genois roulé et foc de brise

Salut à tous
Je cherche la solution sûre et pratique pour établir un foc sur étai larguable, génois roulé.
- Que deviennent les écoutes de génois
- Quel système pour passer les écoutes de foc
- comment ceinturer le génois roulé lorsque les écoutes sont détendues.
Jusqu'à maintenant je n'ai connu que les garde robes endraillées sur l'étai, mais maintenant sur le 30E que je viens d'acquerrir,un des anciens proprio devait régater et j'ai 2 jolis focs que je vais utiliser dès que j'aurai fini la remise en état de l'étai larguable (pas très raide à la toile la bestiole).

merci à vous

Christian :-)

L'équipage
15 juin 2009
15 juin 2009
0

2nd avale tout sur le rail
1 deuxième avale tout sur le rail par exemple, permettant d'avoir es 2 jeux d'ecoute à poste

voire un second rail d'ecoute , comme sur les côtres

C'est juste quelques idées en vrac , car déjà rencontré et utilisé sur certain canot

15 juin 2009
0

Ben oui, tout simplement !
Y'a pas à dire, Laurent, t'es un puits de science ;-)
Salut à toi.

16 juin 2009
0

j'y ai pensé RV
mais me suis aussi dit que sur un 30 E il souhaitait tirer des bords ;-)

Mea culpa RV, je le recopierai 100 fois :heu:

15 juin 2009
0

Laurent aurait aussi pu te proposer
de prendre une des 2 écoutes du gegene et la gréer sur le nouveau foc.

RV

15 juin 2009
0

SUR MON CANOT
double jeu d'écoutes, de couleurs différentes, toujours à poste , deux avale-tout de chaque côté sur le meme rail, et je dois dire que ça fonctionne bien

16 juin 2009
0

ok pour les écoutes
Mais je fais quoi du reste...ecoutes de génois molies, comment reste t il roulé ce gègène ?
Et en partant du principe que je ne suis pas en transat, poussé par les alizées avec un virement tous les 3 jours ce qui permettait de laisser l'étai à poste et de le rouler avant de virer.

Christian ;-) ;-) ;-)

16 juin 2009
0

ben si ton génois est correctement roulé
avec quelques tours et que la bosse d'enrouleur est bloqué au taquet ça doit le faire.

quand à laisser l'étai larguable à poste quand tu utilises le génois, c'est pas vraiment fait pour

A moins que ne ne tienne à réinventer le gréement de côtre. Mais dans ce cas la voile d'avant est un yankee, qui n'a pas le même recouvrement qu'un génois.

Te reste donc plus qu'à trouver un bon moyen pour assurer ton ridoir et ton étai, quand il n'est pas à poste.

16 juin 2009
0

pour pas faire coimme tout le monde
j'avais deux jeux d'écoutes qui passaient dans un seul avale tout par coté (c'est cher ces trucs)
Génois roulé, on avance les avale tout au bon endroit, on envoie et on borde le foc de brise.
simple et pas cher.
Encore plus simple aujourd'hui, c'est le foc de route qui est sur l'enrouleur et j'ai un foc léger sur bout dehors pour le prés dans le petit temps.
Comme ça, fini les manœuvres dans la piaule, et on s'amuse dans la pétole.
Alex

17 juin 2009
0

Idem
Copieur ;-)
Je fais comme toi, dans l'avale tout il y a la place de passer 2 écoutes.

16 juin 2009
0

il y a un truc qui m'échappe
Thunderbird,je n'ai pas l'intention de laisser mon étai à poste bien sûr, mais je sais que certains le font sur des grandes nav au portant avec de très rares empannages qui les oblige à :rouler,empanner,dérouler.
Simplement, d'accord avec un 2ème avale tout,où 2 écoutes dans le même, mais je ne pige pas comment mon génois peut rester roulé, même avec bosse étarquée si ses 2 écoutes sont molies.
OK, au près foc sur étai bordé à fond, les écoutes de génois à poste maintenant le truc roulé. Mais dès que l'allure change pour du bon plein et même jusqu'au travers ça le fait plus non ?

Christian

16 juin 200916 juin 2020
0

Perso.............
.........ce que je fais.

Deux poulies sur les avales tout sur le rail ( 1 par coté), poulie parce que moins cher et quand plus on trouve plus mon profil de rail.

