gib sea 262 DI / Gib sea 76 DL

Bonjour à tous,
A la recherche d'un DI ou DL je découvre le gib sea 262. Que vaut il en navigation, au près plus particulièrement et en navigation prolongée ( 15 jours à 3 semaines ) à deux.
D' après vous lequel est le plus adapté pour ce type de navigation, GB 76 ou GB 262 ? Lequel sera le plus performant ?
Merci de vos retour d'expérience.

L'équipage
20 nov. 2017
20 nov. 201720 nov. 2017
0

Bonjour,
GIB SEA 262 est plus récent,plus confort et plus performant.
De plus DI pas besoin de béquilles contrairement au DL.
Je crois que le 76 a un gréement en tete en plus donc moins pratique.
Je ne trouve pas un argument pour le 76.Si peut etre un:il est plus élégant que le 262 je trouve.
Sinon tu parles de performances au près.Ces 2 bateaux sont moyennement performants encore plus au près je suppose que tu en est conscient.

21 nov. 2017
0

Coucou j'ai un Gib sea 334 DL que je pose régulièrement sans béquilles et sans problème effectivement le prés n'est pas sa tasse de thé en plus avec une GV a enrouleur...

20 nov. 2017
0

Prends le Gib Sea 31D Lesté aucun probleme la marche arriere hélice tripale 20 cv

il est sur le bon coin dans le 56
Bonne soirée

21 nov. 201721 nov. 2017
0

Oui, mais je crois que Guill cherche un bateau de 8 mètres environ.
Je le tanne pour qu'il achète un gib sea 84 DL, plus hauturier, mais il y en a peu. ;-)

21 nov. 2017
1

Les dériveurs intégraux ne font pas un bon près, la comparaison avec un dériveur lesté est en faveur du dériveur lesté.
Par contre le 262 à une très belle surface de voile (40m²) et donc va très bien dans le petit temps. De ce fait des 12 noeuds il faut réduire la grand voile, (perso j'avais un enrouleur sur bôme) donc c'est très rapide , mais tu vas vite comprendre car la barre devient dure et le départ au lof est dans la foulée.
Une très bonne habitabilité à deux , et une très belle hauteur sous barreau. Le rangement est très confortable et en particulier le coffre de cockpit babord qui peut recevoir l'annexe (pliée) sans problème. Le coffre babord est réservé au gaz et à la survie (en sac).
La qualité de l'accastillage bloqueur et autres poulies est a étudié (avec l'âge ???)
Au niveau du couchage, la cabine arrière offre une belle profondeur, et le cabinet de toilette est suffisant (sauf en hauteur pour moi, trop grand).
Le moteur 1GM10 est suffisant pour les manoeuvres mais perso pour faire route parfois (calme plat) , un 2GM20 c'est mieux. Je suis passé aussi à l'hélice trois pâles, avec ses inconvénients , mais surtout une meilleure "accélération" et marche arrière.

21 nov. 201721 nov. 2017
0

AICA, as-tu déjà navigué au près au contact de bateaux tels que le Fantasia DL ou biquille, pour comparer ?
Tiens, je rajoute le First 26 QR à la liste !

21 nov. 201716 juin 2020
0

Non, a part avec un first 25 qui lui allait un peu plus vite , mais qui systématiquement m'attendait un peu pour mouiller......mais bien sur dans ce cas ce n'était pas que du près....je dirais que tout cela dans mon mode de navigation n'a que peu d'importance , par rapport à d'autres critères qui me déterminèrent dans mon choix.
Allez une photo souvenir:

21 nov. 2017
0

T'aurais pu la choisir à l'échouage, quand même !

21 nov. 2017
0

Bonsoir,
Merci pour vos contributions.
Oui Jerom-826 j'en suis conscient et justement je voudrais des comparaisons comme le suggère très judicieusement Guillemot.
Merci Aica. Peux tu me dire comment se comporte le 262 dans de la mer formée et le près dans ce cas là ? En gros si je veux aller aux scilly, voir plus haut avec le risque de rencontrer quelques situations ventées, le bateau le ferait "mode" confort, correct ou mauvais moment ( en sachant bien que se sont les limites de l'équipage qui sont atteintes les premières bien souvent ). Une petite photo à l'échouage ....merci;

06 jan. 2018
0

Bonjour à tous,
tout juste inscrit sur ce forum, je me permets de relancer ce fil pas trop ancien : je viens d'acheter un Gib'Sea 262 DI, dont l'equipement présente quelques lacunes - ni tangon, ni spi, ni annexe, ni capote de descente, winches d'origine, une seule batterie, vaigrage fatigué... j'en passe (contreparties : un gréement de 2013, un Volvo 18CV de 2001, un panneau solaire...). Il est à sec à Loctudy jusqu'au printemps, ce qui me laisse le temps de lui trouver un emplacement, compléter l'équipement et effectuer quelques améliorations.
Voilà ma question : y aurait-il parmi vous des propriétaires anciens ou actuels de ce modèle qui pourrait me conseiller sur d'éventuels "bons plans" pour acheter une annexe, une capote de descente (j'ai trouvé une voilerie qui en propose pour 1800 € hors pose, ce qui me semble élevé), de l'accastillage, voilerie, etc... On trouve des milliers de pistes sur le Net, mais je préfère me fier à des avis et conseils personnels et expérimentés.
Merci d'avance pour vos retours - et une excellente année 2018 à tous.

06 jan. 2018
0

pour la capote de descente, c'est le prix que j'avais payé (1700) avec les arceaux...il me reste les arceaux mais pour un grand gabarit, si tu es bricoleur tu peux peut être les abaissés, autrement il me reste aussi un génois, dont la bande anti UV est à change, le tangon on me l'a voler et je viens de vendre le spi avec sa chaussette. (pour le prix si cela t'intéresses, MP)
Pour les winchs d'origine que j'avais , une nette amélioration d'utilisation avec les winchers (sauf s'il sont blète) , il est vrai que mon winch de dérive était en fin de vie.

0

Super bateau, très bien et intelligemment construit. Le près n'est pas sa tasse de thé, mais il le fait quand même. ;)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer