girouette sans fil cv7sf2

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il faire un retour d'expérience du capteur ultra son sans fil cv7sf2?

Sur le papier, il semble que le rafraichissement des données est le même que pour le modèle à fil. Il devrait donc être possible de l'interfacer avec un pilote. Mais quid de la fiabilité de la connexion et de la batterie alimentée par un petit panneau solaire ?

Merci pour vos retours

L'équipage
23 mai 2018
24 mai 2018
0

J'en ai cdé un ,
pas encore installé , je l'attend ...
la gestion de la batterie semble avoir été bien prise en compte , ça devrait fonctionner , longtemps j'espère !

24 mai 2018
0

Hello.
Etant donné le serieux du fabricant, on devrait pouvoir y aller les yeux fermés.
On ne peux pas dire la meme chose de certains autres fabricants d'instruments sans fils marine.
Amicalement.
FX

24 mai 2018
0

Ayant un mât-aile tournant sur mon tri, j’envisage d’utiliser ce capteur-vent fixé au sommet d’un mâtereau dont la platine serait fixée à la poupe (mâtereau facilement et rapidement amovible, pour limiter les risques de vol...).
J’afficherais la vitesse et la direction du vent apparent sur un répétiteur Nasa Clipper.
Comme toi, je serais intéressé d’avoir des retours de la part des matelots qui l’utilisent déjà...

PHIL

24 mai 2018
0

Oui, ce capteur existe... (pas donné, il rallongerait encore la « facture »)
Mais sur un bateau transportable souvent mâté et démâté, ce capteur serait assez exposé et risquerait trop d’être endommagé...

Aussi, pour l’instant, je n’ai pas trouvé mieux que de l’installer à la poupe de mon trimaran, sur un matereau démontable...

À creuser....

PHIL

24 mai 2018
0

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu entends par « lisser les données vent »...
Le répétiteur afficherait les données du vent apparent (force et direction) grâce aux phrases NMEA 0183 transmises en filaire par le récepteur du capteur ultrasons.

PHIL

25 mai 2018
0

Merci pour ton explication !

24 mai 2018
0

Hello,

Si tu as un mat tournant, ce n'est pas gênant.
Tu peux quand même fixer la girouette au sommet.
Il faut simplement avoir un capteur de rotation sur le mat pour compenser .
Mr VENTS va surement venir sur le forum pour te donner des précisions.
Amicalement.
FX

24 mai 2018
0

Le répétiteur Nasa ne permet pas de lisser les données vent; je crois qu'une centrale type Furuno le permet.

24 mai 2018
0

Oui, le répetiteur transmet bien les données force et direction, mais elles varient en permanence, ce qui rend la lecture difficile et aproximative. Il existe un programme constructeur sur PC qui permet de stabiliser ("lisser") ces données; si elles rentrent directement sur un affichage l'appareil en question doit pouvoir assurer cette fonction de lissage ce qui n'est pas le cas du répétiteur Nasa. (Si on tient á cette configuration il faut intercaler un PC entre les deux.)

24 mai 2018
0

Hello.
Etant donné le serieux du fabricant, on devrait pouvoir y aller les yeux fermés.
On ne peux pas dire la meme chose de certains autres fabricants d'instruments sans fils marine.
Amicalement.
FX

19 juin 2018
19 juin 201819 juin 2018
0

Bonsoir,
Sur le conseil de Christophe ("Vents" sur Héo), je vais tenter de d'installer mon tout nouveau CV7SF2 à la proue de mon trimaran, à l'extrémité de mon bout-dehors (plutôt qu'à la poupe ...), fixé de façon amovible grâce un support designé sur mesure sur modeleur numérique, et fabriqué sur mon imprimante 3D.

En effet, je grée, actuellement, uniquement un Code Zéro sur ce bout-dehors, amuré sur une estrope en dyneema, une quarantaine de cm en arrière de l'extrémité de ce tangon, et je n'ai plus de spi asymétrique depuis mon nouveau mât-aile tournant et mon nouveau plan de voilure.
La capteur ne devrait donc "normalement pas" se prendre de coups lors des virements du code zéro, et pas non plus lors des empannages si je prends soin de l'enrouler partiellement avant de le passer sur l'autre amure... (l'avenir le dira...)

