Gilet de sauvetage à l'ancienne : encore "bon" ?

Salut,
Sur mon nouvellement acquis Kelt 7.60 (de 40 ans d'age), j'ai plusieurs gilets de sauvetage ... et je me demande s'ils sont encore vraiment utilisable.
J'ai 2 séries :
- les oranges sont les plus vieux et la mousse semble un peu fine et fatiguée ... mais peut-être est-ce juste une impression?
- les rouges (Plastimo) sont plus récents (certains sont encore sous emballage) mais ils ont le côté gauche (quand on le porte) qui est 2 fois plus épais que le côté droit : est-ce quelque chose de "normal" ?

Vous l'aurez compris, je n'y connais rien en gilet et je fais donc appel à ceux qui savent.

Bonne journée,
L.

L'équipage
12 mar. 2021
12 mar. 2021
0

Regarde si il y une étiquette CE si présente c'est bon


12 mar. 2021
1

il faut les tester pour savoir s'ils sont bon :tu mets le poids correspondant a l'étiquette et tu les mets dans l'eau s'ils flottent c'est bon s'ils coulent ...


12 mar. 2021
2

La surépaisseur sur un coté est normal, c'est fait pour retourner une personne inconsciente qui tombe à l'eau sur le ventre.


12 mar. 2021
0

Je me doutais que c'était pour ça ... mais je ne l'avais jamais vu avant ... je dois être trop vieux ! ;-)

Merci pour les réponses super rapides : je n'ai plus qu'à les tester ! ;-)


12 mar. 202112 mar. 2021
0

Ce que tu montres, ce sont des gilets qu'on utilise généralement en dériveur (dessalages possibles!); sur ton Kelt, des gilets à gonflage automatique seraient plus adaptés, plus agréables à porter.


Polmar:Mais exigeant une maintenance annuelle!·le 12 mar. 18:33
volubilis3:le contrôle annuel, on peut le faire sois-même.·le 12 mar. 18:39
Calypso2:on peut ..mais le fait-on? pas sûr ·le 12 mar. 20:00
FredericL:En dériveur, on peut utiliser des gilets moins volumineux (50 N) et plus ajustés, sinon ça gêne vraiment la mobilité. ·le 12 mar. 22:43
12 mar. 2021
1

Pour une navigation jusqu'à 6 milles d'un abri, gilets 100 newtons marqués CE et dispositif lumineux individuel (lampe flash) fixé sur le gilet.
Au delà de 6 milles, idem 150 newtons.
Le modèle orange de droite me semble très ancien et probablement non réglementaire. Peut être OK pour le modèle orange de droite à vérifier.

Il est à mon avis incontestable que l'idéal est un modèle gonflable à déclenchement hydrostatique à porter en permanence. En fait, on ne le sent pas et cela apporte une sécurité en cas de chute à la mer. Le complément est la longe pour s'attacher lorsque les conditions l'exigent car une récupération d'homme à la mer est toujours une affaire plus ou moins compliquée.Penser que le skipper peut tomber à l'eau et que la douce compagne de sa vie ne maîtrise pas la manœuvre du bateau et n'est pas très musclée pour le remonter.


