Grand voile sur enrouleur, la solution idéale en voyage?

Il y quelques jours, nous étions au grand largue juste devant un autre bateau de 40 pieds qui était juste sous génois.
Nous étions près à remonter vers le petit largue pour rentrer dans une Ria après avoir passer un cap.
Juste le temps de regarder devant puis de revérifier ou était le bateau que nous venions de passer et je m'aperçois qu'il a maintenant la grand voile d'établie. GV qui était sur enrouleur.
Après avoir fait plusieurs prises/lâchers de ris de nuit par houle importante quelques jours avant je me pose la question sur l'intérêt d'une GV à enrouleur en voyage.
J'ai l'impression qu'on peut la réduire ou la hisser facilement sans trop changer de cap et sans prendre les risques de manouvres nocturnes. Côté performance, on m'a souvent avancé la médiocrité des performances au près. Sachant que lors de nos voyages sous cherchons essentiellement à naviguer au portant, je me demande si ce n'est pas la solution idéale pour le voyage.

Franck.

L'équipage
19 sept. 2020
19 sept. 2020
7

J'ai toujours eu la crainte de la voir se coincer au plus mauvais moment. Mais c'est sans doute une crainte infondée ? Malgré tout, je continue à préférer mes ris dont les changements en voyage ne sont pas si fréquents.


19 sept. 2020
0

Nous avons eu un Bavaria 40 avec GV sur enrouleur Selden, ce n'étais pas du tout un souhait à l'origine, mais le bateau était équipé comme ça.
Jamais eu de blocage en 4 mois de navigation (A/R Bretagne Scandinavie), en revanche nous ne cherchions pas la performance et n'avons fait que du cabotage, en évitant le gros temps.
En équipage réduit (2 adultes, 2 enfants) c'est vraiment confortable, on le voit aujourd'hui avec une prise de ris classique en pied de mat... ce n'est pas pareil!


Tangalo:Encore heureux qu'en 4 mois, ça fonctionne sans problème...·le 19 sept. 14:09
yannbis:certes, pour ceux qui font du grand voyage c'est peu , mais ça fait tout même minimum une centaine de manœuvres, ça donne une idée. Pour ceux qui naviguent 15j par an, ce sont des années de nav...·le 19 sept. 16:30
19 sept. 2020
0

Avec l'enroulement on n'hésite pas à réduire ou renvoyer de la toile à la moindre variation du vent.
En Croatie cet été, j'ai constaté que la quasi totalité des bateaux de location sont équipés de GV à enrouleur.

Ce que je reproche à celles qui se roulent dans ou le long du mât est l'absence de latte et de rond de chute.
Il faut un mât bien rectiligne sinon problème de manœuvre.
Ce défaut peut être contourné par un enroulement dans la bôme.

Sur le Super Maramu 2000: Enroulement et déroulement électrifiés. C'est vraiment confortable.


LeMoko:J ai aussi une GV sur enrouleur système Selden grément 9/10 il est loin d'être rectiligne et cela ne pose aucun soucis à l 'enroulement en revanche il faut choquer l 'écoute et le hale bas. et en aucun cas vouloir enroulé quand la bôme et sur tribord la voile se retrouve en pression sur le bord de la fente et c 'est très dur, en revanche sur bâbord aucun soucis.·le 20 sept. 23:15
19 sept. 2020
4

J'ai acheté il y a un an un voilier de 38 pieds équipé d'une GV à enroulement dans la bôme (Sytème Profurl) Ce n'était pas notre choix mais nous avons décidé de lui laisser une chance et avons navigué ainsi cette saison :
avantages: la GV a une plus belle forme que celle d'un mât à enrouleur (ce n'est pas difficile!) et, en cas de problème on pourra toujours l'affaler, ce qui n'est pas le cas de l'enroulement dans le mât.
Mais pour le reste, UN CAUCHEMAR:
Parfait, peut-être, pour une nav à la journée, ce système ne permet quasiment pas d'ajuster la voilure si on n'est pas parfaitement face au vent et exige un réglage très précis de l'angle bôme/mât.Évidement, lorsqu'on a 20 noeuds de vent au petit largue et qu'on veut réduire, se mettre face au vent veut dire rouler entièrement le génois ou la trinquette et faire face, quitte à mettre le moteur pour s'y maintenir si l'enroulement ne se passe pas parfaitement.
Au terme de cette première saison, j'ai donné la voile, quasi neuve, retiré le rouleau d'enroulement et travaille actuellement à transformer la bôme qui accueillera une GV lattée à 3 ris...
PS: Lorsque j'ai téléphoné à Profurl pour demander un conseil relatif à l'usage de ce système, leur seule réponse a été "A part pour les maxi yachts, nous avons stoppé la production de ce système"...


