Gilets de sauvetage (entretien)

Bonjour
Même après avoir utilisé avec insistance la fonction Recheche, je n’ai pas réussi à trouver s’il faut changer et à quelle fréquence les pastilles de sel des gilets automatiques.
Sur la pastille ,en photo jointe, figure une date mais, je ne sais pas à quoi elle correspond et faut il la changer?
Elle a l’a En très bon état.

L'équipage
15 mar. 2019
15 mar. 2019
1

Salut, j'ai eu des gilets avec pastille de sel, je n'ai jamais changé les pastilles me disant qu'au pire elle risquaient de se déclencher sans nécessité. Mais à mon avis si elles sont immergées qu'elles soient récentes ou vieille elle se déclencheront.
Depuis je suis passé au système hammar qui lui nécessite un remplacement.

15 mar. 2019
0

et nous on est revenu au système des anciens gilets de sauvetage en mousse ! Pas besoin de changer quoi que ce soit et c'est moitié moins cher qu'une recharge de CO2. Et en plus c'est plus sécure ! Risque pas de ne pas se gonfler !

15 mar. 2019
2

et tu le portes toute l'année ? et dans ton annexe ?

16 mar. 2019
0

non ! je le porte dans l'annexe et quand le temps menace. C'est pas prudent ? Ben oui mais c'est quand même moins dangereux que d'aller en voiture ou à une manif ! Et puis si j'en trépasse ça sera pain béni pour les donneurs de leçons... qui nous rasent.

15 mar. 2019
1

Je ne me vois pas faire des manœuvres (de nuit) avec un gilet en mousse !

15 mar. 2019
0

La Division 240 n'oblige pas la révision des équipements individuels de flottabilité (gilet de sauvetage) à bord des navires.

Il est en revanche recommandé de faire réviser les gilets de sauvetage gonflables par le fabricant ou un professionnel agréé tous les deux ans à compter de la date d’achat par le plaisancier, et ce, quelque soit le système de déclenchement (système hydrostatique ou pastille soluble, etc…)

Entre deux révisions, il est recommandé aux plaisanciers de procéder à une inspection visuelle de leur équipement afin de prévenir d’éventuels dysfonctionnements

Enfin, se référer aux dates présentes sur la cartouche de CO2 et sur la pastille de sel (à noter qu'en cas de date dépassée et de dommage, le gilet ne sera plus garantie par le constructeur)

A noter que chez les professionnels la révision est obligatoire et annuelle (Arrêté du 24 juillet 1995 et Article R. 4323-99 et s. du Code du travail)

15 mar. 2019
0

Merci pour ce texte. Je peux donc considérer que si la cartouche est bonne en vérifiant le poids et la pastille en bon état, je suis bon!

15 mar. 2019
0

Moi aussi je pèse mes cartouches, le poid qu'elles doivent faire est inscrit dessus.

15 mar. 2019
0

Natilea il n'y a pas de texte concernant ces "révisions" donc tu as tout bon.
Par contre tu peux gonfler ton gilet (surtout pas à la bouche mais avec un gonfleur en faisant attention de ne pas trop envoyer de pression) et vérifier s'il tient la pression aussi.

15 mar. 2019
0

"Il est en revanche recommandé de faire réviser les gilets de sauvetage gonflables par le fabricant ou un professionnel agréé tous les deux ans à compter de la date d’achat par le plaisancier"
Recommandé par qui ?
Ben par les fabriquants et "professionnels agréés" et c'est tout.
Ce qui en dit mieux qu'un long discours sur la nécessité d'une telle révision "professionnelle": pipeau...
Par contre tout à fait d'accord avec vous sur le fait qu'il faille soi-même surveiller sérieusement les gilets, même tous les ans: coup d'oeil un peu partout, gonflage au gonfleur etc...

0

Une révision de gilet et un remplacement de tête ou de pastille est à la portée de tout le monde. Si tu n'as pas deux mains gauches...