Calypso2:alors là ecumeur je demande a voir pour l'ideal ..je voudrais bien savoir qui controle son modele gonflable ?? le gonflable de mon equipier c'est declanché dans le bateau en pleine nuit (frayeur) il avait 18 ans (le gonflable) aucune revision ...·le 12 mar. 21:22
Mathieu Enfant Sauvage:Pour moi le gonflable à bord, le vieux mousse dans l'annexe (canoë gonflable).·le 12 mar. 21:39
Tangalo:Ben moi, je révise régulièrement mes gilets, je remplace les pastilles et les déclencheurs à la date de péremption et je pèse les cartouches. Et cela, tout le monde peut le faire. Ne pas oublier de noter la date et les opérations effectuées, quand la Gendarmerie contrôle, elle ouvre les gilets.·le 12 mar. 23:08
Damjan:Une belle vision de la femme en mer...Genre c'est moi l'captain,fais la vaisselle et ne m'interromps pendant mes manœuvres foireuses savantes...·le 12 mar. 23:15
palatrek:Moi aussi !j'ai un tableau Excel imprimé à bord avec toutes les dates de péremption. Je remplace systématiquement les cartouches à échéance. Les fusées également. En revanche le gros (et seul avantage) du gilet à l ancienne est qu on est certain qu'il fonctionne...Le gilet autogonflant on est pas à l'abris d'une défaillance de la cartouche... Sur mon bateau j'ai que des gilets autogonflant... en revanche pour les enfant c'est biscotte orange ! Au moins je suis suis tranquille. Et comme elles ne se plaignent pas ...·le 12 mar. 23:20
ecumeur:@damjanJe me plaçais dans un cas de figure extrême, qui correspond à une large majorité des cas (il faudrait faire voter une loi imposant que la dame du bord soit le skipper expérimenté à bord de 50% des bateaux!). En matière de sécurité, il faut se baser sur le cas de figure le plus défavorable.Je rappelerai simplement le cas de "Pousse Rapière 2", accident survenu à un Symphonie à proximité de nos côtes de l'Atlantique, il y a près d'une trentaine d'année : conditions météo difficiles, équipage couple, attachés, bateau couché et les deux éjectés parviennent difficilement à remonter à bord, répétition du chavirage et de l'éjection, l'homme parvient à remonter mais, épuisé ne parvient pas à remonter son épouse qui meurt au bout de sa longe. Finalement, il embarque à bord du bib qui échoue sur la plage d'Aytré. On n'a jamais retrouvé le bateau. A méditer!·le 13 mar. 14:21
12 mar. 2021
0

Comme dit Calypso, tu peux les tester, effectivement. Mais laisse-les la nuit tremper.
Certains flottent, puis coulent après un moment ( la mousse se gorge d'eau).
Fait constaté plein de fois quand on passait la garde robe en revue en début de saison en école de voile.


totor:Plus inspection visuelle des coutures, etat du tissu en tirant dessus,si il manque des sangles, le sifflet, etc...·le 12 mar. 23:12
13 mar. 2021
0

En dériveur, j'ai l'impression que depuis 2019, on peut aller à 6 milles avec 50N à condition de les porter.


FredericL:Pour aller à plus de 2 milles, il faut un bateau accompagnateur ayant l'armement nécessaire. Et il vaut mieux le porter tout le temps, quand le bateau a chaviré et qu'on est dans l'eau, c'est plus difficile pour l'enfiler. ·le 13 mar. 20:00
13 mar. 2021
0

pour voir si ils sont bons tu les immerges totalement 24H et si ils flottent toujours avec leurs poids max, c'est ok


13 mar. 2021
1

Sinon ce type là peut être utile en annexe: si jamais on se mouille en descendant il ne se "déclenchent" pas, puis quand on quitte l'annexe on peut les laisser sur place sans trop de risque qu'ils disparaîssent pendant notre absence.


13 mar. 2021
0

J'avais une vieille brassière Viking avec un système hammar.Date de validité 2000.
Mon fils l'a testé pendant son bain.
Test réussi à 100%!
Comme quoi...
Il n'empêche que par acquis de conscience, je respecte plus ou moins les prescriptions fabricants.
Avec la certitude de me faire un peu rouler...Comme la pyrotechnie, les bibs,et pleins d'autre trucs.


Papy-Zoom:Se faire rouler? +- 30€ une recharge pour gilet 150 à 160 Newton, valable plusieurs années, je n'ai pas le sentiment de me faire voler. Et cette norme de 6 M c'est ridicule, on peut se noyer sans aller si loin.·le 13 mar. 18:00
-2

les brassières anciennes normes ne peuvent changer de propriétaire, elles ne peuvent être vendues.
encore du commerce forcé.


13 mar. 2021
-2

pour le prix d'une recharge à changer tous les 3 ans (je crois) on a un gilet non gonflable qui dure autant qu'on veut (je crois). Je ne mets le gilet que quand je le crois nécessaire et maintenant si je dois crever en mer ça fera ça de moins dans les ehpad et contrairement à ceux-ci je ne mettrai que quelques minutes à crever. Ca fait 70 ans que je vais sur l'eau


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (89)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021