Pour "simplifier grossièrement"...: sur un multicoque, quelle que soit l'allure, la girouette montre un vent apparent à un angle "à peu près moitié" de l'angle du vent réel...
Quand on s'est formé, lors de stages de voile,uniquement sur des quillards habitables , le ressenti de la direction du vent sur un trimaran est carrément déstabilisante au début...
En effet, quand je regarde la girouette de dériveur léger que j'ai fixée en tête du mât de mon tri, j'ai l'impression que je navigue toujours au près (plus ou moins serré...), sauf dans la pétole !
Sur ce... je règle quasiment tout le temps mes voiles comme pour une allure variant "du près au bon plein"... Il faut vraiment que je navigue au grand largue pour ouvrir complètement le chariot de la GV.

Le raccordement en NMEA, suivant le type d'éléments à raccorder, n'est pas si simple, si on lit le blog de Francis Fustier:
blog.francis-fustier.fr[...]simple/

Le récepteur du CV7SF2 comporte deux fils NMEA 0183:
- le NMEA + OUT
et
- le NMEA - OUT
=> C'est donc un composant "différentiel", qui suit (d'après le blog de Francis) la configuration normale du standard NMEA.
Valide dans les deux sens : émetteur vers récepteur et inversement.

J'envisageais de raccorder le récepteur de ce capteur à ultra-sons à un "repeater" Nasa Clipper.
Avant d'en commander un neuf sur le net, je viens d'avoir l'occasion d'en tester un (d'occasion...), qu'on m'a aimablement prêté.
(Puisque certains l'ont déjà fait, et disent que ça fonctionne...)

Cela n'a pas fonctionné... L'afficheur m'affiche bien la direction et la vitesse du vent envoyées par le capteur au moment de la mise sous tension... puis... plus rien ne bouge sur l'afficheur (alors que j'ai déplacé un ventilateur sur 180° autour du capteur...)

Un appel téléphonique chez LCJ m'a permis de vérifier mon câblage, et la bonne transmission des trames NMEA entre récepteur et afficheur, par évaluation visuelle de la fréquence de variation de la tension prise au voltmètre entre le fil NMEA et le fil négatif... (Je me suis endormi moins bête...)
Encore un grand merci à Christophe pour sa gentillesse et sa grande disponibilité (il a décroché son combiné à la troisième sonnerie !!!!)

Ce récepteur Nasa Clipper ne comporte qu'un seul fil "NMEA IN" => C'est un composant "asymétrique".
D'après Francis, toujours, c’est la plus mauvaise configuration... les négatifs sont reliés, mais communs au négatif de l’alimentation.

Vu l'insuccès de ma tentative de raccordement avec ce repeater Nasa Clipper ... j'envisage de m'orienter maintenant vers un afficheur Advansea S400 Wind, qui dispose d'une entrée et d'une sortie NMEA 183 => cette association ferait donc "discuter entre eux" deux dispositifs différentiels...

Novice jusqu'à présent dans ce domaine, j'ai retrouvé des topics sur Héo confirmant que des héonautes sont satisfaits de l'association du capteur CV7SF avec l'Advansea S400...

Si certains d'entre eux passent par là et peuvent me le confirmer...(avant que je dégaine la CB...)

PHIL

19 juin 2018
0

J'ai acheté un RD 33 c'est parfait avec le CV7 SF2 ,

il faut juste ajouter les cables : alim via le connecteur NMEA 2000 ( c'est un connecteur standard ) et cable data en nmea 183 (furuno car connecteur exotique pas trouvé en standard ), car il est livré sans rien ,
donc , on déballe et on ne peux pas le brancher !

www.comptoirnautique.com[...]igation

20 juin 2018
0

Joli affichage sur ce RD33 !
Le prix aussi est joli ! (Le double de celui d’un Advansea S400...) :mdr:

PHIL

20 juin 2018
1

ton joli bateau mérite ça !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (112)

mars 2021