Gérer ses affaires à terre quand on est loin

Bonjour à tous,

voilà, on va partir pusieurs mois avec ma femme pour une croisière en Mediterranée (d'abord, puis plus loin ensuite..), avec l'idée de revenir et de retrouver la place au port, la maison et la voiture en état, les factures payées, de garder le contact avec les proches, peut-être de recevoir le courrier et ainsi de suite sans savoir trop comment faire. Pour un mois , c'est facile on laisse tourt en l'état, mais au-delà, je suis sur qu'il faut une organisation.
Ceux qui ont quelque expérience pourraient-ils dire comment ils font pour gérer leurs affaires terrestres à distance.

Alainp

L'équipage
28 déc. 2002
28 déc. 2002
0

Gérer ses affaires à terre
Personnellement, j'ai une societe dont j'ai confie la gestion a ma fille, avec qui je reste quotidiennement (ou presque :0) ) en contact..

Pour le reste, reception et reexpedition du courrier, et formalites diverses zé variees, je "travaille" avec une Societe de Service tres efficace: progetel@aol.com (pub gratuite)
Ça fait maintennat plus de 10 ans que je vagabonde et je suis parfaitement satisfait de cette organisation...

06 jan. 2004
0

t'es pas tout seul
je pars (en famille) dans deux ans, sur un bateau en acier que je n'ai pas encore. nous pensons vivre environ 8 mois par an à bord et 4 dans notre maison pour valoriser le travail fait en route. Evidemment, on sait pas si ça va marcher, mais on y va.
pour les aspects administratifs, je pense que c'est du cas par cas, suivant la situation de départ (salarié, assedic, agriculteur ...). Avec un savant mélange de bonne foi et de culot, il existe toujours une solution astucieuse, mais pas de solution miracle ...

pour les questions personnelles (factures, etc.) un (très) proche peut jouer le relais. Il n'est pas pour autant nécessaire de signer des chèques en blanc (c'est si facile un virement par internet !) Mais après tout, le plus important c'est bien de téléphoner pour échanger des nouvelles.

Nous on a monté une association qui peut de temps en temps verser un salaire à son secrétaire (l'un de nous) ; en revanche, la plupart des frais du bord sont pris en charge par l'association dont le projet associatif tourne évidemment autour du bateau. qui dit salaire dit couverture sociale. par ailleurs, l'un de nous à droit aux assedic, mais ne les perçoit qu'à notre retour à terre (où l'on cherche effectivement du boulot).

enfin, cela me semble réaliste de pouvoir partir et revenir en retrouvant sa voiture en état pouvu que ces retours soient aussi riches que le sont les allers ...

Loup aou

06 jan. 2004
0

pas de commentaires..................
idem............. :-( :-( :-(

06 jan. 2004
0

Sociétés de services.
Compter sur proche c'est s'attirer toutes les désillusions et désappointement possibles :-(
Tout mes papiers ont été perdus dans un déménagement. Difficile de ne pas se sentir comme volé... et pourtant, j'aurais pu, moi-même les perdre à n'importe quelle occasion.
En tout cas, je ne reprendrai plus le risque.
Aux US, il existe des sociétés (je n'ai encore aucune référence en France) qui assume ça à la perfection pour 30 à 50$/an, avec domiciliation, renvoi du courrier à la dernière adresse communiquée ou seulement sur demande, etc...
Croyez-moi, c'est le must. Pouvoir rentrer et voir le sourire sur toute les faces ;-).
Pour les factures, internet et prélèvements auto fonctionnent bien si on reste dans les temps ;-).
Le vrai problème c'est quand tu te laisses aller pendant 3 ou 4 mois et qu'un truc innatendu s'est passé entre temps :-p, c'est pour ça que la société de service peut aussi être la meilleure solution.

06 jan. 2004
0

Priorités
Si on part avec l'idée de revenir, et de tout retrouver comme avant, première priorité avertir le fisc de la situation (un R.V vaut mieux qu'une lettre) et laisser des fonds suffisants sur son compte avec autorisation de prélèvement.
Le reste, à la limite, est accessoire... ;-)

Pour les autres obligations, on peut cependant faire comme pour le fisc, ou avoir un mandataire de confiance auquel on téléphone à chaque escale, et prévoir un budget avion pour revenir vite en cas de gros problèmes.

Mais il est difficile de donner une recette globale: Celui qui laisse un commerce, quelques apparts loués, et verse des pensions alimentaires à ses ex-femmes et à ses moutards aura toujours plus de soucis que le salarié célibataire qui prend une année sabbatique.

26 mai 2005
0

Gestion du courrier via internet
Bonjour

En France depuis peu on trouve :

Pour la gestion du courrier des voyageurs via internet et plus...

Merci

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (56)

Les caprices du ciel

mars 2021