gestionnaire / panneau / régulateur

Bonjour à tous,

Petites interrogations pour mieux comprendre la charge des batteries :
Lorsque je ne suis pas à bord, et qu'il n'y a donc aucune consommation, je bascule mes panneaux solaires vers le nord pour limiter la charge. Néanmoins mon régulateur MMPT laisse rentrer de temps en temps 1 A. (reflets sur l'eau ou transparence du panneau ?)
Le gestionnaire de batteries, un DCC 2000 monté d'origine, indique donc logiquement au bout de quelques centaines d'heures plusieurs centaines d'AH stockées dans mes seulement 210 AH de batteries...
Que dois-je en conclure ?
- Qu'il faut prendre les indications de mon vieux gestionnaire avec circonspection ?
- Que je surcharge ma batterie ?
- Que ça n'a rien à voir et que je n'ai rien compris ?
Merci de m'éclairer.

L'équipage
07 mai 2010
07 mai 2010
0

Gestionnaire/Panneau / Regulateur
Hello,

Normalement, pas besoin de cacher les panneaux lors de ton absence. Le MPPT doit faire son boulot et ne pas surcharger les batteries. Il doit se mettre en "float" quand les battereis sont chargées et juste maintenir compenser l'auto-décharge. Donc, sauf panne ou mauvais fonctionnement du MPPT, pas de risque pour tes batterries.

Pour ton gestionnaire de batteries, si tu as tout laissé pendants très longtemps, même en phase de maintient de la charge, ou le débit est faible, cela peut finir par représenter pas mal d'AH donc difficile de dire si c'est un defaut ou pas. Il faudrait faire le calcul en fonction du nombre d'heure et du taux d'auto-décharge théorique de tes batteries. Ou alors, tu as un consommateur caché? (un appareil en veille?)

A+,

07 mai 2010
0

gestionnaire / panneau / régulateur
S'il y avait un consommateur caché, le gestionnaire de batteries devrait débiter sa consommation donc, en principe l'équilibre devrait se faire. De toute façon je verrai un "-" lorsqu'il n'y a pas de soleil. Ou alors il faudrait que ce consommateur soit hors gestionnaire.
Lorsque le régulateur se met en "float" doit-il laisser passer jusqu'à 1 A ? Si oui, il est normal qu'au bout d'un mois on ait emmagasiné 200 Ah de plus au compteur. Mais où sont elles puisque la capacité des batteries est dépassée depuis longtemps ? L'autodécharge des batteries PbCa n'est heureusement pas de cet ordre de grandeur !
Sur la notice est indiquée la tension en fonction du type de batterie et du cycle. Mais je n'ai trouvé nulle part d'information sur la quantité de courant qui pouvait passer lors de ces différents cycles.
J'aimerai savoir si batteries chargée, en floating donc, les autres installations indiquent 0.0 Ah ou laissent passer un courant entre 0.5 et 1 Ah.

07 mai 2010
0

divers
Le risque c'est que la tension de float du MPPT soit un peu trop élevé pour être maintenue à très long terme (des mois). Spécialement s'il n'est pas compensé en température et qu'il fait très chaud. Dans ce cas, cela risque de provoquer une évaporation un peu excessive de l'électrolyte et si ça descend en dessous du niveau des plaques c'est pas bon. Donc surveiller les niveaux d'électrolyte.

L'auto-décharge de batteries classiques est de 5 à 10% par mois, donc 200Ah perdent 10 à 20Ah par mois qui doivent être compensés.

Pour cette raison, et après consultation des spécialistes, j'ai mis pour l'hivernage un panneau de 20 watts (+ un régulateur), ce qui par météo moyenne est à peine plus que l'auto-décharge de mon parc de 500Ah.

07 mai 2010
0

Autre façon de poser la question
La tension de floating étant théoriquement réglée à 13.4 V, le courant peut-il "rentrer" dans 2 batterie Freedom de type PbCa avec une intensité proche de 1A pendant des centaines d'heures ?
Mes connaissances en électricité, ou plutôt ce qui en reste 40 ans après les années lycées, ne me permet pas de comprendre comment ce serait possible.

07 mai 2010
0

Moralité
A tout hasard, j'ai donc intérêt à tout débrancher quand je suis à quai. De toute façon je peux enclencher le chargeur, ce que je ne fais quasiment jamais. Même si je ne comprend toujours pas où passent les ampères qui entrent dans une batterie pleine (transformées en chaleur ?)
A moins qu'il ne soit déjà trop tard... comme le suggère la contribution en dessous.

07 mai 2010
0

Plus simplement...
Une batterie, c'est particulièrement idiot : même pleine et sous tension dite floating, si on lui propose à manger elle va manger, quitte à faire une indigestion parfois fatale.

C'est bien pour cette raison que les fabricants sérieux de chargeurs proposent des modèles "4 étapes" qui passent du mode floating au mode standby à 2,2 volts par élément, tension à laquelle la batterie n'absorbe plus rien mais se décharge très lentement, ce qui est corrigé par une réactivation régulière et automatique du cycle normal pour garder une charge optimale.

De même, les gestionnaires de batteries modernes de qualité tiennent compte du phénomène, ce qui n'est certes pas le cas du gestionnaire cité, complètement obsolète depuis au moins dix ans ! ;-)

_/)

07 mai 2010
0

Bonne nouvelle :
Je vais pouvoir améliorer mon parc en tenant compte des conseils de Robert.
Mauvaise nouvelle : Mes batteries ont moins de deux ans et la planche à billets à du mal à fournir à la demande...

07 mai 2010
0

trop haut ou trop bas ?
C'est justement la question !

La tension de floating longue durée doit être ajustée pour que le courant d'entrée soit suffisamment faible. Dans ton cas elle serait peut-être un peu trop élevée.

Extrait du document de Reinhout Vader:

"A mon avis, plutôt que de trouver un équilibre entre l’autodécharge et le bouillonnement, il serait préférable de débrancher la batterie et de ne la recharger que trois ou quatre fois par an, ou bien de réduire la tension de charge d’entretien à un niveau très bas, par exemple 2,2 V par élément (13,2 V respectivement 26,4 V), puis de recharger la
batterie régulièrement à une tension plus élevée, voir à ce propos le paragraphe 5.3.2."

07 mai 2010
0

où passent les amères en excès ?
ils servent à dissocier l'eau de l'électrolyte en H2 et O2 ... donc à assécher la batterie :oups:

07 mai 2010
0

Oui
9a m'est arrivé quand mes batteries étaient mortes.javascript:WriteBinette(':-(')

07 mai 2010
0

Ce genre de batterie a un très faible
taux d'auto décharge. Pas vraiment besoin de les maintenant durant l'hiver.

Perso, j'ai une couverture pour le panneau solaire. Comme ça, je n'ai pas de souci.

Paul

07 mai 2010
0

Le gestionnaire de batteries détournerait-t-il des fonds.... ?
Je ne trouve pas d'infos sur le DCC200. Mais êtes-vous sûr que ce n'est pas lui qui se trompe? Tous ces bidules, sauf le Mastervolt, fonctionnent avec un shunt séparé, en général de 1 milliOhm, qui génère donc un signal de 1mV pour 1A. Ensuite il y a un long câble qui transporte ce mV à l'autre bout du bateau. Un peu de parasitage, une entrée mal réglée et on a 1A d'erreur....
Ou un courant de fuite ? C'est beaucoup!

07 mai 2010
0

1 milliOhm ?
Les shunt les plus courants font 0.1 milliOhm ... 50mV pour 500A, et la précision des bons contrôleurs est de moins que 0.1A ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (187)

Nos belles soirées !

novembre 2021