Les poulies sont frappées sur les avales tout (sur la base avec de la cordellette kevlar), c'est sans souci puisque ;
- on utilise pas les deux voiles ensemble
- plus ça monte, plus on enroule le génois donc on avance l'avale tout qui est en position quand on envoie le solent.

Pour les écoutes du GSE quand je suis sur le solent (mais c'est valable pour les écoutes du GENAK ( qui lui est sur le bout dehors) quand je suis sur le GSE je mollis l'écoute sous le vent et raidi l'autre au vent.......

Evidemment cette configuration est valable en croisére en régate l'étai largable ne reste pas a poste pour un gain de temps dans les virement de bord.........bon pour le GENAK sur le bout dehors j'ai pas de solution faut rouler/dérouler......

Voila, voila........

16 juin 2009
0

je me débrouille comme ça
Deux avale-tout sur chaque rail. Et pour tenir le génois enroulé, comme le point d'ecoute est trop haut pour venir y fixer quelque chose une fois enroulé, je m'y prend avant et fixe un sandow, ou un bout au point d'ecoute quand il est encore accessible, que je reprend ensuite une fois enroulé pour bloquer le génois. Les écoutes de génois peuvent alors etre détendues.

16 juin 2009
0

génois
je le roule 3-4 tours en plus,comme ca les ecoutes entortille le gegene et ca tien ecoutes choquées

16 juin 2009
0

mon truc à moi
je clic une sangle dans l'oeuil du point d'écoute,3ou4 tours autour du génois et 1ou2 bon noeuds,je récupère ensuite les écoutes pour la trinquette,cela évite d'étre géné par les écoute du génois à poste voire de faire des noeuds avec les 2 écoutes,ou de te prendre les pinceaux dans ce "tas de ficelles" comme dirait magali,c'est pas long,défaire 2noeuds de chaise et en refaire 2,meme matos,donc moins de frais et de confusion,simple donc fiable,moi ça me convient,bon vent;francis

16 juin 2009
0

ha j'ai oublié
l'étai largable sur une longue nav,je le met à poste,pour 2 raisons:1/en cas de besoin ,pas facile d'installer ce truc devant,2/ sécurité ,l'étai d'enrouleur est fragilisé par ce meme enrouleur,et d'aprés un ami expert marit c'est souvent par la que ça casse,donc... c'est vrai c'est chiant pour virer mais, sur une traversée marseille corse j'ai déja vu ne pas virer... bon vent ;francis

16 juin 2009
0

Etai larguable
J'utilise aussi le même roller pour les deux écoutes.L'écoute du gènois roulé au vent est raidie,ça limite le battement qui peut devenir dangereux à cause de la tension de l'étai larguable;ça marche super bien.

16 juin 2009
0

Ouf !!!
Cette fois ci, je crois que je tiens le bon bout!!
Effectivement j'ai des idées mais toutes ces réponses me laissent un éventail de solutions !!!
Merci tout le monde je m'y colle.

Christian ;-) ;-) ;-)

16 juin 2009
0

a bord
le genois est roule et ses ecoutes restent a poste.

Elles sont juste plaquees et detournees au plus pres du genois de chaque cote, au rail de fargue en les passant dans un gros mousqueton type carabinier pour les tenir en place sans qu'elles n'interfere avec l'utilisation du foc.

Ces mousquetons sont frappes sur les rails avec un bout pour eviter un contact et une ususre inox sur alu.

Une fois les ecoutes de genois passees dans ces mousquetons elles sont raidies pour rester en place.

Elles sont donc completement degagees du foc qui est endraille sur l'etai volant.

Le foc lui dispose de ses propres ecoutes et elles sont passees dans les avale-tout tout comme les ecoutes de genois.

Selon l'allure on les passe dans les 2 avales-tout sur chaque bord, ou dans un seul ou alors dans celui situe sur le petit rail positionne sur le roof (les rails les plus utilises etant situes en passavant).

En conclusion, chaque voile a ses propres ecoutes et est independante totalement de l'autre pour son installation et son maniement.

16 juin 2009
0

un détail
les mousquetons, ça me plait !!

Christian ;-)

16 juin 2009
0

Comme déja dit
2 jeux d'écoutes, 2 avale tout pour celles du génois, simple (voile à poste le long des filières si un temps douteux est annoncé. Quand il est roulé 1 tour de plus elle sont dégagées à l'arrière en double je fais juste une gance au pied de balcon cela tien tout le temps même en laissant un peu de liberté.
le seul bémol dans mon instalaltion, c'est que j'avais mis un mousqueton pour crocher la trinquette il arrive qu'il s'ouvre. j'ai remplacé par une erse à bouton.
Encore utilisé la semaine dernière cela fonctionne pour mon bonheur.
JJ

16 juin 2009
0

Les mousquetons c'est pratique.............
.......mais sur une voile qui bat ça peut faire TRES mal.......

17 juin 2009
0

J'
Y ai gouté sur le haut du crane!
pas bon goût.
JJ

17 juin 2009
0

de lecture si ce n'est d'interpretation...
les mousquetons dont je parle ne sont pas sur la voile, mais sur les rails de fargue, a demeure.

On se contente de passer les ecoutes dedans une fois le genois roule, pour les ecarter de la trinquette et qu'elles n'interferent pas avec celle ci.

Lesdits mousquetons sont breles sur le rail de fargue tout simplement.

17 juin 2009
0

je comprends bien ...
les questions d'hermine, pour me les être posées il y a deux ans; mes réponses ont été:
* le génois est maintenu enroulé avec une garcette, seul problème cela détend la bosse de l'enrouleur du génois.
* les écoutes du génois deviennent celles de la trinquette avec l'étai largable.
Mais chacun peut trouver sa réponse sur ce débat.

18 juin 2009
0

si si
J'ai bien compris que les mousquetons étaient frappés sur les rails de fargue
Système équivalent à la gance sur le balcon avant proposé plus haut

Christian ;-)

18 juin 200916 juin 2020
0

à la place de l'étai larguable
Le solent sur enrouleur derrière le génois me semble la solution idéale.
Sur notre Symphonie nous avions un étai sur lequel on endrallait un Inter à ris.
Bonne solution mais obligation de mettre l'étai en place, évidemment dans la brise : donc harnais obligatoire, risques etc..

Aujourd'hui la brise monte, on roule le génois, déroule le solent : que du bonheur!! en terme de confort, de remontée au vent et de sécurité.
Sur le cliché, le solent est à poste pour réduire notre vitesse lors de la rencontre sur l'eau avec Gadloo.
Les écoutes du génois restent à poste, 2 tours sur le génois, l'écoute au vent légèrement tendue, celle du solent passe par une poulie de renvoi sur le pont à la hauteur des haubans et ensuite dans l'avale-tout du rail avec celle du génois.
La poulie est assez grosse pour le passage des 2 écoutes.
Et roule ma poule! Génial.
La présence de ce gréement a été l'un des facteurs importants dans la décision d'achat du bateau.

18 juin 2009
0

Je vois ...
Là je crois que mon problème n'est pas technique mais...budgetaire !! mais j'adhère.
En dehors de ça, pas trop de problèmes pour virer sous génois avec cet étai à poste ?

Christian.

18 juin 2009
0

La solution GRATUITE
et sans avoir à rien installer a été apportée par Farfa II. Les écoutes restent à poste dans leurs poulies et rails et passent du génois au solent. OK, il faut rouler le gégéne avant d'envoyer le solent, c'est la seule limitation. On n'est pas en régate, 2 mn sans foc, c'est pas la mer à boire.

C'est ce que je pratique avec un génois de 50 mètres carrés et un solent à ris.

RV

18 juin 2009
0

Oui Captainhervé...............
..........mais en fait non.
:mdr:
Si tu mets un solent , c'est a priori pour réduire la surface et en cohérence avec cette réduction de garder une voile qui sera efficace (cap et puissance) sans vautrer le bateau.

Pour cela et a mon sens deux éléments sont a garder en téte ;
- reculer cette voile
- l'aplatir au mieux que tu peux
donc et conséquement difficilement compatible avec la plage de réglage du rail du GSE.
(bon sur le mien c'est pas le cas puisque les voile ne sont pas au gabarit d'origine)

Quand a se poser la question de comment on faisait avant les enrouleurs c'est une bonne question, mais, pour moi, la pose d'un étai largable (et d'un bout dehors) sont justifiés par la volonté d'avoir le confort d'un GSE et de conserver (pour les jours ou tu veux) les avantages des voiles a endrailler........et donc la recherche de "performance".

Bon tout ça reste un peu vain (voire culcul dans mon cas) car chercher la perf sur un bateau de 30 ans c'est fastoch.........tu le vends et t'achéte un POGO........
:mdr:

19 juin 2009
0

Wouais Pascal ...............
......si j'attaque une épicerie et que, donc, j'ai le budget pour;
- hydrogommage
- maxprop
- réparation du spi
- pose d'un ris dans le solent
Pourquoi pas ?
:mdr:

19 juin 2009
0

d'ecoutes c'est tres bien
surtout quand on entre dans le mauvais temps, leur diametre peut etre adapte, il n'y a pas a en defaire pour les passer d'une voile a l'autre, elles s'usent moins et risquent moins de lacher quand il ne faut pas.

Bien gerees, ca ne pose aucun probleme.

18 juin 2009
0

ce qu'il y a de bien dans ce fil
est qu'il balaye pas mal de solutions, laissant à tout un chacun, en fonction de son canot, de son programme, de son budget, des ses attentes, de sa propension à vouloir faire le singe à l'avant, la possibilité de faire son choix.

18 juin 2009
0

De plus,
pour ceusse qui ont pratiqué la voile avant qu'on ait des enrouleurs, c'est ce qu'on faisait quand on changeait un foc à l'avant.

Pourquoi faire compliqué qd on peut faire simple?

Par expérience, 2 jeux d'écoute, c'est aussi parfois la m...

RV

18 juin 2009
0

En fait, oui, sans pb
Solent sur étai largable, et rail suffisamment grand pour déplacer (avancer) le chariot, c'est tout. Je ne vois pas où est le pb.

Je faisais simplement une comparaison avec les multiples focs qu'on endraillait l'un après l'autre qd on n'avait pas d'enrouleur et donc, pour dire que la maneuvre de changement d'écoutes pour passer du ggégène au solent n'était pas un pb.

Faut suivre..;

RV

19 juin 2009
0

RACHID
vient d'avouer , même pas spous la torture) qu'il a trafiqué le gabarit de ses voiles -&gt la jauge de son canot! serait-ce pour enfin gagner les 24h. de Thau l'an prochain

19 juin 2009
0

ouiii
quand y'a le budget, y'a plus de probleme, tout est possible.

18 juin 2009
0

Enfin on y arrive !
Ayant endraillé des focs,solents,genois pendant 10 ans en Med en faisant le singe...j'ai bien le droit à un peu de confort avec l'enrouleur non?
Mais quand ça devient chaud,je repense très vite à mon super joli et efficace solent qui étalait à l'aise en faisant saluer dignement mon canot dans les fortes risées en gardant un fort espoir sur le cap...
Aucune envie de régater donc le temps "perdu" entre l'établissement de chaque voile, pas grave du tout.Quant au POGO je préfère largement prendre l'apéro l'hiver dans le carré de mon 30E.

Voilà l'affaire !!

Bon vent à tous et encore merci de toutes ces interventions interessantes.

Christian. ;-) ;-) ;-)

19 juin 2009
0

question a ALIGEN...
Je suis en train de me faire exactement la même configuration sur mon First 35, à la difference que ma trinquette est sur un emmagasineur, donc démontable.
Ma question: impossible le mettre l'écoute sur le rail de génois car je dois faire passer les écoute à l'extérieur des haubans et dans ce cas l'ouverture de la trinquette est trop grande.
Je n'ai pas essayé à l'intérieur mais j'ai peur que l'écoute frotte trop sur les haubans...

Je voudrait installer un nouveau rail ,que pour la trinquette, sur le roof...c'est compliqué mais faisable(il va falloir que je renforce par en dessous...

Et vous comment faites vous pour renvoyer la trinquette ou le solent?
Merci d'avance

Philou

20 juin 2009
0

pour fou de bassan et ceux que ça peut intéresser
voici un lien sur un album pour la position de la trinquette sur enrouleur et la poulie de renvoi ainsi qu'en navigation :

picasaweb.google.fr[...]eBassan

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (87)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021