glissement de l'arbre d'hélice ?

(Je vais être long, mais je suis au Costa Rica, avec le décalage horaire je vais avoir du mal à préciser ensuite en direct)
J'ai rencontré une grosse bille de bois avec mon voilier, à la voile. Quelques heures après, j'ai mis le moteur (Yanmar 3HM). A un moment, un fort "crissement " s'est produit. J'ai tout de suite décéléré et ça s'est arrêté. J'ai plongé, l'eau n'était pas très claire mais il n'y avait pas l'air d'y avoir quoi que soit au niveau de l'hélice. J'ai progressivement remonté le régime (j'étais juste pour la marée (Puntarenas, Costa Rica)), ça s'est reproduit au bout d'un moment, redécélération, réaccélération à un régime moyen, et de nouveau ça s'est reproduit au bout d'une dizaine de minutes. A bas régime ça ne s'est pas reproduit. Au ponton flottant, embrayé à bas régime on n'entend rien. Malheureusement l'eau est opaque et on ne voit rien de rien en plongeant. Aucun autre bruit particulier.

En regardant dans la cale moteur, il y a une belle trace de graisse sur 4-5 mm (tout autour, pile le dessin du tourteau) sur l'arbre d'hélice, près du tourteau . Au novice que je suis, ça suggère que l'arbre d'hélice a glissé vers l'extérieur. En plus, le presse étoupe (joint tournant à soufflet) me paraît bizarre, et je n'arrive pas à faire sortir d'eau en le pressant, en fait je ne peux plus bouger le soufflet. J'avoue à ma grande honte que je n'avais pas regardé en détail par là depuis un moment, mais j'ai l'impression qu'il a une drôle de tête, qu'il est compressé. Ca confirmerait mon diagnostic, non ?

En montrant ça au chef du chantier, il n'a pas trop réagi au traces de graisses (très nettes), il avait l'air de penser que ça ne voulait rien dire, mais a eu l'air d'accord avec notre diagnostic quand on a parlé du presse étoupe. Mais comme on communique avec quelques mots d'espagnol et surtout les mains… En gros de toutes façons il nous a fortement conseillé de sortir le bateau (type sympa, paraît compétent), ca vous paraît la seule chose à faire? Je ne comprends pas bien le système de fixation (pas de vis apparente), mais y a-t'il quelque chose à faire au niveau du tourteau pour éviter que ça recommence ? Ensuite on part pour la Patagonie, alors…

Si quelqu'un a une idée pour nous faire progresser …

merci !

L'équipage
24 sept. 2009
24 sept. 2009
0

bon . . .
vu le problème

amha, l'arbre a visiblement bien reculé.
si en plongée, l'hélice n'a pas morflé, la remise place de l'arbre dans le tourteau semble possible avec un bon serrage.
puis réglage du joint tournant, et contrôle des silent-blocs, de l'alignement

heureusement que l'arbre a légèrement reculé, les dégats auraient pu être pires

24 sept. 2009
0

une vis pointeau
doit normalement se trouver sur le tourteau pour bloquer l'arbre (rotation et glissement), le serrage ne suffit pas
au besoin, faire un petit avant trou dans l'arbre pour être bien sur du blocage
si l'arbre a reculé, le soufflet est évidemment compressé
coup de chance dans la tuile: on peut parfois tout perdre à ce jeu là (arbre + hélice), avec la voie d'eau qui va avec...
plus en mp si besoin
JM

24 sept. 2009
0

Inspection
Si l'examen attentif n'est pas possible
il faut accepter de sortir le bateau pour
faire un examen correct. La réparation
sera aussi moins risquée.
(j'ai connu ce problème)

25 sept. 2009
0

Glissement de l'arbre
Salut à tous
Bsr Manchot,
ta rencontre inopinée avec une bille de bois qui a heurté ton hélice a déjà reculé l'arbre et comprimer ton joint tournant; mais, il peut provoquer:
1°) Arbre qui tourne dans le tourteau en reculant; meme s'il y a une vis pointeau, celle ci a pu créer un sillon hélicoidal en reculant et en tournant.
2°) Le moteur a pu reculer et est décalé sur les silentblocks, il ne se trouve plus aligné, ni centré.
3°) Le moteur sur l'accoup a pu casser ou arracher 1 ou 2 silentblocks: le moteur n'est plus aligné, ni centré.
4°) Si le choc a été relativement important, il a pu détruire ton damper, voire l'inverseur
5°) Sur le choc, peut etre qu'une pale de l'hélice a pu se déformée et fait que l'hélice n'est plus équilibrée.
Tous ces défauts peuvent entrainer un flambage de l'arbre qui en tournant arrive à toucher le tube étambot.
Certains joints tournant ont de la graisse incorporée dans le soufflet. sous lechoc qui a comprimé le joint, la graisse a pu gicler vers le tourteau
Tout ce qui tourne autour des silenblocks,du tourteau, du joint tourant peut se vérifier sans etre à sec.
Par contre la vérification de l'hélice en visu t'oblige le boat.
Amicalement et bonne chance à toi,
Daniel

La graise peut trés bien venir du fait que ton joint tournant étant compressé il a libéré la graisse qu'il contenait

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (76)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021