15 mar. 2019
0

Comme Kaj. J'en avais marre de cette incertitude sur l'éventuel gonflage du bazar. MM

16 mar. 2019
1

on va passer pour de vilains petits canards pour ces braves gens qui nous accablent de recommandations ,d'interdictions, d'obligations et autres joyeusetés qui rendent la plaisance aussi joyeuse qu'un enterrement de nuit sous la pluie en plein hiver.

15 mar. 2019
0

Je n'ai jamais entendu dire qu'un gilet automatique ne se soit pas gonflé. Il peut cependant arriver qu'il ne tienne pas gonflé, par exemple en raison d'une cartouche mal vissée ou d'une crevaison du poumon, mais le gilet s'est quand même gonflé.

20 mar. 2019
0

Dans des tests il y a quelques années, certains ne se sont pas gonflés.
Et récemment, un copain a déclenché son gilet (moins d'un an) à cause des vagues "chargées" en fin de journée, le lendemain il était dégonflé...
A méditer...

20 mar. 2019
0

Le contrôleur comptent, qualifié, etc. m'a vivement conseillé de tester l'étanchéité du poumon tous les ans. Simple e gratuit à faire en amateur.
Le gonflage doit tenir au moins 16 h.

15 mar. 2019
1

il faudrait tous vérifier vos gilets :
en faisant une mini formation dans mon club, on a trouvé plusieurs cartouches -y compris dans gilets neufs- dévissées !

pour info, un site qui expédie franco les pièces détachées pour gilets :
certec-nautisme.fr[...]es.html

15 mar. 2019
0

à Lulu2

Le gilet qui se dégonfle quand le bateau coule... j'espère juste qu'il n'y a pas de requins autour... ! ! ! MM

15 mar. 2019
5

Ce n'est quand même pas très compliqié à faire soi-même.
1) vérifier visuellement les sangles, les boucles et l'enveloppe ;
2) vérifier la date de péremption du déclencheur et le changer si nécessaire ;
3) vérifier visuellement la cartouche et la peser, la changer si nécessaire, vérifier son serrage ;
4) gonfler le gilet par l'embout buccal et le laisser ainsi plusieurs heures pour vérifier l'absence de fuite ;
5) dégonfler le gilet par l'embout buccal et replier l'ensemble ;
6) vérifier les éventuels accesoires : sifflet, flashlight, balise, ...

15 mar. 2019
0

Pour la date de péremption de la pastille: voir la photo dans mon premier post, à quoi correspond la date indiquée ?

15 mar. 2019
0

date de remplacement ...

15 mar. 2019
0

C'est tout ? Cherche bien...

15 mar. 2019
2

En dehors de la vérification annuelle avec éventuel changement de dispositif périmé, il faut s'assurer périodiquement (une simple palpation suffit) que la cartouche est bien vissée.
Il m'est arrivé de constater qu'elle était dévissée, sans doute sous l'effet des mouvements, chocs éventuels etc...
Par sécurité, je mets maintenant une goutte de frein filet.
Je n'ai jamais entendu parler de dysfonctionnement de gilet gonflable régulièrement vérifié. Je le porte en permanence et on ne le sent même plus avec l'habitude, au point qu'il m'arrive d'oublier de l’enlever à l'arrivée!
Les anciens gilets en mousse sont vraiment impossibles à porter en permanence, c'est pour cela qu'ils restent au fond des coffres.

Je signale que le port du gilet est obligatoire dans le sas de Ouistreham.

17 mar. 2019
0

Dans celui d'Arzal aussi.

0

Je crois que le gilet est obligatoire dans toutes les écluses fluviales aussi

16 mar. 2019
0

Révision de deux ans faite par un pro agréé il y a 15 jours.
3 gilets à pastilles de sel= 156 € :-(
A ce demander s'il ne vaudrait pas mieux les remplacés par du neuf (comme les extincteurs de 5 ans).

Cartouches au bon poids mais changées car oxydées.

Prochaine révision en 03/2023.