19 sept. 2020
0

Je cherchais dans mes vieilles photos, une de ma bôme à enrouleur (qui équipait les bateaux anglais du RORC jusque dans les années 75/80) et qui est toujours parfaite. je m'aperçois que les poulies GIBB sont toujours les mêmes maintenant et que l'écoute de GV est toujours utilisée. La Photo est de 1980. Le bateau a navigué à plein temps depuis. On peut dire ce qu'on veut, la qualité des choses a baissé.


19 sept. 2020
0

Quand j'ai acheté mon precedent bateau bateau il etait équipé d'une sombre m...Leisystem.
Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre que ça ne marchait que par beau temps, au port et avec un équipage nombreux à la manœuvre !
Bref, outre le côté "casse bonbon" du système, nous l'avons rapidement juge dangereux : ce genre de truc doit être absolument simple et fiable et doit marcher le jour où la loi de Murphy s'applique et où on doit l'utiliser en catastrophe dans les pires conditions
Bref, le système et sa belle GV ont rejoint la déchetterie au profit d'une GV a ris semi-auto et lazy bag.
Ce matin même, je vais visiter un bateau que j'envisage potentiellement d'acheter : il est doté d'un enrouleur dans le mât (déjà changé une fois apparemment)
Je demande au proprio de m'en faire démonstration, patatras, il à bloqué au déroulage avec seulement 1 mètre dehors (enroulé pas assez serré paraît il ) multiples tentatives, fiasco dans un sens comme dans l'autre :
-" je ne comprends pas c'est la première fois et en plus je ne l'utilise pas souvent..."
Cqfd : ce n'est pas fiable dans toutes les circonstances...
Bon, le bateau m'intéresse quand même, mais comment expliquer au vendeur que je devrais changer mât, bôme et GV ?
(Coût pour un 35 pieds ?)


freychou:Idem … bateau acheté avec bôme Leisystem … nous n'avons jamais eu le moindre problème pour enrouler ou dérouler la GV avec 4 lattes … et ce, avec un seul équipier et des conditions de vent très variées . Lors du remplacement de la GV, nous sommes revenu à un système à ris classique . La bôme a été changée pour le seul bonheur d'avoir une voile élégante et performante . Je ne peux laisser dire que le Leisystem est une sombre merde qui ne fonctionne jamais .·le 21 sept. 00:03
freychou:Idem … bateau acheté avec bôme Leisystem … nous n'avons jamais eu le moindre problème pour enrouler ou dérouler la GV avec 4 lattes … et ce, avec un seul équipier et des conditions de vent très variées . Lors du remplacement de la GV, nous sommes revenu à un système à ris classique . La bôme a été changée pour le seul bonheur d'avoir une voile élégante et performante . Je ne peux laisser dire que le Leisystem est une sombre merde qui ne fonctionne jamais .·le 21 sept. 00:03
Rigil:Et pourtant ! Avec son embryon de profil en toile qui bat le long du mât et emm... tous les voisins au mouillage, son jeu des deux manivelles (dont une au travers du mât !) Je ne vois pas comment on peut être a la fois à la barre, a la manivelle de winch de drisse et à la manivelle devant la màt ? Chez nous, les coulisseaux du profilé de toile s'arrachaient au milieu du mât, il fallait casser l'etai creu pour pouvoir descendre les 40 kg du bazar et de la voile sur le pont... J'ai failli perdre un équipier, donc non, on ne peut pas défendre cette m...·le 21 sept. 01:16
Rigil:Outre le boucan qui fait au mouillage comme au port (plainte des voisins), les vibrations infernales que ça engendre dans tous le bateau les jours de vent, on ne peut pas avoirs de hale bas...c'est nul @·le 21 sept. 01:28
Tranquilou:Idem bôme à enrouleur changée pour système classique·le 21 sept. 08:15
19 sept. 2020
0

Tout le monde peut rêver de la faciliter. Mais en dehors du rendement moyen le risque majeur de l'enroulement dans le mat. Gérer une voile bloquée alors que le vent monte, monte, monte ....
cela laisse des souvenirs inoubliables !!


19 sept. 2020
1

salut
pour de petites sorties ça doit être pas mal mais pour de la longue traversée ça parait un peu risqué, dernier souci vu aux bermudes cette année, bateau norvegien récent presque neuf, GV sur enrouleur quasi neuve mais un peu déformée suite à plusieurs jours de brafougne, légère poche à mi voile, impossible de l'enrouler à plus de 20%, ils sont entrés à l'arrache au mouillage et on l'a extraite, voilerie fermée (couvre feu), on a taillé au cutter dans la GV et tout recousu à la mano (pas de machine et en plus ils n'avaient plus de jus !) ça ne l'a pas fait, la voilerie à rouverte et l'a refaite ... en 10 jours.
en plus quand bateaux désarmés au port ces putaingue d'enrouleur GV ça fait un boucan d'enfer en cognant dans le mat à la moindre vaguelette !
bon à part ça ça doit être pratique puisque les bateaux de loc en sont équipés, peut-être aussi parce qu'ils ne veulent pas se faire chier à apprendre à l'équipage comment prendre un ris ou ferler une GV, va savoir


LeMoko:Oui c 'est bruyant une astuce et de faire un chapelet avec de la gaine de tuyaux de chauffage et de le faire monter avec la drisse. Quand j'ai refait faire à la GV j'ai fait augmenté le grammage tissu et demandé à la faire la plus "plate" possible.·le 20 sept. 23:27
19 sept. 2020
0

Ouais... quand on prospectait pour notre nouveau bateau, il y a un peu plus d'un an,on éliminait systématiquement les bateaux équipés d'une voile enroulée dans le mât, quelques soient les autres charmes du bateau en question. On s'est montré tolérant pour la GV enroulée dans la bôme... mon post précédent relate la suite.
Cela dit, il est quand même moins onéreux de virer le système de la bôme que de transformer un mât à enrouleur....
Bref... ya pas de raccourci via une apparente facilité!


19 sept. 202019 sept. 2020
0

Sur mon tout nouveau vieux Corsair F-27, la grand voile lattée s’enroule autour de la bôme avec une manivelle qui traverse le mât. Je suis vraiment impressionné par le bon fonctionnement du système. Passage soudain de 15 noeuds à 28 noeuds récent, réduction de voilure assez facile:

  • reprendre la balancine de bôme, décrocher le hale bas
  • larguer la drisse de GV
  • enrouler avec la manivelle à la surface voulue
  • reprendre la drisse
  • relâcher la balancine
  • optionnellement sur la bonne reduction: gréer le Cunningham
  • pas de bosse de ris à reprendre.

Inconvénients:

  • voile enroulée, on ne peut plus avoir de hâle bas
  • si on oublie de reprendre la balancine, la GV s’enroule mal et finis par bloquer contre le mât (c’est très bien expliqué dans le manuel du bateau).

Autre expérience: location d’un Bavaria en Grèce avec enrouleur dans le mât. Résultat pas bon:

  • mauvaise tenue de la voile sans latte, et performances médiocres
  • mécanisme délicat avec bout en boucle: le bout s’est désengagé deux fois de ses poulies, galère à remettre en place. À traiter comme une vieille dame.

Seter:J'ai un enrouleur de bôme acmo et je fonctionne de la même manière. De plus ça me permet d'avoir une voile full baten. C'est sur il faut être précis mais ça ce fait très bien·le 21 sept. 07:01
Seter:J'ai un enrouleur de bôme acmo et je fonctionne de la même manière. De plus ça me permet d'avoir une voile full baten. C'est sur il faut être précis mais ça ce fait très bien·le 21 sept. 07:01
19 sept. 2020
0

j'ai utilisé pendant 10 ans un enrouleur de GV dans le mat sans problème sur mon gibsea444.

apparemment les enrouleurs sur la bome sont plus compliqués à mettre en oeuvre, quand on enroule il faut absoluement la bome a angle droit avec le mat.

en 2016 j'ai fait réaliser une GV avec lattes verticales, et donc du rond. marche à merveille. fente dans le mat 13 mm, les lattes des ronds de 8 mm

fin de l'histoire d'amour, je l'ai vendu avec le coeur serré cette année en juillet


20 sept. 2020
0

OK, merci pour ces avis plutôt négatif en général.

Franck.


James :Il y a des enrouleurs externes au mât,juste derriere comme un de genois. Jamais essayé... Par contre pas vraiment enthousiaste avec quelques expériences... Halberg Rassy a un système de gv lattee verticalement sur certains bateaux. Sur les photos ça fait une belle forme on dirait ?·le 20 sept. 22:16
20 sept. 2020
1

J'ai un Bavaria 37 mat enrouleur Selden depuis 2 ans, j'ai navigué de Toulon jusqu'au Panama, j'ai coincé la gv une fois par ma faute, pour decoincer il m'a suffit de rouler la voile complètement, une fois déroulé plus aucun soucis.
J'adore ma voile, je n'ai jamais de feneantise même pour faire 1/2 heure de route je sors mes voiles, contrairement à 99% des autres voiliers qui font du moteur. Pour moi le moteur est allumé pour relever l'ancre c'est tout. Je prend beaucoup de plaisir à naviguer avec mon bateau et sa GV sur enrouleur.
J'ai toujours navigué en solo, et je me sens vraiment en sécurité car je peux réduire facilement sans sortir du cockpit. La facilité de la manœuvre fait que je n'ai jamais d'hésitation à rouler un peu de GV ou à en dérouler un peu.
Je peux rouler/dérouler aussi bien au près, qu'au portant (tribord amure c'est mieux)

Comme beaucoup GV sur enrouleur c'était éliminatoire quand je cherchais un bateau, et finalement je ne regrette pas.


LeMoko:Je souris car pour moi aussi c'était éliminatoire au final je ne regrette pas. Un enroulement bâbord amure c 'est pas top quand meme ·le 20 sept. 23:35
20 sept. 2020
0

La raison, en image et commentée, qui explique pourquoi je n'aurai JAMAIS des GV à enrouleur :

Je précise que mon idée était faite bien avant que cette vidéo n'existe, mais elle l'illustre parfaitement (et les deux vidéos qui suivent sur la chaîne avec).

Pour l'anecdote, je cherchais un bateau depuis une paire d'année, j'ai jeté mon dévolu en novembre dernier sur celui qui est désormais mon fier coursier, mais il y avait au port, et avec place (enfin... c'est ce qu'ils disaient parce que si on lit le règlement du port... enfin passons), un bateau qui m'aurait bien fait de l'oeil : un Dufour 40. Un peu moins cher que celui que j'ai acheté finalement, et sur place, donc (mon fier coursier, je suis allé le chercher un Italie).
Vice rédhibitoire : la GV... sur enrouleur.

Pour l'anecdote (bis) : j'ai déchiré ma GV (déjà passablement fatiguée) devant le cap Creus cet été en revenant de Corse, dans les rafales orageuses d'un début de tramontane. Le temps que ça devienne un peu plus manoeuvrable et j'ai vite affalé la malade, et me suis mis à l'abris sans problèmes.


Axelintheworld:Pardon mais rien que de voir en quelques minutes la manière dont navigue l'équipage de la vidéo, c'est n'importe quoi, genois mal enroulé, parbattage sous la GV, le bordel dans le bateau, les portes ouvertes, l'annexe sur le pont, le moteur pour charger les batteries plutôt que de faire moteur+genois. Les gars ne savent même pas affaler leur GV !!! (C'est pourtant facile c'est un taquet à ouvrir). Au secours ! ·le 21 sept. 00:58
20 sept. 2020
0

J'ai loué un Elan 36 en Croatie avec gv mat enrouleur. Pas enthousiasmé. Ceci dit à l'usage, il fallait se rendre en pied de mat pour tourner une manivelle mais globalement ça fonctionnait. Mais pour la forme de la voile et la propulsion au près ça transformait un bateau qui est réputé marcher correctement en un veau. Par la suite, génois bloqué en tête de mat. Ça rappelle que tous ces trucs en l'air ça reste pas totalement fiable. Le seul système d'enroulement que j'ai apprécié c'est le Leifsystem avec un hook sur le tubes. Au moins on est relativement sûr de ne pas grimper au mât ce que je suis désormais incapable de faire.


20 sept. 2020
3

Bonjour Crazy cast

Que du négatif pas d'accord...
En revanche si système GV à enrouleur celui qui marche le mieux c'est Selden.
C 'est une boucle de commande qui fait tourner un "winch" renvoi d'angle au pied de mat.
et non un bout enroulé sur une vis sans fin dans le meme esprit du bout enroulé sur le tambour de l'enrouleur de génois, et là qui n'est pas arrivé au bout de la réserve de tour parce le génois est trop serré.
Avec le selden tu es sur un enroulement sans fin cela fait une grande différence.
On enroule avec la boucle de commande, pour dérouler il faut juste relâcher la pression et le vent fait le reste ne jamais faire tourner la boucle dans l 'autre sens sinon là tu risque de coincer.

Le Moko


20 sept. 2020
0

oui il y a aussi le problème de la réparation et éventuellement du remplacement d'une GV déchirée/décousue sur enrouleur, c'est vraiment galère voir impossible en navigation, il faut rentrer au mouillage ou au port, en grande navigation ...


Axelintheworld:Je ne vois pas pourquoi ? Si la GV est entièrement sortie, qu'elle se déchire, l affaler reviens au même qu'avec une GV sur coulisseaux. ·le 21 sept. 01:04
21 sept. 2020
0

D'ailleurs on parle du problème potentiel du coincage de GV, mais j'ai déjà vu des coulisseaux se coincer. Il n'y a pas de système infaillible


21 sept. 2020
0

Tenez, une photo prise hier. Celle-ci on se demande bien comment on va pouvoir la sortir 🤔🤔🤔


matelot@19001:Hé bien finalement on l'a sortie au cutter 🙄☹️·le 21 sept. 19:30
21 sept. 2020
0

vous naviguez sur des bateaux fatighés avec des voiles fatiguées, et sans surprise des fois ça se passe mal avec l'enrouleur de GV

naviguez avec du matériel en état; l'enrouleur de GV dans le mat, c'est pas un hasard si tous les bateaux récents en sont équipés.

je redonne mon expérience, sur un GIBSEA444, en 10 ans pas de problème avec l'enrouleur de GV.
et j'ai fait faire une voile avec lattes verticales qui permettent d'enrouler, et avec du rond, et de la propulsion.


21 sept. 2020
0

Un partisan de la GV enrouleur


LeMoko:Bon c'est long mais effectivement il dit juste sur les blocages, enfin j 'ai le meme vécu, oui il faut garder une certaine pression pour enroulé, mon seul blocage au déroulement était bien la résultante d' un enroulement à l'arrache. Il oubli de préciser qu' il est impératif de relâcher le hale bas pour permettre un enroulement de la bordure en spirale afin d'éviter les surépaisseurs. Certaine voiles ont d' ailleurs une bordure avec une coupe remontant vers le point d'écoute, afin de facilité l 'enroulement. ·le 21 sept. 19:09
jdmuys:37 minutes de video ou l'image ne sert à rien puisqu'il ne montre que sa tronche et des winches, qui auraient pu tenir dans un blog post de 2 pages. Quel gâchis de bande passante. Quand par ailleurs on râle sur l'impact environnemental des data centers!·le 22 sept. 02:01
Sarkis:Jdmuys, 8 lignes pour défoncer un mec sans pareille donner votre avis sur les enrouleurs de grand voile, c'est aussi gaspiller de la bande passante (comme cette réponse d'ailleurs)·le 22 sept. 10:52
roc:Juste pour jouer : la bade passante utilisée pour quelques lignes est microscopique en regard du goinfrage d'une vidéo d'une demi-heure...·le 22 sept. 11:08
Sarkis:C'est évident mais ça n'est toujours pas le sujet initial.·le 22 sept. 18:26
21 sept. 202021 sept. 2020
2

le youtoubeur est la référence de l'enseignement dans tous les domaines !
il va bientôt y avoir des diplômes professionnels distribués par youtube, facebook, instagram, youporn et cie,
ces diplômes seront reconnus mondialement,
les étudiants qui contesteront l'enseignement d'un diplômé youtubeur seront exclus du campus médiatique.
je me prépare sérieusement pour ma future chaîne "sens de pose du joint de culasse", 2 ans d'études tout de même, j'espère ne pas être recalé !


LeMoko:😊😊👍·le 21 sept. 20:00
21 sept. 2020
1

Les avis des youtubeurs qui donnent leur point de vue après une transat valent bien les nôtres devant nos claviers.


Quizas:je n'ai rien contre les youtoubeurs qui racontent leurs périples sauf que si les youtoubeurs qui ont fait une transat deviennent des références d'enseignement de la navigation à voile à mon avis pas mal d'intervenants de ce forum auraient certainement droit à une chaire universitaire "ès voile" sans avoir besoin de monter une chaine youtube !·le 22 sept. 02:23
Sarkis:Il ne faut que donner son avis.·le 22 sept. 10:50
Sarkis:Il ne FAIT que donner son avis·le 22 sept. 10:51
21 sept. 2020
0

Niveau performance, je suis du camp des (très) sceptiques
Mais...
J'ai croisé un lourd HR 412 avec des voiles optionnelle (Epex de Elvstrom je crois) est des lattes verticales, le tout sur enrouleurs électriques (GV et Génois) + winches électriques. Bluffant d'efficacité car il faisait jeu égal en cap avec des bateaux de la même trempe équipés en GV classique.
Maintenant, le poids du bazar + l'emmerdation si un jour ça foire ... Sachant que s'il fallait affaler la GV, il faudrait virer les lattes dont certaines font dans les 12 m !


23 sept. 2020
0

Bonjour,
Grand voile sur enrouleur depuis 2011, aucun problème (transat, transpac, etc ....). Hyper confortable pour un équipage à deux retraités. Aucun blocage. Pour un parcours au portant pour l'essentiel, les performances sont secondaires; au près serré, c'est clair, c'est pas le top, il suffit de bien calculer ses trajectoires, on a le temps ...
Voili, voilou.


Rigil:Quel système ? Màt pu bôme ? Quelle marque ? Merci, ça peut aider·le 23 sept. 21:30
fiu:Bjr, mat enrouleur Francespar; système classique à vis en bas du mat.·le 29 sept. 07:03
Rigil:Un bon point donc pour Francespar... Ce n'est pas le cas pour toutes les marques.·le 29 sept. 18:41
24 sept. 2020
0

Personne ne parle des ris automatiques. Ca me semble un très bon compromis pour ceux qui ne veulent pas aller au pied de mat prendre un ris.


brufan:Les ris auto, ça fonctionne pas mal mais, à l'instar d'une GVE, ça demande un peu de technique, de connaissances et d'entretien du matériel. Le gros avantage d'un bateau ainsi équipé est de ne pas devoir sortir du cockpit dès que le vent monte un peu. On peut aussi prendre un ris avec une seule paire de mains (ce qui, dans mon cas est indispensable). Le gros défaut, ce sont les efforts en jeu. Les lignes sont très longues (25 m pour le 2ème ris sur un 35 pieds) et la bosse de ris circule dans un dédale de réas à friction. Du coup les frottements sont rapidement supérieurs à la force des bras. Alors on passe au winch ; winch de drisse qui est un peu surpuissant pour une bosse de ris. On a aussi tendance à ne pas voir ce que l'on fait surtout sous la capote. Si on n'y prend garde, le risque de cisailler le tissu sous les plis ou d'exploser les coulisseaux s'ils ne descendent pas facilement est bien présent tout comme le fait de ne pas sentir sa force. Le système doit être entretenu pour que les réas tournent le plus librement possible. De même, diminuer le diamètre des bosses de 2 tailles et passer au dyneema apporte moins d'effort et plus d'efficacité dans le réglage.·le 24 sept. 13:01
26 sept. 2020
0

Merci pour ces informations.
Je note le problème de fiabilité pouvant devenir un problème de sécurité pour les enrouleurs dans le mat.
FIU, quel type d'enrouleur as tu?

Franck.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer