.
Rien n'empêche de voyager en "flottille".

22 jan. 2015
3

le meilleur moyen de se fâcher définitivement avec ses amis, c'est de naviguer avec eux.

22 jan. 2015
0

oui, moi je veux naviguer avec tup mais de loin :oups:

22 jan. 2015
22 jan. 2015
2

bonjour, il est clair que l'on entend que des mauvaises histoires,
au debut , seuls les mecs ont fait de la voile ensemble, tout ok, mais une fois que toute la famille est là, et ben ca se fache. surtout avec le bébé. je deconseille fortement d'investir projet et argent dans une telle aventure !

22 jan. 2015
1

Bonjour, pour avoir navigué avec un Bébé, il est clair qu'il vaut mieux naviguer à 2 bateaux!!! Un enfant en bas-âge n'a pas du tout le m^me rythme que les adultes!!! j'ai vu à Porto Santo, 2 jeunes couple avec 1 bébé à bord: vu la t^te qu'ils faisaient chacun de leur côté, on sentait bien qu'ils ne respiraient pas la joie mais bien le contraire!
par contre, voyager à 2 bateaux, c'est beaucoup + sympa! Chacun vit à son rythme, et on peut se donner RV pour sortir ou se rejoindre à 1 point donné etc...
Voilà pour mon expérience!

22 jan. 2015
1

Ma petite expérience en colocation dans une maison il y a une quarantaine d'année (à une époque ou la coloc n'était pas à la mode) ne m'a pas laissé de bons souvenirs! Pourtant nous étions 2 couples sans enfants et les meilleurs amis du monde, mais la promiscuité, l'intimité du couple, les choix de vie ont mis à mal notre utopie!
Bref sur un bateau aussi grand soit il et avec un enfant en bas age je le déconseillerai ! Mais rien ne vaux sa propre expérience pour comprendre !!! Bon courage !!!

22 jan. 2015
0

Si vous ne vous entendez pas bien, même sur un cata, ça sera l'enfer...
(la catastrophe !!!)
Une expérience intéressante et originale, sinon...
:bravo:

22 jan. 2015
2

Bonjour,

Je suis parti plusieurs fois avec des couples différents sur mon bateau pour de courtes périodes 2 / 3 semaines. Ca c'est toujours bien passé, mais il n'aurait pas fallu que ça dure + longtemps. Les petits défauts de chacun prennent vite de grosses proportions surtout au mouillage
Mon frère était parti avec un couple d'amis qu'ils connaissaient depuis l'enfance, de très bons amis. Aprés 3 jours de nav les amis rentraient en train. Ils ont préféré partir plutôt que de se fâcher !

22 jan. 2015
2

Pour des couples échangistes ça peut se faire....

22 jan. 2015
1

echangistes, mais sans les enfants

22 jan. 2015
0

J'espère bien!!! :acheval:

22 jan. 2015
1

Vivre à 2, c’est déjà compliqué ... alors à 4 .... c'est impossible
(mon expérience dans une coloc).

22 jan. 2015
0

Il faut partir tout en réservant la décision finale de continuer le projet ou pas aux Canaries. Cela veut dire ne rien engager d'irréversible dans ses options de vie avant cette étape.

1

Supporter SES propres gamins en bazage dans la vie de tous les jours n'est pas toujours simple.

Supporter ses propres gamins en bazage sans possibilité de mettre un peu de distance matérielle me semble réservé à une élite (et aux sourds).

Supporter les gamins en bazage des autres sans possibilité de mettre un peu de distance matérielle me semble strictement irréaliste.

Pour ce qui est de la vie à quatre, je pense qu'elle n'est possible que si chacun des quatre est conscient qu'il sera confronté à ce paradoxe arithmétique qui fait que 4 n'est pas toujours 2+2 mais parfois seulement 4.
Pourquoi pas. :litjournal:

23 jan. 2015
3

Tout comme les autres, je pense que dans les deux cas vous vivrez une expérience inoubliable :
- très positive si vous faites votre voyage à deux bateaux,
- le cauchemar si vous partagez le même bateau.

La configuration évoquée ne marche au mieux que dans 1% des cas, je vous conseille de revoir un peu les modalités du projet. Et si vous souhaitez poursuivre dans cette voie, louez un bateau pour un mois au minimum et tentez l'expérience avec l'équipage en question avant d'engager plus de frais que cela (pas juste avec le pote et des copains, mais bien avec les épouses et le bébé).

23 jan. 2015
0

"louez un bateau pour un mois au minimum et tentez l'expérience "
:pouce:

23 jan. 2015
1

Un exemple ici pour qui ca a l'air d'avoir marché...
catamaran-samaya.blogspot.fr[...]/

23 jan. 2015
0

Bonjour :pouce: :pouce:
Jean Bre

23 jan. 2015
1

ne surtout pas avoir d'armes a feu a bord .serieux , a terre , t'as jamais eue envie de mettre ton poing dans la gueule d'un ami pour une raison ou une autre ??? dans un espace restreint , cette envie prend des proportions gigantesques . la promiscuité est tres dure a gerer et l'espace privé devient vite un espace de conflits.prend exemple sur les reportages dans les prisons , si il y a tant de violence , c'est la concequence de la vie en communauté en lieu restraint .

23 jan. 2015
4

les enfants c'est comme les pets... On ne supporte que les siens.
:acheval: :acheval: :acheval:
Cdt
Eric

23 jan. 2015
1

Une solution qui pourrait marcher: les deux hommes vivent ensemble dun côté, les deux femme et le jeune enfant idem de l'autre. Rencontres biologiques décompressives à définir.

23 jan. 2015
0

he! a ca propos : reflechissez , les femmes ca sert a quoi ...la question est reversible (je veux pas etre sexiste seulement macho!)

26 jan. 2015
0

Le livre "Cap Horn" (ou rêve d'un homme, cauchemard d'une femme) de Réanne Hémingway-Douglas (Editions LN) est remarquable. Elle décrit en particulier une situation ubuesque où, alors que le bateau navigue dans une situation très difficile vers le grand sud son compagnon a soudain fortement besoin de galipetter quand elle, plus lucide n'y est pas du tout favorable, et pour cause. La vie en couple c'est parfois aussi ça. Le stress est connu pour jouer dans les deux sens sur nos comportements intimes.

21 mar. 2015
0

Tu as raison Motu, il vaut mieux partir a 4 mecs, les femmes tu les trouve en route

22 mar. 2015
0

tu ne te rappelles plus Motu ?

23 jan. 2015
0

Il faut un trimaran avec ton concept.

23 jan. 2015
0

Vous êtes graves les gars! :non:

23 jan. 2015
1

Je vote pour 2 monos... Comme ça en plus, en cas de pépin, il y aura toujours un bateau à proximité pour porter assistance... ça divise les risques (la poisse) par deux. Et pas seulement matériels, aussi relationnels, comme évoqué plus haut.
Je pense qu'avoir 2 bateaux laisse beaucoup plus de libertés à chacun et n'empêche pas de s'inviter à diner à bord... un peu comme à terre.
Bien sur, il faudra trouver 2 bateaux aux performances semblables (pourquoi pas identiques si tu veux acheter chez un loueur / l'avantage étant le partage des pièces détachées!) pour partager le même rythme et les mêmes escales. Si l'un accueille un "jardin d'enfants", l'autre pourra accueillir une "cabine d'amis" ou un "atelier" commun.

Voilà comment, très personnellement, j'envisagerai la chose.

25 jan. 2015
0

Il y a quelque chose d'étrange dans tout ça: Si on fait du voilier c'est très souvent pour fuire au moins un moment nos contemporains et tout ce qui va avec, pour vivre une intense solitude rédemptrice ou pour les plus révoltés dire M.... aux autres, et là, en cata ou à deux monos, on veut reconstituer ce qui nous fait partir. C'est à desespèrer! Nous sommes vraiment des animaux grégaires.

26 jan. 2015
1

On peut aussi faire partie de le deuxième catégorie , et pourtant , en bateau , préférer la solitude.

25 jan. 2015
10

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Il y en a pour qui le voyage est une fuite, et j'ai l'impression que leur aigreur envers la vie (la fameuse envie de dire M...) va croissant lorsqu'ils se rendent compte qu'ils sont dépendants des autres, ne serait-ce-que pour entretenir leur bateau.

Et puis il y a ceux pour qui le voyage est une soif de découverte, une envie de côtoyer d'autres cultures, d'admirer d'autres paysages, de parcourir notre belle planète. Ceux-là ne se nourrissent pas de révolte mais de curiosité, ceux-là ne fuient pas leurs cauchemars mais vivent leurs rêves. Et j'espère faire partie de cette deuxième catégorie ! :-)

23 jan. 2015
0

Merci à toutes et à tous pour vos réponses !

24 jan. 2015
0

Oui mais à deux bateaux Bonjour les crises de jalousie des bonnes femmes.

24 jan. 2015
0

Pourquoi tu dis ça????

24 jan. 2015
0

Aux Caraïbes, la saison dure 12 mois. Enfin presque. Mais les bateaux sont à l'eau toute l'année. En Med, certains les sortent en hiver pour économiser sur les places de port. Du coup, le bateau n'est à l'eau que pour 4, éventuellement 5 mois. Mais allez sur place pour vous faire une idée, ça vaut la peine, et du coup, avec les aller-retour, l'éventuelle économie disparaît assez vite.

Par contre, il faut acheter le bateau en HT, p.ex. en sortie de leasing.

Pour faire de la voile, il faut un monocoque. Pour vivre sur un bateau, il faut un cata. ça dépend donc du programme, mais je pense que tu as la réponse.

Va voir notre blog et envoie-moi un mail, si tu veux plus de détails.

24 jan. 2015
0

@Lulle, le lien ne marche pa.
Par contre, celui-ci fonctionne :
sailingsalamander.blogspot.fr[...]/

25 jan. 2015
0

faut pas être si déprimé dans la vie.. hummm

ca peut tout à fait fonctionner. On le vit au quotidien depuis plus d'un an et demi nous ! un couple avec deux enfant + un père avec son enfant, et les choses se passent bien

Ca dépend de chacun faut pas être catégorique

25 jan. 2015
0

Mais bien sur, tout est possible le pire comme le meilleur.

25 jan. 2015
0

En navigation au cap-vert sur un monocoque de 10.90. Partis à 3 mecs, au bout de 3 mois, un des 3 est parti. Divergences d'opinions. çà devenait invivable.
Rencontré un autre bateau de 12m avec 2 couples à bord. Chaque couple avait sa cabine. Contrat moral d'aller de France aux Caraibes. Tension extrême à bord. Invivable. Ils partent quand même faire la transat et se séparent immédiatement après. 2 couples à mon avis çà va etre l'enfer à bord. Lire le livre "Angoisse à bord" et tu comprendras les challenges humains en jeu...

26 jan. 2015
0

ceci dit couple ou pas quand on a a faire a des emmerdeurs qu'ils soient femme ou homme c'est pareil.
moi qui suis gentil je n'ai jamais vu de disention vace des gens normaux qui font leur part travail qui ne sont ni outargesement trouillard ou inconcseints...
quand j'ai de barqué des gens c'est qu'il etaient:
sales ou feneant ou nigauds ou tres tres nuls en cumulant avec un ou plusieurs des autres defauts....

26 jan. 2015
0

Tu soulèves un point important.
Tu avais la possibilité de les débarquer car tu étais le patron.
Mais deux couples sur le même bateau en copro, les rapports se compliquent encore plus.

26 jan. 2015
6

Il y a aussi des exceptions ....
Nous avons construit Nioman à 5 ( deux couples et un célibataire)... Départ en novembre 1980 ...parcours classique jusqu'au Brésil sans problèmes autres que matériel... Là le célibataire a rencontré sa femme (le Brésil est le lieu de tous les dangers pour un célibataire ;-)
Il est resté sur place et le deuxième couple a fait un retour en avion pour mettre en chantier une jolie petite Marine qui a maintenant 30 ans .... Sylvie et moi avons continué le tour de l'atlantique tel que prévu au départ ...
Un échec diront certains attendez la fin de l'histoire ...34 ans après nous sommes encore tous copropriétaires du bateau qui navigue encore... nous sommes toujours amis et je vous écris d'un petit mouillage de Panama ou l'équipage est presque au complet pour 2 bons mois de plaisir .
Bon il faut dire que nous sommes tous parfaits ;-)
Christian du Nioman

26 jan. 2015
0

:bravo:

27 jan. 2015
0

:bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :pouce:

26 jan. 2015
0

Il y avait eu un article intéressant dans le voiles et voilier N°2893 d'aout 2014 "mieux naviguer en double" par Jeanne Grégoire. La course en double n'a pas grand chose à voir avec une croisière à deux couples . Si ce n'est la nécessité d'une préparation humaine pour régler les problèmes de prise de décision.

Pour notre ami christian , vous aviez passé un certain temps ensemble à construire ce bateau.
En partant , les relations entre les uns et les autres avaient eu le temps de se caler.

27 fév. 2015
0

et pourquoi pas en trio il parait que ça marche bien! le problème est que si on part a 4 il faut se débarrasser d'un en cour de route et ça c'est plus difficile surtout si c'est toi qui est choisi.
On est 5 pro sur un bateau et après 3 mois même si c'est en travaillant et avec un hiérarchie reconnue c'est très difficile! :goodbye:

21 mar. 2015
0

pour vivre en harmonie en milieu restreint il faut une hiérarchie et une discipline auto consentie ,
et justement si on part à plusieurs sur un voilier c'est pour s'en affranchir .
donc ça ne peut pas marcher sauf exeption comme nioman
alain

21 mar. 2015
0

Bien lire le fil "que feriez vous si..."

21 mar. 2015
0

Je pars l an prochain, tout seul comme ca je m enguele moi meme, je n ai personne a surveiller, ma femme me rejoint de temps en temps, les potes aussi,
Quand ils ne me supportent plus ils s en vont.
Bref, louez un bateau pendant un mois , avec le mouflet, ca sent la bataille.
Deja la transat ca va etre dur a gerer alors louez un boat ou 2 aux antilles et si ça va pas c est chacun pour soi.
Ce qui est sympa a 2 couples, les mecs gerent le bateau et les femmes font a bouffer, la vaisselle, le menage, servent les aperos, les courses aux escales etc . Etc

21 mar. 2015
1

zut, je croyais avoir lu 2015 sur mon calendrier… pas 1832…
c'est pas un peu rétrograde comme vision des choses ?

22 mar. 2015
0

dans mon cas, je gère le bateau, l'autre mec s'occupe de la cuisine et les soeurs jumelles donnent les instructions...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021