Même si c'est faisable facilement soi-même, les assurances préféreront, si nécessaire, avoir une facture en bonne et du forme. A bord, juste une copie bien sûr.

0

Tu pourrais préciser en quoi les assurances seraient concernées par une éventuelle révision des gilets? :tesur:

0

C'était effectivement ce que subodorais.
Merci de ta confirmation :pouce:

16 mar. 2019
3

C'est sans doute le réflexe reptilien aaaaatentionnn à l'assuraaaannnce, qui "t'interdit" psychologiquement de naviguer si tu n'adoptes pas et ne fais pas tiens les bons préceptes salvateurs et consuméristes émis en filigrane par lesdites sociétés et répliqués par une partie du monde navigant avide de sécurité destinée à palier, (remplacer) son incompétence ! Il y en a même qui pensent qu'il est interdit de naviguer en solo! (Un peu hors sujet mais c'est volontaire)! :heu:

16 mar. 2019
1

Oui, les assurances n'ont rien à argumenter au sujet des gilets.
Dans la mesure où ils sont présents et visiblement en bon état de fonctionnement, franchement je ne vois pas...

16 mar. 2019
0

Rappel, division 240, art. 1-03, I.
Le chef de bord s'assure que les matériels de sécurité sont valides, ..., et en bon état.

J'imagine que s'il y a un noyé retrouvé avec un gilet qui ne s'est pas gonflé, une assurance pourrait invoquer le défaut de fonctionnement pour limiter ou refuser l'indemnité.
(Sous réserve de l'appréciation souveraine de la justice, bien sûr).

17 mar. 201917 mar. 2019
0

Quel drôle de raisonnement. :tesur:

Une assurance ne refuserait pas une indemnité, elle pourrait juste, éventuellement, chercher un éventuel recours.

Ceci étant, encore faudrait-il pouvoir démontrer que le noyé serait moins mort si le gilet avait été révisé alors que cette révision n'est pas obligatoire et ça...c'est pas de la tarte.

Tu sais, tu devrais te soigner pour ton réflexe reptilien. Tu irais beaucoup mieux après :doc:

0

Réflexion faite et devant cette nouvelle information je suis moins sûr qu'un simple traitement suffise, il faudra peut être t'attendre à ce que les hommes de l'art envisagent l'internement. :mdr:

17 mar. 2019
0

Ho'oponopono est mon actuel livre de chevet. ;-)

16 mar. 2019
0

J'ai des gilets avec le bidule hydrostatique (je crois que c'est le nom), ils sont périmés et tant pis je vais mourir :-)

Pour être plus sérieux, je me souviens d'un stage aux Glénans, où tout était à jour, mais on s'est pris une telle branlée, et tout était tellement mouillé que dans la nuit (passée au mouillage), trois gilets ont percuté tout seuls dans les toilettes. Et je peux vous dire que quand y'a personne dans le gilet, ça vole bien. Le lendemain, c'était Beyrouth, et il m'a fallu environ 3 heures pour trouver la petite boîte qui contenait mes lentilles. En plus on n'avait que 2 pastilles de rechanges, et une seule cartouche. Alors bon, vais pas polémiquer, mais ce genre de sécurité, c'est quand même très relatif...

Quant aux gilets en mousse, pourquoi pas, honnêtement je ne sais pas. Ont-ils la même capacité à tenir l'HLM sur le dos ? Si c'est le cas, je suis preneur.

Bon vent et mer belle à tous.

16 mar. 2019
0

les gilets mousse que nous avons sont étudiés pour 160 newton , mai c 'est vrai que c'est plus encombrant que des gonflables mais avantage quand on les met on n'est pas obligé de défaire les noeuds entre les sangles et le harnais. Autre avantage du gilet mousse, il tient au chaud en attendant que le climat se réchauffe vraiment.

17 mar. 2019
0

Bonjour,
J ai voulu changer une cartouche sur un gilet. Heureusement car le plastique entre la vessie et le support de la cartouche partait en miettes, donc attention pour les gilets qui prennent de l âge.

17 mar. 2019
0

Pour info , trouvé sur le net , un de ces 4 ça risque de devenir la norme .

www.secumar.com[...]vetage/

17 mar. 2019
0

J'ai jeté un oeil sur cet article avec lequel je reconnais être plutôt d'accord mais ce qui m'embête c'est quand j'arrive au passage :
"L’entretien doit être effectué soit par le fabricant, soit par une entreprise agréée par le fabricant."
Encore le genre d'intervention qui va coûter un bras alors que pour changer une cartouche de CO2, je doute qu'il faille faire Polytechnique !?!

20 mar. 2019
0

Les boites de"contrôle" etc doivent faire grimper leurs cours en bourse, il faut donc que leurs lobbyes travaillent à de nouveaux marchés "obligatoires" par impositions de lois dans les différents pays.

le n°1 des contrôles techniques est allemand, ce n'est pas pour rien.
Et tous ces groupes internationaux feront tout pour "aller plus loin" et bouffer le plus de "marchés" possibles.

Auto "renforcé"
Moto
vélo
remorque caravane
bateaux
vélo
casques
gilets

Tout est possible lorsque c'est source de profit !

17 mar. 2019
0

c'est une boîte privée allemande qui a commis cet article là. Ils ont besoin de nos sous eux aussi ? Lamentable... Je me disais bien aussi qu'ils allaient bien trouver un truc pour périmer les gilets mousse.
Je crois que c'est Coluche qui avait remis à la mode le mot pour désigner ce genre d'individu. Des enfoi.és

20 mar. 2019
2

Nous sommes aussi équipés de gilets mousse.
Nous ne les avons portés qu'exceptionnellement par vent/vagues forts.
Bref presque jamais portés.

Depuis que nous avons des gilets auto 300N, légers, dont on oublie le port en 5mn, nous les mettons très régulièrement, voir très souvent...
C'est quand même une sécurité vraiment plus sérieuse, ne serais-ce que parce que désormais on met le gilet facilement, voir automatiquement si on va sur un voilier inconnu.

20 mar. 2019
0

Bonjour,
Nous on fait nous même la révision, sauf une fois ou le gilet transporté en voiture à eu la mauvaise idée de se déclencher tout seul... peut-être à cause de la chaleur ??? une fois le système remplacé plus de problème...

0

Nous avons des gilets Seatec X-Pro 300 (275N fabriqués en Estonie) achetés chez SVB-Marine avec des déclencheurs UML Pro Elite Sensor MK3.
Ce sont des gilets auto + manuels
Ils ont un peu plus de 3 ans et devaient être "révisés" en mars 2020...
Les deux indicateurs sont verts sur tous les gilets.
Je n'ai pas trouvé de renseignements sur la façon de les réactualiser.

j'ai quelques questions concernant le remplacement/contrôle des "sensors" et cartouches.

Peut on dévisser la cartouche tout simplement comme ça ?
(aucune trace d'oxydation)

Il y a sur les déclencheurs "pro sensor" un petit levier noir d'un cm, qui peut être sert à dégager la cartouche ?
Ou quelle peut être l'utilité de ce levier, désolidariser l'ensemble de la vessie du gilet ?

J'avoue qu'ils sont dans un état parfait, je n'ose tenter de les abimer en faisant un peu n'importe quoi comme tentatives pour démonter les éléments.

Merci pour vos réponses éclairantes !

0

La société française Certec à qui j’ai acheté mes gilets Gabier propose des kits de rechargement mais surtout des vidéos qui montrent comment faire la révision des gilets.

Je ne sais pas si tes gilets se révisent de la même manière, mais c’est probablement similaire.

0

Merci pour ce lien !
Il y a beaucoup de matériels décrits !

0

je me souviens plus pour ce gilet, mais les cartouches de gaz se dévissent, si pas d'oxydation et poids correct, c'est tout bon.
les déclencheurs se démontent facilement, la date de validité est marquée dessus (3 ans en général)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer